Слова на букву puce-resp (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву puce-resp (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
RÉCIDIVE
. s. f. Rechute dans une faute ; Action de commettre de nouveau le même délit, le même crime. Je vous pardonne pour cette fois, mais prenez garde à la récidive. On ne ...
RÉCIDIVER
. v. n. Faire une récidive, retomber dans une faute ; Commettre de nouveau le même délit, le même crime. Prenez garde de récidiver. Prenez garde à ne pas récidiver. Il ...
RÉCIF
. s. m. Chaîne de rochers à fleur d'eau. Une mer pleine de récifs. On écrit aussi, Rescif et Ressif.
RÉCIPÉ
. s. m. Mot emprunté du latin, où il signifie, Prenez. Ordonnance d'un médecin pour quelque malade. Les apothicaires gardent les récipés des médecins.   Il se dit, par ...
RÉCIPIENDAIRE
. s. m. Celui que l'on reçoit dans quelque corps, dans quelque compagnie, avec une certaine solennité, avec un certain cérémonial. Le récipiendaire ne montrait ni ...
RÉCIPIENT
. s. m. Vase, ordinairement de forme ronde, destiné à recevoir les produits d'une distillation ou de toute autre opération chimique. Un récipient de verre. La cornue et le ...
RÉCIPROCITÉ
. s. f. État, qualité, caractère de ce qui est réciproque. La réciprocité de l'amitié, des sentiments, des services. Je suis très-sensible à votre amitié, et vous ...
RÉCIPROQUE
. adj. des deux genres Mutuel. Amour réciproque. Amitié réciproque. Haine réciproque. Devoirs réciproques. Secours réciproques. Bienfaits réciproques. Traitements ...
RÉCIPROQUEMENT
. adv. Mutuellement, d'une manière réciproque. Ils se rendent réciproquement de bons offices. S'aimer réciproquement. Ils se sont obligés réciproquement. Il faut qu'une ...
RÉCIT
. s. m. Relation, narration d'une chose qui s'est passée. Récit exact, naïf, fidèle, ennuyeux. Un long récit. Le récit d'un fait, d'un événement. Faites-nous le ...
RÉCITANT
, ANTE. adj. T. de Musique. Il se dit Des voix et des instruments qui exécutent seuls, ou qui exécutent la partie principale.  Partie récitante, Celle qui est chantée par ...
RÉCITATEUR
. s. m. Celui qui récite quelque chose par coeur. Un bon récitateur. Un mauvais récitateur. Il est peu usité.
RÉCITATIF
. s. m. T. de Musique. Sorte de chant qui n'est point assujetti à la mesure, et qui doit être débité d'une manière plus ou moins soutenue. Il y a un beau récitatif dans cet ...
RÉCITATION
. s. f. Action de réciter, de prononcer un discours qu'on sait par coeur, en prenant un ton moins élevé que celui de la déclamation, et plus élevé que le ton de la ...
RÉCITER
. v. a. Prononcer à voix haute, et d'une manière soutenue, quelque discours, quelque morceau de prose ou de vers, qu'on sait par coeur. Il nous récita sa comédie. Cet acteur ...
RÉCLAMATION
. s. f. Action de réclamer, de revendiquer, de s'opposer, de revenir contre quelque chose. On procédera à la vente des meubles, nonobstant la réclamation du marchand qui ...
RÉCLAME
. s. m. T. de Fauconnerie. Le cri et le signe qu'on fait à un oiseau pour le faire revenir au leurre ou sur le poing. Un oiseau qui revient au réclame.
RÉCLAME
. s. f. T. d'Imprim. Le mot qu'on met au-dessous de la dernière ligne d'une feuille ou même d'une page d'impression, et qui est le premier de la feuille, de la page suivante. ...
RÉCLAMER
. v. a. Implorer, demander avec instance. Réclamer l'assistance, le secours de Dieu. Réclamer l'autorité du roi. Je réclame vos bontés, votre indulgence.   Réclamer ...
RECLOUER
. v. a. Clouer de nouveau. Cette planche s'est déclouée, il faut la reclouer. Reclouer une caisse qu'on a ouverte. RECLOUÉ, ÉE. participe
RECLURE
. v. a. (Il n'est d'usage qu'à l'infinitif et aux temps formés du participe. ) Renfermer dans une clôture étroite et rigoureuse, où l'on n'a aucune communication avec le ...
RECLUSION
. s. f. (Quelques-uns écrivent et prononcent, Réclusion. ) L'état d'une personne renfermée. Il s'est condamné lui-même à une reclusion absolue. On a ordonné sa reclusion. ...
RECOGNER
. v. a. Cogner de nouveau. Recognez ce clou qui se détache. Cet enfant vient de se recogner la tête.   Il signifie figurément, Repousser, battre. Nos troupes recognèrent ...
RÉCOGNITIF
. adj. m. (Le G se prononce dur.) T. de Jurispr. Il ne s'emploie que dans l'expression, Acte récognitif, Acte par lequel on reconnaît ou on ratifie une obligation, en ...
RECOIFFER
. v. a. Coiffer une seconde fois, réparer le désordre d'une coiffure. Le vent avait dérangé ses cheveux, on a été obligé de le recoiffer. Avec le pronom personnel, Se ...
RECOIN
. s. m. Coin plus caché, moins en vue. Il était dans un recoin où l'on eut bien de la peine à le trouver. Il n'y a coin et recoin où l'on n'ait cherché. Fig. et fam., Les ...
RÉCOLEMENT
. s. m. T. d'ancienne Jurispr. Action par laquelle on récolait les témoins. Faire le récolement des témoins. Après le récolement et la confrontation.   En termes de ...
RÉCOLER
. v. a. T. d'ancienne Jurispr. Lire à des témoins qui ont été entendus dans une procédure criminelle, la déposition qu'ils ont faite, pour voir s'ils y persistent. ...
RÉCOLLECTION
. s. f. T. de Spiritualité. Action par laquelle on se recueille en soi-même. Profonde récollection. Récollection intérieure. Il est vieux.
RECOLLER
. v. a. Coller de nouveau. Ce papier s'est décollé, il faut le recoller. RECOLLÉ, ÉE. participe
RÉCOLLETS
. s. m. pl. Religieux réformés de l'ordre de Saint-François, ainsi nommés parce qu'ils n'admettaient dans leur ordre que ceux qui avaient l'esprit de récollection ou de ...
