Слова на букву memb-offi (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву memb-offi (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
NÉGLIGER
. v. a. N'avoir pas soin de quelque chose comme on le devrait, ne pas s'en occuper. Négliger son salut, sa fortune, ses affaires, le soin de ses affaires, ses intérêts, ses ...
NÉGOCE
. s. m. Trafic, commerce. Bon, grand négoce. Suivre le négoce. Se mettre dans le négoce. S'adonner au négoce. Entendre bien le négoce. Faire le négoce. Faire négoce de ...
NÉGOCIABLE
. adj. des deux genres Qui peut se négocier. Il ne se dit guère que Des effets publics, des lettres de change, des billets, etc. Cette action, cette lettre de change, cet ...
NÉGOCIANT
. s. m. Celui qui fait le négoce. Gros, bon, riche, habile négociant. Les négociants français. Les négociants de Hollande, d'Angleterre, etc. La guerre a ruiné beaucoup de ...
NÉGOCIATEUR
. s. m. Celui qui négocie quelque affaire considérable auprès d'un prince, d'un État. Sage, grand, bon, habile, fin, adroit négociateur. Mauvais négociateur. Négociateur ...
NÉGOCIATION
. s. f. L'art, l'action de négocier les grandes affaires, les affaires publiques. Il entend bien la négociation. Il est habile dans la négociation. Il a été employé dans ...
NÉGOCIER
. v. n. Faire négoce, faire trafic. Il s'est mis depuis peu à négocier dans le Levant. Négocier en Espagne. Négocier en épicerie, en draperie, en soie, en pierreries. ...
NÈGRE
. s. m. Nom qu'on donne en général à la race des noirs, et spécialement aux habitants de certaines contrées de l'Afrique. La traite des nègres est abolie.   Il se dit, ...
NÉGRERIE
. s. f. Lieu où l'on renferme les nègres dont on fait commerce.
NÉGRESSE
. s. C'est le féminin de Nègre. Une jeune négresse. Une négresse maronne.
NÉGRIER
. adj. m. Il n'est usité que dans les locutions suivantes : Vaisseau ou bâtiment négrier, ou simplement, Négrier, Bâtiment qui sert à la traite des nègres ; Capitaine ...
NÉGRILLON
, ONNE. s. Petit nègre, petite négresse.
NÉGROMANCIEN
, NÉGROMANT. s. m. Voyez NÉCROMANCIEN, NÉCROMANT.
NEIGE
. s. f. Eau, vapeur congelée qui tombe des nues sur la terre, en flocons blancs et légers. Neige menue. De gros flocons de neige. Ce temps couvert nous amènera, nous apportera ...
NEIGER
. v. n. qui n'est usité qu'à l'infinitif et aux troisièmes personnes du singulier. Il se dit De la neige qui tombe. Il neige bien fort. Il y a deux jours qu'il neige. Il ...
NEIGEUX
, EUSE. adj. Chargé, couvert de neige ; où il y a beaucoup de neige. Temps neigeux. Saison neigeuse. Les cimes neigeuses, les sommets neigeux de l'Apennin.
NÉMÉENS
. adj. m. pl. T. d'Antiq. Il ne s'emploie que dans cette dénomination, Jeux Néméens, Jeux établis par les Argiens, près de Némée.
NÉNIES
. s. f. pl. T. d'Antiq. Chants funèbres en usage aux funérailles, dans l'ancienne Rome.
NENNI
*  Mot dont on se sert pour répondre négativement à une interrogation expresse ou sous-entendue. Il n'est usité que dans la conversation familière. Il n'y a point de ...
NÉNUFAR
. s. m. Plante aquatique qui a de larges feuilles rondes, et de grandes fleurs en forme de roses. Les fleurs du nénufar passent pour réfrigérantes. Sirop de nénufar.
NÉOCORE
. s. m. T. d'Antiq. Officier préposé à la garde et à l'entretien des temples, et de ce qu'ils renfermaient de précieux.  Il se dit aussi Des villes et des provinces qui ...
NÉOGRAPHE
. adj. des deux genres Qui veut introduire ou qui admet une orthographe nouvelle et contraire à l'usage. Écrivain néographe.   Il s'emploie plus ordinairement comme ...
NÉOGRAPHISME
. s. m. Manière d'orthographier, contraire à l'usage. Le néographisme a des inconvénients ; mais il peut être approuvé, s'il est raisonné dans ses principes, et ...
NÉOLOGIE
. s. f. Invention, usage, emploi de termes nouveaux ; et, par extension, Emploi des mots usuels, dans un sens nouveau, ou différent de la signification ordinaire. La ...
NÉOLOGIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient à la néologie ou au néologisme. Langage, style, expression néologique. Il ne se prend guère qu'en mauvaise part.
NÉOLOGISME
. s. m. Habitude d'employer des termes nouveaux, ou de donner aux mots reçus des significations différentes de celles qui sont en usage. Il ne se prend qu'en mauvaise part. ...
NÉOLOGUE
. s. m. Celui qui, soit en parlant, soit en écrivant, fait un usage fréquent de termes nouveaux, ou détournés de leur véritable sens. Il se prend presque toujours en ...
NÉOMÉNIE
. s. f. T. d'Astron. ancienne. Nouvelle lune. NÉOMÉNIE, est aussi Le nom d'une fête qui se célébrait chez les anciens à chaque renouvellement de lune.
NÉOPHYTE
. s. des deux genres Une personne nouvellement convertie, nouvellement baptisée. Un zèle, une ardeur, une ferveur de néophyte.
NÉPHRÉTIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Qui appartient aux reins. Il ne s'emploie guère que dans cette expression, La colique néphrétique, ou simplement, La néphrétique, Sorte ...
NÉPOTISME
. s. m. Autorité que les neveux d'un pape ont eue quelquefois dans l'administration des affaires, durant le pontificat de leur oncle. Les abus du népotisme ont été ...
NÉRÉIDE
. s. f. Chacune des nymphes qui, suivant la Fable, habitaient dans la mer.
