Слова на букву phil-puce (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву phil-puce (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
PITE
. s. f. Espèce d'aloès qui croît dans les îles d'Amérique, où elle tient lieu de chanvre et de lin. Fil de pite.
PITEUSEMENT
. adv. De manière à exciter la pitié. Il se lamentait piteusement. Il criait piteusement. Il est familier et ne se prend guère sérieusement.
PITEUX
, EUSE. adj. Digne de pitié, de compassion ; propre à exciter la pitié, la compassion. Il est dans un piteux état, dans le plus piteux état du monde. Parler d'un ton ...
PITIÉ
. s. f. Compassion, sentiment de douleur, de commisération pour les souffrances, pour les peines d'autrui. Avoir pitié de son prochain. Avoir pitié des pauvres. Être ...
PITON
. s. m. Sorte de clou dont la tête est en forme d'anneau. Mettre des pitons pour soutenir une tringle. PITON, en termes de Géographie, se dit quelquefois Du pic, de la ...
PITOYABLE
. adj. des deux genres Qui est naturellement enclin à la pitié. Une âme sensible et pitoyable envers les pauvres. Vous êtes bien pitoyable. Vous n'êtes guère pitoyable. ...
PITOYABLEMENT
. adv. D'une manière pitoyable, d'une manière qui excite la compassion. Je l'ai trouvé pitoyablement étendu sur la terre. Il se lamentait pitoyablement. Il est peu usité ...
PITTORESQUE
. adj. des deux genres Qui concerne la peinture, qui appartient à la peinture. Le génie pittoresque a des rapports avec le génie poétique. La composition pittoresque a ses ...
PITTORESQUEMENT
. adv. D'une manière pittoresque.
PITUITAIRE
. adj. des deux genres T. d'Anat. Qui a rapport à la pituite. Le sinus pituitaire. Glande pituitaire. La membrane pituitaire est le siége de l'odorat.
PITUITE
. s. f. Flegme, humeur aqueuse et filante que sécrètent divers organes du corps. Il désigne plus spécialement La mucosité des membranes du nez et celle des poumons et de ...
PITUITEUX
, EUSE. adj. Qui abonde en pituite, en qui la pituite domine. Humeur pituiteuse. Tempérament pituiteux. Vieillard pituiteux.   Maladies pituiteuses, Celles qui sont ...
PIVERT
. s. m. Oiseau du genre des Pics, dont le plumage est jaunâtre et vert.
PIVOINE
. s. f. Plante que l'on cultive dans les jardins pour la beauté de ses fleurs, qui sont blanches, ou rouges, ou panachées.
PIVOINE
. s. m. Petit oiseau qui a la gorge rougeâtre, et dont le chant est fort agréable.
PIVOT
. s. m. Morceau de fer ou d'autre métal, arrondi par le bout, qui soutient un corps solide, et qui sert à le faire tourner. Une machine qui tourne sur son pivot.   Il ...
PIVOTANT
, ANTE. adj. T. de Botan. et d'Agricult. Qui pivote, qui s'enfonce perpendiculairement en terre. Racine pivotante. Plante pivotante. Arbre pivotant.
PIVOTER
. v. n. Tourner sur un pivot, ou comme sur un pivot. Cette machine ne pivote pas bien. Faire pivoter.   Il se dit aussi Des arbres, des plantes dont la principale racine ...
PIZZICATO
. s. m. T. de Musique, emprunté de l'italien. Il se dit Des passages que l'on exécute en pinçant un instrument dont on joue ordinairement avec un archet. Les basses seules ...
PLACAGE
. s. m. Ouvrage de menuiserie ou d'ébénisterie, fait de bois scié en feuilles, qui sont appliquées sur d'autre bois de moindre prix. Menuiserie de placage. Table, commode, ...
PLACARD
. s. m. Assemblage de menuiserie, qui s'élève au-dessus d'une porte, et va ordinairement jusqu'au plafond. Il faut un placard au-dessus de cette porte.   Porte à placard, ...
PLACARD
. s. m. Écrit ou imprimé qu'on affiche dans les places, dans les carrefours, pour informer le public de quelque chose. Afficher un placard. On a averti le public par un ...
PLACARDER
. v. a. Mettre, afficher un placard. On vient de placarder une ordonnance de police.   Placarder quelqu'un, Afficher contre lui un placard injurieux ; et, par extension, ...
PLACE
. s. f. Lieu, endroit, espace qu'occupe ou que peut occuper une personne, une chose. La place est remplie, prise, occupée. La place est vide. La place est trop petite pour ...
PLACEMENT
. s. m. Action de placer de l'argent. Il se dit aussi de L'argent placé. Il cherche à faire un placement. Bon placement. Placement sûr. Son placement lui est rentré.   ...
PLACENTA
. s. m. T. d'Anat. Masse charnue et spongieuse, qui est à l'extrémité du cordon ombilical, et par laquelle le foetus s'attache à la matrice et reçoit la nourriture que ...
PLACER
. v. a. Situer, mettre dans un lieu. Il importe de bien placer un bâtiment, une maison. Il a tant de meubles, qu'il ne sait où les placer. Où voulez-vous placer vos livres ? ...
PLACET
. s. m. Petit siége, sans bras et sans dossier. Un placet dur. Un placet mollet. Un placet trop bas, trop haut. Un placet de velours, de damas. Il a vieilli : on dit ...
PLACET
. s. m. Demande succincte par écrit, pour obtenir justice, grâce, faveur, etc. Placet au roi. Il a présenté un placet au ministre. Son placet n'a point encore été ...
PLAFOND
. s. m. T. d'Archit. Surface plane et horizontale qui forme, dans une construction, la partie supérieure d'un lieu couvert. Le plafond des temples égyptiens était peint en ...
PLAFONNAGE
. s. m. Action de plafonner, travail de celui qui plafonne. Le plafonnage de cet appartement a coûté fort cher.
PLAFONNER
. v. a. Couvrir le dessous d'un plancher ; garnir de plâtre ou de menuiserie le haut d'une salle, d'une chambre, etc. Il a fait plafonner son appartement.   En Peinture, ...
PLAFONNEUR
. s. m. Celui qui plafonne, qui fait des plafonds de plâtre.