RÉCOLLIGER
(SE). v. pron. T. de Spiritualité. Se recueillir en soi-même. Il faut se récolliger pour bien faire son examen. Il est vieux. RÉCOLLIGÉ, ÉE. participe
RÉCOLTE
. s. f. Action de recueillir les biens de la terre, et Produit en nature qui en résulte. La récolte des blés. Quand il aura fait sa récolte. Après la récolte. Dans le ...
RÉCOLTER
. v. a. Faire une récolte. Il a récolté beaucoup de blé, beaucoup de vin, etc. RÉCOLTÉ, ÉE. participe
RECOMMANDABLE
. adj. des deux genres Estimable, qui mérite d'être considéré. Sa vertu le rend recommandable. Il est recommandable par toutes ses bonnes qualités. Il c'est rendu ...
RECOMMANDARESSES
. s. f. pl. Femmes qui étaient préposées par l'autorité, pour tenir un bureau où l'on se procurait des nourrices. Aller chercher une nourrice aux recommandaresses, chez les ...
RECOMMANDATION
. s. f. Action de recommander quelqu'un. C'est une puissante recommandation que celle d'un tel. On ne peut rien refuser à sa recommandation. Il m'a fait cette grâce à votre ...
RECOMMANDER
. v. a. Ordonner à quelqu'un, charger quelqu'un de faire quelque chose. J'ai recommandé à mes gens de vous obéir comme à moi-même. On m'a recommandé de veiller sur lui, ...
RECOMMENCER
. v. a. Commencer de nouveau à faire ce qu'on a déjà fait. Recommencer la guerre. Il recommence à bâtir. Il recommence tout de nouveau. Recommencer un discours. Il ...
RÉCOMPENSE
. s. f. Le bien qu'on fait à quelqu'un, en reconnaissance d'un service, ou en faveur de quelque bonne action. Juste récompense. Digne récompense. Récompense convenable. ...
RÉCOMPENSER
. v. a. Donner une récompense, faire du bien à quelqu'un en reconnaissance de quelque service, ou en faveur de quelque bonne action. Il y a un Dieu qui récompense et qui ...
RECOMPOSER
. v. a. Composer une seconde fois. Recomposer une administration. RECOMPOSER, en termes de Chimie, Réunir les parties d'un corps qui avaient été séparées par quelque ...
RECOMPOSITION
. s. f. T. de Chimie. Action de recomposer un corps, ou L'effet qui résulte de cette action.
RECOMPTER
. v. a. Compter de nouveau. Je puis m'être trompé, recomptez cette somme. RECOMPTÉ, ÉE. participe
RÉCONCILIABLE
. adj. des deux genres Qui peut être réconcilié. Il ne s'emploie guère qu'avec une négation. Ces deux personnes, ces deux maisons, ces deux familles ne sont pas ...
RÉCONCILIATEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui réconcilie des personnes brouillées ensemble.
RÉCONCILIATION
. s. f. Raccommodement de personnes qui étaient mal ensemble. Véritable, sincère réconciliation. Réconciliation feinte, plâtrée. Réconciliation normande. Il a ...
RÉCONCILIER
. v. a. Remettre bien ensemble des personnes qui étaient brouillées. Je les ai réconciliés. Je les ai réconciliés ensemble. Il est impossible de les réconcilier. Cet ...
RÉCONDUCTION
. s. f. T. de Jurispr. Il ne s'emploie que dans cette phrase, Tacite réconduction, La continuation de la jouissance d'une ferme, d'une maison au même prix et aux mêmes ...
RECONDUIRE
. v. a. Accompagner quelqu'un lorsqu'il s'en retourne. Tout en causant, je l'ai reconduit à une demi-lieue sans m'en apercevoir. Vous me paraissez un peu malade, je vais vous ...
RECONDUITE
. s. f. Action de reconduire quelqu'un. Faire la reconduite. Chargez-vous de la reconduite. La reconduite est un cérémonial important chez les Italiens.   Il s'emploie ...
RÉCONFORT
. s. m. Consolation, secours dans l'affliction. Tout son réconfort est que... Voilà tout son réconfort. Dieu sera notre réconfort. C'est le réconfort des affligés, Il est ...
RÉCONFORTATION
. s. f. Action de réconforter. Il est vieux.
RÉCONFORTER
. v. a. Conforter, fortifier. Cela réconforte l'estomac. Il a pris un peu de vin qui l'a réconforté.   Il signifie aussi, Consoler dans l'affliction. Il est si désolé, ...
RECONNAISSABLE
. adj. des deux genres Facile à reconnaître. Il est si changé, qu'il n'est pas reconnaissable. On a fait tant de nouvelles constructions dans cette ville, qu'elle n'est plus ...
RECONNAISSANCE
. s. f. Action par laquelle on se remet dans l'esprit l'idée, l'image d'une chose ou d'une personne, quand on vient à la revoir. Il y avait bien des années qu'il n'avait vu ...
RECONNAISSANT
, ANTE. adj. Qui a de la reconnaissance, de la gratitude. Il est bien reconnaissant. Il est fort reconnaissant des services que vous lui avez rendus. Il a une âme ...
RECONNAÎTRE
. v. a. Se remettre dans l'esprit l'idée, l'image d'une chose, d'une personne, quand on vient à la revoir ou à l'entendre. Il y avait longtemps que je ne l'avais vu, j'ai eu ...
RECONQUÉRIR
. v. a. (Il se conjugue comme Conquérir. ) Remettre sous sa domination par voie de conquête. Ce prince reconquit toutes les provinces que l'étranger lui avait enlevées. ...
RECONSTITUTION
. s. f. T. de Jurispr. Il se dit d'Une constitution de rente à prix d'argent, lors de laquelle celui qui emprunte s'oblige d'employer la somme à lui prêtée, au remboursement ...
RECONSTRUCTION
. s. f. Action de reconstruire. On a ordonné la reconstruction de cet édifice.
RECONSTRUIRE
. v. a. Rebâtir, relever, rétablir un édifice. Il a fait reconstruire sa maison à grands frais. RECONSTRUIT, ITE participe
RECONVENTION
. s. f. T. de Palais. Action, demande que l'on forme contre celui qui en a lui-même formé une le premier, et devant le même juge. La reconvention n'est admise que lorsque la ...
RECOPIER
. v. a. Transcrire de nouveau. Il faudra recopier ce passage, cet acte, cette lettre. RECOPIÉ, ÉE. participe
RECOQUILLEMENT
. s. m. Action de se recoquiller ; État de ce qui est recoquillé.
RECOQUILLER
. v. a. Retrousser en forme de coquille. Pourquoi avez-vous recoquillé les feuilles de mon livre ? Les mauvais vents recoquillent les feuilles des arbres. On l'emploie aussi ...