NERF
. s. m. (On prononce l'F au singulier. ) Il se dit de Petits filaments blanchâtres qui, distribués dans les diverses parties du corps, transmettent au cerveau les sensations ...
NERF-FÉRURE
. s. f. T. d'Art vétérin. Coup, atteinte qu'un cheval a reçu du pied d'un autre cheval, sur le tendon de la partie postérieure d'une jambe de devant ou de derrière.
NÉRITE
. s. f. Coquillage univalve, operculé et de forme à peu près sphérique, dont il existe plusieurs espèces. La plupart des nérites vivent dans la mer, et quelques-unes dans ...
NÉROLI
. s. m. Essence tirée de la fleur d'orange.
NERPRUN
. s. m. Arbrisseau qui porte un petit fruit noir, dont on se sert en médecine et dans la teinture. Sirop de nerprun.
NERVER
. v. a. Garnir et couvrir du bois avec des nerfs que l'on colle dessus, après les avoir battus et comme réduits en filasse. Nerver un battoir, les arçons d'une selle.   En ...
NERVEUX
, EUSE. adj. Qui appartient aux nerfs. Affection, maladie, fièvre, toux nerveuse.   Fluide nerveux, Fluide que l'on supposait en circulation dans les nerfs, et que l'on ...
NERVIN
. adj. et s. m. T. de Médec. Il se dit Des remèdes propres à fortifier les nerfs. On dit substantivement et plus communément, Les nervins.
NERVURE
. s. f. T. de Relieur. La réunion des parties saillantes qui sont formées sur le dos d'un livre par les nerfs ou cordes qui servent à relier. La nervure d'un livre. En ...
NESCIO
VOS Formule familière de refus, empruntée du latin. (On prononce Vosse. ) Je vous ai accordé votre première demande ; mais pour celle-ci, nescio vos.
NESTOR
. s. m. Nom propre devenu appellatif, par allusion au Nestor d'Homère. Le vieillard le plus âgé ou le plus respectable. C'est le Nestor du conseil. Le Nestor de la ...
NESTORIANISME
. s. m. Hérésie des sectateurs de Nestorius.
NESTORIEN
, IENNE. adj. et s. Partisan de la doctrine de Nestorius.
NET
, ETTE. adj. Propre, qui est sans ordure, sans souillure. Une chambre nette. De la vaisselle nette. Les rues sont nettes. Avoir les mains nettes, les dents nettes. Il faut ...
NETTEMENT
. adv. Avec netteté, avec propreté. Se tenir nettement. Il aime à être toujours nettement. Tenir nettement un enfant.   Il signifie figurément, D'une manière claire, ...
NETTETÉ
. s. f. Qualité de ce qui est net. Il se dit au propre et au figuré dans les mêmes acceptions que l'adjectif Net. Il est propre, il aime la netteté. Son appartement, sa ...
NETTOIEMENT
ou NETTOYAGE. s. m. Action de nettoyer. Le nettoiement, le nettoyage des rues, des places publiques. Le nettoiement d'un port.
NETTOYER
. v. a. (Il se conjugue comme Envoyer. ) Rendre net. Nettoyer un habit, des souliers, des bottes. Se nettoyer les dents. Nettoyer des assiettes, des verres. Nettoyer une maison. ...
NEUF
*  nom de nombre des deux genres. Nombre impair qui suit immédiatement le nombre de huit. L'F ne se prononce point dans le mot Neuf, quand il est suivi immédiatement d'un ...
NEUF
, EUVE. adj. Qui est fait depuis peu. Maison neuve. Habit neuf. Chapeau neuf. Un meuble neuf. Des souliers neufs.   Il signifie aussi, Qui n'a point encore servi. Voilà un ...
NEUTRALEMENT
. adv. T. de Gram. D'une manière neutre. Le verbe actif s'emploie quelquefois neutralement.
NEUTRALISATION
. s. f. T. de Chimie. Action de neutraliser. NEUTRALISATION, signifie aussi, L'action de rendre neutre un territoire, une ville, un vaisseau. La neutralisation d'un pays, ...
NEUTRALISER
. v. a. T. de Chimie. Rendre neutre un sel, par une opération chimique. Neutraliser un acide par un alcali, un alcali par un acide. NEUTRALISER, s'emploie au sens moral, ...
NEUTRALITÉ
. s. f. État d'une puissance qui ne prend point parti entre deux ou plusieurs autres puissances qui sont en guerre. Garder, observer, violer la neutralité. Respecter la ...
NEUTRE
. adj. des deux genres Qui ne prend point parti entre des puissances belligérantes, entre des personnes qui ont des opinions, des sentiments, des intérêts opposés. Ce prince ...
NEUVAINE
. s. f. L'espace de neuf jours consécutifs, pendant lesquels on fait quelque acte de dévotion, quelque prière en l'honneur d'un saint, pour implorer son secours. Faire ...
NEUVIÈME
. adj. ordinal des deux genres Qui suit immédiatement le huitième. Le neuvième mois de l'année. Le neuvième jour du mois. Le neuvième jour de la lune. C'est la neuvième ...
NEUVIÈMEMENT
. adv. En neuvième lieu. Il se dit pour indiquer une neuvième preuve de quelque chose, ou un neuvième article.
NEVEU
. s. m. Fils du frère ou de la soeur. C'est mon neveu. Faire du bien à ses neveux. L'oncle et le neveu.   Petit-neveu, Le fils du neveu ou de la nièce.  Neveu à la mode ...
NÉVRALGIE
. s. f. T. de Médec. Douleur des nerfs. Névralgie frontale, maxillaire, etc.
NÉVRITIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Il se dit Des médicaments propres aux maladies des nerfs.
NÉVROGRAPHIE
. s. f. T. d'Anat. Description des nerfs.
NÉVROLOGIE
. s. f. Partie de l'anatomie qui traite des nerfs.
NÉVROPTÈRE
. adj. et s. m. T. d'Hist. nat. Nom générique des insectes dont les ailes sont transparentes, et sont traversées de veines croisées en réseau. Les insectes ...