PLAGAL
. adj. m. T. de Musique. Voyez MODE.
PLAGE
. s. f. Rivage de mer plat et découvert. Les navires étaient à l'ancre le long de la plage. La plage est bonne. La plage est mauvaise. Le navire a été jeté, a échoué ...
PLAGIAIRE
. adj. des deux genres Qui s'approprie ce qu'il a pillé dans les ouvrages d'autrui. Auteur plagiaire.   Il s'emploie plus ordinairement comme substantif masculin. C'est un ...
PLAGIAT
. s. m. Action du plagiaire. Cet auteur est accusé de plagiat. Adroit plagiat. Plagiat impudent. On a découvert tous ses plagiats. Il dissimule adroitement ses plagiats.
PLAID
. s. m. Ce que dit un avocat pour la défense d'une cause. En ce sens, il n'est guère usité que dans la locution proverbiale, Peu de chose, peu de plaid, Il ne faut pas de ...
PLAID
. s. m. Manteau écossais.
PLAIDANT
, ANTE. adj. Qui plaide. Les parties plaidantes.   Avocat plaidant, Avocat qui fait profession de plaider ; par opposition à Avocat consultant, Celui qui ne fait que donner ...
PLAIDER
. v. n. Contester quelque chose en justice. Il y a dix ans qu'ils plaident l'un contre l'autre. Ils plaident pour le partage d'une succession. C'est un mauvais métier que de ...
PLAIDEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui plaide, qui est en procès. La condition des plaideurs est malheureuse.   Il signifie aussi, Celui, celle qui aime à plaider, à chicaner. C'est ...
PLAIDOIRIE
. s. f. L'art de plaider une cause ; La profession et l'exercice qu'on en fait. S'exercer à la plaidoirie. Il excelle dans la plaidoirie. Il a quitté la plaidoirie. Cet ...
PLAIDOYABLE
. adj. m. T. de Palais. Il se dit Des jours d'audience, des jours où l'on peut plaider. Il fut assigné au premier jour plaidoyable. Il est vieux.
PLAIDOYER
. s. m. Discours prononcé à l'audience pour défendre le droit d'une partie. Cet avocat a fait un beau plaidoyer. Tout le monde sortit fort content de son plaidoyer. Les ...
PLAIE
. s. f. Solution de continuité, ordinairement sanglante, faite aux parties molles du corps par quelque accident, par quelque blessure, ou par la corruption des humeurs. ...
PLAIGNANT
, ANTE. adj. T. de Palais et de Police. Qui se plaint en justice de quelque tort qu'on lui a fait. La partie plaignante.   Il s'emploie aussi substantivement. Ledit plaignant. ...
PLAIN
, AINE. adj. Qui est uni, plat, sans inégalités. La Beauce est un pays plain. La bataille s'est donnée en plaine campagne.   Chambres, pièces de plain-pied, Chambres, ...
PLAINDRE
. v. a. Être touché des maux des autres, ressentir de la pitié ; Témoigner la compassion qu'on éprouve pour les peines d'autrui. Plaindre les malheureux. Je vous ...
PLAINE
. s. f. Plate campagne, grande étendue de terre dans un pays uni. Grande plaine. Plaine vaste. Plaine d'une grande étendue. Plaines fertiles. Des plaines arrosées de petits ...
PLAINTE
. s. f. Gémissement, lamentation. S'abandonner aux cris et aux plaintes. Les plaintes d'un malade, d'un homme qui souffre. La plainte le soulage. La douleur ne lui arracha pas ...
PLAINTIF
, IVE. adj. Qui a l'accent de la plainte. Voix plaintive. Ton plaintif. Chant plaintif. Romance plaintive.   Il se dit aussi Des personnes, et signifie, Qui se plaint souvent, ...
PLAINTIVEMENT
. adv. D'un ton plaintif, d'une voix plaintive. Réciter plaintivement. Chanter plaintivement. Il chante plaintivement les airs les plus gais.
PLAIRE
. v. n. Agréer, être agréable, causer à quelqu'un un sentiment ou une sensation qu'il aime à éprouver. Cet homme-là me plaît beaucoup. Il a tout ce qui peut plaire. ...
PLAISAMMENT
. adv. D'une manière plaisante, d'une manière agréable. C'est un homme qui imagine plaisamment les choses. Il a raconté fort plaisamment cette aventure.   Il se prend ...
PLAISANCE
. s. f. Il n'est usité que dans ces locutions, Lieu de plaisance, maison de plaisance, Maison de campagne destinée à l'agrément, et qui n'est d'aucun revenu. Il a une maison ...
PLAISANT
, ANTE. adj. Agréable, qui plaît. Je ne trouve pas plaisant que vous me mêliez dans vos discours. Il n'est pas plaisant d'avoir affaire à des gens de chicane. Il est peu ...
PLAISANTER
. v. n. Railler, badiner, dire ou faire quelque chose pour amuser, pour faire rire les autres. Parlez-vous sérieusement ou pour plaisanter ? Apparemment vous plaisantez. Ce ...
PLAISANTERIE
. s. f. Raillerie, badinerie, chose dite ou faite pour réjouir, pour amuser. Plaisanterie ingénieuse. Plaisanterie froide, mauvaise, fade. Plaisanterie de bon goût, de ...
PLAISIR
. s. m. Joie, contentement, mouvement et sentiment agréable excité dans l'âme par la présence ou par l'image d'un bien. Les plaisirs de l'âme, du coeur, de l'esprit, de ...
PLAMÉE
. s. f. Chaux dont les tanneurs se sont servis pour enlever le poil des cuirs, et qu'on emploie quelquefois au lieu de plâtre pour bâtir en moellons.
PLAN
, ANE. adj. T. de Mathématiques. Il n'est guère usité que dans ces locutions :   Surface plane, angle plan, figure plane, Surface sur laquelle une ligne droite peut ...
PLANCHE
. s. f. Ais, morceau de bois refendu, ayant peu d'épaisseur, et plus long que large, dont on se sert principalement dans les ouvrages de menuiserie. Une planche d'un pied de ...
