Слова на букву sili-têta (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву sili-têta (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
SUZERAINETÉ
. s. f. Qualité de suzerain.
SVELTE
. adj.des deux genres T. de Peinture, de Sculpture, et d'Architecture. Léger, délié, dégagé. Une figure svelte. Une colonne svelte.   Il se dit aussi Des personnes, dans ...
SYBARITE
. s. m. Il se dit, par allusion aux anciens habitants de la ville de Sybaris, d'Un homme qui mène une vie molle et voluptueuse. C'est un Sybarite, un vrai Sybarite. Il mène ...
SYCOMORE
. s. m. Arbre qui tient du figuier pour les fruits et du mûrier pour les feuilles. Le sycomore etait fort commun dans l'ancienne Égypte.   Il se dit plus ordinairement d'Un ...
SYCOPHANTE
. s. m. Mot emprunté du grec, qui signifie, Fourbe, menteur, fripon, délateur, coquin.
SYLLABAIRE
. s. m. Petit livre élémentaire où les syllabes sont rangées par ordre, et dans lequel les enfants apprennent à lire.
SYLLABE
. s. f. Une voyelle ou seule, ou jointe à d'autres lettres qui se prononcent par une seule émission de voix. Rois et Lois sont des mots d'une syllabe. Dans le mot Avoir, A ...
SYLLABIQUE
. adj.des deux genres Qui a rapport aux syllabes. Valeur syllabique. Augment syllabique.
SYLLEPSE
. s. f. Figure de grammaire, par laquelle le discours répond plutôt à notre pensée qu'aux règles grammaticales. La plupart des hommes sont bien fous, est une syllepse.  ...
SYLLOGISME
. s. m. T. de Logique. Argument composé de trois propositions, savoir : la majeure, la mineure, et la conséquence. Faire un syllogisme. Ce syllogisme n'est pas en forme. ...
SYLLOGISTIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient au syllogisme. La forme syllogistique.
SYLPHE
, PHIDE. s. Nom que les cabalistes donnaient aux prétendus génies élémentaires de l'air. Un sylphe. Une sylphide.
SYLVAIN
. s. m. Dieu des forêts, selon la Fable. Les faunes et les sylvains.
SYMBOLE
. s. m. Figure ou image qui sert à désigner quelque chose, soit par le moyen de la peinture ou de la sculpture, soit par le discours. Le chien est le symbole de la ...
SYMBOLIQUE
. adj.des deux genres Qui sert de symbole. L'hermine est une figure symbolique, une image symbolique. Langage symbolique.
SYMBOLISER
. v. n. T. didactique. Avoir du rapport, de la conformité. Les alchimistes disaient que les planètes symbolisaient avec les métaux, que le soleil symbolisait avec l'or, que ...
SYMÉTRIE
. s. f. Proportion et rapport de grandeur et de figure que les parties d'un corps naturel ou artificiel ont entre elles, et avec leur tout. S'il y a quatre croisées d'un ...
SYMÉTRIQUE
. adj.des deux genres Qui a de la symétrie. Ordre, arrangement symétrique. Des phrases symétriques. Il affecte des gestes symétriques.
SYMÉTRIQUEMENT
. adv. Avec symétrie. Des tableaux disposés symétriquement.
SYMÉTRISER
. v. n. Faire symétrie. Les deux pavillons de ce bâtiment symétrisent.
SYMPATHIE
. s. f. Correspondance que les anciens imaginaient entre les qualités de certains corps ; aptitude qu'ont certains corps à s'unir, à se pénétrer. Il semble qu'il y ait de ...
SYMPATHIQUE
. adj.des deux genres Il se dit De ce qui appartient à la cause ou aux effets de la sympathie. Vertu sympathique. Qualités sympathiques. Mouvements sympathiques. Maladie, ...
SYMPATHISER
. v. n. Avoir de la sympathie. Il ne se dit guère qu'au moral. Leurs humeurs ne sympathisent pas ensemble. Il est difficile de trouver deux personnes qui sympathisent ...
SYMPHONIE
. s. f. Concert d'instruments de musique. Belle symphonie. Excellente symphonie. Aimer la symphonie.  Il se dit aussi d'Un morceau de musique composé pour être exécuté par ...
SYMPHONISTE
. s. m. Celui qui compose des symphonies, ou qui fait sa partie dans une symphonie. Haydn fut un des plus grands symphonistes de son temps. Ce violon sera pour nos concerts un ...