NÉVROSE
. s. f. T. de Médec. Affection nerveuse, maladie des nerfs en général.
NÉVROTOMIE
. s. f. T. de Chirur. Dissection des nerfs.  Il signifie aussi, L'opération qui consiste à couper un nerf.
NEWTONIANISME
. s. m. (Dans ce mot et le suivant, la première syllabe se prononce Neu. ) La philosophie naturelle de Newton. Voltaire est un des premiers qui aient fait connaître le ...
NEWTONIEN
, IENNE. adj. Qui a rapport à la doctrine de Newton. La physique, l'astronomie, la philosophie, l'école newtonienne. Les principes newtoniens.   Il signifie aussi, Qui a ...
NEZ
. s. m. Cette partie saillante du visage qui est entre le front et la bouche, et qui est l'organe de l'odorat. Grand, petit nez. Nez aquilin, retroussé, épaté, pointu. Nez ...
NI
. Particule conjonctive et négative Il n'est ni bon ni mauvais. Il ne boit ni ne mange. Il n'y en a ni plus ni moins. Ni l'un ni l'autre n'a fait son devoir. Ni vous ni moi ...
NIABLE
. adj. des deux genres Qui peut être nié. Cette proposition est très-niable.
NIAIS
, AISE. adj. Il s'est dit au propre Des oiseaux de fauconnerie que l'on prenait dans le nid, et qui n'en étaient pas encore sortis. Un oiseau niais. NIAIS, signifie ...
NIAISEMENT
. adv. D'une façon niaise. Parler niaisement.
NIAISER
. v. n. Badiner, s'amuser à des choses de rien. Il ne fait que niaiser. Il n'est pas question de niaiser, il s'agit d'une affaire sérieuse. Il est familier.
NIAISERIE
. s. f. Bagatelle, chose frivole. Ne nous amusons point à des niaiseries. Vous nous débitez cela comme une chose sérieuse, et c'est une niaiserie. Il ne dit que des ...
NICE
. adj des deux genres Simple, niais. Il est vieux.
NICHE
. s. f. Enfoncement pratiqué dans l'épaisseur d'un mur pour y placer une statue, un buste, un vase, un poêle, etc. Niche ronde. Niche carrée. Ces niches sont ...
NICHE
. s. f. Malice, espièglerie que l'on fait à quelqu'un. Faire une niche à quelqu'un. Il lui a fait une niche, cent niches. Ces niches-là ne me plaisent point. Je suis las ...
NICHÉE
. s. f. coll. Les petits oiseaux d'une même couvée, qui sont encore dans le nid. Il a pris la mère et toute la nichée. La nichée était de quatre ou cinq petits ...
NICHER
. v. n. Il se dit D'un oiseau qui fait son nid. Les hirondelles nichent dans les cheminées, aux fenêtres, etc. Les pigeons nichent dans les murailles. Les petits oiseaux ...
NICHET
. s. m. OEuf qu'on met dans les nids préparés pour la ponte des poules.
NICHOIR
. s. m. Cage propre à mettre couver des serins.
NICKEL
. s. m. T. de Chimie. Espèce de métal, qui a, comme le fer, la propriété magnétique, mais à un moindre degré. Il y a du nickel dans les aérolithes. On se sert des oxydes ...
NICODÈME
. s. m. Nom propre devenu nom commun pour signifier, Un homme simple et borné, un niais. C'est un nicodème, un grand nicodème. Il est populaire.
NICOTIANE
. s. f. Voyez TABAC.
NID
. s. m. (Le D ne se prononce point.) Espèce de berceau, de logement que les oiseaux construisent pour y déposer leurs oeufs et y élever leurs petits. On appelle Aire, Le ...
NIDOREUX
, EUSE. adj. Qui a une odeur et un goût de pourri, de brûlé, d'oeufs couvis. Il s'emploie surtout dans le langage médical. Les crudités qui s'engendrent dans les ...
NIÈCE
. s. f. Fille du frère ou de la soeur. La nièce d'un tel. L'oncle et la nièce. La tante et la nièce.   Petite-nièce, La fille du neveu ou de la nièce.  Nièce à la ...
NIELLE
. s. f. Plante qui croît dans les blés, et dont la semence est noire. NIELLE, se dit aussi d'Une maladie des grains, dont l'effet est de convertir la substance farineuse ...
NIELLE
. s. m. T. d'Orfévrerie. Ornements ou figures que l'on grave en creux sur un ouvrage d'orfévrerie, et dont les traits sont remplis d'une sorte d'émail noir, fait d'un ...
NIELLER
. v. a. Orner de nielles. Nieller la poignée d'un sabre. NIELLÉ, ÉE. participe, Tabatière niellée.
NIELLER
. v. a. Gâter par la nielle. Le mauvais temps a niellé les blés. NIELLÉ, ÉE. participe, Blés niellés.
NIER
. v. a. Dire qu'une chose n'est pas vraie, soutenir qu'une chose n'est pas. Nier un fait. C'est une vérité qu'on ne peut nier. Nier cette vérité, c'est nier qu'il fait jour ...
NIGAUD
, AUDE. adj. Sot et niais. Que cet homme est nigaud ! Qu'elle est nigaude ! Il est familier.  Il s'emploie aussi substantivement. Un grand nigaud. Un vrai, un franc ...
NIGAUD
. s. m. Oiseau, petit cormoran.
NIGAUDER
. v. n. Faire des actions de nigaud, s'amuser à des choses de rien. Il ne fait que nigauder. Il passe son temps à nigauder.
NIGAUDERIE
. s. f. Action de nigaud. C'est une nigauderie, une grande nigauderie. Il ne fait que des nigauderies.   Il signifie aussi, Le caractère du nigaud. Il est d'une nigauderie ...
NILOMÈTRE
. s. m. Nom de certaines colonnes qui sont divisées dans leur longueur en coudées et en parties de coudée, et qui, placées en différents lieux de l'Égypte, servent à ...
NIMBE
. s. m. T. didactique. Cercle de lumière que les peintres et les sculpteurs mettent autour de la tête des saints.  Il se dit aussi, en Numismatique, Du cercle que, sur ...
