Слова на букву hydr-kilo (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву hydr-kilo (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
INFILTRER
(S'). v. pron. Passer comme par un filtre ; filtrer, pénétrer à travers les pores, les interstices d'un corps solide. L'eau s'infiltre dans le bois le plus dur.   Il se ...
INFIME
. adj. des deux genres Dernier, placé le plus bas. Il ne se dit qu'au figuré. Les rangs infimes de la société.
INFINI
, IE. adj. Qui n'a ni commencement ni fin, qui est sans bornes et sans limites. Quelques philosophes ont prétendu que l'espace est infini. L'être infini. Dieu seul est infini. ...
INFINIMENT
. adv. Sans bornes et sans mesure. Dieu est infiniment bon, infiniment juste.   Il signifie aussi, Extrêmement. C'est un homme infiniment heureux. Elle est infiniment aimable. ...
INFINITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est infini. L'esprit humain ne saurait comprendre l'infinité de Dieu. Quelques philosophes soutiennent l'infinité de l'esprit.   Il signifie ...
INFINITÉSIMAL
, ALE. adj. T. de Mathém. Il s'emploie principalement dans cette locution, Calcul infinitésimal, Le calcul des infiniment petits. Le calcul infinitésimal a deux branches : ...
INFINITIF
. s. m. T. de Gram. On appelle ainsi, dans les verbes, Le mode qui exprime l'état ou l'action, sans déterminer ni le nombre, ni la personne. Aimer est l'infinitif du verbe ...
INFIRMATIF
, IVE. adj. T. de Palais. Qui infirme, qui rend nul. Il ne se dit guère que dans cette phrase, Un arrêt infirmatif d'une sentence, d'un jugement.
INFIRME
. adj. des deux genres Qui a une constitution faible, qui est sujet à des infirmités ; ou Qui a actuellement quelque indisposition qui le rend languissant. C'est un corps ...
INFIRMER
. v. a. Affaiblir, diminuer, ôter la force. Il n'est d'usage qu'au figuré. Infirmer l'autorité d'un historien. On l'emploie surtout en termes de Palais. Voilà une pièce ...
INFIRMERIE
. s. f. Lieu destiné aux malades et aux infirmes, dans les communautés et maisons religieuses, dans les colléges, etc. Il est à l'infirmerie, dans une des salles de ...
INFIRMIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui soigne et sert les malades dans une infirmerie, dans un hôpital. S'adresser à l'infirmier. C'est l'infirmier qui est chargé de ce soin. ...
INFIRMITÉ
. s. f. Indisposition ou maladie habituelle. Les infirmités corporelles. La surdité, la cécité, sont des infirmités. Il est sujet à de grandes infirmités. Une infirmité ...
INFLAMMABLE
. adj. des deux genres Qui s'enflamme facilement. Le soufre, le camphre, sont des matières fort inflammables. Gaz inflammable.
INFLAMMATION
. s. f. Action par laquelle une matière combustible s'enflamme, ou Le résultat de cette action. Le feu prit aux poudres ; et l'inflammation fut si prompte, qu'elle fit un ...
INFLAMMATOIRE
. adj. des deux genres T. de Médec. Qui cause de l'inflammation, qui tient de l'inflammation. Maladie inflammatoire. Fièvre inflammatoire. Symptôme inflammatoire.
INFLÉCHIR
. v. a. T. d'Optique. Il s'emploie surtout avec le pronom personnel, et se dit Des rayons lumineux qui dévient. Le point où des rayons lumineux s'infléchissent. Voyez ...
INFLEXIBILITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est inflexible. L'inflexibilité absolue n'existe dans aucun corps.   Il se dit figurément, au sens moral. L'inflexibilité d'un juge. ...
INFLEXIBLE
. adj. des deux genres Qu'on ne peut fléchir, plier, courber. Aucun métal n'est absolument inflexible.   Il signifie au figuré, Qui ne se laisse point émouvoir à ...
INFLEXIBLEMENT
. adv. D'une manière inflexible. Il demeure inflexiblement attaché à son opinion. Il résiste inflexiblement à leurs menaces.
INFLEXION
. s. f. Action de fléchir, de plier, d'incliner. Inflexion du corps, de corps. Saluer en faisant une légère inflexion de corps.   Il se dit, en termes d'Optique, pour ...
INFLIGER
. v. a. Prononcer une peine contre quelqu'un, lui imposer une peine pour quelque transgression, quelque crime, quelque faute. Les peines que les lois infligent aux meurtriers, ...
INFLORESCENCE
. s. f. T. de Botan. Disposition particulière des fleurs d'une plante.
INFLUENCE
. s. f. Action d'une chose qui influe sur une autre. Il se dit tant au propre qu'au figuré. L'influence de la lune sur les marées. L'influence de la chaleur sur les corps. Des ...
INFLUENCER
. v. a. Exercer une influence, un ascendant. Influencer les esprits, les opinions. Influencer une assemblée. Il s'est laissé influencer par une faction, par telle personne. ...
INFLUENT
, ENTE. adj. Qui a de l'influence, du crédit. C'est un homme très-influent, un personnage influent. Une personne influente.
INFLUER
. v. n. Faire impression sur une chose, exercer sur elle une action qui tend à la modifier. Il se dit principalement Des choses qui agissent par une vertu secrète, non ...
INFORMATION
. s. f. T. de Jurispr. Acte judiciaire où l'on rédige les dépositions des témoins sur un fait, en matière criminelle. C'est ce qu'on nomme Enquête en matière civile. ...
INFORME
. adj. des deux genres Imparfait, qui n'a pas la forme qu'il doit avoir. Il se dit au propre et au figuré. Une masse, un animal informe. C'est un ouvrage informe, et qui n'est ...
INFORMER
. v. a. Avertir, instruire. Informer les juges de la vérité du fait. Informer le prince de ce qui se passe. Informez-moi régulièrement de tout ce que vous aurez appris. À ...
INFORTUNE
. s. f. La mauvaise fortune, l'adversité. Il s'emploie surtout dans le style soutenu. Tomber dans l'infortune. Vivre dans l'infortune. Je plains son infortune. Grande infortune. ...
INFORTUNÉ
, ÉE. adj. Malheureux. Prince infortuné. Reine infortunée. Père infortuné. Mère infortunée. Vie infortunée. Jours infortunés. Sort infortuné.   Il s'emploie comme ...