SYMPHYSE
. s. f. T. d'Anat. Liaison ou connexion de deux os ensemble. La symphyse des os pubis.   Opération de la symphyse, Celle qui consiste à procurer l'accouchement par la ...
SYMPTOMATIQUE
. adj.des deux genres (On prononce le P.) T. de Médec. Qui est l'effet ou le symptôme de quelque autre affection. Maladie symptomatique. Fièvre symptomatique.
SYMPTÔME
. s. m. Signe ou assemblage de signes dans une maladie, lesquels indiquent sa nature, et font présumer quelle sera son issue. Les médecins le disent, dans une acception moins ...
SYNAGOGUE
. s. f. L'assemblée des fidèles, sous l'ancienne loi. Saint Paul, avant qu'il fût converti, avait beaucoup de zèle pour la synagogue. Enfant de la synagogue. Docteur, chef ...
SYNALÈPHE
. s. f. T. de Gram. Réunion, jonction de deux mots en un seul. Quelqu'un, pour Quelque un, est une synalèphe.
SYNALLAGMATIQUE
. adj.des deux genres T. de Jurispr. Il se dit Des contrats qui contiennent obligation réciproque entre les parties. Les actes synallagmatiques sous signature privée, ...
SYNARTHROSE
. s. f. T. d'Anat. Articulation immobile, c'est-à-dire, qui ne permet point aux os qu'elle unit de se mouvoir l'un sur l'autre.
SYNCELLE
. s. m. Il se disait, dans l'ancienne Église grecque, d'Une sorte d'officier placé auprès des patriarches, des évêques, etc., pour avoir inspection sur leur conduite.
SYNCHONDROSE
. s. f. (CH se prononce K.) T. d'Anat. Symphyse cartilagineuse, union de deux os par un cartilage.
SYNCHRONE
. adj.des deux genres (Dans ce mot et dans les deux suivants, CH se prononce K.) T. didactique. Il se dit Des mouvements qui se font dans un même temps. Les oscillations de ces ...
SYNCHRONIQUE
. adj.des deux genres T. didactique. On l'emploie surtout dans cette locution, Tableau synchronique, Tableau où l'on rapproche les événements arrivés en différents lieux, à ...
SYNCHRONISME
. s. m. T. didactique. Rapport de deux choses qui se font dans un même temps. Le synchronisme des oscillations de deux pendules.   Il se dit aussi en parlant Des événements ...
SYNCHYSE
. s. f. T. de Gram. Confusion, transposition de mots qui trouble l'ordre et l'arrangement d'une phrase, d'une période.
SYNCOPE
. s. f. Défaillance, pâmoison ; perte, ordinairement subite, du sentiment et du mouvement, avec cessation plus ou moins complète de l'action du coeur et des poumons. Tomber ...
SYNCOPÉ
, ÉE. adj. T. de Grammaire et de Musique. Mot syncopé, Mot du milieu duquel on a retranché une lettre ou une syllabe. Note syncopée, Note qui fait une syncope.
SYNCOPER
. v. n. T. de Musique. Faire une syncope. Il y a dans cet air plusieurs notes qui syncopent.
SYNCRÉTISME
. s. m. T. didactique. Conciliation, rapprochement de diverses sectes, de différentes communions. Si l'on ne peut parvenir au vrai syncrétisme, du moins la tolérance civile ...
SYNDÉRÈSE
. s. f. T. de Dévotion. Remords de conscience. Les mouvements de la syndérèse. La syndérèse le tourmente continuellement. Avoir une perpétuelle syndérèse. Il est ...
SYNDIC
. s. m. Celui qui est élu pour prendre soin des affaires d'une communauté, d'un corps dont il est membre, ou d'une réunion de créanciers, etc. Le syndic de la faculté. Le ...
SYNDICAL
, ALE. adj. Qui appartient au syndicat. Les fonctions syndicales.   Il se dit principalement avec le mot de Chambre. La chambre syndicale d'un diocèse. Il y avait autrefois ...
SYNDICAT
. s. m. La charge, la fonction de syndic. On l'a nommé au syndicat. Accepter le syndicat.   Il se dit aussi Du temps pendant lequel on exerce la fonction de syndic. Durant ...