NIPPE
. s. f. Il se dit Des vêtements, des meubles, et de tout ce qui sert à l'ajustement et à la parure. Son usage le plus ordinaire est au pluriel. Il a de belles nippes, de ...
NIPPER
. v. a. Fournir de nippes. Son père l'a nippé, l'a bien nippé en le mariant.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Il s'est fort bien nippé avant de prendre femme. ...
NIQUE
. s. f. Signe de mépris ou de moquerie. Il n'est usité que dans cette locution, Faire la nique, Se moquer de quelqu'un, de quelque chose, comme ne s'en souciant point. Faire ...
NITÉE
. s. f. Voyez NICHÉE.
NITOUCHE
. s. f. Il n'est usité que dans cette locution familière, Sainte nitouche, par laquelle on désigne Une personne qui contrefait la sagesse ou la dévotion, qui affecte des ...
NITRATE
. s. m. T. de Chimie. Nom générique des sels formés par la combinaison de l'acide nitrique et des bases salifiables. Nitrate d'argent, de chaux, de fer, de cuivre, de ...
NITRE
. s. m. T. de Chimie. Sel formé par la combinaison de l'acide nitrique et de la potasse jusqu'au point de la saturation.
NITREUX
, EUSE. adj. T. de Chimie. Qui tient du nitre. Gaz nitreux. Acide nitreux. Terres, eaux nitreuses.
NITRIÈRE
. s. f. Lieu où se forme le nitre, et d'où on le tire. Nitrières naturelles. Nitrières artificielles.
NITRIQUE
. adj. des deux genres T. de Chimie. Qui a rapport au nitre. Acide nitrique.
NIVEAU
. s. m. Instrument par le moyen duquel on connaît si un plan, un terrain est uni et horizontal, et l'on détermine de combien un point de la surface de la terre est plus haut ...
NIVELER
. v. a. Mesurer avec le niveau, au niveau. Niveler une avenue, une allée. On nivelle la rivière depuis tel endroit jusqu'à tel autre, pour savoir combien elle a de pente. ...
NIVELEUR
. s. m. Celui qui nivelle, qui fait profession de niveler.
NIVELLEMENT
. s. m. Action de mesurer avec le niveau. Travailler au nivellement d'un aqueduc. Ce nivellement a été fait avec exactitude. On a fait de grands nivellements pour la ...
NIVET
. s. m. Bénéfice illicite et caché qu'un agent, un mandataire obtient sur un marché qu'il fait pour autrui. Il est populaire.
NIVÔSE
. s. m. Le quatrième mois du calendrier républicain.
NOBILIAIRE
. s. m. Catalogue détaillé des familles nobles d'un pays. On trouve la généalogie de cette maison dans le nobiliaire de la province.
NOBILIAIRE
. adj. des deux genres Qui appartient à la noblesse. On l'emploie souvent par une sorte de dénigrement. L'ordre nobiliaire. La caste nobiliaire. Être exempt d'orgueil, de ...
NOBILISSIME
*  T. d'Antiq. Pris adjectivement, c'est Le titre d'honneur accordé, dans le Bas-Empire, aux césars et à leurs femmes. Pris substantivement, c'est Le nom d'une dignité ...
NOBLE
. adj. des deux genres Qui, par droit de naissance ou par lettres du prince, fait partie d'une classe distinguée dans l'État. Il est noble par sa naissance, noble de naissance, ...
NOBLEMENT
. adv. D'une manière noble, avec noblesse. Il fait les choses noblement, très-noblement. Il s'exprime, il écrit, il pense, il se conduit noblement.   Vivre noblement, ...
NOBLESSE
. s. f. Qualité par laquelle un homme est noble. Bonne, haute, ancienne, nouvelle noblesse. Noblesse d'épée, de robe. Noblesse personnelle. Noblesse transmissible, ...
NOCE
. s. f. Mariage. En ce sens, il ne se dit qu'au pluriel. Il épousa une telle en premières noces. Convoler en secondes noces. Elle était veuve d'un tel en premières noces, et ...
NOCHER
. s. m. Celui qui gouverne, qui conduit un vaisseau, une barque. Il n'est guère usité qu'en poésie. Un habile nocher. Le nocher du Styx, le vieux nocher des morts, Caron.
NOCTAMBULE
. adj. et s. des deux genres Celui, celle qui marche la nuit en dormant.
NOCTAMBULISME
. s. m. État de ceux qui marchent la nuit en dormant.
NOCTURNE
. adj. des deux genres Qui a lieu, qui arrive durant la nuit. Vision, apparition nocturne. Rendez-vous, visite, assemblée nocturne.   Il se dit, en Histoire naturelle, Des ...
NODOSITÉ
. s. f. T. de Chirur. et de Botan. État de ce qui a des noeuds. Il se dit plus ordinairement Des noeuds mêmes. Il a des nodosités à tous les doigts de la main. Le tronc de ...
NODUS
. s. m. (On prononce l'S.) T. de Chirur., emprunté du latin. Tumeur dure et indolente qui vient sur les os, les tendons et les ligaments du corps humain. Il a un nodus au ...
NOËL
. s. m. Fête de la nativité de Notre-Seigneur. À la fête de Noël, ou elliptiquement, À la Noël, à Noël. Les fêtes de Noël. Noël est une des quatre grandes fêtes de ...
NOEUD
. s. m. (Le D ne se prononce point.) Enlacement fait de quelque chose de flexible, comme ruban, soie, fil, corde, etc., dont on passe les bouts l'un dans l'autre en les ...
NOIR
, OIRE. adj. Qui est de la couleur la plus obscure, et la plus opposée au blanc. Une barbe noire. Des cheveux noirs. Un cheval noir. Du drap noir. Habit noir. Robe noire. ...
NOIR
. s. m. Nègre. Il se dit par opposition à Blanc. Il y a vingt noirs et trois blancs dans cette habitation.