PLANCHÉIER
. v. a. Garnir de planches le sol, le plancher d'en bas d'un appartement, d'une chambre. Au lieu de faire parqueter sa chambre, il s'est contenté de la faire planchéier. J'ai ...
PLANCHER
. s. m. Ouvrage de charpente fait d'un assemblage de solives, recouvert de planches, et formant une séparation horizontale entre deux étages d'un bâtiment. On le dit aussi ...
PLANCHETTE
. s. f. Diminutif. Petite planche.  Il se dit aussi d'Un instrument de mathématique propre à lever des plans, et qui consiste en une planche unie sur laquelle on pose une ...
PLANÇON
ou PLANTARD. s. m. T. d'Agricult. Branche de saule, de peuplier, d'osier, etc., qu'on sépare du tronc pour la planter en terre et en former une bouture. Mettre des ...
PLANE
. s. m. Arbre. Voyez PLATANE.
PLANE
. s. f. Outil tranchant et à deux poignées, dont les charrons, les tonneliers, etc., se servent pour aplanir, pour rendre unis et lisses les bois qu'ils emploient.
PLANER
. v. n. Il se dit proprement D'un oiseau, lorsqu'il se soutient en l'air sur ses ailes étendues, sans qu'il paraisse les remuer. Un oiseau qui plane en l'air. Un milan qui ...
PLANER
. v. a. Unir, polir avec la plane ou avec le marteau. Planer de la vaisselle d'argent, de la vaisselle d'étain. Planer une cuvette de cuivre, une plaque de métal. ...
PLANÉTAIRE
. adj. des deux genres T. d'Astron. Qui appartient aux planètes, qui concerne les planètes. Région planétaire. Système planétaire.   Année planétaire, Le temps qu'une ...
PLANÈTE
. s. f. Astre qui ne luit qu'en réfléchissant la lumière du soleil, autour duquel il se meut dans une orbite presque circulaire. Le cours des planètes. Le mouvement des ...
PLANEUR
. s. m. Ouvrier qui plane la vaisselle d'argent.  Planeur en cuivre, Artisan qui plane, dresse et polit les planches de cuivre destinées à la gravure. Atelier de planeur. ...
PLANIMÉTRIE
. s. f. T. de Géom. La science ou l'art de mesurer les surfaces planes terminées par des lignes droites ou courbes.
PLANISPHÈRE
. s. m. Carte où les deux moitiés du globe céleste sont représentées sur une surface plane, et où les constellations sont marquées. Il se dit aussi d'Une carte qui ...
PLANT
. s. m. T. d'Agricult. Il se dit Des jeunes tiges nouvellement plantées ou propres à l'être. Je voudrais bien avoir du plant de cet arbre. Plant de vigne. Plant de vigne de ...
PLANTAGE
. s. m. On appelle ainsi, en Amérique, Les plants de cannes à sucre, de tabac, etc. Il y a beaucoup de plantages dans les îles. Les plantages ont été ruinés par les ...
PLANTAIN
. s. m. Plante fort commune, qui croît dans les lieux herbeux, et dont les tiges portent un épi chargé d'une multitude de petites semences.  Plantain aquatique, Espèce de ...
PLANTARD
. s. m. Voyez PLANÇON.
PLANTATION
. s. f. T. d'Agricult. Action de planter. Ce n'est pas le temps de la plantation. Il est occupé de la plantation de son jardin.   Il se dit aussi d'Une certaine quantité ...
PLANTE
. s. f. Nom général sous lequel on comprend tous les végétaux, comme les arbres, les arbrisseaux et les herbes. Plante ligneuse ou boiseuse. Plante fibreuse. Plante ...
PLANTER
. v. a. Mettre une plante en terre pour qu'elle prenne racine et qu'elle croisse. Planter un arbre. Planter des choux. Planter de la chicorée, de la laitue. Planter des ...
PLANTEUR
. s. m. Celui qui plante des arbres, etc. C'est un grand planteur. Fig. et fam., Un planteur de choux, Un homme qui vit retiré à la campagne. PLANTEUR, se dit, dans un sens ...
PLANTOIR
. s. m. Outil de bois, pointu et quelquefois ferré par le bout, dont les jardiniers se servent pour faire dans la terre les trous où ils veulent mettre des plantes ou des ...
PLANTULE
. s. f. T. de Botan. Rudiment de la tige, qui, lors de la germination, sort des lobes séminaux.
PLANTUREUSEMENT
. adv. Copieusement, abondamment. Avoir plantureusement de quelque chose. On vit plantureusement chez lui. Il est familier et vieux.
PLANTUREUX
, EUSE. adj. Copieux, abondant. Un dîner plantureux. Une soupe plantureuse. Une saignée plantureuse. Un pays plantureux. Il est vieux.
PLANURE
. s. f. Bois qu'on retranche des pièces que l'on plane. Se chauffer avec des planures.
PLAQUE
. s. f. Table, feuille plus ou moins épaisse de quelque métal que ce soit. Plaque de fonte, de fer, d'argent, de cuivre. Écrire, graver sur une plaque d'argent, sur une ...
PLAQUEMINIER
. s. m. On désigne par ce nom Plusieurs espèces d'arbres et d'arbrisseaux du sud de l'Europe et des deux Indes, dont le fruit sert à faire une boisson.
PLAQUER
. v. a. Appliquer une chose plate sur une autre. Plaquer de l'or et de l'argent sur du bois. Plaquer du bois scié par feuilles sur d'autre bois de moindre prix.   Plaquer des ...
PLAQUETTE
. s. f. Nom d'une monnaie de billon dans plusieurs pays. Prov., Cela ne vaut pas une plaquette, Cela n'est d'aucune valeur. PLAQUETTE, se dit aussi quelquefois d'Un petit ...
PLAQUEUR
. s. m. Artisan qui fait des placages, ou qui plaque des bijoux, de la vaisselle. L'art du plaqueur.
PLASTIQUE
. adj. des deux genres Il se dit, en termes de Philosophie scolastique, De ce qui a la puissance de former. La vertu plastique des animaux, des végétaux. Pouvoir, force ...
PLASTRON
. s. m. La pièce de devant de la cuirasse que certains cavaliers portent à la guerre.  Il se dit aussi d'Une pièce de cuir, rembourrée et matelassée, dont les maîtres ...