RECORDER
. v. a. Répéter quelque chose, afin de l'apprendre par coeur. Il ne s'emploie guère que dans cette phrase, Recorder sa lecon. Fig. et fam., Recorder sa leçon, Tâcher de ...
RECORRIGER
. v. a. Corriger de nouveau. Il corrige et recorrige sans cesse. RECORRIGÉ, ÉE. participe, Ouvrage corrigé et recorrigé.
RECORS
. s. m. Celui qu'un huissier mène avec lui pour servir de témoin dans les exploits d'exécution, et pour lui prêter main-forte en cas de besoin. Un huissier avec ses ...
RECOUCHER
. v. a. Coucher de nouveau. Cet enfant s'est levé trop matin, il faut le recoucher. Recouchez cette bouteille.   Il s'emploie plus ordinairement avec le pronom personnel, et ...
RECOUDRE
. v. a. (Il se conjugue comme Coudre. ) Coudre une chose qui est décousue ou déchirée. Votre manche, votre doublure, etc., s'est décousue, s'est déchirée, faites-la ...
RECOUPE
. s. f. Il se dit Des éclats qui s'enlèvent des pierres, quand on les taille, et dont on se sert quelquefois pour garnir et pour affermir les allées des jardins. Il faudrait ...
RECOUPEMENT
. s. m. T. d'Archit. Il se dit Des retraites faites à chaque assise de pierre, pour donner plus d'empatement et de solidité à un bâtiment.
RECOUPER
. v. a. Couper de nouveau. Cet habit avait été mal coupé, il a fallu le recouper. Aux jeux de cartes, lorsqu'on n'a pas coupé net, il faut recouper. RECOUPÉ, ÉE. participe
RECOUPETTE
. s. f. Troisième farine qu'on tire du son des recoupes mêmes.
RECOURBER
. v. a. Courber en rond par l'extrémité, par le bout. Recourber un fer. Recourber un bâton par le bout pour en faire une crosse. RECOURBÉ, ÉE. participe
RECOURIR
. v. n. (Il se conjugue comme Courir. ) Courir de nouveau. J'ai couru et recouru.   Il signifie aussi, Demander du secours, s'adresser à quelqu'un pour en obtenir quelque ...
RECOURS
. s. m. Action par laquelle on recherche de l'assistance, du secours. Avoir recours à Dieu. Avoir recours à la justice, à la clémence du prince. Il tomba malade, il fallut ...
RECOUSSE
. s. f. Reprise d'une personne ou d'une chose emmenée, enlevée par force. Il est vieux et ne se dit plus qu'en parlant D'un navire repris sur l'ennemi dans les vingt-quatre ...
RECOUVRABLE
. adj. des deux genres T. de Finance. Qui peut se recouvrer. Deniers recouvrables. Fonds recouvrables. Deniers non recouvrables.
RECOUVRANCE
. s. f. Vieux mot qui signifiait, Recouvrement, action de recouvrer. Il n'est plus employé que dans cette dénomination, Notre-Dame de recouvrance.
RECOUVREMENT
. s. m. T. d'Archit. Il se dit de La partie d'une pierre, d'un morceau de bois, d'une tuile, etc., qui couvre un joint, une entaille. Les dalles de cette terrasse sont à ...
RECOUVREMENT
. s. m. Action de recouvrer ce qui est perdu. Pour parvenir au recouvrement des choses perdues, on se sert d'affiches, de publications à son de tambour, etc. Recouvrement ...
RECOUVRER
. v. a. Retrouver, rentrer en possession ; acquérir de nouveau une chose qu'on avait perdue. Il a recouvré sa bourse. Il cherche à recouvrer son bien. Il a recouvré la ...
RECOUVRIR
. v. a. (Il se conjugue comme Couvrir. ) Couvrir de nouveau. Recouvrir un toit, une maison. Faire recouvrir un livre. Recouvrir un vase.   Le temps, le ciel se recouvre, Il ...
RECRACHER
. v. a. Rejeter de la bouche une chose qui excite le dégoût. À peine avais-je mis ce fruit dans ma bouche que je l'ai recraché.   Il signifie aussi, Cracher de nouveau. Il ...
RÉCRÉANCE
. s. f. T. de Jurispr. canonique. La jouissance provisionnelle des fruits d'un bien qui est en litige. On lui adjugea la récréance, à charge par lui de donner caution.   ...
RÉCRÉATIF
, IVE. adj. Qui récrée. Jeu récréatif. Homme récréatif. Lecture récréative. Il est familier.
RÉCRÉATION
. s. f. Occupation, exercice qui fait diversion au travail, et qui sert de délassement. Prendre un peu de récréation après le travail. La promenade est une agréable ...
RECRÉER
. v. a. Donner une nouvelle existence, remettre sur pied. On a recréé ce tribunal peu de temps après sa suppression. Cette charge fut recréée sous un autre nom. ...
RÉCRÉER
. v. a. Réjouir, divertir. Il faut des jeux qui récréent et qui ne fatiguent pas l'esprit. On l'emploie souvent avec le pronom personnel. Quand on a beaucoup travaillé, il ...
RÉCRÉMENT
. s. m. T. de Médec. Il se dit Des humeurs telles que la salive, la bile, etc., qui, après avoir été séparées du sang, y sont reportées, ou sont retenues en certains ...
RÉCRÉMENTEUX
, EUSE ou RÉCRÉMENTITIEL, ELLE. adj. T. de Médec. Il se dit Des humeurs appelées Récréments. Humeurs récrémenteuses ou récrémentitielles.
RECRÉPIR
. v. a. Crépir de nouveau. Recrépir un vieux mur. Fig. et fam., Recrépir son visage, Mettre beaucoup de fard, pour cacher ses rides. Fig. et fam., Recrépir un vieux ...
RÉCRIER
(SE). v. pron. Faire une exclamation sur quelque chose qui surprend et qui paraît extraordinaire, soit en bien, soit en mal. Il ne put entendre une proposition si injuste sans ...
RÉCRIMINATION
. s. f. Accusation, reproche, injure tendante à repousser une autre accusation, un autre reproche, une autre injure. Tout ce qu'il dit contre moi n'est qu une ...
RÉCRIMINATOIRE
. adj. des deux genres Qui contient une récrimination, qui se fait par récrimination. Plainte récriminatoire. Mesure récriminatoire.
RÉCRIMINER
. v. n. Répondre à des accusations, à des reproches, à des injures, par d'autres accusations, d'autres reproches, d'autres injures. Il n'a fait que récriminer. Il ne s'est ...