NOIRÂTRE
. adj. des deux genres Qui tire sur le noir, qui approche du noir. Couleur noirâtre. De l'eau noirâtre. Un teint noirâtre.
NOIRAUD
, AUDE. adj. Qui a les cheveux noirs et le teint brun. Un homme noiraud. Une femme noiraude. Le plus souvent il s'emploie substantivement. Un gros noiraud. Une petite noiraude. ...
NOIRCEUR
. s. f. Qualité qui fait qu'un corps est noir, paraît noir. La noirceur de l'ébène, de l'encre. La noirceur des cheveux, des sourcils.   Il signifie aussi, Tache noire. Il ...
NOIRCIR
. v. a. Rendre noir. Noircir une muraille. Se noircir les cheveux, les sourcils. Il s'est tout noirci les mains. Le soleil noircit le teint. Le cachou noircit les dents. La ...
NOIRCISSURE
. s. f. Tache de noir. D'où vient cette noircissure ?
NOIRE
. s. f. T. de Musiq. Note qui vaut pour la durée le double d'une croche, la moitié d'une blanche.
NOISE
. s. f. Querelle, dispute. Grande noise. Chercher noise. Chercher noise à quelqu'un. Exciter une noise. Il a ému la noise entre eux. Il a commencé la noise. Ils ont eu noise ...
NOISETIER
. s. m. Arbre qui porte les noisettes, et qu'on appelle autrement Coudrier.
NOISETTE
. s. f. Espèce de petite noix ou d'amande que porte le coudrier. Noisettes franches. Cueillir, casser, manger des noisettes. Pain, beurre qui sent la noisette. Prov., fig. ...
NOIX
. s. f. Sorte de fruit ayant une coque dure et ligneuse, couverte d'une écale verte. Noix verte, nouvelle, huileuse, angleuse. Un sac, un cent de noix. Abattre, écaler, ...
NOLI
ME TANGERE. s. m. (On prononce mé tangéré. ) Expression latine, qui signifie, Ne me touchez pas, et qui s'emploie dans notre langue pour désigner Certaines plantes que le ...
NOLI
ME TANGERE. s. m. (On prononce mé tangéré. ) Expression latine, qui signifie, Ne me touchez pas, et qui s'emploie dans notre langue pour désigner Certaines plantes que le ...
NOLIS
. s. m. T. de Marine, qui n'est guère usité que dans la Méditerranée. Fret ou louage d'un navire, d'une barque, etc. J'ai payé tant pour le nolis de ce navire. On dit ...
NOLISER
. v. a. T. de Marine, qui n'est guère usité que dans la Méditerranée. Affréter. Noliser un bâtiment. NOLISÉ, ÉE. participe
NOLISSEMENT
. s. m. T. de Marine. Action de noliser, de faire un nolis. On l'a chargé du nolissement des navires nécessaires au transport des troupes.
NOM
. s. m. Le terme dont on a coutume de se servir pour désigner une personne ou une chose, une agrégation de personnes ou de choses. Un nom propre. Un nom de baptême. Louis ...
NOMADE
. adj. des deux genres Errant, qui n'a point d'habitation fixe. Il se dit surtout Des nations, des tribus, des peuplades. Nation nomade. Peuple nomade. Tribu nomade. Les Tartares ...
NOMARQUE
. s. m. T. d'Antiq. Gouverneur d'un nome dans l'ancienne Égypte.
NOMBRANT
. adj. m. Qui nombre. Il n'est usité que dans cette locution, Nombre nombrant. Voyez NOMBRE.
NOMBRE
. s. m. Il se dit de L'unité, d'une collection d'unités, des parties de l'unité. Le nombre se considère de deux manières, comme nombre abstrait, ou comme nombre concret. ...
NOMBRER
. v. a. Supputer combien il y a d'unités dans une quantité. Il ne s'emploie presque plus que dans un sens négatif, et relativement à des choses qui ne sont pas de nature ...
NOMBREUX
, EUSE. adj. Qui est en grand nombre. Un peuple nombreux. Armée nombreuse. L'assemblée, la compagnie était fort nombreuse.   Il signifie aussi, en parlant Du style, ...
NOMBRIL
. s. m. (On prononce Nombri. ) Cette partie qui est au milieu du ventre de l'homme et des quadrupèdes, et qui est la cicatrice du cordon ombilical, par lequel le foetus ...
NOME
. s. m. T. d'Antiq. Mot emprunté du grec, et qui signifie proprement, Loi. Ce mot, lorsqu'on parle de la poésie des anciens, désigne, Une sorte de poëmes qui se chantaient en ...
NOMENCLATEUR
. s. m. Esclave dont les Romains qui briguaient les magistratures se faisaient accompagner, afin qu'il leur dît le nom des citoyens qu'ils rencontraient, et qu'ils avaient ...
NOMENCLATURE
. s. f. Collection des mots employés pour désigner les différents objets d'une science ou d'un art. La nomenclature de la géométrie, de la botanique, de la grammaire, etc. ...
NOMINAL
, ALE. adj. Qui dénomme, ou Qui est dénommé. Il ne s'emploie guère que dans les locutions suivantes :  Appel nominal, Action d'appeler successivement par leur nom les ...
NOMINATAIRE
. s. m. T. de Matière bénéficiale. Celui qui était nommé par le roi à un bénéfice.
NOMINATEUR
. s. m. T. de Matière bénéficiale. Celui qui nomme, qui a droit de nommer. Le roi était le nominateur des bénéfices consistoriaux, des bénéfices qui vaquaient en ...
NOMINATIF
. s. m. T. de Gram. Le nom tel qu'il est avant d'être décliné, dans les langues qui ont des cas. Le nominatif d'un nom, d'un adjectif, d'un pronom. Ce mot est au nominatif. ...
NOMINATIF
, IVE. adj. Qui dénomme, qui contient des noms. L'état nominatif des employés d'un ministère. La liste nominative des jurés.
NOMINATION
. s. f. Action de nommer à quelque emploi, à quelque charge, à quelque dignité, etc. On a fait la nomination aux places vacantes dans ce tribunal. La nomination aura lieu la ...