PLASTRONNER
. v. a. Garnir d'un plastron ou de quelque chose qui en tient lieu. Il s'emploie principalement avec le pronom personnel. Avant de s'aller battre en duel, il s'était ...
PLAT
, ATE. adj. Qui a la superficie unie, et dont les parties ne sont pas ou ne sont guère plus élevées les unes que les autres. Plat comme un ais. Il ne faut pas une assiette ...
PLAT
. s. m. Sorte de vaisselle plus ou moins creuse, destinée à contenir les mets qu'on sert sur la table. Plat d'argent. Plat d'étain. Plat de faïence, de porcelaine. Un ...
PLAT-BORD
. s. m. T. de Marine. OEuvre morte des côtés du bâtiment. Il se dit plus spécialement de La tablette horizontale qui termine l'oeuvre morte sur le pourtour du bâtiment.
PLATANE
. s. m. Grand arbre qui renouvelle partiellement son écorce, dont les branches s'étendent beaucoup, et dont les feuilles sont fort larges. Platane d'Orient, d'Occident. On le ...
PLATANISTE
. s. m. T. d'Antiq. grecque. Lieu ombragé de platanes, qui servait aux exercices gymnastiques de la jeunesse de Sparte.
PLATE-BANDE
. s. f. Espace de terre étroit qui borde les compartiments d'un jardin, et qui est ordinairement garni de fleurs, d'arbustes, etc. Il faut mettre des fleurs dans ces ...
PLATE-FORME
. s. f. Couverture d'un bâtiment sans comble, faite en terrasse avec des dalles de pierre, des lames de plomb, etc. Il y a au haut de cette maison une plate-forme pour prendre ...
PLATE-LONGE
. s. f. Longe plate et longue qui sert à maintenir les chevaux difficiles, quand on les ferre, ou quand on leur fait subir quelque opération.  Il se dit aussi d'Une longe ...
PLATEAU
. s. m. Le fond de bois des grosses balances dont on se sert pour peser les lourds fardeaux. Mettre de la marchandise sur un plateau pour la peser.   Il se dit aussi de ...
PLATÉE
. s. f. Plat de nourriture chargé abondamment. On nous servit des platées de viande. Il est populaire, et se dit en raillant.
PLATÉE
. s. f. T. d'Archit. Massif de fondation, qui comprend toute l'étendue du bâtiment. Tracer le plan d'un édifice sur la platée.
PLATEMENT
. adv. D'une manière plate. Ce harangueur a parlé bien platement. Fam., Tout platement, Sans circonlocution, sans détour. C'est tout platement un grand hâbleur. Cet ...
PLATEURE
. s. f. T. de Métallurgie. Couche ou filon qui, après s'être enfoncé en terre perpendiculairement ou obliquement, prend la direction horizontale.
PLATINE
. s. f. Sorte d'ustensile de ménage, consistant en un grand rond de cuivre jaune, un peu convexe, monté sur des pieds de fer, et dont on se sert pour sécher et pour ...
PLATINE
. s. m. Substance métallique un peu moins blanche que l'argent, inaltérable à l'air, très-fixe au feu, et plus pesante que l'or. Le platine a été découvert en ...
PLATITUDE
. s. f. Qualité de ce qui est plat, soit dans les ouvrages d'esprit, soit dans la conversation, soit dans les sentiments et dans les procédés. Ce discours est de la dernière ...
PLATONICIEN
, IENNE. adj. Qui suit la philosophie de Platon ; Qui a rapport à la philosophie de Platon. Un philosophe platonicien. La secte, l'école platonicienne. La doctrine ...
PLATONIQUE
. adj. des deux genres Qui a rapport au système, à la philosophie de Platon. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Amour platonique, Affection mutuelle, morale, et ...
PLATONISME
. s. m. Système philosophique de Platon.
PLÂTRAGE
. s. m. Ouvrage fait de plâtre. Ce n'est pas de la maçonnerie, c'est du plâtrage.
PLÂTRAS
. s. m. Débris d'ouvrages de plâtre. Il tombe de gros plâtras de cette cloison, de ce plafond, de cette cheminée. On emploie les plâtras, le plâtras dans les ...
PLÂTRE
. s. m. Sorte de pierre cuite au fourneau, sulfate de chaux calciné, qu'on réduit en poudre, et qu'on emploie délayé avec de l'eau pour cimenter les pierres ou les ...
PLÂTRER
. v. a. Couvrir de plâtre, enduire de plâtre. Plâtrer un plafond. Plâtrer une cloison.   En Agriculture, Plâtrer une prairie artificielle, Y répandre du plâtre ...
PLÂTREUX
, EUSE. adj. Il ne se dit guère que D'un terrain mêlé d'une espèce de craie rouge. Un terrain plâtreux. Une terre plâtreuse.
PLÂTRIER
. s. m. Celui qui prépare le plâtre, et Celui qui le vend. Acheter du plâtre au plâtrier.
PLÂTRIÈRE
. s. f. Lieu, carrière d'où l'on tire de la pierre à plâtre. Les plâtrières de Montmartre.   Il se dit aussi de L'endroit où l'on cuit et où l'on prépare le plâtre ...
PLAUSIBILITÉ
. s. f. T. didactique Qualité de ce qui est plausible. Cette proposition a quelque plausibilité. Il est peu usité.
PLAUSIBLE
. adj. des deux genres Qui a une apparence spécieuse. Il en donne une raison plausible. Il prit un prétexte plausible. Ce qu'il dit est fort plausible. C'est une excuse ...
PLAUSIBLEMENT
. adv. D'une manière plausible. Il est peu usité.
PLÉBÉIEN
, IENNE. s. Il se dit de Ceux qui étaient de l'ordre du people, chez les anciens Romains. Il n'y avait que les plébéiens qui pussent être tribuns du peuple. Clodius se fit ...
PLÉBISCITE
. s. m. T. d'Antiq. Décret émané du peuple romain convoqué par tribus.
PLÉIADES
. s. f. pl. T. d'Astron. Groupe de six étoiles qui sont dans la constellation du Taureau, et qu'on disait autrefois être au nombre de sept. Le lever des Pléiades. Le coucher ...