SYNECDOCHE
ou SYNECDOQUE. s. f. Figure par laquelle on fait entendre le plus en disant le moins, ou le moins en disant le plus ; on prend le genre pour l'espèce, ou l'espèce pour le ...
SYNÉRÈSE
. s. f. T. de Gram. Contraction, réunion de deux syllabes en une seule dans un même mot, mais sans aucun changement de lettres. Les poëtes latins font quelquefois de deux ...
SYNÉVROSE
. s. f. T. d'Anat. Symphyse ligamenteuse, union de deux os par le moyen des ligaments.
SYNGÉNÉSIE
. s. f. T. de Botan. Classe du système de Linné, qui renferme les plantes dont les fleurs ont leurs étamines réunies par les anthères. Les plantes à fleurs composées, ...
SYNODAL
, ALE. adj. Qui appartient au synode. Assemblée synodale. Règlements synodaux. Statuts synodaux. Constitutions synodales.
SYNODALEMENT
. adv. En synode. Les curés synodalement assemblés.
SYNODE
. s. m. Assemblée de curés et autres ecclésiastiques, qui se fait dans chaque diocèse par le mandement de l'évêque, ou d'un autre supérieur. Aller au synode. Convoquer ...
SYNODIQUE
. adj.des deux genres T. de l'Histoire ecclésiastique. Il ne s'emploie guère que dans cette locution, Lettres synodiques, Lettres écrites au nom des conciles, aux évêques ...
SYNONYME
. adj.des deux genres Il se dit D'un mot qui a la même signification qu'un autre mot, ou une signification presque semblable. Épée peut être regardé comme synonyme de ...
SYNONYMIE
. s. f. Qualité des mots synonymes. La synonymie des deux mots Courroux et Colère.  Il se dit aussi d'Une figure de rhétorique qui exprime la même chose par des mots ...
SYNONYMIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient à la synonymie.
SYNOPTIQUE
. adj.des deux genres T. didactique. Qui permet d'embrasser, de saisir d'un même coup d'oeil les diverses parties d'un ensemble, qui en offre une vue générale. Tableau ...
SYNOQUE
. adj. et s. f. T. de Médec. Mot consacré par les anciens pour désigner Une fièvre continue sans redoublement. Fièvre synoque. La synoque simple ne dure guère que quatre ...
SYNOVIAL
, ALE. adj. T. d'Anat. Qui a rapport à la synovie. Il n'est guère usité que dans cette dénomination, Glandes synoviales, Glandes que l'on suppose exister dans les ...
SYNOVIE
. s. f. T. de Physiologie. Liqueur visqueuse et mucilagineuse qui se trouve dans toutes les articulations mobiles. La synovie lubrifie les articulations, et en facilite le ...
SYNTAXE
. s. f. Arrangement, construction des mots et des phrases selon les règles de la grammaire. Observer la syntaxe. Il n'y a point là de syntaxe. Les règles de la syntaxe.   Il ...
SYNTAXIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient à la syntaxe. Les règles syntaxiques. L'ordre syntaxique.
SYNTHÈSE
. s. f. T. didactique. En termes de Logique, Méthode de composition qui descend des principes aux conséquences, des causes aux effets. La synthèse est opposée à l'analyse. ...
SYNTHÉTIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient à la synthèse. Méthode synthétique. Démonstration synthétique.
SYNTHÉTIQUEMENT
. adv. D'une manière synthétique. Démontrer synthétiquement une proposition. Procéder synthétiquement.
SYPHILIS
. s. f. T. de Médec. La maladie vénérienne. Les symptômes de la syphilis.
SYPHILITIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient à la syphilis. Symptômes syphilitiques. Maladie syphilitique.
SYPHON
. s. m. Voyez SIPHON.
SYRIAQUE
. adj.des deux genres Il se dit De la langue que parlaient les anciens peuples de la Syrie. La langue syriaque. Manuscrit syriaque.   Il s'emploie aussi comme substantif, au ...
SYRINGA
. s. m. Voyez SERINGAT.
SYRINGOTOME
. s. m. T. de Chirur. Instrument dont on se servait autrefois dans l'opération de la fistule à l'anus.
SYRINGOTOMIE
. s. f. T. de Chirur. Opération de la fistule.
SYROP
. s. m. Voyez SIROP.
SYRTE
. s. f. Voyez SIRTE.