NOMINATIVEMENT
. adv. Par son nom. Interpellé nominativement de répondre, il a déclaré que ...
NOMINAUX
. s. m. pl. On a donné ce nom à ceux des scolastiques qui étaient opposés aux réalistes.
NOMMÉMENT
. adv. Avec désignation par le nom. Ce terme est principalement en usage lorsque, après avoir parlé de plusieurs personnes ou de plusieurs choses en général, on vient à en ...
NOMMER
. v. a. Donner, imposer un nom. Nommer un enfant au baptême. Son parrain l'a nommé François, Jacques. Il fut le premier qui découvrit cette île, qui rapporta en France ...
NON
. Particule négative qui est directement opposée à la particule affirmative Oui. Il ne dit jamais non. Cette affaire est aisée à conclure, il n'y a qu'à dire oui ou ...
NON-CONFORMISTE
. s. et adj. des deux genres Terme générique par lequel on désigne, en Angleterre, Tous ceux qui s'écartent de la religion anglicane.
NON-JOUISSANCE
. s. f. T. de Palais. Privation de jouissance. Il lui est dû une indemnité pour la non-jouissance du terrain qui lui était affermé.
NON-PAIR
, NON-PAIRE. adj. Il signifie la même chose qu' Impair, et il est moins usité.
NON-PAYEMENT
. s. m. T. de Finance. Défaut de payement. En cas de non-payement.
NON-PLUS-ULTRÀ
, NEC-PLUS-ULTRÀ. Locutions empruntées du latin, qu'on emploie dans le style familier comme substantif masculin, pour signifier, Le terme qu'on ne saurait passer. Metz fut le ...
NON-PRIX
. s. m. Voyez PRIX.
NON-RÉSIDENCE
. s. f. Absence du lieu où l'on devrait résider.
NON-SENS
. s. m. Défaut de sens, de signification. Cette phrase est un non-sens. Ce discours est plein de non-sens, est un non-sens continuel.
NON-USAGE
. s. m. Cessation d'usage. L'usufruit, les servitudes se prescrivent, s'éteignent par le non-usage pendant trente ans.
NON-VALEUR
. s. f. Manque de produit dans une terre, dans une ferme, dans une maison. Cette terre n'est pas bien cultivée, elle est en friche en bien des endroits, elle est en non-valeur. ...
NON-VUE
. s. f. T. de Marine. L'effet de la brume, quand elle est si épaisse, qu'on ne peut avoir connaissance du parage où l'on se trouve. Nous fûmes en risque de périr par ...
NONAGÉNAIRE
. adj. des deux genres Qui a quatre-vingt-dix ans. Il n'est guère usité qu'en parlant De l'espèce humaine. Un homme, une femme nonagénaire.
NONAGÉSIME
. adj. m. Il n'est usité qu'en Astronomie, dans cette locution, Le nonagésime degré, ou simplement, Le nonagésime, Le point de l'écliptique qui est éloigné de ...
NONANTE
. adj. Nom de nombre cardinal composé de neuf dizaines. Il a vieilli ; on dit, Quatre-vingt-dix.
NONANTIÈME
. adj. des deux genres Nombre ordinal qui répond à l'adjectif numéral Nonante. La nonantième année de son âge. Il a vieilli ; on dit, Quatre-vingt-dixième.
NONCE
. s. m. Prélat que le pape envoie en ambassade. Le nonce du pape en France, en Espagne. Nonce ordinaire, extraordinaire. Le pape a envoyé un nonce. Nonce apostolique. NONCE, ...
NONCHALAMMENT
. adv. Avec nonchalance. Il agit si nonchalamment, qu'il manque toutes ses affaires.   Il signifie aussi, Mollement, avec abandon. Il était couché nonchalamment sur un lit ...
NONCHALANCE
. s. f. Négligence, manque de soin. Grande, extrême nonchalance. Quelle nonchalance ! Il laisse ses affaires en désordre par nonchalance. Il s'est fait tort par sa ...
NONCHALANT
, ANTE. adj. Qui, par insouciance, par mollesse, par négligence, ne se donne pas les soins qu'il devrait. Vous êtes bien nonchalant. On dit de même : Une humeur ...
NONCIATURE
. s. f. L'emploi, la charge de nonce. Le pape a nommé tel prélat à la nonciature de France. Le tribunal de la nonciature d'Espagne.   Il se dit aussi Du temps pendant lequel ...
NONE
. s. f. T. de Liturgie cathol. Celle des sept heures canoniales qui se chante ou qui se récite après sexte. Où en êtes-vous de votre bréviaire ? J'en suis à none. ...
NONES
. s. f. pl. C'était, chez les Romains, Le cinquième jour dans quelques mois, le septième dans d'autres, et toujours le huitième avant les ides.
NONIDI
. s. m. Le neuvième jour de la décade, dans le calendrier républicain.
NONIUS
. s. m. (On fait sentir l'S.) Échelle de certains instruments de mathématique, formée de très-petites parties, et qui sert à déterminer avec une grande précision les ...
NONNE
ou NONNAIN. s. f. Religieuse. Une nonne. Une nonnain. Un couvent de nonnains, de nonnes. Une petite, une jeune nonnain. Il ne se dit plus qu'en plaisanterie.
NONNETTE
. s. f. Jeune nonnain. NONNETTE, est aussi Le nom qu'on donne à de petits pains d'épice de forme ronde et d'un goût délicat, que des religieuses ont fabriqués les ...
NONOBSTANT
. préposition Malgré, sans avoir égard à. Il a été obligé de payer, nonobstant l'appel. Il s'est opiniâtré, nonobstant toutes les remontrances de ses amis. Nonobstant ...
NONPAREIL
, EILLE. adj. Qui excelle par-dessus tous les autres, qui est sans pareil, sans égal. Un mérite nonpareil. Une vertu nonpareille. Sa grâce nonpareille. Il est peu usité.
NONPAREILLE
. s. f. Il désigne, dans plusieurs Arts, Ce qu'il y a de plus petit.  Il se dit, en Mercerie, d'Une sorte de ruban fort étroit. Un noeud de nonpareille. Acheter de la ...