INFRACTEUR
. s. m. Transgresseur, celui qui viole une loi, un ordre, un traité, etc. Infracteur des lois, des traités. Les infracteurs d'une loi, d'une ordonnance. À peine contre les ...
INFRACTION
. s. f. Transgression, contravention, violation d'une loi, d'un ordre, d'un traité, etc. Ils ont fait une infraction au traité. C'est une infraction à la loi. Infraction au ...
INFRUCTUEUSEMENT
. adv. Sans profit, sans utilité. Il a travaillé infructueusement.
INFRUCTUEUX
, EUSE. adj. Qui ne rapporte point de fruit, ou qui en rapporte fort peu. Terroir infructueux. Terre infructueuse. Champ infructueux. Année infructueuse.   Il signifie ...
INFUS
, USE. adj. Il se dit Des connaissances ou des vertus que l'on possède pour ainsi dire naturellement, sans avoir travaillé à les acquérir. Science infuse. Sagesse infuse. ...
INFUSER
. v. a. Mettre et laisser plus ou moins de temps une plante ou une drogue dans quelque liquide, afin que le liquide en tire le suc. Infuser de la rhubarbe dans de la tisane. ...
INFUSIBLE
. adj. des deux genres Qu'on ne peut fondre, qui n'est pas susceptible de fusion.
INFUSION
. s. f. Action d'infuser, opération qui consiste à laisser séjourner des substances dans une liqueur. Cette tisane se fait par infusion. Faire une infusion dans de l'eau ...
INFUSOIRES
. s. m. pl. T. d'Hist. nat. Animalcules qui vivent dans les liquides, et que l'on y découvre à l'aide du microscope. Les infusoires se trouvent principalement dans les ...
INGAMBE
. adj. des deux genres Léger, dispos, alerte. Ce vieillard est encore ingambe. Il est familier.
INGÉNIER
(S'). v. pron. Chercher, tâcher de trouver dans son esprit quelque moyen pour réussir. Ingéniez-vous pour sortir de cet embarras. S'ingénier pour venir à bout de quelque ...
INGÉNIEUR
. s. m. Celui qui invente, qui trace et qui conduit des travaux et des ouvrages, pour attaquer, défendre, ou fortifier les places. Ingénieur militaire. Habile ingénieur. Bon ...
INGÉNIEUSEMENT
. adv. D'une manière ingénieuse. Cela est ingénieusement imaginé, ingénieusement dit, ingénieusement disposé, arrangé.
INGÉNIEUX
, EUSE. adj. Plein d'esprit, plein d'invention et d'adresse. Homme ingénieux. Femme ingénieuse. Un machiniste ingénieux.   Il se dit également Des choses qui marquent de ...
INGÉNU
, UE. adj. Naïf, simple, franc, qui est sans déguisement, sans finesse. Il se dit Des personnes et des choses. Un homme ingénu. Un esprit ingénu. C'est l'homme du monde le ...
INGÉNUITÉ
. s. f. Naïveté, simplicité, franchise. Elle a beaucoup d'ingénuité. Elle est d'une grande ingénuité. Il n'y a que trop d'ingénuité dans tout ce qu'il dit. Une grande ...
INGÉNUMENT
. adv. D'une manière ingénue et naïve. Il dit cela ingénument, trop ingénument.   Il signifie aussi, Franchement, sincèrement. Je vous avouerai ingénument que... Pour ...
INGÉRER
(S'). v. pron. Se mêler de quelque chose sans en avoir le droit, l'autorisation, ou sans en être requis. Il s'est ingéré de faire... Je ne m'ingère point de vos affaires. ...
INGRAT
, ATE. adj. Qui n'a point de reconnaissance, qui ne tient point de compte des bienfaits qu'il a reçus. Il a été ingrat envers son bienfaiteur. Des fils ingrats. Coeur ...
INGRATITUDE
. s. f. Vice des ingrats ; manque de reconnaissance pour un bienfait reçu. L'ingratitude est la marque d'une âme basse. Haïr, détester l'ingratitude. Il m'a payé ...
INGRÉDIENT
. s. m. Il se dit Des choses qui entrent dans la composition d'un médicament, d'une boisson, d'un mets, ou de quelque autre mélange. Les ingrédients d'un remède, d'un ...
INGUÉRISSABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être guéri. Il se dit surtout Des personnes. Avec la vie qu'il mène, c'est un homme inguérissable.
INGUINAL
, ALE. adj. (L'U se prononce. ) T. d'Anat. et de Chirur. Qui appartient ou qui a rapport à l'aine. Ligament inguinal. Glande inguinale. Hernie inguinale. Bandage inguinal. ...
INHABILE
. adj. des deux genres Qui manque d'habileté, d'aptitude. Un artiste inhabile. La vieillesse est inhabile au métier des armes.   Il signifie, en Jurisprudence, Qui n'a pas ...
INHABILETÉ
. s. f. Manque d'habileté. L'inhabileté de ce général lui a fait perdre la bataille. Cet ouvrage a été manqué par l'inhabileté de l'ouvrier.
INHABILITÉ
. s. f. T. de Jurispr. Incapacité. La condamnation à une peine infamante perpétuelle emporte inhabilité à recueillir aucune succession.
INHABITABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être habité. Maison inhabitable. Pays inhabitable.
INHABITÉ
, ÉE. adj. Qui n'est point habité. Lieu inhabité. Lieux inhabités. Ville inhabitée. Maison inhabitée.
INHÉRENCE
. s. f. T. de Philosophie. Il se dit de L'union des choses inséparables par leur nature, ou qui ne peuvent être séparées que mentalement et par abstraction. L'inhérence de ...
INHÉRENT
, ENTE. adj. Qui par sa nature est joint inséparablement à un sujet. La pesanteur est inhérente à la matière, est une qualité inhérente aux corps graves. Vice inhérent ...
INHIBER
. v. a. T. de Pratique et de Chancellerie. Défendre, prohiber. Nous avons inhibé et défendu. Il vieillit. INHIBÉ, ÉE. participe, Les choses inhibées.
INHIBITION
. s. f. T. de Jurispr. Défense, prohibition. Il se joint presque toujours avec le mot Défense, et il est plus usité au pluriel qu'au singulier. Inhibitions et défenses sont ...