SYSTALTIQUE
. adj.des deux genres T. de Physiologie. Qui a la vertu de contracter et de dilater alternativement. Mouvement systaltique du coeur, des artères, etc.
SYSTÉMATIQUE
. adj.des deux genres Qui appartient au système. Ordre systématique.   Il se prend quelquefois en mauvaise part, et signifie, Qui tient à un système imaginaire, qui ...
SYSTÉMATIQUEMENT
. adv. D'une manière systématique.
SYSTÈME
. s. m. Assemblage de propositions, de principes vrais ou faux mis dans un certain ordre et enchaînés ensemble, de manière à en tirer des conséquences et à s'en servir pour ...
SYSTOLE
. s. f. T. de Physiologie. Mouvement du coeur lorsqu'il se resserre. La systole et la diastole. Le sang passe du coeur dans les artères pendant la systole.
SYSTYLE
. s. m. T. d'Archit. Ordonnance d'architecture suivant laquelle l'entre-colonnement est de deux diamètres ou quatre modules.  Il s'emploie aussi, et même ordinairement, comme ...
SYZYGIE
. s. f. T. d'Astron. On appelle ainsi Les points de l'orbite de la lune dans lesquels cette planète est en conjonction ou en opposition avec le soleil, c'est-à-dire, dans ...
T
. s. m. Lettre consonne, la vingtième de l'alphabet. On la nomme Té, suivant l'appellation ancienne et usuelle ; et Te, suivant la méthode moderne. Le t est une consonne ...
TA
. adj. possessif féminin de la seconde personne. Ta mère. Ta soeur. Ta vie. Ta chambre. Ta hardiesse. Devant les noms féminins qui commencent par une voyelle ou par une H ...
TABAC
. s. m. (On ne fait point sonner le C dans la prononciation familière.) Plante originaire d'Amérique, que l'on prépare de diverses manières, qui se prend en ...
TABAGIE
. s. f. Lieu public où l'on va fumer du tabac. Il va tous les jours à la tabagie. Il fait de sa maison une tabagie.   Il se dit aussi d'Une sorte de petite cassette dans ...
TABARIN
. s. m. Nom propre, devenu nom appellatif, et par lequel on désigne Un farceur qui représente dans les places publiques, monté sur des tréteaux. C'est un Tabarin. Des ...
TABARINAGE
. s. m. Action de Tabarin ou Bouffonnerie. Cette comédie n'est qu'un insipide tabarinage.
TABATIÈRE
. s. f. Petite boîte où l'on met du tabac en poudre. Tabatière d'or, d'argent, d'écaille, de buis, de carton, etc. Tabatière ronde. Tabatière à charnière.
TABELLION
. s. m. Officier public qui, dans les juridictions subalternes et seigneuriales, faisait les fonctions de notaire.
TABELLIONAGE
. s. m. Office, exercice, fonction de tabellion. Il avait le tabellionage de tel lieu.   Droit de tabellionage, Droit qu'avaient les seigneurs hauts justiciers d'établir un ...
TABERNACLE
. s. m. Tente, pavillon. Dans ce sens, il n'est usité qu'en parlant Des tentes, des pavillons des Hébreux. Retourne, Israël, dans tes tabernacles.   Dans le même sens, Le ...
TABIDE
. adj. des deux genres T. de Médec. Qui est d'une maigreur excessive, ou atteint de marasme.
TABIS
. s. m. Espèce de gros taffetas ondé par la calandre. Gros tabis. Petit tabis. Tabis double. Tabis plain ou uni. Tabis à fleurs. Doublure de tabis.
TABISER
. v. a. Rendre une étoffe ondée à la manière du tabis. Tabiser du ruban. Tabiser de la moire. TABISÉ, ÉE. participe, Ruban tabisé.
TABLATURE
. s. f. Arrangement de plusieurs lettres ou signes sur des lignes, pour marquer le chant à ceux qui chantent, ou qui jouent des instruments. Chanter sur la tablature. Jouer sur ...
TABLE
. s. f. Meuble ordinairement de bois, fait d'un ou de plusieurs ais, et posé sur un ou plusieurs pieds, qui sert à divers usages. Table de chêne, de noyer, d'acajou, etc. ...
TABLEAU
. s. m. Ouvrage de peinture sur une table de bois, de cuivre, etc., ou sur de la toile. Un beau tableau. Un grand tableau. Un tableau de Raphaël, du Titien, du Poussin, etc. Le ...