NONUPLE
. adj. des deux genres Qui contient neuf fois. Il est peu usité.
NONUPLER
. v. a. Répéter neuf fois. Il est peu usité. NONUPLÉ, ÉE. participe
NOPAL
. s. m. Nom qu'on donne, en Amérique, à tous les cactiers qui ont les tiges aplaties et articulées, principalement à celui sur lequel se trouve la cochenille. Un beau nopal. ...
NORD
. s. m. Septentrion, la partie du monde qui est opposée au midi. Ce pays est borné au nord par telle rivière, a au nord telle province. Les pays, les contrées, les régions ...
NORD-EST
. s. m. La partie du monde qui est entre le nord et l'est. Cette ville est au nord-est de telle autre. Le vent souffle du nord-est.   Il signifie aussi, Le vent qui souffle ...
NORD-OUEST
. s. m. La partie du monde qui est entre le nord et l'ouest. Cette ville est au nord-ouest de Paris. Le vent souffle du nord-ouest.   Il signifie aussi, Le vent qui souffle ...
NORMAL
, ALE. adj. Qui sert de règle. Il se dit principalement Des écoles destinées à former des maîtres pour l'enseignement public. École normale. Les leçons, les cours, les ...
NORMAND
, ANDE. adj. Ce nom de peuple ne se met ici que parce qu'il est usité dans quelques phrases familières. Répondre en Normand, Ne répondre ni oui, ni non. C'est un fin ...
NOS
*  pluriel de l'adjectif possessif Notre. Voyez ce mot.
NOSOGRAPHIE
. s. f. Classification et description des maladies.
NOSOLOGIE
. s. f. Partie de la pathologie qui traite des maladies en général.
NOSTALGIE
. s. f. Maladie causée par un désir violent de retourner dans sa patrie. On dit vulgairement, La maladie du pays, le mal du pays.
NOSTOC
. s. m. Plante de la famille des Algues, qui ressemble à une espèce de gelée gluante, membraneuse, et d'un vert brun.
NOTA
*  Terme emprunté du latin, et qui signifie, Il est quelquefois substantif masculin, et signifie, Une remarque, une note que l'on met à la marge d'un écrit, d'un livre. ...
NOTABLE
. adj. des deux genres Remarquable, considérable. Dits, faits notables. Parole, arrêt notable. Un cas notable. Cela est notable. Dommage, préjudice, perte, gain, somme ...
NOTABLEMENT
. adv. Grandement, considérablement, beaucoup. Il est notablement lésé dans cette affaire.
NOTAIRE
. s. m. Officier public qui reçoit et qui passe les contrats, les obligations, les transactions, et les autres actes volontaires. Notaire royal. Notaire public. Notaire de ...
NOTAMMENT
. adv. Spécialement. Il a cité plusieurs lois, et notamment celle-là. Il a accusé plusieurs personnes, et notamment un tel.
NOTARIAT
. s. m. Charge, fonction de notaire. Il a exercé longtemps le notariat.
NOTARIÉ
, ÉE. adj. Il s'emploie surtout dans cette locution, Acte notarié, Acte passé devant notaire. Quittance notariée.
NOTATION
. s. f. Action, manière d'indiquer, de représenter par des signes convenus. Notation musicale. Notation prosodique.
NOTE
. s. f. Marque que l'on fait, avec une plume ou un crayon, en quelque endroit d'un livre, d'un écrit. J'ai mis une note sur mon exemplaire, pour retrouver ce passage. Je ...
NOTER
. v. a. Faire une note sur quelque chose. J'ai noté deux passages dans le premier volume. J'ai noté ces vers sur mes tablettes.   Il signifie figurément, Remarquer. Notez ...
NOTEUR
. s. m. Copiste de musique. Le noteur de l'Opéra.
NOTICE
. s. f. Livre, traité où l'on donne une connaissance particulière des dignités, des charges, des lieux, des chemins d'un royaume, d'une province, d'un pays. La notice de ...
NOTIFICATION
. s. f. Action de notifier, Acte par lequel on notifie. Ils ne peuvent plus en douter, la notification leur en a été faite.
NOTIFIER
. v. a. Faire savoir dans les formes légales, dans les formes usitées. Cet acte ne sera point valable, si on ne le fait notifier. Cet acte ne m'a point été notifié. On fit ...
NOTION
. s. f. Connaissance, idée qu'on a d'une chose. Notion claire, précise, exacte, distincte, certaine, vague, confuse, imparfaite. Faible notion. Je n'ai pas une connaissance ...
NOTOIRE
. adj. des deux genres Connu généralement. Le fait est notoire. C'est une vérité notoire. Cela n'est que trop notoire. Voilà une preuve notoire et convaincante. Cette ...
NOTOIREMENT
. adv. Évidemment, manifestement. Cela est notoirement vrai, notoirement faux. Il est notoirement coupable de tel crime.
NOTORIÉTÉ
. s. f. Connaissance générale, publique, d'une chose de fait. Cela est de toute notoriété. Il est de notoriété que... On l'a constitué prisonnier sur la notoriété du ...
NOTRE
. adj. possessif des deux genres Qui est à nous, qui nous appartient, qui est relatif à nous. Il précède toujours le substantif, et il fait Nos au pluriel. Notre père. ...
NÔTRE
. Pronom possessif des deux genres qui a un sens analogue à celui de Notre adjectif, et qui se dit par rapport à une personne ou à une chose dont on a déjà parlé. Il est ...
NOTRE-DAME
. s. f. Fête de la sainte Vierge. La Notre-Dame d'août, de septembre.   Il se dit aussi quelquefois Des églises consacrées à la sainte Vierge. Notre-Dame de Paris. ...
NOUE
. s. f. Endroit où se rencontrent les surfaces inclinées de deux combles.  Il se dit aussi d'Une lame de plomb ou de cuivre placée dans la noue.  Il se dit également d'Une ...
NOUEMENT
. s. m. Action de nouer. Il n'est usité que dans cette locution populaire, Nouement de l'aiguillette.