PLEIGE
. s. m. T. de Jurispr. Celui qui sert de caution. Il s'est offert pour pleige et caution dans cette affaire. Il est vieux.
PLEIGER
. v. a. Cautionner en justice. Il est vieux. PLEIGÉ, ÉE. participe
PLEIN
, EINE. adj. Qui contient tout ce qu'il est capable de contenir. Il est opposé à Vide. Un tonneau plein de vin. Une bouteille pleine. Un verre plein. Un vase plein. Cela est ...
PLEINEMENT
. adv. Entièrement, absolument, tout à fait. J'en suis pleinement convaincu. Il s'en est pleinement justifié.
PLÉNIÈRE
. adj. f. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Cour plénière, Assemblée solennelle que nos rois tenaient le jour de quelque grande fête, ou lorsqu'ils voulaient ...
PLÉNIPOTENTIAIRE
. s. m. Ministre chargé des pleins pouvoirs d'un souverain. Il se dit particulièrement Des agents diplomatiques du second rang. Plénipotentiaire de France. Plénipotentiaire ...
PLÉNITUDE
. s. f. Abondance excessive. Il n'est guère d'usage au propre qu'en parlant Des humeurs. Cela marque une grande plénitude d'humeurs. Il n'est malade que de plénitude.   Il se ...
PLÉONASME
. s. m. Figure par laquelle on emploie des mots qui sont inutiles pour le sens, mais qui peuvent donner à la phrase plus de force ou de grâce. Quand le pléonasme n'ajoute rien ...
PLÉTHORE
. s. f. T. Médec. Abondance de sang et d'humeurs.
PLÉTHORIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Abondant en humeurs. État pléthorique. Disposition pléthorique. Tempérament pléthorique. Un homme pléthorique. Mangeant beaucoup et ...
PLEURANT
, ANTE. adj. Qui pleure. Elle est toujours pleurante.
PLEURARD
. s. m. Terme familier par lequel on désigne Un enfant qui pleure souvent et sans sujet. C'est un vilain pleurard.
PLEURE
. s. f. T. d'Anat. Voyez PLÈVRE.
PLEURER
. v. n. Répandre des larmes. Pleurer amèrement. Pleurer à chaudes larmes. Elle ne fait que pleurer. Elle pleure, elle soupire à tout moment. Pleurer comme une femme, comme ...
PLEURÉSIE
. s. f. T. de Médec. Douleur de côté fort vive, causée par l'inflammation de la plèvre, et souvent de la partie externe du poumon. Il s'est tellement échauffé, qu'il ...
PLEUREUR
, EUSE. s. Celui, celle qui a l'habitude de pleurer. C'est un pleureur. C'est un grand pleureur, une grande pleureuse. PLEUREUSE, se dit aussi Des femmes que, chez les anciens ...
PLEUREUSES
. s. f. pl. Bandes de batiste, qu'on mettait autrefois sur le revers de la manche d'un habit, dans les premiers temps d'un grand deuil. Porter des pleureuses. Grandes, petites ...
PLEUREUX
, EUSE. adj. Qui annonce une personne affligée et prête à pleurer, ou une personne qui a pleuré. Avoir l'air pleureux, la mine pleureuse, le ton pleureux. Avoir les yeux ...
PLEURNICHER
. v. n. Répandre des larmes feintes, faire semblant de pleurer, essayer de pleurer, comme les enfants qui veulent qu'on s'attendrisse et qu'on leur cède. Vous aurez beau ...
PLEURNICHEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui pleurniche. C'est un pleurnicheur, une pleurnicheuse. Il est familier.
PLEURONECTE
. s. m. T. d'Hist. nat. Genre de poissons plats qui, comme les limandes, les plies, les turbots, les soles, etc., nagent sur un des côtés du corps, et ont les deux yeux du ...
PLEUROPNEUMONIE
. s. f. T. de Médec. Pleurésie dans laquelle la plèvre et les poumons sont enflammés.
PLEURS
. s. m. pl. Larmes. Verser des pleurs. Répandre des pleurs. Avoir le visage tout baigné, tout mouillé, tout trempé de pleurs. Les yeux tout baignés de pleurs. Ne pouvoir ...
PLEUTRE
. s. m. Terme de mépris, pour désigner Un homme sans courage, un homme qui ne mérite aucune considération. Cet homme n'est qu'un pleutre. Il est très-familier.
PLEUVOIR
. v. n. ( Il pleut. Il pleuvait. Il plut. Il a plu. Il pleuvra. Il pleuvrait. Qu'il pleuve. Qu'il plût. ) Il se dit De l'eau qui tombe du ciel. Il pleut à verse. Il pleut à ...
PLÈVRE
. s. f. T. d'Anat. On donne ce nom à La membrane qui tapisse l'intérieur de la poitrine. L'inflammation de la plèvre.
PLEXUS
. s. m. (On fait sentir l'S.) T. d'Anat. Lacis, réseau formé par plusieurs filets de nerfs, ou par plusieurs petits vaisseaux entrelacés les uns avec les autres. Plexus ...
PLEYON
. s. m. Petit brin d'osier qui sert à lier la vigne. Il faut des pleyons pour cette vigne.
PLI
. s. m. Ce qu'on fait à une étoffe, à du linge, à du papier, etc., lorsqu'on les met en un ou en plusieurs doubles, avec ou sans arrangement. Faire un pli à une étoffe. ...
PLIABLE
. adj. des deux genres Pliant, flexible, aisé à plier. Cette sorte de bois n'est guère pliable.   Il s'emploie aussi figurément, et signifie, Docile, disposé à se ...
PLIAGE
. s. m. Action, manière de plier, ou L'effet de cette action. Le pliage des étoffes doit se faire avec soin. Le pliage des feuilles imprimées varie suivant les formats.
PLIANT
, ANTE. adj. Souple, flexible, facile à plier. L'osier est extrêmement pliant.   Il s'emploie aussi figurément, et signifie, Docile, accommodant, disposé à faire ce que ...
PLICA
. s. m. T. de Médec. Voyez PLIQUE.
PLICATILE
. adj. des deux genres T. de Botan. Qui se plisse. La corolle du liseron est plicatile.