RÉCRIRE
. v. a. Écrire de nouveau ce qu'on a déjà écrit. Vous avez mal écrit cela, récrivez-le, il faut le récrire.   Il signifie aussi, Écrire une seconde, une troisième ...
RECROÎTRE
. v. n. (Il se conjugue comme Croître. ) Prendre une nouvelle croissance. Ce bois recroît à vue d'oeil. La rivière était diminuée, mais elle recroît. RECRÛ, UE. ...
RECROQUEVILLER
(SE). v. pron. (On mouille les deux L.) Il se dit De certaines choses, telles que le parchemin, le cuir, etc., qui se retirent et qui se replient lorsqu'elles sont exposées à ...
RECRU
, UE. adj. Harassé, las, excédé de fatigue. Il est si recru, qu'il n'en peut plus. Un cheval las et recru. Voilà une jument si recrue, qu'elle ne peut plus marcher.
RECRUE
. s. f. Nouvelle levée de gens de guerre, pour remplacer les cavaliers ou les fantassins qui manquent dans une compagnie, dans un régiment. Faire les recrues d'un régiment. ...
RECRUTEMENT
. s. m. Action de recruter. Aller en recrutement. Officier de recrutement. La loi du recrutement, sur le recrutement. Le recrutement de l'armée.
RECRUTER
. v. a. Faire des recrues pour remplacer les fantassins ou les cavaliers qui manquent dans une compagnie, dans un régiment. Recruter un régiment.   Il s'emploie quelquefois ...
RECRUTEUR
. s. m. Celui qui fait des recrues. Un recruteur ; et adjectivement, Un officier recruteur.
RECTA
. adv. Mot pris du latin, qui signifie, Ponctuellement. Il a payé recta à l'échéance. Il est arrivé recta à l'heure indiquée. Il est familier.
RECTANGLE
. adj. des deux genres T. de Géom. Il se dit, soit D'un triangle qui a un angle droit, soit D'un parallélogramme qui a quatre angles droits. Un triangle rectangle. Un ...
RECTANGULAIRE
. adj. T. de Géom. Il se dit D'une figure qui a quatre angles droits, et D'un triangle qui a un angle droit. Une figure rectangulaire. Un triangle rectangulaire.
RECTEUR
. s. m. Il se disait autrefois Du chef d'une université. Le recteur de l'université de Paris. Le recteur de l'université de Poitiers, etc. La procession du recteur. Il a ...
RECTEUR
. adj. m. T. de Chimie. Il ne s'emploie que dans cette expression, Esprit recteur, La partie aromatique d'une plante. Esprit recteur de lavande.
RECTIFICATION
. s. f. Action de rectifier. Travailler à la rectification d'un compte. Rectification d'un acte public, d'un acte de l'état civil.   Il se dit, en Chimie, d'Une opération ...
RECTIFIER
. v. a. Redresser une chose, la remettre dans l'état, dans l'ordre où elle doit être. Rectifier la construction d'une phrase. Rectifier un discours. Rectifier une affaire, ...
RECTILIGNE
. adj. des deux genres T. de Géom. Il se dit Des figures terminées par des lignes droites. Triangles rectilignes, par opposition aux Triangles sphériques, dont les côtés ...
RECTITUDE
. s. f. Conformité à la règle droite, aux vrais principes, à la saine raison. Rectitude de principes. Rectitude d'intention. Rectitude d'esprit, de jugement. Il a autant de ...
RECTO
. s. m. Mot emprunté du latin. La première page d'un feuillet. Il se dit par opposition à Verso, qui est La seconde page. Il faut refaire tout le recto de ce feuillet. Il ...
RECTORAL
, ALE. adj. Qui appartient au recteur. La dignité rectorale. L'autorité rectorale.
RECTORAT
. s. m. Charge, office, dignité du recteur. Il aspirait au rectorat.   Il se dit aussi Du temps durant lequel on exerce cette charge. Pendant son rectorat. Dans le ...
RECTUM
. s. m. (On prononce Rectome. ) T. d'Anat., emprunté du latin. Le dernier des trois gros intestins, celui qui aboutit à l'anus.
REÇU
. s. m. Quittance sous seing privé, par laquelle on reconnaît avoir reçu une somme. Il prétend que je ne l'ai pas payé, mais j'ai son reçu.   Il se dit aussi d'Un écrit ...
RECUEIL
. s. m. Assemblage, réunion de divers actes ou écrits, d'ouvrages en prose ou en vers, de pièces de musique, d'estampes, etc. Recueil de chartes. Recueil de lois. Recueil de ...
RECUEILLEMENT
. s. m. Action de se recueillir ; État d'une personne qui se recueille. Le recueillement des sens. Le recueillement de l'esprit. Vivre dans un grand recueillement. Être dans ...
RECUEILLIR
. v. a. (Il se conjugue comme Cueillir. ) Amasser, serrer les fruits d'une terre, faire la récolte des fruits d'une terre. On a recueilli beaucoup de blé, beaucoup de vin, ...
RECUIRE
. v. a. Cuire de nouveau. Il faut recuire ces confitures. Recuire du pain. Recuire de la brique, des métaux.   Il se dit aussi dans un grand nombre d'Arts où l'on remet ...
RECUL
. s. m. (On prononce l'L.) Mouvement d'une chose qui recule. Il se dit principalement Du canon. Le recul du canon quand il tire.   En termes d'Horlogerie, Échappement à recul, ...
RECULADE
. s. f. Action d'une ou de plusieurs voitures qui reculent. Les reculades sont dangereuses pour les voitures et pour les gens de pied.   Il se dit aussi, au propre et au ...
RECULÉE
. s. f. Il ne s'emploie que dans cette locution familière et peu usitée, Feu de reculée, Grand feu qui oblige à se reculer. Ils se chauffent bien, ils font, ils ont toujours ...
RECULEMENT
. s. m. Action de reculer. Le reculement d'un carrosse, d'une charrette. RECULEMENT, en termes de Sellier, La pièce du harnais d'un cheval de trait, qui sert à le soutenir ...
RECULER
. v. a. Tirer ou pousser en arrière. Reculez un peu votre chaise. Reculez la table. Reculez cet enfant du feu, de peur qu'il ne se brûle. On l'emploie aussi avec le pronom ...
RECULONS
(À). loc. adv. En reculant, en allant en arrière. Les écrevisses vont à reculons. Les cordiers travaillent à reculons. Fig. et fam., Cette affaire marche à reculons, Au ...