NOUER
. v. a. Lier en faisant un noeud, faire un noeud à quelque chose. Nouer un ruban, des jarretières.   Pop. et fig., Nouer l'aiguillette, Faire un prétendu maléfice pour ...
NOUET
. s. m. Linge noué, dans lequel on a mis quelque substance pour la faire infuser ou bouillir. Mettez un nouet de telle drogue dans votre bouillon. Un nouet de rhubarbe. ...
NOUEUX
, EUSE. adj. Qui a beaucoup de noeuds. Il ne se dit guère que Du bois. C'est un bois fort noueux. Le hêtre n'est pas si noueux que le chêne. Un bâton noueux. L'épine est ...
NOUGAT
. s. m. Espèce de gâteau fait d'amandes ou de noix au caramel. On a servi du nougat, un nougat.
NOUILLES
. s. f. pl. Espèce de pâte d'Allemagne, faite avec de la farine et des oeufs, et qui, par la manière dont elle est coupée, ressemble au vermicelle. Un potage aux nouilles. ...
NOULET
. s. m. Canal pour l'écoulement des eaux, fait avec des noues, c'est-à-dire avec des tuiles creuses, des lames de cuivre ou de plomb courbées, etc.  Il se dit aussi Des ...
NOURRAIN
. s. m. Le fretin, le petit poisson qu'on met dans un étang pour le repeupler. Il est synonyme d' Alevin.
NOURRICE
. s. f. Femme qui allaite l'enfant d'une autre. Bonne nourrice. La nourrice du prince. Sa mère nourrice. Des contes de nourrice.   Il se dit aussi d'Une mère qui allaite son ...
NOURRICIER
. s. m. qui s'emploie aussi adjectivement. Le mari d'une nourrice. Le nourricier d'un enfant. Son père nourricier. Fig. et fam., C'est son père nourricier, se dit D'un ...
NOURRICIER
, IÈRE. adj. Qui opère la nutrition, qui sert à la nutrition, qui se répand dans un corps pour en augmenter la substance. Le suc nourricier. La séve nourricière. Cet ...
NOURRIR
. v. a. Sustenter, servir d'aliment. Les aliments les plus propres à nourrir l'homme. Dieu a créé les fruits de la terre pour nourrir l'homme et les animaux.   Il s'emploie ...
NOURRISSAGE
. s. m. T. d'Économie rurale. Il n'est usité que dans cette locution, Le nourrissage des bestiaux, Le soin et la manière de nourrir et d'élever les bestiaux.
NOURRISSANT
, ANTE. adj. Qui sustente, qui nourrit beaucoup. Une viande bien nourrissante. Cette viande contient des sucs bien nourrissants. Ce consommé est fort nourrissant. Cela n'est ...
NOURRISSEUR
. s. m. On appelle ainsi, à Paris et dans les autres grandes villes, Celui qui nourrit des vaches dans l'étable, pour faire commerce de leur lait.
NOURRISSON
. s. m. Enfant qui est en nourrice. C'est une bonne nourrice, elle ne manquera pas de nourrissons. Elle a rendu son nourrisson.   Il se dit quelquefois figurément, pour ...
NOURRITURE
. s. f. Aliment ; subsistance des hommes et des animaux au moyen des aliments. Bonne, mauvaise nourriture. Nourriture succulente. Cette racine fournit une nourriture facile à ...
NOUS
. Pronom de la première personne, qui est le pluriel de Je ou Moi, et qui est des deux genres.  Il peut être ou sujet, ou régime direct, ou régime indirect. Nous partons. ...
NOUURE
. s. f. État d'un enfant noué, rachitisme.  Il se dit aussi Des fruits, lorsqu'ils commencent à se former, après que les fleurs sont tombées. Le temps de la nouure. Voyez ...
NOUVEAU
ou NOUVEL, NOUVELLE. adj. Qui commence d'être ou de paraître, qui n'existe ou qui n'est connu que depuis peu de temps. Nouveau se met devant un nom masculin qui commence par ...
NOUVEAUTÉ
. s. f. Qualité de ce qui est nouveau, ce qu'il y a de nouveau dans une chose. La nouveauté plaît à la plupart des hommes. Cet air, que j'ai entendu si souvent, a toujours ...
NOUVEL
. adj. Voyez NOUVEAU.
NOUVELLE
. s. f. Le premier avis qu'on reçoit d'une chose arrivée récemment. Bonne, mauvaise, fâcheuse nouvelle. Vieille nouvelle. Nouvelle importante. C'est une nouvelle toute ...
NOUVELLEMENT
. adv. Depuis peu. Maison nouvellement bâtie. Livre nouvellement imprimé. Ouvrage nouvellement fait. Pays nouvellement découvert. Terre nouvellement défrichée. Des arbres ...
NOUVELLETÉ
. s. f. T. de Jurispr. Entreprise faite sur le possesseur d'un héritage, trouble dans la possession. Le possesseur peut former complainte en cas de saisine et nouvelleté. ...
NOUVELLISTE
. s. m. Celui qui est curieux de savoir des nouvelles, et qui aime à en débiter. C'est un nouvelliste. Les nouvellistes sont crédules.   Nouvelliste à la main, Rédacteur ...
NOVALE
. s. f. Terre nouvellement défrichée et mise en valeur. Il a défriché cette terre et l'a mise en novale. Les curés avaient droit de dîme sur les novales. NOVALES, au ...
NOVATEUR
. s. m. Celui qui fait ou qui tente de faire des innovations. Un hardi novateur. Un novateur dangereux, imprudent. Il y a des novateurs en religion, en politique, en ...
NOVATION
. s. f. T. de Jurispr. Changement d'une obligation en une autre. Ils ont stipulé dans la transaction qu'il n'y aurait point de novation au premier contrat. Sans novation ...
NOVELLES
. s. f. pl. T. de Jurispr. Constitutions de l'empereur Justinien, qui forment la quatrième et dernière partie du corps du droit romain. Quand on cite une de ces constitutions, ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.026 c;