INHOSPITALIER
, IÈRE. adj. Qui n'exerce point l'hospitalité, inhumain envers les étrangers. Un peuple inhospitalier.   Il se dit quelquefois D'un lieu où les étrangers sont mal ...
INHOSPITALITÉ
. s. f. Refus de recevoir les étrangers, inhumanité envers eux. La barbarie et l'inhospitalité de ces peuples.
INHUMAIN
, AINE. adj. Cruel, sans pitié, sans humanité. Il se dit Des personnes et des choses. Un tyran inhumain. Un maître inhumain. Il s'est montré inhumain envers ces ...
INHUMAINEMENT
. adv. Cruellement. Il l'a traité inhumainement.
INHUMANITÉ
. s. f. Cruauté, barbarie. Grande inhumanité. Il y a de l'inhumanité à cela. Acte d'inhumanité envers des vaincus. Il l'a traité avec inhumanité.   Il se dit aussi Des ...
INHUMATION
. s. f. Action d'inhumer. L'inhumation d'un corps. Aucune inhumation ne peut être faite sans une autorisation de l'officier de l'état civil. Un lieu consacré aux inhumations. ...
INHUMER
. v. a. Enterrer. Il ne se dit qu'en parlant Des corps humains. Inhumer les morts. Il fut inhumé, on l'inhuma dans l'église, dans le cimetière. INHUMÉ, ÉE. participe
INIMAGINABLE
. adj. des deux genres Qu'on ne peut imaginer. Ce contre-temps est inimaginable.
INIMITABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être imité, qu'on ne saurait imiter. Action inimitable. Ouvrage inimitable. Style inimitable. Grâce inimitable. Un homme inimitable dans ...
INIMITIÉ
. s. f. Haine, malveillance, aversion qu'on a pour quelqu'un, et qui ordinairement dure longtemps. Inimitié cachée, couverte, déclarée. Vieille inimitié. Inimitié ...
ININTELLIGIBLE
. adj. des deux genres Qui n'est pas intelligible, qu'on ne peut comprendre. Phrase inintelligible. Ce discours, ce langage, ce raisonnement est inintelligible.
INIQUE
. adj. des deux genres Injuste à l'excès, qui blesse grièvement l'équité. Il se dit Des personnes et des choses. Juge inique. Jugement inique. Cela est inique.
INIQUEMENT
. adv. D'une manière inique. Juger iniquement.
INIQUITÉ
. s. f. Vice de ce qui est inique ; injustice excessive, criante, manifeste. L'iniquité des juges. L'iniquité des jugements. L'iniquité évidente d'un arrêt. Un acte ...
INITIAL
, ALE. adj. (On prononce Inicial. ) Il se dit Des lettres, des syllabes qui commencent un mot. La lettre initiale d'un nom propre est toujours une majuscule. Un a, un b initial. ...
INITIATION
. s. f. (On prononce Iniciation. ) Admission à la connaissance de certaines choses secrètes. Il se dit particulièrement de La cérémonie par laquelle on était initié à la ...
INITIATIVE
. s. f. (On prononce Iniciative. ) Action de celui qui propose le premier quelque chose. Prendre l'initiative.   Il se dit également Du droit de faire le premier certaines ...
INITIER
. v. a. (On prononce Inicier. ) Il se dit proprement en parlant De la religion des anciens païens, et signifie, Recevoir au nombre de ceux qui font profession de quelque culte ...
INJECTER
. v. a. T. de Médec. Introduire, par le moyen d'une seringue ou de tout autre instrument, un liquide émollient, ou détersif, ou stimulant, etc., dans une cavité du ...
INJECTION
. s. f. T. de Médec. Action par laquelle on injecte une liqueur dans quelque cavité du corps ou dans une plaie. Faire des injections dans l'oreille. Il a fait faire des ...
INJONCTION
. s. f. Commandement exprès. Faire une injonction à quelqu'un. Après cette injonction. Un arrêt portant injonction. On a fait injonction à tous les officiers de ce corps de ...
INJURE
. s. f. Insulte, outrage, ou de fait, ou de parole, ou par écrit. Grande injure. Injure grave, atroce, sanglante, irréparable. Faire injure. Vous me faites injure en me ...
INJURIER
. v. a. Offenser quelqu'un par des paroles injurieuses. Il l'a grièvement injurié. Il injurie tout le monde. On l'emploie aussi comme verbe réciproque. S'injurier l'un ...
INJURIEUSEMENT
. adv. D'une manière injurieuse, outrageante. Il l'a traité si injurieusement, que... Il a parlé fort injurieusement de vous, contre vous.
INJURIEUX
, EUSE. adj. Outrageux, offensant. Ce mémoire est injurieux aux magistrats. Cela est injurieux à la mémoire, à la famille de mon ami. Un discours, un écrit injurieux. ...
INJUSTE
. adj. des deux genres Qui n'a point de justice, qui agit contre les règles de la justice. Cet homme est bien injuste. Un maître injuste. Il fut injuste à mon égard, envers ...
INJUSTEMENT
. adv. D'une manière injuste. Il fut condamné injustement. C'est injustement que vous vous plaignez.
INJUSTICE
. s. f. Manque de justice, d'équité. Abhorrer l'injustice. Punir l'injustice. Son injustice les indigna. Son procédé est plein d'injustice. Acte d'injustice.   Il se dit ...
INLISIBLE
. adj. des deux genres Qu'on ne peut lire, ou qu'on ne lit que très-difficilement. Écriture inlisible. Des caractères inlisibles. Plusieurs disent et écrivent, Illisible.   ...
INNAVIGABLE
. adj. des deux genres Où l'on ne peut naviguer. Les glaces rendent cette mer innavigable.
INNÉ
, ÉE. adj. (On prononce les deux N.) T. didactique. Qui est né avec nous, que nous apportons en naissant. Idées innées. Qualités innées. Maladies innées.   Il s'emploie ...
INNOCEMMENT
. adv. (On prononce Inoçaman. ) Avec innocence, sans dessein de mal faire, sans fraude ni tromperie. Je n'y voyais point de mal, je l'ai fait innocemment. On ne saurait agir ...
INNOCENCE
. s. f. (On prononce Inoçance. ) État de celui qui n'est point coupable. On a reconnu son innocence. Défendre la cause de l'innocence. Persécuter, poursuivre l'innocence. ...