RÉCUPÉRER
. v. a. Recouvrer. Je n'ai jamais pu récupérer mes déboursés dans cette affaire.   Il est plus usité comme verbe pronominal. Se récupérer de ses pertes. On dit ...
RÉCURER
. v. a. Voyez ÉCURER.
RÉCUSABLE
. adj. des deux genres Qui peut être récusé. Ce juge est parent de ma partie, est intéressé dans la cause, il est récusable. Témoin récusable.   Il se dit aussi De ceux ...
RÉCUSATION
. s. f. Action par laquelle on récuse. Causes de récusation.
RÉCUSER
. v. a. Refuser de soumettre sa cause à la connaissance et à la décision d'un juge, parce qu'on a ou qu'on croit avoir des motifs de craindre qu'il ne soit partial. Ce ...
RÉDACTEUR
. s. m. Celui qui rédige. Le rédacteur d'un acte, d'un traité, d'un procès-verbal, etc. Le rédacteur, les rédacteurs d'un journal. Rédacteur en chef.
RÉDACTION
. s. f. Action par laquelle on rédige, et Le résultat de cette action. La rédaction d'un acte, d'un traité, d'un arrêt, d'une loi. Il fut chargé de la rédaction du projet ...
REDAN
. s. m. T. d'Archit. Il se dit Des ressauts qu'on est obligé de faire de distance en distance, en construisant un mur sur un terrain en pente. On ne l'emploie guère qu'au ...
RÉDARGUER
. v. a. (L'U se prononce.) Reprendre, réprimander, blâmer. On l'a bien rédargué. Il n'y a rien à rédarguer dans cet ouvrage, dans cette procédure. Il a ...
REDDITION
. s. f. Action de rendre. Il se dit en parlant D'une place qu'on remet entre les mains de l'armée qui l'assiége. On n'a point encore eu de nouvelles de la reddition de cette ...
REDÉFAIRE
. v. a. Défaire de nouveau. J'ai défait et redéfait vingt fois cet ouvrage. REDÉFAIT, AITE participe
REDEMANDER
. v. a. Demander de nouveau. Vous m'avez déjà demandé cela, pourquoi me le redemandez-vous ?   Il signifie plus ordinairement, Demander à quelqu'un ce qu'on lui a donné, ...
RÉDEMPTEUR
. s. m. Celui qui rachète. Ce terme est consacré pour signifier, Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST, qui a racheté les hommes par son sang. Le rédempteur du genre humain. Notre ...
RÉDEMPTION
. s. f. Rachat. Ce terme est consacré pour signifier, Le rachat du genre humain par Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST. Dieu a envoyé ici-bas son Fils pour la rédemption des ...
REDESCENDRE
. v. n. Descendre de nouveau. Il est remonté dans sa chambre, il va redescendre. Le baromètre redescend.   Il est aussi actif, et signifie, Ôter de nouveau d'un lieu ...
REDEVABLE
. adj. des deux genres Qui n'a pas tout payé, qui est reliquataire après un compte rendu. Tous payements déduits, il s'est trouvé redevable de telle somme. Tout compte fait, ...
REDEVANCE
. s. f. Rente foncière ou autre charge que l'on doit payer ou acquitter en totalité, ou par parties, à des termes fixes. Redevance annuelle. Redevance en nature. Redevance en ...
REDEVANCIER
, IÈRE. s. Qui est obligé à une redevance, à des redevances. Voilà tous mes redevanciers. C'est une de mes redevancières. Il a vieilli.
REDEVENIR
. v. n. Devenir de nouveau, recommencer à être ce qu'on était auparavant. Il redevint aussi puissant que jamais. REDEVENU, UE. participe
REDEVOIR
. v. a. Être en reste, devoir après un compte fait. Vous me redevez tant. REDÛ, UE. participe, Il s'emploie quelquefois substantivement. Le redû monte à tant.
RÉDHIBITION
. s. f. T. de Jurispr. Action qui est attribuée dans certains cas à l'acheteur d'une chose mobilière défectueuse, pour faire annuler la vente.
RÉDHIBITOIRE
. adj. des deux genres T. de Jurispr. Ce qui peut opérer la rédhibition. Action rédhibitoire. Cas rédhibitoire. Vice rédhibitoire. La pousse, la morve et la courbature ...
RÉDIGER
. v. a. Mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les ...
RÉDIMER
(SE). v. pron. Se racheter, se délivrer. Il se dit principalement en parlant Des poursuites judiciaires et des vexations exercées contre quelqu'un. Il lui en a coûté tant ...
REDINGOTE
. s. f. Mot formé de deux mots anglais qui signifient, Habit pour monter à cheval. Espèce de vêtement plus long et plus large qu'un habit, et dont on se sert principalement ...
REDIRE
. v. a. (Il se conjugue comme Dire. ) Répéter, dire une même chose plusieurs fois. Vous redites toujours la même chose. Obéissez, et ne vous le faites pas redire. Je lui ai ...
REDISEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui répète plusieurs fois les mêmes choses. Une vieille rediseuse. C'est un éternel rediseur de choses fatigantes.   Il signifie aussi, Qui répète ...
REDITE
. s. f. Répétition fréquente d'une chose qu'on a déjà dite. User de redites. Ce ne sont que redites. Tomber dans des redites ennuyeuses, continuelles. Il faut éviter les ...
RÉDONDANCE
. s. f. (Dans ce mot et dans ses dérivés, bien des personnes écrivent et prononcent Re. ) Superfluité de paroles dans un discours. La rédondance rend le style faible et ...
RÉDONDANT
, ANTE. adj. Superflu, qui est de trop dans un discours, dans un écrit. Ce terme est rédondant. Cette clause est rédondante. Fig., Un style rédondant, Un style où il y a ...
RÉDONDER
. v. n. Être superflu, surabonder dans un discours, dans un écrit. Cette épithète rédonde.   Il se dit quelquefois D'un discours, d'un écrit. Ce livre rédonde de ...
REDONNER
. v. a. Donner de nouveau la même chose. J'avais rendu cette maison à mon père, il me l'a redonnée.   Il signifie encore, Donner même pour la première fois une chose ...
REDORER
. v. a. Dorer de nouveau. Il faut faire redorer ces chenets, ces chandeliers. Fig. et poétiq., Le soleil vient redorer les coteaux, Le soleil levant éclaire la cime des ...
REDOUBLEMENT
. s. m. Accroissement, augmentation considérable. Redoublement d'ennui, de douleur, de joie, de tendresse, etc.   Il se dit, en Médecine, Des augmentations périodiques ou ...