TABLER
. v. n. T. du Jeu de trictrac. Poser, arranger les tables ou dames du trictrac suivant les points qu'on a amenés. Attendez, je n'ai pas encore tablé. Vous ne tablez pas juste. ...
TABLETIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui fait et vend des échiquiers, des trictracs et des tables ou dames, pour jouer aux échecs, au trictrac, etc., des billes pour jouer au billard, et ...
TABLETTE
. s. f. Planche posée pour mettre quelque chose dessus. Mettre des tablettes dans une bibliothèque, pour y ranger des livres. Plusieurs rangs de tablettes. Vous trouverez sur ...
TABLETTERIE
. s. f. Le métier et le commerce du tabletier ; Les ouvrages qu'il fait. Il travaille bien en tabletterie. Il exerce la tabletterie. Un magasin de tabletterie.
TABLIER
. s. m. Échiquier ou damier, distingué par soixante-quatre carrés de deux différentes couleurs, comme blanc et noir, rouge et jaune, etc. ; et sur lequel on joue aux ...
TABLIER
. s. m. Pièce de toile, de serge, de cuir, etc., que les femmes et les artisans mettent devant eux pour conserver leurs habits en travaillant. Tablier de toile. Tablier de ...
TABLOIN
. s. m. T. de Guerre. Plate-forme faite de madriers, pour placer une batterie de canons.
TABOURET
. s. m. Petit siége à quatre pieds, qui n'a ni bras ni dos. Tabouret de velours. S'asseoir sur un tabouret.   Avoir le tabouret, Avoir droit de s'asseoir sur un tabouret ...
TABOURET
. s. m. Plante. Voyez Bourse-à-pasteur.
TAC
. s. m. Maladie contagieuse qui attaque les brebis et les moutons. Le tac s'est mis dans ce troupeau.
TAC TAC
*  Onomatopée dont on se sert pour exprimer un bruit réglé qui se renouvelle à temps égaux.
TACET
. s. m. (On prononce le T.) T. de Musique pris du latin. Il n'est usité que dans ces phrases, Tenir le tacet, faire le tacet, qui se disent D'une partie qui se tait pendant que ...
TACHE
. s. f. Souillure sur quelque chose, marque qui salit, qui gâte. Une vilaine tache. Une tache d'huile. Une tache de graisse. Une tache d'encre. Cela a fait une tache sur votre ...
TÂCHE
. s. f. L'ouvrage, le travail qu'on donne à faire à une ou à plusieurs personnes, à certaines conditions, dans un certain espace de temps. Donner une tâche à des écoliers, ...
TACHÉOGRAPHIE
. s. f. Voyez TACHYGRAPHIE.
TACHER
. v. a. Souiller, salir, faire une tache. Cela a taché votre habit. Tacher du linge avec de l'encre.   Il se dit aussi figurément. Il ne faut qu'une mauvaise action pour ...
TÂCHER
. v. n. Faire des efforts pour venir à bout de quelque chose. Je tâcherai de vous satisfaire. Tâchez d'avancer cet ouvrage. Il tâche de se débarrasser de ses dettes.   Il ...
TACHETER
. v. a. Marquer de diverses taches. Il se dit proprement Des taches qui sont sur la peau des hommes et de certains animaux. Le grand soleil, le grand hâle lui a tacheté le ...
TACHYGRAPHE
. s. m. Celui qui s'occupe de tachygraphie.
TACHYGRAPHIE
. s. f. L'art d'écrire très-vite à l'aide des abréviations. Voyez STÉNOGRAPHIE.
TACHYGRAPHIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient à la tachygraphie.
TACITE
. adj. des deux genres Qui n'est point formellement exprimé, mais qui est sous-entendu, ou qui se peut sous-entendre. Condition tacite. Convention tacite. Un pacte tacite. ...
TACITEMENT
. adv. D'une manière tacite, sans être formellement exprimé. Cela n'est pas exprimé dans le traité, mais cela y est compris tacitement.
TACITURNE
. adj. des deux genres Qui est de tempérament et d'humeur à parler peu. Un homme morne et taciturne. C'est un homme extrêmement taciturne. Vous voilà bien sombre et bien ...
TACITURNITÉ
. s. f. Humeur, tempérament, ou état d'une personne taciturne. Demeurer dans une grande taciturnité. C'est un homme d'une grande taciturnité.