INNOCENT
, ENTE. adj. (On prononce Inoçan. ) Qui n'est point coupable. Il est innocent du crime dont on l'accuse. Il en est innocent. Il fut absous et reconnu innocent. On l'a accusé de ...
INNOCENTER
. v. a. (On prononce Inoçanter. ) Absoudre, déclarer innocent. L'arrêt les innocente sur le premier chef. Ils ont été innocentés. INNOCENTÉ, ÉE. participe
INNOCUITÉ
. s. f. (On prononce les deux N.) T. didactique. Qualité d'une chose qui n'est pas nuisible. L'innocuité d'un végétal, d'un breuvage. Il est peu usité.
INNOMBRABLE
. adj. des deux genres (On ne prononce qu'une N dans ce mot et dans le suivant.) Qui ne se peut nombrer. Il s'emploie quelquefois par exagération. Multitude, armée ...
INNOMBRABLEMENT
. adv. D'une manière innombrable. Il est peu usité.
INNOMÉ
, ÉE. adj. (On prononce les deux N.) Qui n'a pas encore reçu de nom. Il se dit particulièrement, en Droit romain, Des contrats qui n'ont point de dénomination particulière, ...
INNOMINÉ
, ÉE. adj. (On prononce les deux N.) T. d'Anat. Sans nom, qui n'a pas reçu de nom particulier. On a donné cette épithète à divers organes : Os innominés, Les deux os ...
INNOVATEUR
. s. m. (On prononce les deux N, dans ce mot et dans les deux qui suivent.) Celui qui innove, qui fait des innovations. Les innovateurs ont en général plus de hardiesse que de ...
INNOVATION
. s. f. Introduction de quelque nouveauté dans le gouvernement, dans les lois, dans un acte, dans une croyance, un usage, une science, etc. C'est une innovation en politique, ...
INNOVER
. v. n. Faire une innovation, des innovations. Il ne faut point innover légèrement. Ils veulent innover en tout. Il est dangereux d'innover dans les choses de religion, etc. ...
INOBSERVATION
. s. f. Manque d'obéissance aux lois, aux règlements, etc. ; inexécution des promesses qu'on a faites, des engagements qu'on a contractés. L'inobservation des règles ...
INOCCUPÉ
, ÉE. adj. Qui est sans occupation. Une vie inoccupée. Un homme inoccupé doit périr d'ennui.
INOCULATEUR
, TRICE. s. f. T. de Médec. Celui, celle qui fait l'opération de l'inoculation. Un habile inoculateur. Le féminin ne se dit guère que Des femmes grecques qui apportèrent ou ...
INOCULATION
. s. f. T. de Médec. Action de communiquer artificiellement une maladie contagieuse, en introduisant le virus dans le corps. L'inoculation de la petite vérole, de la peste, ...
INOCULER
. v. a. Communiquer une maladie, transmettre un virus par inoculation. Inoculer la petite vérole. Inoculer le virus vaccin ou variolique. Inoculer la peste.   Il signifie ...
INOCULISTE
. s. m. Partisan de l'inoculation. On a dit, dans le sens contraire, Anti-inoculiste. Ces mots sont maintenant peu usités.
INODORE
. adj. des deux genres Sans odeur. Fleurs inodores. L'eau est un fluide inodore. Fosse inodore. Cabinet inodore.
INOFFENSIF
, IVE. adj. Qui n'est pas capable d'offenser, de nuire ; qui ne fait de mal, d'offense à personne. Esprit inoffensif. Le lièvre est un animal inoffensif. Cette brochure est ...
INOFFICIEUX
, EUSE. adj. T. de Jurisprud. Il ne s'applique guère qu'Aux testaments et aux donations. Testament inofficieux, Celui où l'héritier légitime est déshérité sans cause par ...
INOFFICIOSITÉ
. s. f. T. de Jurispr. Qualité d'un acte inofficieux.  Action d'inofficiosité, Action intentée, plainte faite contre un testament inofficieux, une donation inofficieuse, ...
INONDATION
. s. f. Débordement d'eaux qui inondent un pays. L'inondation causée par les pluies, par la fonte des neiges. Les ravages de l'inondation. Ces inondations périodiques ...
INONDER
. v. a. Submerger un terrain, un pays par un débordement d'eaux. Quand la rivière déborde, elle inonde tout le pays. Le Nil inonde l'Égypte en certaines saisons. La mer a ...
INOPINÉ
, ÉE. adj. Imprévu, à quoi on ne s'attendait point. Il ne se dit proprement que Des événements qui surviennent tout d'un coup, et sans qu'on y eût songé auparavant. ...
INOPINÉMENT
. adv. D'une manière inopinée. Il se dit Des personnes et des choses. Cela est arrivé inopinément. Il arriva inopinément, et lorsqu'on le croyait encore bien loin. Tomber ...
INOPPORTUN
, UNE. adj. Qui n'est pas opportun, à propos. Vous ne pouvez choisir un moment plus inopportun. Cette mesure ne vous semble-t-elle pas inopportune ?
INOPPORTUNITÉ
. s. f. Qualité de ce qui n'est pas opportun, à propos. L'inopportunité d'une démarche.
INORGANIQUE
. adj. des deux genres T. d'Hist. nat. Il se dit Des corps qui ne sont point organisés, et qui ne peuvent s'accroître que par juxtaposition, tels que les minéraux. Êtres ...
INOUÏ
, INOUÏE. adj. Dont on n'a jamais ouï parler. Il est inouï que pareille chose soit jamais arrivée.   Il se dit, particulièrement, De ce qui est tel, que jusque-là on ...
INQUART
. s. m. T. de Chimie. Action de joindre trois parties d'argent contre une d'or, pour en faire le départ. On dit aussi, Quartation.
INQUIET
, ÈTE. adj. Qui est dans quelque trouble, dans quelque agitation d'esprit, soit par crainte, soit par irrésolution et incertitude. Il appréhende telle chose, cela le rend ...
INQUIÉTANT
, ANTE. adj. Qui cause de l'inquiétude. Voisinage inquiétant. Situation inquiétante. Nouvelles inquiétantes. L'état de ce malade n'a rien d'inquiétant.
INQUIÉTER
. v. a. Rendre inquiet. Dans ce sens, il ne se dit qu'en parlant De l'âme. Cette nouvelle m'inquiète. Cette pensée m'inquiète. Ce qu'il vient d'apprendre l'inquiète. Cela ...