REDOUBLER
. v. a. Réitérer, renouveler avec quelque sorte d'augmentation. Il faut redoubler nos sollicitations. Il a redoublé ses prières. Redoubler ses instances. Redoubler ses ...
REDOUTABLE
. adj. des deux genres Qui est fort à craindre. Un ennemi redoutable. Un redoutable adversaire. Vous avez un concurrent redoutable. Un parti redoutable. Des forces ...
REDOUTE
. s. f. Pièce de fortification détachée ; petit fort fermé, construit en terre ou en maçonnerie, et propre à recevoir de l'artillerie. Prendre une redoute. Attaquer, ...
REDOUTER
. v. a. Craindre fort. Redouter quelqu'un. L'homme dont vous parlez n'est pas trop à redouter. Il ne redoute point le crédit de sa partie. Un auteur doit redouter les ...
REDRESSEMENT
. s. m. Action de redresser, ou L'effet de cette action. Le redressement d'un plancher, d'une règle faussée, d'une pièce de bois courbée. Fig., Le redressement d'un tort, ...
REDRESSER
. v. a. Rendre droite une chose qui l'avait été auparavant, ou qui devait l'être. Redresser une planche courbée. Redresser un arbre qui penche. Redresser un bâton. ...
REDRESSEUR
. s. m. Celui qui redresse. Il n'est guère employé que dans cette phrase des vieux Romans de chevalerie, Redresseur de torts, Chevalier errant qui se faisait un devoir de ...
RÉDUCTIBLE
. adj. des deux genres Qui peut ou qui doit être réduit. On ne l'emploie guère qu'en parlant De figures géométriques, de mesures ou de monnaies, de legs, de rentes, etc. ...
RÉDUCTIF
, IVE. adj. T. didactique. Qui réduit. La chimie a des agents réductifs.
RÉDUCTION
. s. f. Action de diminuer, de réduire ou de se réduire ; Le résultat de cette action. La réduction de sa fortune le force à l'économie. Réduction dans le nombre. ...
RÉDUIRE
. v. a. Restreindre, diminuer, ou faire diminuer. À quoi réduisez-vous vos prétentions ? Il a réduit le nombre de ses domestiques. On a bien réduit ses profits. Il a ...
RÉDUIT
. s. m. Retraite, petit logement. Réduit agréable, commode, tranquille, paisible. Je me suis fait là un petit réduit.   Il signifie aussi, Un lieu où plusieurs personnes ...
RÉDUPLICATIF
, IVE. adj. T. de Gram. Il se dit Des mots qui expriment la réitération des actions. Re est une particule réduplicative. Redire, refaire, etc., ont un sens réduplicatif. ...
RÉDUPLICATION
. s. f. T. de Gram. Répétition d'une syllabe ou d'une lettre.
RÉÉDIFICATION
. s. f. Action de réédifier. La réédification d'une église, d'un palais. La réédification du temple de Jérusalem.
RÉÉDIFIER
. v. a. Rebâtir. Réédifier une église, un palais. Réédifier de fond en comble. RÉÉDIFIÉ, ÉE. participe
RÉEL
, ELLE. adj. Qui est véritablement, effectivement, sans fiction, ni figure. Un être réel. La présence réelle du corps de JÉSUS-CHRIST dans l'eucharistie. Ce que je vous ...
RÉÉLECTION
. s. f. Action d'élire de nouveau. La réélection d'un député.
RÉÉLIRE
. v. a. Élire de nouveau. Réélire un député. RÉÉLU, UE. participe
RÉELLEMENT
. adv. En effet, effectivement, véritablement. L'argent lui a été compté réellement et de fait. Les choses qui existent réellement.   Il s'emploie quelquefois, ...
RÉER
. v. n. Voyez RAIRE.
RÉEXPORTATION
. s. f. Action de réexporter.
RÉEXPORTER
. v. a. Transporter hors d'un État des marchandises qui y avaient été importées. RÉEXPORTÉ, ÉE. participe
RÉFACTION
. s. f. T. de Commerce. Réduction qui a lieu sur le prix des marchandises, au moment de la livraison, lorsqu'elles ont souffert quelque dommage, ou lorsqu'elles ne se ...
REFAIRE
. v. a. (Il se conjugue comme Faire. ) Faire encore ce qu'on a déjà fait. Refaire un voyage. Refaire un tour de promenade. Refaire un ouvrage, un discours. C'est un homme qui ...
REFAIT
. s. m. Il se dit, à certains Jeux, comme au piquet, au trictrac, d'Un coup, d'une partie qu'il faut recommencer, parce que les deux adversaires ayant exactement le même ...
REFAUCHER
. v. a. Faucher de nouveau. Voici la saison où l'on refauche les prés. REFAUCHÉ, ÉE. participe
RÉFECTION
. s. f. Réparation, rétablissement d'un bâtiment. Il en a coûté tant pour la réfection de cette maison. Dans cette acception, il est vieux. RÉFECTION, signifie aussi, ...
RÉFECTOIRE
. s. m. Il se dit, dans les Communautés, dans les Colléges, dans les Hospices, Du lieu où l'on se réunit pour prendre les repas en commun. Le réfectoire d'un couvent, d'un ...
REFEND
. s. m. Action de partager, de fendre. Il ne s'emploie que dans ces locutions : Mur de refend, Mur qui est dans oeuvre, et qui partage l'intérieur du bâtiment ; à la ...
REFENDRE
. v. a. Fendre de nouveau.  Il signifie, en termes d'Arts, Scier en long, fendre, diviser. Refendre une poutre. Refendre une pièce de charpente, pour en faire des chevrons, ...
RÉFÉRENDAIRE
. s. m. Officier qui faisait le rapport des lettres royaux dans les chancelleries, pour qu'on décidât si elles devaient être signées et scellées. On le dit encore, au ...
RÉFÉRER
. v. a. Rapporter une chose à une autre. À quoi référez-vous cet article ?   Il signifie aussi, Attribuer. Il en faut référer l'honneur, la gloire à Dieu. Je vous en ...
REFERMER
. v. a. Fermer de nouveau. À peine avait-il ouvert son coffre, qu'il l'a refermé.   En termes de Chirurgie, Refermer une plaie, Reprendre et unir les chairs de telle sorte ...
REFERRER
. v. a. Remettre à un cheval le fer qu'on lui a ôté, ou qui s'est détaché. Il y a des maladies du sabot, où il faut déferrer et referrer le cheval à chaque pansement. ...