TACT
. s. m. (Le C et le T se prononcent. ) Le toucher, l'attouchement, celui des cinq sens par lequel on connaît ce qui est chaud ou froid, dur ou mou, uni ou raboteux, etc. Le ...
TACTICIEN
. s. m. Celui qui possède la tactique, qui entend bien la tactique. Cet officier général est un grand tacticien.
TACTILE
. adj. des deux genres T. didactique. Qui se peut toucher, qui est ou peut être l'objet du tact. Les esprits ne sont point tactiles. Il n'y a que les corps qui aient des ...
TACTION
. s. f. T. didactique. Action du toucher. Il est très-peu usité.
TACTIQUE
. s. f. L'art de ranger des troupes en bataille, de camper, de faire les évolutions militaires, etc. La tactique des anciens. Entendre bien la tactique, la tactique militaire. ...
TAEL
. s. m. Monnaie de compte de la Chine. Le tael vaut environ une once d'argent.
TAFFETAS
. s. m. Étoffe de soie fort mince et tissue comme de la toile. Taffetas d'Avignon, de Tours. Taffetas de la Chine, de Florence. Taffetas double. Taffetas blanc, gris, noir, ...
TAFIA
. s. m. Eau-de-vie de sucre.
TAÏAUT
*  Cri du chasseur, quand il voit le cerf, le daim ou le chevreuil.
TAIE
. s. f. Linge en forme de sac, qui sert d'enveloppe à un oreiller. Une taie d'oreiller. TAIE, signifie aussi, Certaine tache blanche et opaque qui se forme quelquefois sur ...
TAILLABLE
. adj. des deux genres Sujet à la taille. Les gentilshommes, les ecclésiastiques n'étaient point taillables. Les officiers des maisons royales avaient le privilége de ...
TAILLADE
. s. f. Coupure, entaille, balafre dans la chair, dans les chairs. En se rasant, il s'est fait une taillade au menton. On lui a fait de grandes taillades au visage.   Il se ...
TAILLADER
. v. a. Faire des taillades. Il se dit tant Des balafres qu'on fait sur la peau et dans les chairs, que des coupures qu'on fait dans de l'étoffe. On lui a tailladé le visage. ...
TAILLANDERIE
. s. f. Métier, art, commerce du taillandier. Exercer la taillanderie.   Il se dit aussi Des ferrements, des outils, des ouvrages que fait un taillandier. Une caisse de ...
TAILLANDIER
. s. m. Artisan qui fait toute sorte d'outils pour les charpentiers, les charrons, les tonneliers, les laboureurs, etc., comme faux, haches, cognées, serpes, etc. Maître ...
TAILLANT
. s. m. Le tranchant d'un couteau, d'une épée, d'une hache, etc. Aiguiser le taillant d'un couteau. Prendre un couteau du côté du taillant, par le taillant.
TAILLE
. s. f. Le tranchant d'une épée. En ce sens, il n'est guère usité que dans cette phrase, Frapper d'estoc et de taille, Frapper de la pointe et du tranchant. TAILLE, ...
TAILLE-MER
. s. m. T. de Marine. La partie inférieure de l'éperon d'un bâtiment, ainsi nommée parce qu'elle fend l'eau la première, lorsque le bâtiment avance.
TAILLER
. v. a. Couper, retrancher d'une matière, en ôter avec le marteau, le ciseau, ou autre instrument, ce qu'il y a de superflu, pour lui donner une certaine forme, pour la ...
TAILLERESSE
. s. f. T. de Monnaie. Il se disait autrefois d'Ouvrières qui réduisaient les pièces au poids de l'ordonnance.
TAILLEUR
. s. m. Celui qui taille. Tailleur d'habits. Tailleur de pierres. Tailleur d'arbres. Tailleur de diamants. TAILLEUR, employé absolument, signifie, Un tailleur d'habits, un ...
TAILLIS
. adj. m. Il n'est usité que dans cette locution, Bois taillis, Un bois que l'on taille, que l'on coupe de temps en temps.  Il s'emploie plus ordinairement comme substantif. Un ...
TAILLOIR
. s. m. Assiette de bois sur laquelle on taille, on coupe de la viande. Il est peu usité. TAILLOIR, en termes d'Architecture, La partie supérieure du chapiteau des colonnes, ...