INQUIÉTUDE
. s. f. Trouble, souci, agitation d'esprit, impatience causée par quelque passion. Grande, vive, cruelle inquiétude. Continuelle inquiétude. Inquiétude mortelle. Cela lui ...
INQUISITEUR
. s. m. Juge de l'inquisition. Inquisiteur de la foi. Grand inquisiteur. Inquisiteur général.   Inquisiteur d'État, Magistrat de la république de Venise, qui était chargé ...
INQUISITION
. s. f. Recherche, enquête. On ne le dit guère, dans ce premier sens, que d'Une recherche, d'une perquisition rigoureuse où il se mêle de l'arbitraire. Sa conduite fut ...
INQUISITORIAL
, ALE. adj. Il se dit De tout pouvoir ombrageux, trop sévère, de tout acte, de toute recherche arbitraire, et se prend toujours en mauvaise part. Pouvoir inquisitorial. ...
INSAISISSABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être saisi. Il se dit particulièrement, en Jurisprudence, Des choses qu'on ne peut saisir valablement. Les objets que la loi déclare ...
INSALUBRE
. adj. des deux genres Malsain, qui nuit à la santé. Un logement humide est insalubre.
INSALUBRITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est nuisible à la santé. L'insalubrité d'un pays, d'un canton, d'un climat. L'insalubrité de l'air cause des maladies.
INSATIABILITÉ
. s. f. Avidité de manger qui ne se peut rassasier. Il a une faim canine, une insatiabilité que rien ne peut contenter, que rien ne peut assouvir.   Il s'emploie aussi ...
INSATIABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être rassasié. Avidité, gourmandise insatiable. Il a une faim insatiable.   Il se dit aussi figurément. Avarice insatiable. Il ne se ...
INSATIABLEMENT
. adv. D'une manière insatiable. Il est insatiablement avide d'honneur et de gloire.
INSCRIPTION
. s. f. Caractères gravés ou fixés sur le cuivre, sur le marbre, sur la pierre, etc., soit pour conserver la mémoire d'une personne ou d'un événement, soit pour indiquer ...
INSCRIRE
. v. a. Écrire le nom de quelqu'un, ou prendre note, faire mention de quelque chose sur un registre, sur une liste, etc. Inscrire quelqu'un au rôle des contributions. On ...
INSCRUTABLE
. adj. des deux genres Impénétrable, qui ne peut être conçu, qui ne peut être compris par l'esprit humain. Il n'est guère usité qu'en style de l'Écriture. Les desseins ...
INSÇU
(À L') Voyez INSU.
INSECTE
. s. m. Petit animal sans vertèbres, dont le corps est divisé par étranglements ou par anneaux. Il y a des insectes qui rampent, comme les vers ; d'autres qui marchent, ...
INSENSÉ
, ÉE. adj. Fou, qui a perdu le sens, qui a l'esprit aliéné. C'est un homme insensé. Une femme insensée.   Il se dit, par exagération, D'une personne dont les actions ou ...
INSENSIBILITÉ
. s. f. Manque, défaut de sensibilité. Insensibilité complète. Un froid extrême produit l'insensibilité dans les parties du corps qui l'éprouvent.   Il se dit également ...
INSENSIBLE
. adj. des deux genres Qui ne peut point éprouver de sensations. Une matière insensible et inerte. Les végétaux, quoique pourvus d'organes, paraissent insensibles.   Il ...
INSENSIBLEMENT
. adv. Peu à peu, d'une manière peu sensible, qui se connaît difficilement par les sens ou par l'esprit. Les plantes croissent insensiblement. Le temps passe insensiblement. ...
INSÉPARABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être séparé. La chaleur est inséparable du feu. L'ombre est inséparable du corps. Ces deux corps sont inséparables l'un de l'autre. Ce ...
INSÉPARABLEMENT
. adv. De manière à ne pouvoir être séparé. Ils sont unis inséparablement.
INSÉRER
. v. a. Mettre parmi, ajouter, faire entrer, introduire. Insérer un cahier, un feuillet dans un livre. Insérer une branche, un oeil, un bourgeon dans la fente d'une ...
INSERTION
. s. f. Action par laquelle on insère, ou État de la chose insérée. L'insertion d'un feuillet dans un livre. L'insertion du vaccin. L'insertion d'une note marginale dans le ...
INSIDIEUSEMENT
. adv. D'une manière insidieuse et qui tend à surprendre.
INSIDIEUX
, EUSE. adj. Qui tend ou qui cherche à surprendre quelqu'un. Des présents insidieux. Des caresses insidieuses. Question insidieuse. Esprit insidieux.
INSIGNE
. adj. des deux genres Signalé, remarquable. Il se dit Des personnes et des choses. Bonheur insigne. Malheur insigne. Une grâce, une faveur insigne. Je lui ai des ...
INSIGNE
. s. m. Marque distinctive. Il ne se dit qu'en parlant Des personnes ou des grades, des dignités, etc., et s'emploie le plus souvent au pluriel. On avait placé sur le cercueil ...
INSIGNIFIANCE
. s. f. Qualité de ce qui est insignifiant. C'est un homme d'une grande insignifiance. L'insignifiance de sa physionomie, de ses discours.
INSIGNIFIANT
, ANTE. adj. Qui ne signifie rien. Il ne s'emploie qu'au figuré, et se dit De ce qui est sans importance, de ce qui est sans caractère, insipide. Action, démarche ...
INSINUANT
, ANTE. adj. Qui a l'adresse et le talent de s'insinuer, d'insinuer quelque chose. C'est un homme fort insinuant. Femme insinuante.   Il se dit également Des manières, des ...
INSINUATION
. s. f. Adresse dans le style, dans le langage, par laquelle on insinue quelque chose. Il désigne particulièrement, en Rhétorique, Ce que dit un orateur pour s'insinuer dans ...
INSINUER
. v. a. Introduire doucement et adroitement quelque chose. Insinuer le doigt, une sonde dans une plaie.   Il signifie, au figuré, Faire entendre adroitement, faire entrer ...
INSIPIDE
. adj. des deux genres Qui n'a nulle saveur, nul goût. Liqueur, breuvage insipide. Mets insipide. Viande insipide. Cela est insipide, cela ne sent rien.   Il se dit ...
INSIPIDITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est insipide. L'insipidité de l'eau. L'insipidité d'une viande, d'un mets.   Il se dit aussi figurément. L'insipidité de ce poëme. ...
INSISTANCE
. s. f. Action d'insister. Son insistance dégénère en importunité.
INSISTER
. v. n. Faire instance, persévérer à demander, à vouloir une chose. Il insiste à demander telle chose. N'insistez pas davantage sur cette prétention. Il n'insista pas. ...
INSOCIABILITÉ
. s. f. Caractère de celui qui est insociable.
INSOCIABLE
. adj. des deux genres Fâcheux, incommode, avec qui l'on ne peut avoir de société, avec qui l'on ne peut vivre. Un homme insociable. Une humeur insociable. Les caprices de ...
INSOLATION
. s. f. T. didactique. Action d'exposer quelqu'un ou quelque chose à la chaleur du soleil. L'insolation est très-favorable aux enfants nés faibles. Faire sécher des plantes ...
INSOLEMMENT
. adv. Avec insolence. Parler insolemment. Répondre insolemment.
INSOLENCE
. s. f. Hardiesse excessive, effronterie, manque de respect. Grande, extrême insolence. L'insolence d'un laquais. On ne peut souffrir son insolence. Porter, pousser ...
INSOLENT
, ENTE. adj. Effronté, qui perd le respect. Un homme insolent, extrêmement insolent. Insolent au dernier point. Cette femme est bien insolente. Il est si insolent, qu'il se ...
INSOLITE
. adj. des deux genres Qui n'est point d'usage, qui est contraire à l'usage, aux règles. Procédé bizarre et insolite. Expression insolite. Clause insolite.
INSOLUBILITÉ
. s. f. T. didactique. Qualité des substances qui ne peuvent se dissoudre.  Il se dit aussi de L'impossibilité de résoudre un problème, une question, etc. L'insolubilité ...
INSOLUBLE
. adj. des deux genres T. de Chimie. Qui ne peut se dissoudre. La résine est insoluble dans l'eau.   Il signifie aussi figurément, dans le langage ordinaire, Qu'on ne peut ...
INSOLVABILITÉ
. s. f. Impuissance de payer. L'insolvabilité de cet homme-là m'a empêché de traiter avec lui.
INSOLVABLE
. adj. des deux genres Qui n'a pas de quoi payer. Il est devenu insolvable.
INSOMNIE
. s. f. (On prononce l'M.) Privation de sommeil causée par quelque indisposition, quelque chagrin, quelque inquiétude. Il y a un mois qu'il ne dort point, cette insomnie ...
INSOUCIANCE
. s. f. État ou caractère de celui qui est insouciant. Il est là-dessus d'une grande insouciance. C'est un homme d'une grande insouciance, d'une extrême insouciance. Une ...
INSOUCIANT
, ANTE. adj. Qui n'a aucun souci d'une chose, ou qui ne se soucie et ne s'affecte de rien. Il est trop insouciant pour ses affaires. Être insouciant du lendemain. C'est un ...
INSOUMIS
, ISE. adj. Non soumis. Peuples insoumis.
INSOUTENABLE
. adj. des deux genres Qu'on ne peut soutenir, défendre, justifier. Il ne se dit que Des choses. Cette assertion, cette cause, cette opinion est insoutenable.   Il signifie ...
INSPECTER
. v. a. Examiner avec autorité, ou avec une mission spéciale d'une autorité compétente. Il fut chargé d'inspecter ces magasins. Ils ne se retirèrent qu'après avoir ...
INSPECTEUR
. s. m. Celui dont la fonction est d'inspecter, de surveiller quelque chose. C'est un inspecteur fort vigilant. Inspecteur général. Inspecteur divisionnaire. Inspecteur ...
INSPECTION
. s. f. Action par laquelle on regarde, on considère, on examine quelque chose. J'ai connu par l'inspection des pièces du procès que... À la première inspection on connaît ...
INSPIRATEUR
, TRICE. adj. Qui inspire. Un génie inspirateur. Les anciens croyaient à des divinités inspiratrices.   En termes d'Anat., Muscles inspirateurs, se dit Des muscles qui ...
INSPIRATION
. s. f. Action d'inspirer quelqu'un, de le conseiller, de lui suggérer quelque chose. C'est par votre inspiration que j'ai agi. L'inspiration divine.   Il se dit aussi de La ...
INSPIRER
. v. a. Faire naître dans le coeur, dans l'esprit, quelque mouvement, quelque dessein, quelque pensée. C'est un sentiment que la nature inspire. Inspirer un mauvais dessein, ...
INSTABILITÉ
. s. f. Défaut de stabilité. Il ne se dit guère qu'au figuré. L'instabilité de la fortune. L'instabilité du monde, des choses du monde, des choses humaines. L'instabilité ...
INSTALLATION
. s. f. Action par laquelle on est installé. L'installation du président d'un tribunal. L'installation d'un curé dans son église. Après son installation dans cet emploi. On ...
INSTALLER
. v. a. Mettre solennellement en possession d'une place, d'un emploi, d'une dignité. Installer le président d'un tribunal. On l'a installé dans cette dignité, dans cette ...
INSTAMMENT
. adv. Avec instance, d'une manière pressante. Il vous en prie instamment. Il me l'a demandé instamment. Vous êtes instamment prié de ...
INSTANCE
. s. f. Sollicitation pressante. Dans ce sens, il s'emploie surtout au pluriel. Faire instance auprès de quelqu'un. Avec instance. Faire de grandes instances, de vives ...
INSTANT
, ANTE. adj. Pressant. Instante sollicitation. Instantes prières. Aux instantes prières d'un tel.   Il signifie aussi, Imminent, urgent. Le péril est instant. Le besoin ...
INSTANT
. s. m. Moment très-court, le plus petit espace de temps. Il fit cela en un instant. En cet instant. Il ne faut qu'un instant. Il a eu quelques instants de relâche. Je ...
INSTANTANÉ
, ÉE. adj. Qui ne dure qu'un instant. Ce mouvement n'a été qu'instantané. Une frayeur instantanée.
INSTAR
(À L'). loc. prépositive empruntée du latin. À la manière, à l'exemple de, de même que. Cet édifice est construit à l'instar des monuments gothiques. À l'instar des ...