RÉFLÉCHIR
. v. a. Renvoyer, repousser. Il se dit De tous les corps qui répercutent les autres corps dont ils ont été frappés, ou quelque chose de l'impression qu'ils en ont reçue. ...
RÉFLÉCHISSEMENT
. s. m. Rejaillissement, réverbération. Le réfléchissement de la lumière. Le réfléchissement de la voix, du son.
RÉFLECTEUR
. adj. m. T. de Physiq. Il se dit De certains corps particulièrement destinés à réfléchir la lumière. Miroir réflecteur.   Il s'emploie plus ordinairement comme ...
REFLET
. s. m. La réflexion de la lumière ou de la couleur d'un corps sur un autre. Il est particulièrement d'usage en Peinture. Le reflet d'une étoffe sur une autre. Ce meuble ...
REFLÉTER
. v. a. Renvoyer la lumière ou la couleur sur un corps voisin. Nous ne voyons les objets que par la lumière qu'ils reflètent. Cette draperie rouge reflète agréablement sur ...
REFLEURIR
. v. n. Fleurir de nouveau. Les orangers, après avoir porté des fleurs au printemps, refleurissent ordinairement en automne.   Il signifie figurément, Reprendre de ...
RÉFLEXIBILITÉ
. s. f. T. de Physiq. Propriété d'un corps susceptible de réflexion. La réflexibilité des rayons de lumière, des corps élastiques.
RÉFLEXIBLE
. adj. des deux genres T. de Physiq. Qui est propre à être réfléchi. Les rayons de la lumière sont réflexibles.
RÉFLEXION
. s. f. Rejaillissement, réverbération. La réflexion des rayons. La réflexion de la voix. Angle de réflexion.   En termes de Marine, Instruments à réflexion, Instruments ...
REFLUER
. v. n. Il se dit Du mouvement des fluides qui retournent vers le lieu d'où ils ont coulé, ou qui, pressés dans un endroit, se portent dans un autre. Quand la mer monte, elle ...
REFLUX
. s. m. Mouvement réglé de la mer qui se retire du rivage après le flux. Il y a flux et reflux dans l'Océan. Il prit le temps du reflux pour passer. Dans la ...
REFONDER
. v. a. T. d'ancienne Pratique. Il ne s'employait que dans cette phrase, Refonder les dépens de contumace, Rembourser les frais d'un défaut faute de comparoir, afin d'y être ...
REFONDRE
. v. a. Mettre à la fonte une seconde fois, fondre de nouveau. Il faut refondre ce canon, cette cloche.   Il se dit figurément en parlant D'un ouvrage d'esprit, d'une ...
REFONTE
. s. f. Action de refondre les monnaies, pour en faire de nouvelles espèces. Depuis la refonte des monnaies.   Il se dit, quelquefois, en parlant D'un ouvrage d'esprit, d'une ...
RÉFORMABLE
. adj. des deux genres Qui peut ou qui doit être réformé. Il y a des abus qui sont à peine réformables.
RÉFORMATEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui réforme. C'est un sage réformateur. Il fut le réformateur de la philosophie, des moeurs de son siècle. Sévère réformateur. L'abbé de ...
RÉFORMATION
. s. f. Rétablissement dans l'ancienne forme, ou dans une meilleure forme. La réformation des moeurs. La réformation de la discipline. La réformation d'un ordre religieux. ...
RÉFORME
. s. f. Rétablissement dans l'ordre, dans l'ancienne forme, ou dans une meilleure forme. Ces choses-là ont besoin de réforme, d'une réforme complète. Cela ne se pourrait ...
REFORMER
. v. a. Former de nouveau. On a dissous cette compagnie, et on l'a reformée aussitôt après. L'ordre fut donné de reformer le régiment qu'on venait de licencier.   Il ...
RÉFORMER
. v. a. Rétablir dans l'ancienne forme, donner une meilleure forme à une chose ; la corriger, la rectifier, soit en ajoutant, soit en retranchant. Réformer la justice, la ...
REFOULEMENT
. s. m. Action de refouler, ou L'effet de cette action. Le refoulement de la marée. Le refoulement des eaux.
REFOULER
. v. a. Fouler de nouveau. Refouler une étoffe. Refouler la vendange. REFOULER, signifie aussi, tant au propre qu'au figuré, Faire refluer ; ou neutralement, Refluer, ...
REFOULOIR
. s. m. T. d'Artillerie. Bâton qui est garni à l'une de ses extrémités d'un gros bouton aplati, et qui sert à bourrer les pièces de canon.
RÉFRACTAIRE
. adj. des deux genres Rebelle, désobéissant. Réfractaire aux ordres du roi. Un religieux réfractaire aux ordres de son provincial.   Il s'emploie substantivement, et se ...
RÉFRACTER
. v. a. T. de Physiq. Produire la réfraction. Le prisme réfracte diversement les rayons de diverse couleur. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. Des rayons ...
RÉFRACTIF
, IVE. adj. T. de Physiq. Qui cause, qui produit la réfraction. Pouvoir réfractif.
RÉFRACTION
. s. f. T. de Physiq. Changement de direction qui se fait dans un rayon de lumière, lorsqu'il passe obliquement d'un milieu dans un autre. Un bâton, plongé en partie dans ...
REFRAIN
. s. m. Un ou plusieurs mots qui se répètent à la fin de chaque couplet d'une chanson, d'une ballade, d'un rondeau, etc. Le refrain de cette chanson est fort agréable. ...
RÉFRANGIBILITÉ
. s. f. T. de Physiq. Propriété des rayons de la lumière, en tant qu'ils sont susceptibles de réfraction. La différente réfrangibilité des rayons.
RÉFRANGIBLE
. adj. des deux genres T. de Physiq. Qui est susceptible de réfraction. Les rayons violets sont les plus réfrangibles.
REFRAPPER
. v. a. Frapper de nouveau. Refrappez à cette porte, on n'a pas entendu votre premier coup. Refrapper des monnaies. REFRAPPÉ, ÉE. participe
REFRÉNER
. v. a. Réprimer. Il ne s'emploie que figurément et au sens moral. Refréner ses passions. Refréner sa colère. Refréner ses appétits. Réfrener la convoitise. Refréner la ...
RÉFRIGÉRANT
, ANTE. adj. Il se dit, en Chimie, De ce qui sert à produire un refroidissement considérable. Faire un mélange réfrigérant avec de la glace pilée, de l'acide ...
RÉFRIGÉRANT
. s. m. T. de Chimie. Vaisseau que l'on remplit d'eau, et avec lequel on couvre la partie supérieure d'un alambic, pour refroidir et condenser les vapeurs que le feu y a fait ...