TAILLON
. s. m. Imposition de deniers, qui se levait anciennement de la même manière que la taille, et qui en était comme un supplément. Receveur général, receveur particulier ...
TAIN
. s. m. Feuille ou lame fort mince, qui est formée d'un mélange d'étain et de vif-argent, et qu'on applique derrière des glaces pour en faire des miroirs. Le tain de ce ...
TAIRE
. v. a. ( Je tais, tu tais, il tait ; nous taisons, vous taisez, ils taisent. Je taisais. Je tus. J'ai tu. Je tairai. Je tairais. Tais, qu'il taise ; taisons, taisez. Que je ...
TAISSON
. s. m. Blaireau, quadrupède sauvage qui se terre. La chasse du taisson. Puant comme un taisson.   Il se dit, au Chili, d'Un poisson sans arête et fort délicat.
TALAPOIN
. s. m. Prêtre idolâtre, dans certaines parties de l'Inde. Les talapoins sont des espèces de moines mendiants.
TALC
. s. m. (Le C se prononce comme un K, même devant les consonnes.) Sorte de pierre qui se divise en feuillets transparents, et qui, étant cuite, produit un plâtre ...
TALED
. s. m. Voile dont les juifs se couvrent la tête dans leurs synagogues.
TALENT
. s. m. Certain poids d'or ou d'argent, qui était différent selon les divers pays où l'on s'en servait anciennement. Talent attique. Talent romain. Talent babylonien. ...
TALER
. s. m. Voyez THALER.
TALION
. s. m. Punition par laquelle on traite un coupable de la même manière qu'il a traité ou voulu traiter les autres. La loi du talion veut que l'on crève un oeil à celui qui a ...
TALISMAN
. s. m. Pièce de métal fondue et gravée sous certains aspects de planètes, sous certaines constellations, et à laquelle on attribue des vertus extraordinaires. On appelle ...
TALISMANIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient au talisman. Vertu talismanique.
TALLE
. s. f. Branche enracinée qu'un arbre pousse à son pied, et que l'on en sépare avec un couteau si elle est trop forte. Une talle, pour être bonne, doit avoir au moins un oeil ...
TALLER
. v. n. Pousser une ou plusieurs talles.
TALLIPOT
. s. m. Espèce de palmier qui croit à Ceylan et au Malabar, et dont les feuilles sont très-grandes.
TALMOUSE
. s. f. Pièce de pâtisserie faite avec de la crème, de la farine, du fromage, des oeufs, du beurre et du sucre. Manger des talmouses.
TALMUD
. s. m. Livre qui contient la loi orale, la doctrine, la morale et les traditions des juifs. Le Talmud de Jérusalem est du troisième siècle. Le Talmud de Babylone, qui est le ...
TALMUDIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient au Talmud. Décision talmudique.
TALMUDISTE
. s. m. Celui qui est attaché aux opinions du Talmud.
TALOCHE
. s. f. Coup donné sur la tête à quelqu'un avec la main. Il a reçu une taloche. Il lui a donné des taloches, une vigoureuse taloche. Il est populaire.
TALON
. s. m. La partie postérieure du pied. Il a le talon écorché. On a dit qu'Achille ne pouvait être blessé qu'au talon. L'os du talon. On peint Mercure avec des ailes aux ...
TALONNER
. v. a. Poursuivre de près. Les ennemis se retiraient, et on les talonnait de près.   Il signifie aussi, Importuner, presser vivement, jusqu'à l'importunité. Je le ...
TALONNIÈRE
. s. f. On appelle ainsi Les ailes que, selon les poëtes anciens, Mercure portait aux talons. Les talonnières de Mercure.
TALUS
. s. m. Pente ou inclinaison de haut en bas que l'on donne à la surface verticale d'une construction ou d'un terrain. Le talus d'une pyramide, d'une muraille, d'un mur de ...
TALUTER
. v. a. Construire ou mettre en talus. Il faut taluter les bords d'un étang. Taluter un fossé. TALUTÉ, ÉE. participe
TAM-TAM
. s. m. Instrument de percussion en usage chez les Orientaux, et qu'on admet quelquefois dans notre musique militaire et dans nos orchestres : il consiste en une espèce de ...
TAMARIN
. s. m. Fruit du tamarinier ou tamarin. Les tamarins rafraîchissent et désaltèrent.