PLIE
. s. f. Poisson plat, du même genre que la limande et le carrelet, et dont la chair est estimée. On pêche beaucoup de plies dans la Loire.
PLIÉ
. s. m. T. de Danse. Mouvement des genoux quand on les plie. Faire des pliés.
PLIER
. v. a. Mettre en un ou plusieurs doubles, et avec un certain ordre. En ce sens, il ne se dit proprement qu'en parlant Du linge, des étoffes et du papier. Plier du linge. Plier ...
PLIEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui plie. Plieur de draps. Plieuse de livres, de brochures, de journaux. Plieuses de soie.
PLINTHE
. s. f. Membre d'architecture ayant la forme d'une petite table carrée, qui se nomme aussi Socle dans les bases, et Tailloir dans les chapiteaux des colonnes. La plinthe de ...
PLIOIR
. s. m. Petit instrument de bois, d'ivoire ou d'autre matière, plat, tranchant des deux côtés, arrondi par les deux bouts, et dont on se sert pour plier et pour couper du ...
PLIQUE
. s. f. ou PLICA. s. m. T. de Médec. Maladie dans laquelle les cheveux sont entrelacés et collés ensemble, de manière qu'on ne peut les démêler, et qu'on ne peut les ...
PLISSEMENT
. s. m. Action de plisser.
PLISSER
. v. a. Faire des plis. Il ne se dit proprement qu'en parlant Des plis que les tailleurs ou les ouvrières en linge ou les blanchisseuses et repasseuses de linge font à ...
PLISSURE
. s. f. Manière de faire des plis. Cette blanchisseuse n'entend rien à la plissure.   Il se dit aussi de L'assemblage de plusieurs plis. Cette plissure est bien faite.
PLOC
. s. m. T. de Marine. Composition de poil de vache et de verre pilé, qu'on met entre le doublage et le bordage d'un navire.
PLOMB
. s. m. (On prononce Plon. ) Métal d'un blanc bleuâtre, très-mou, et l'un des plus pesants après l'or et le platine. Le plomb est un métal aisé à fondre. Le plomb, ...
PLOMBAGE
. s. m. Action de plomber, de garnir de plomb, de marquer avec un plomb. Le plombage d'un faîte. Le plombage d'un ballot. Payer tant pour le plombage.
PLOMBAGINE
. s. f. Substance minérale noirâtre, qui est plus connue sous le nom de Mine de plomb, et dont on fait des crayons.
PLOMBER
. v. a. Mettre, attacher, appliquer du plomb à quelque chose, en quelque lieu. Plomber des filets pour qu'ils descendent au fond de l'eau. Plomber les faîtes, les arêtiers ...
PLOMBERIE
. s. f. Art de fondre et de travailler le plomb.  Il se dit aussi d'Un lieu où l'on coule et où l'on travaille le plomb.
PLOMBEUR
. s. m. Celui qui plombe les marchandises, les étoffes. Les plombeurs de la douane.
PLOMBIER
. s. m. Ouvrier qui fond le plomb, le façonne, le vend façonné, ou le met en oeuvre dans les bâtiments, les fontaines, etc.
PLONGEANT
, ANTE. adj. Dont la direction est de haut en bas. Vue plongeante. Le coup d'épée qu'il a reçu était plongeant. Feu plongeant.
PLONGÉE
. s. f. T. de Fortificat. Il n'est usité que dans cette locution, La plongée du parapet, La ligne qui, dans le profil d'un parapet, est comprise entre le talus intérieur ...
PLONGEON
. s. m. Oiseau aquatique qui plonge souvent dans l'eau. Plongeon de mer. Plongeon de rivière.   Faire le plongeon, se dit D'une personne qui plonge. Fig. et fam., Faire le ...
PLONGER
. v. a. Enfoncer quelque chose dans l'eau, ou dans quelque autre corps liquide, pour l'en retirer ensuite. Plonger une cruche dans la rivière. On l'a plongé dans la rivière ...
PLONGEUR
. s. m. Celui qui a coutume de plonger dans la mer pour pêcher des perles ou autres choses, ou dans les rivières, pour retirer ce qui est tombé dans l'eau. C'est un ...
PLOQUER
. v. a. T. de Marine. Garnir de ploc la carène d'un bâtiment. PLOQUÉ, ÉE. participe
PLOYER
. v. a. (Il se conjugue comme Employer. ) Fléchir, courber. Ployer une branche d'arbre. Ployer le genou en marchant.   Il signifie quelquefois, Arranger une chose, en la ...
PLUCHE
. s. f. Voyez PELUCHE.
PLUIE
. s. f. L'eau qui tombe de l'atmosphère. Grosse pluie. Petite pluie. Pluie menue. Pluie fine. Pluie chaude. Pluie froide. Pluie douce. Pluie d'orage. Pluie de printemps. Il ...
PLUMAGE
. s. m. coll. Toute la plume qui est sur le corps de l'oiseau. Beau plumage. Plumage bigarré. Plumage duveté. Plumage effilé. Plumage de diverses couleurs. Des oiseaux de ...
PLUMASSEAU
. s. m. Il se dit de Petits bouts de plumes dont on se sert pour emplumer des clavecins et des flèches.  Il se dit aussi d'Un balai de plumes. PLUMASSEAU, en termes de ...
PLUMASSERIE
. s. f. Métier et commerce de plumassier.
PLUMASSIER
. s. m. Marchand qui prépare et qui vend des plumes d'autruche, des aigrettes, et autres choses de même nature. Acheter un plumet chez un plumassier. Marchand plumassier.
PLUME
. s. f. Tuyau garni de barbes et de duvet, qui couvre le corps des oiseaux. Les plumes de la tête, du corps, des ailes, de la queue. Un oiseau qui n'a point encore de plumes. ...
PLUMEAU
. s. m. Espèce de balai fait avec de fortes plumes de dindon, de coq, etc., qui sert à ôter la poussière de dessus les meubles.  Il se dit aussi d'Un ustensile de bureau, ...
PLUMÉE
. s. f. Il n'est usité que dans cette locution, Plumée d'encre, Ce qu'on peut prendre d'encre avec une plume pour écrire.