INSTAURATION
. s. f. Établissement. Instauration des jeux Olympiques.
INSTIGATEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui incite, qui pousse à faire quelque chose. Il se prend le plus souvent en mauvaise part. Il a été l'instigateur de ce mauvais dessein. C'est lui ...
INSTIGATION
. s. f. Incitation, suggestion, sollicitation pressante par laquelle on pousse quelqu'un à faire quelque chose. Il se prend le plus souvent en mauvaise part. Il a fait cela à ...
INSTIGUER
. v. a. Exciter, pousser quelqu'un à faire quelque action. Cet homme est instigué par un tel. Il est peu usité. INSTIGUÉ, ÉE. participe
INSTILLATION
. s. f. (On prononce les L sans les mouiller.) Action d'instiller. Verser par instillation.
INSTILLER
. v. a. (On prononce les L sans les mouiller.) Faire couler, verser goutte à goutte. Instiller quelques gouttes d'essence dans une plaie. INSTILLÉ, ÉE. participe
INSTINCT
. s. m. Sentiment, mouvement intérieur qui est naturel aux animaux, et qui les fait agir sans le secours de la réflexion. La nature a donné à tous les animaux l'instinct de ...
INSTINCTIF
, IVE. adj. Qui appartient à l'instinct, qui naît de l'instinct. Mouvement, sentiment instinctif. Facultés instinctives.
INSTINCTIVEMENT
. adv. Par instinct. Les animaux n'agissent qu'instinctivement.
INSTITUER
. v. a. Établir quelque chose de nouveau, donner commencement à quelque chose. ÉSUS-CHRIST a institué le sacrement de l'eucharistie. Instituer une fête. Instituer des jeux ...
INSTITUT
. s. m. Constitution d'un ordre religieux, règle de vie qui est prescrite à cet ordre au temps de son établissement. Un louable, un pieux, un saint institut. Il ne faut pas ...
INSTITUTES
. s. f. pl. T. de Droit. Ouvrage élémentaire qui renferme les principes du droit romain. On appelle Institutes de Justinien celles qui furent composées par l'ordre de cet ...
INSTITUTEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui institue, qui établit. L'instituteur de cet ordre religieux. Instituteur des jeux Olympiques. La reine Jeanne, fille de Louis XI, est institutrice ...
INSTITUTION
. s. f. Action par laquelle on institue, on établit. L'institution des jeux Olympiques. L'institution de tel ordre religieux. L'institution des cours royales. L'institution de ...
INSTRUCTEUR
. s. m. Celui qui instruit. Instructeur mercenaire. Instructeur de son siècle. Il est peu usité dans ce sens.  Il se dit, particulièrement, de Celui qui est chargé ...
INSTRUCTIF
, IVE. adj. Qui instruit. Il ne se dit que Des choses. Ce livre est fort instructif. Je lui ai donné un mémoire instructif. C'est une méthode bien instructive. Sa ...
INSTRUCTION
. s. f. Éducation, enseignement. L'instruction de la jeunesse, des enfants. Travailler à l'instruction de quelqu'un. Avoir soin de son instruction. L'instruction des nouvelles ...
INSTRUIRE
. v. a. Enseigner quelqu'un, lui apprendre quelque chose, lui donner des leçons, des préceptes pour les moeurs, pour quelque science, etc. Instruire la jeunesse. Instruire les ...
INSTRUMENT
. s. m. Nom générique de la plupart des outils, machines, ou appareils, qui servent, dans un art ou dans une science, à exécuter quelque chose, à faire quelque opération. ...
INSTRUMENTAIRE
. adj. m. T. de Jurispr. Il ne s'emploie que dans cette locution, Témoin instrumentaire, Celui qui assiste un notaire ou quelque autre officier public dans les actes pour la ...
INSTRUMENTAL
, ALE. adj. Qui sert d'instrument. La cause instrumentale.   Il signifie, en termes de Musique, Qui s'exécute, qui doit être exécuté par des instruments. Musique ...
INSTRUMENTATION
. s. f. T. de Musique. Manière dont la partie instrumentale d'un morceau de musique est disposée. L'instrumentation de ce choeur est fort savante.
INSTRUMENTER
. v. n. T. de Pratique. Faire des contrats, des procès-verbaux, des exploits, et autres actes publics. Les notaires ne peuvent pas instrumenter hors de leur ressort. Cet ...
INSU
. s. m. Ignorance de quelque fait, de quelque chose. Il ne s'emploie que dans la locution prépositive, À l'insu de, et dans les locutions analogues, À mon insu, à votre insu, ...
INSUBORDINATION
. s. f. Défaut de subordination, manquement à la subordination. Il règne dans ce corps une grande insubordination. Esprit d'insubordination. Punir l'insubordination. Acte ...
INSUBORDONNÉ
, ÉE. adj. Qui a l'esprit d'insubordination, qui manque fréquemment à la subordination. Ce soldat est insubordonné. Des troupes insubordonnées.
INSUFFISAMMENT
. adv. D'une manière insuffisante. Il ne pourvoit que bien insuffisamment à leurs besoins.
INSUFFISANCE
. s. f. Incapacité, manque de suffisance. Je reconnais toute mon insuffisance. L'insuffisance de ses raisons, de ses moyens. Pourvoir à l'insuffisance d'une loi.
INSUFFISANT
, ANTE. adj. Qui ne suffit pas. Ces moyens sont insuffisants. La raison est insuffisante pour pénétrer les mystères de la foi.
INSUFFLATION
. s. f. T. de Médec. Action d'insuffler. Recourir à l'insufflation.
INSUFFLER
. v. a. T. de Médec. Souffler, introduire à l'aide du souffle un gaz, une vapeur dans quelque cavité du corps. Insuffler de l'air dans la bouche d'une personne ...
INSULAIRE
. adj. des deux genres Qui habite une île. Les peuples insulaires.   Il est aussi substantif. Un insulaire. Les insulaires de la mer Pacifique.
INSULTANT
, ANTE. adj. Qui insulte. Il ne se dit que Des choses. Discours insultant. Air insultant. Procédé insultant. Un insultant mépris. Paroles insultantes. Manières insultantes. ...
INSULTE
. s. f. Injure, outrage, mauvais traitement de fait ou de parole, avec dessein prémédité d'offenser. Faire insulte à quelqu'un. Faire une insulte, des insultes à quelqu'un. ...