RÉFRIGÉRATIF
, IVE. adj. T. de Médec. Qui a la propriété de rafraîchir. Potion réfrigérative. Remède réfrigératif.   Il est aussi substantif, au masculin. Employer les ...
RÉFRIGÉRATION
. s. f. T. de Chimie. Refroidissement. La distillation se fait par exhalation et réfrigération.
RÉFRINGENT
, ENTE. adj. T. de Physiq. Qui a la propriété de changer la direction des rayons de la lumière, lorsqu'ils passent obliquement. Milieu réfringent.
REFROGNEMENT
ou RENFROGNEMENT. s. m. Action de se refrogner. Le refrognement de son visage marque qu'il n'est pas de bonne humeur.
REFROGNER
(SE) ou RENFROGNER (SE). v. pron. Contracter la peau de son visage, de son front, de manière à y former des plis, des rides qui donnent l'air du mécontentement, du chagrin. ...
REFROIDIR
. v. a. Rendre froid. Le vent, la pluie a refroidi l'air. Refroidir des vapeurs pour les condenser.   Il est aussi neutre, et signifie, Devenir froid. Laissez refroidir ce ...
REFROIDISSEMENT
. s. m. Diminution de chaleur. Ce refroidissement de l'air, du temps pourrait nous amener de la gelée. Le refroidissement de la chaleur naturelle. Le génie de ce poëte se ...
REFUGE
. s. m. Asile, retraite, lieu où l'on se sauve pour être en sûreté. Refuge assuré. Lieu de refuge. Chercher un refuge. Les Israélites avaient des villes de refuge. Sa ...
RÉFUGIER
(SE). v. pron. Se retirer en quelque lieu ou auprès de quelqu'un pour être en sûreté. Il s'est réfugié dans une église. Il s'est réfugié dans telle ville, dans tel ...
REFUIR
. v. n. T. de Vénerie. Il se dit Du cerf ou autre animal qui, lorsqu'il est poursuivi, revient sur ses pas, afin de donner le change.
REFUITE
. s. f. T. de Vénerie. L'endroit où une bête a coutume de passer lorsqu'on la chasse. Il y a tant de refuites dans cette forêt. Mettre des relais aux refuites.   Il se dit ...
REFUS
. s. m. Action de refuser. S'attirer un refus. Il ne veut pas s'exposer à un refus. Essuyer des refus. Il éprouva un refus absolu. Ce qu'il vous a dit est un honnête refus. ...
REFUSER
. v. a. Rejeter une offre, ne pas accepter ce qui est offert. On lui a offert tant de cette terre, tant de ces meubles, mais il l'a refusé. Refuser des présents. Refuser des ...
RÉFUSION
. s. f. T. d'ancienne Pratique. Il ne s'employait que dans cette phrase, Réfusion de dépens, Action de rembourser les frais d'un défaut faute de comparoir, afin d'y être ...
RÉFUTATION
. s. f. Discours ou écrit par lequel on réfute. La réfutation d'un livre, d'un argument, d'un raisonnement, d'une proposition, d'une maxime, etc. La réfutation d'une ...
RÉFUTER
. v. a. Combattre, détruire par des raisons solides ce qu'un autre a avancé, prouver que ce qu'un adversaire a dit est mal fondé ou n'est pas vrai. Réfuter un argument, une ...
REGAGNER
. v. a. Gagner ce qu'on avait perdu. Regagner son argent. Non-seulement il a regagné l'argent qu'il avait perdu, mais il a gagné beaucoup au delà.   Il s'emploie aussi ...
REGAIN
. s. m. L'herbe qui revient dans les prés après qu'ils ont été fauchés. Ce n'est pas du premier foin, ce n'est que du regain. On enlève, on rentre les regains.   Il se ...
RÉGAL
. s. m. Festin, grand repas. Il nous a fait un régal, un grand régal. On leur fit un régal magnifique. On leur donna un superbe régal. Ce sont des régals continuels. ...
RÉGALADE
. s. f. Manière de boire en portant la tête en arrière, et en versant la boisson dans la bouche, sans que le vase touche les lèvres. Boire à la régalade.   Il se dit ...
RÉGALANT
, ANTE. adj. Amusant, réjouissant, divertissant. Il est familier et ne s'emploie guère qu'avec la négation ou dans un sens ironique. J'invite dix personnes à dîner, il ...
RÉGALE
. s. m. T. de Musiq. Un des jeux de l'orgue, dont les tuyaux ont des anches.
RÉGALE
. s. f. Droit que le roi avait de percevoir les fruits des évêchés vacants, des abbayes vacantes, et de pourvoir pendant ce temps-là aux bénéfices qui étaient à la ...
RÉGALE
. adj. f. Il n'est usité que dans cette locution, Eau régale, Liqueur produite par la combinaison de l'acide nitrique et de l'acide muriatique, et dont les chimistes se ...
RÉGALEMENT
. s. m. Travail qui se fait pour dresser et aplanir la surface d'un terrain. Le régalement du terrain. Faire le régalement d'une allée avant de mettre le sable.
RÉGALER
. v. a. Faire un régal, donner un régal. C'est un homme qui régale bien ses amis, qui s'entend parfaitement bien à régaler ses amis. Il nous a régalés ...
RÉGALER
. v. a. Dresser, aplanir un terrain, après avoir enlevé ou rapporté des terres. Il faut régaler les terres après le remblai. RÉGALÉ, ÉE. participe
RÉGALIEN
. adj. m. Il n'est usité que dans cette locution, Droit régalien, Droit attaché à la souveraineté. Le droit de battre monnaie est un droit régalien. Les droits régaliens. ...
RÉGALISTE
. s. m. Celui qui était pourvu par le roi d'un bénéfice vacant en régale. Il y eut dispute pour ce bénéfice entre le régaliste et le pourvu en cour de Rome.
REGARD
. s. m. Action de la vue, action par laquelle on regarde. Regard bénin, doux, favorable. Regard tendre, amoureux, caressant, timide, languissant. Regard fier, rude, ...
REGARDANT
. s. m. Celui qui regarde. Voilà bien des regardants. Aux yeux des regardants. Populairement, Il n'y a pas tant de marchands à la foire que de regardants.   Il est aussi ...
REGARDER
. v. a. Jeter la vue sur quelque chose, porter ses regards sur quelque chose. Regarder le ciel. Regarder la campagne. Regarder fixement. Regarder sans sourciller, ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.023 c;