PLUMER
. v. a. Arracher les plumes d'un oiseau. Plumer de la volaille. Plumer un pigeon. Plumer à froid. Plumer dans l'eau chaude. Prov. et fig., Plumer la poule sans la faire ...
PLUMET
. s. m. Plume d'autruche, préparée et mise autour du chapeau. Il n'avait qu'un plumet, qu'un simple plumet sur son chapeau. Porter un plumet. Il avait le plumet sur l'oreille. ...
PLUMETIS
. s. m. Il n'est usité que dans cette locution, Broder au plumetis, qui se dit D'une certaine manière de broder de la mousseline, de la percale, etc., avec du coton.
PLUMEUX
, EUSE. adj. T. de Botan. Garni longitudinalement de deux rangs opposés de poils longs, ou Composé de parties grêles et garnies de poils semblables aux barbes des plumes.
PLUMITIF
. s. m. Le papier original et primitif sur lequel on écrit les sommaires des arrêts et des sentences qui se donnent à l'audience, et des délibérations d'une compagnie. ...
PLUMULE
. s. f. T. de Botan. Partie du germe qui est destinée à former la tige, et que l'on nomme ainsi parce qu'elle ressemble ordinairement à une petite plume. La radicule et la ...
PLUPART
(LA) On écrivait autrefois, La pluspart. Expression qui signifie, La plus grande partie, le plus grand nombre. La plupart des hommes. La plupart des choses, C'est l'avis de la ...
PLURALITÉ
. s. f. comparatif Plus grande quantité, plus grand nombre. La pluralité des suffrages. Décider quelque chose à la pluralité des voix. La pluralité des avis, des opinions ...
PLURIEL
, ELLE. adj. (Quelques-uns écrivent Plurier, et la plupart prononcent Plurié. ) Terme de Grammaire, qui sert à marquer, dans les noms et dans les verbes, Pluralité de ...
PLUS
. adv. de comparaison Davantage. J'ai plus d'intérêt à cela qu'un autre. Personne n'y a plus d'intérêt que lui. Il est plus content qu'un roi. Il travaille plus que ...
PLUS-PÉTITION
. s. f. T. de Pratique. Demande qui excède le droit de celui qui la forme. La plus-pétition ne nuit point, en France.
PLUS-QUE-PARFAIT
. adj. et s. m. Voyez PARFAIT.
PLUS-VALUE
. s. f. Voyez VALUE.
PLUSIEURS
. adj. pl. des deux genres Il signifie, pour l'ordinaire, Un nombre indéfini, sans rapport à un autre nombre. Il est arrivé plusieurs bâtiments. Il s'est donné plusieurs ...
PLUTÔT
. adv. Voyez PLUS, à la fin.
PLUVIAL
. s. m. T. du Rituel catholique. Grande chape que portent, à la messe et aux vêpres, le chantre, le sous-diacre, et l'officiant, quand il encense.
PLUVIALE
. adj. f. Il n'est usité que dans cette locution, Eau pluviale, Eau de pluie. Les citernes sont remplies par les eaux pluviales. L'eau pluviale est plus douce que l'eau de ...
PLUVIER
. s. m. Oiseau de rivage qui n'a que trois doigts, et qui est bon à manger. Pluvier mâle. Pluvier femelle. Les pluviers ont quelquefois un goût de marécage. Pluvier doré. ...
PLUVIEUX
, EUSE. adj. Il se dit Du temps et de la saison, et signifie, Abondant en pluie. Un jour pluvieux. Un temps pluvieux. Une saison pluvieuse. Nous avons eu un hiver fort ...
PLUVIÔSE
. s. m. Le cinquième mois du calendrier républicain.
PNEUMATIQUE
. s. f. Science qui a pour objet les propriétés physiques de l'air, c'est-à-dire, sa matérialité, sa pesanteur, son élasticité, etc.  Il s'applique, par extension, à ...
PNEUMATIQUE
. adj. des deux genres T. de Physique. Qui est relatif à l'air. Il s'emploie particulièrement dans cette expression, Machine pneumatique, Machine avec la quelle on pompe ...
PNEUMATOCÈLE
. s. f. T. de Chirur. Fausse hernie du scrotum, causée par des gaz qui le gonflent.
PNEUMATOLOGIE
. s. f. T. didactique. Traité des substances spirituelles.
PNEUMONIE
. s. f. T. de Médec. Inflammation du parenchyme des poumons. Pneumonie aiguë. Pneumonie chronique.
PNEUMONIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Il se dit Des remèdes propres aux maladies du poumon. Le tussilage et le lierre terrestre sont des remèdes pneumoniques.   Il s'emploie ...
PNYX
. s. m. T. d'Antiq. C'était, dans quelques villes de la Grèce, et principalement à Athènes, Une place demi-circulaire où se tenait quelquefois l'assemblée générale du ...
POCHADE
. s. f. T. de Peinture. Espèce de croquis ; dessin au lavis, exécuté rapidement, et où l'on se contente d'indiquer les masses. Une jolie pochade. Ce n'est qu'une pochade. ...
POCHE
. s. f. Espèce de petit sac de toile, d'étoffe, etc., attaché à un habit, à une veste, à un gilet, à un tablier, etc., pour y mettre ce qu'on veut porter ordinairement ...
POCHER
. v. a. Faire une meurtrissure avec enflure. Il n'est guère usité que dans ces phrases, Pocher l'oeil, pocher les yeux à quelqu'un, Les faire devenir enflés et livides par ...
POCHETER
. v. a. Serrer, porter pour quelque temps dans sa poche. Il ne se dit proprement qu'en parlant De certaines choses bonnes à manger, qu'on croit rendre meilleures en les portant ...
POCHETTE
. s. f. Diminutif. Il signifie la même chose que Poche, dans le premier sens. Avoir les mains dans ses pochettes. Ses pochettes étaient trouées. Il vieillit.  Il est aussi un ...
PODAGRE
. s. f. T. de Médec. Goutte qui attaque les pieds.
PODAGRE
. adj. des deux genres Qui a la goutte aux pieds. Il se dit en général D'un homme goutteux, en quelque partie du corps qu'il ait la goutte. Le pauvre homme est tout ...
PODESTAT
. s. m. Titre d'un magistrat, dans plusieurs villes d'Italie.