INSULTER
. v. a. Maltraiter, outrager quelqu'un de fait ou de parole, de propos délibéré. Insulter quelqu'un, l'insulter de paroles. Il est allé l'insulter jusque chez lui. Être ...
INSUPPORTABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être supporté, souffert ; ou Qui est extrêmement fâcheux, désagréable. Il se dit Des personnes et des choses. Il sent des douleurs ...
INSUPPORTABLEMENT
. adv. D'une manière insupportable. Cet ouvrage est insupportablement long.
INSURGENTS
. s. m. pl. Nom qu'on donnait autrefois à certains corps de troupes hongroises levées extraordinairement pour le service de l'État. Les insurgents s'assemblèrent.   Il se ...
INSURGER
*  (S'). v. pron. Se soulever, se révolter. INSURGÉ, ÉE. participe, Un peuple insurgé. Les provinces insurgées.   Il s'emploie aussi comme substantif. Les insurgés se ...
INSURMONTABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut être surmonté. Il a trouvé dans ce dessein des difficultés insurmontables. Obstacle insurmontable. Envie de dormir insurmontable.
INSURRECTION
. s. f. Soulèvement contre le gouvernement. Ceux qui emploient ce mot y attachent ordinairement une idée de droit et de justice. L'insurrection des Grecs, ou L'insurrection ...
INSURRECTIONNEL
, ELLE. adj. Qui tient de l'insurrection. Mouvement insurrectionnel.
INTACT
, ACTE. adj. (On prononce le C et le T.) À quoi l'on n'a point touché, dont on n'a rien retranché. Le dépôt s'est trouvé intact.   Il signifie, par extension, Sain, ...
INTACTILE
. adj. des deux genres T. didactique. Qu'on ne peut toucher, qui échappe au sens du tact. La lumière est intactile.
INTARISSABLE
. adj. des deux genres Qui ne peut tarir, être tari, épuisé. Source intarissable. Larmes, pleurs intarissables.   Il s'emploie aussi figurément. Une imagination ...
INTÉGRAL
, ALE. adj. Total. Payement intégral. Restitution intégrale. Le renouvellement intégral d'une chambre législative.   En Mathém., Calcul intégral, Le calcul par lequel on ...
INTÉGRALEMENT
. adv. En totalité. Ces sommes ne purent être payées intégralement. La chambre des députés fut renouvelée intégralement.
INTÉGRANT
, ANTE. adj. Il ne se dit que dans cette locution, Partie intégrante, Chacune des parties qui contribuent à l'intégrité d'un tout, à la différence Des parties qui en ...
INTÉGRATION
. s. f. T. de Mathém. Action d'intégrer.
INTÈGRE
. adj. des deux genres Qui est d'une probité incorruptible. Juge intègre. Il est fort intègre. On dit de même, Une vertu intègre.
INTÉGRER
. v. a. T. de Mathém. Trouver l'intégrale d'une quantité différentielle. Intégrer une différentielle. INTÉGRÉ, ÉE. participe
INTÉGRITÉ
. s. f. L'état d'un tout, d'une chose qui a toutes ses parties. Cela détruit l'intégrité du tout. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l'intégrité ...
INTELLECT
. s. m. (On prononce le C et le T ; on fait aussi sentir les deux L dans ce mot et dans tous les mots suivants qui sont de la même famille.) T. didactique. La faculté de ...
INTELLECTIF
, IVE. adj. Appartenant à l'intellect. Il n'est guère usité qu'au féminin et dans ces locutions, La faculté, la puissance intellective.
INTELLECTUEL
, ELLE. adj. Qui appartient à l'intellect, qui est dans l'entendement. La faculté intellectuelle. L'espérance et la foi sont des vertus intellectuelles. Objet intellectuel. ...
INTELLIGENCE
. s. f. Faculté intellective, capacité d'entendre, de concevoir, de comprendre ; ou L'esprit, en tant qu'il conçoit. L'intelligence humaine. Le développement de ...
INTELLIGENT
, ENTE. adj. Pourvu de la faculté, intellective, capable de concevoir et de raisonner. L'homme est un être intelligent. L'âme est une substance intelligente.   Il signifie ...
INTELLIGIBLE
. adj. des deux genres Qui peut être ouï facilement et distinctement. Parler à voix haute et intelligible, à haute et intelligible voix. Prononcer d'une manière ...
INTELLIGIBLEMENT
. adv. D'une manière intelligible. Lire intelligiblement. Prononcer intelligiblement. Écrire intelligiblement.
INTEMPÉRANCE
. s. f. Vice opposé à la tempérance, à la sobriété. Son intempérance a ruiné sa santé.   Il s'étend quelquefois à Toute espèce d'excès. Intempérance d'étude, de ...
INTEMPÉRANT
, ANTE. adj. Qui a le vice de l'intempérance. C'est un homme intempérant.   Il est aussi substantif. L'intempérant abrége ses jours.
INTEMPÉRÉ
, ÉE. adj. Déréglé dans ses passions et dans ses appétits. C'est un homme intempéré en toutes choses. Il est peu usité.
INTEMPÉRIE
. s. f. Déréglement. Il ne se dit plus guère que De l'air, des saisons, etc. On souffre beaucoup de l'intempérie de l'air. Les corps se ressentent de l'intempérie des ...
INTEMPESTIF
, IVE. adj. Qui n'est pas fait à propos, ou qu'il n'est pas à propos de faire pour le moment. Démarche intempestive. Demande intempestive. Projet intempestif.
INTEMPESTIVEMENT
. adv. D'une manière intempestive. Vous ne pouviez faire une pareille demande plus intempestivement.
INTENDANCE
. s. f. Direction, administration d'affaires importantes. Il a l'intendance sur telle chose. Il lui a donné l'intendance de sa maison, de ses finances.   Il se dit ...
INTENDANT
. s. m. Celui qui est chargé de régir les biens, de conduire et de surveiller la maison d'un prince, d'un grand seigneur, d'un riche particulier. L'intendant de la maison ...
INTENDANTE
. s. f. Il se disait autrefois de La femme d'un intendant de province. Madame l'intendante.
INTENSE
. adj. des deux genres T. didactique. Grand, fort, vif. Une chaleur intense. Un froid intense. Une maladie intense. Le son devient plus intense.

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.025 c;