PODIUM
. s. m. (On prononce Podiome. ) T. d'Archit. anc. Petit mur formant une espèce de galerie autour de l'arène, dans les amphithéâtres.  Il se dit aussi de L'endroit des ...
POECILE
. s. m. T. d'Antiq. grecque. Portique public orné de peintures. Le poecile d'Athènes avait été peint par Polygnote et par Micon. Le poecile de Sparte, d'Olympie.
POÊLE
. s. m. Drap mortuaire, grande pièce d'étoffe noire ou blanche dont on couvre le cercueil pendant les cérémonies funèbres. Un poêle de velours noir avec des bandes de ...
POÊLE
. s. f. Ustensile de cuisine, fait de tôle ou de fer battu, avec une longue queue aussi de fer, et dont on se sert pour frire, pour fricasser. Poêle à frire. Poêle à ...
POÊLE
ou POILE. s. m. Sorte de fourneau de terre ou de fonte, par le moyen duquel on échauffe des chambres, des escaliers, des serres, etc., et d'où la fumée s'échappe par un ...
POÊLIER
. s. m. Artisan qui fait les poêles et qui les pose.
POÊLON
. s. m. Espèce de petite poêle, ordinairement de cuivre jaune, et qui est plus profonde que la poêle. Faire de la bouillie dans un poêlon.
POÊLONNÉE
. s. f. Autant qu'un poêlon peut tenir. Une poêlonnée de bouillie.
POËME
. s. m. (Dans ce mot et ses dérivés, O et Ë, ou É, forment deux syllabes en vers et dans le discours soutenu.) Ouvrage en vers. Il ne se dit proprement que Des ouvrages d'une ...
POÉSIE
. s. f. L'art de faire des ouvrages en vers. La poésie est appelée le langage des dieux. La grandeur, la beauté, la noblesse de la poésie. Les charmes, les richesses de la ...
POËTE
. s. m. Celui qui s'adonne à la poésie, qui fait des vers. Les anciens poëtes. Les poëtes modernes. Les poëtes grecs. Poëte latin. Poëte français. Poëte italien. Poëte ...
POÉTEREAU
. s. m. Terme de mépris, qui se dit d'un fort mauvais poëte. Ce n'est qu'un poétereau. Il est familier.
POÉTESSE
. s. f. Femme poëte. Sapho était une poétesse illustre. L'Italie moderne compte plusieurs poétesses célèbres. Il est peu usité.
POÉTIQUE
. adj. des deux genres Qui concerne la poésie, qui appartient à la poésie, qui est propre et particulier à la poésie. Ouvrage poétique. Style poétique. Langage ...
POÉTIQUE
. s. f. Traité de l'art de la poésie. La Poétique d'Aristote, de Vida, de Castelvetro, de Scaliger, etc.   Par extension, La poétique des beaux-arts, de la musique, etc., ...
POÉTIQUEMENT
. adv. D'une manière poétique. Cela est dit poétiquement. S'énoncer poétiquement.
POÉTISER
. v. n. Versifier. Au lieu de songer à ses affaires, il ne fait que poétiser. Il est familier et peu usité.
POIDS
. s. m. Pesanteur, qualité de ce qui est pesant. Le poids d'un fardeau. Un fardeau de grand poids, d'un poids considérable. Le poids de l'eau, de l'air, de l'or, etc. Ce ...
POIGNANT
, ANTE. adj. Piquant. Il ne s'emploie que figurément, et ne se dit que D'une douleur physique ou morale qui est forte, vive, pénétrante. Douleur poignante. Une douleur vive et ...
POIGNARD
. s. m. Dague, sorte d'arme destinée à frapper de la pointe, et beaucoup plus courte qu'une épée. Il lui a donne un coup de poignard. Se battre à l'épée et au poignard. ...
POIGNARDER
. v. a. Frapper, blesser, tuer avec un poignard. Ils l'ont poignardé dans sa propre maison. César fut poignardé en plein sénat. Il le fit poignarder. On le dit ...
POIGNÉE
. s. f. Autant que la main fermée peut contenir de certaines choses dont la quantité n'est pas continue. Une poignée de blé. Une poignée de sel, de dragées. Mettre une ...
POIGNET
. s. m. L'endroit où le bras se joint à la main. La force du poignet. Il a le poignet fort. Il s'est démis le poignet. Pour bien faire des armes, il faut avoir le poignet ...
POIL
. s. m. Ce qui croît en forme de filets déliés sur la peau des animaux, et en plusieurs endroits du corps humain. De longs poils. La couleur des poils. Poil noir. Poil blanc. ...
POILU
, UE. adj. Velu, couvert de poil. Main poilue.
POINCILLADE
. s. f. Bel arbrisseau de la famille des Légumineuses, dont les feuilles sont purgatives comme celles du séné.
POINÇON
. s. m. Instrument de fer ou d'autre métal, qui a une pointe pour percer. Un étui garni de ciseaux et d'un poinçon. Il faut percer cela avec un poinçon. POINÇON, se ...
POINÇON
. s. m. Sorte de tonneau servant à mettre du vin ou d'autres liqueurs, qui tient à peu près les deux tiers d'un muid. Poinçon de vin. Poinçon de cidre.
POINDRE
. v. a. Piquer. Il n'est guère usité que dans les deux phrases suivantes : Prov. et fig., Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra, Quand on fait du ...
POING
. s. m. Main fermée. Serrer le poing. Il alla à lui l'épée au poing. Condamner un homme à faire amende honorable la torche au poing. Donner un coup de poing à quelqu'un. ...
POINT
. s. m. Piqûre qui se fait dans de l'étoffe avec une aiguille enfilée de soie, de laine, de fil, etc. Il n'y a qu'un point ou deux à faire pour recoudre cela. Faire un point ...
POINT
. adv. de négation Pas, nullement. En voulez-vous ? Je n'en veux point. Je ne doute point que cela ne soit. Ne voulez-vous point venir ? Il n'a point d'argent. POINT, ne ...
POINTAGE
. s. m. T. d'Artillerie. Action le pointer, de diriger une pièce d'artillerie vers un but donné. On dit aussi, Pointement.   Vis de pointage, Vis au moyen de laquelle on ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.021 c;