TAMARIN
. s. m. T. d'Hist. nat. Nom d'un petit singe de l'Amérique, du genre des Ouistitis.
TAMARINIER
. s. m. T. de Botan. Arbre de la famille des Légumineuses, qui croît naturellement dans les pays chauds, et dont le fruit est une gousse grosse comme le pouce et longue ...
TAMARIS
, TAMARISC ou TAMARIX. s. m. T. de Botan. Arbrisseau à feuilles très-petites, et à fleurs en épis, dont l'écorce est employée en médecine comme astringente et ...
TAMBOUR
. s. m. Caisse de forme cylindrique, dont les deux fonds sont de peaux tendues, sur l'une desquelles on frappe avec des baguettes pour en tirer des sons. Le tambour sert ...
TAMBOURIN
. s. m. Espèce de tambour moins large et plus long que le tambour ordinaire, sur lequel on bat avec une seule baguette, et qu'on accompagne ordinairement avec une petite ...
TAMBOURINER
. v. n. Battre le tambour ou le tambourin. Il ne se dit proprement que Des enfants lorsqu'ils battent de petits tambours qui leur servent de jouet. Ces enfants tambourinent ...
TAMBOURINEUR
. s. m. Celui qui tambourine.
TAMINIER
. s. m. T. de Botan. Genre de plantes grimpantes, de la famille des Asperges, dont l'espèce commune, appelée vulgairement Sceau-de-Notre-Dame, a une racine très-grosse, ...
TAMIS
. s. m. Espèce de sas qui sert à passer des matières pulvérisées, ou des liqueurs épaisses. Tamis fin, délié. Gros tamis. Passer au tamis, par le tamis. Fig. et ...
TAMISER
. v. a. Passer par le tamis. Tamiser de la farine, de la poudre à poudrer. TAMISÉ, ÉE. participe
TAMPON
. s. m. Bouchon, morceau de bois servant à boucher un tuyau, un muid, une cruche, etc., ou quelque autre ouverture. Tampon de liége. Tampon de bois. Boucher avec des tampons ...
TAMPONNER
. v. a. Boucher avec un tampon. Tamponner une cruche d'huile. TAMPONNÉ, ÉE. participe
TAN
. s. m. Écorce de chêne moulue, avec laquelle on prépare le cuir, et les peaux de mouton appelées Basanes. Moulin à tan. Écorcer de jeunes chênes pour faire du tan.
TANAISIE
. s. f. T. de Botan. Plante qui porte des fleurs jaunes et flosculeuses, disposées à l'extrémité des tiges en corymbe très-épais, et qui a une odeur forte et une saveur ...
TANCER
. v. a. Réprimander. Sa mère l'a tancée. Il en fut tancé par son supérieur. Il se fait tancer tous les jours. On l'a tancé vertement. Il est familier. TANCÉ, ÉE. ...
TANCHE
. s. f. Poisson d'eau douce, du genre de la Carpe, dont les écailles sont petites, et la peau noirâtre et gluante. Une fricassée de tanches. Des tanches farcies.
TANDIS
. adv. Il est toujours suivi de que, et signifie, Pendant le temps. Tandis que vous êtes ici. Tandis qu'il m'en souvient. Tandis qu'il ira se promener. Il s'amuse tandis que ...
TANDOUR
. s. m. Nom que les Arméniens, les Grecs et les Turcs donnent à une table ronde ou carrée, couverte d'un tapis qui descend jusqu'à terre, et sous laquelle on met un ...
TANGAGE
. s. m. T. de Marine. Balancement d'un navire de l'avant à l'arrière, et de l'arrière à l'avant, alternativement. Le tangage et le roulis.
TANGARA
. s. m. T. d'Hist. nat. Oiseau de la famille des Passereaux, qui a de belles couleurs.
TANGENCE
. s. f. T. de Géom., synonyme de Contact. Point de tangence, Point où deux lignes, deux surfaces se touchent sans se couper.
TANGENTE
. s. f. T. de Géom. Ligne droite qui touche une courbe en quelqu'un de ses points, sans la couper dans ce point-là. Tirer une tangente, mener une tangente à une courbe. La ...
TANGIBLE
. adj. des deux genres T. didactique, synonyme de Tactile. Ce qu'il y a de visible et de tangible dans les corps s'appelle matière.
TANGUER
. v. n. T. de Marine. Il se dit D'un navire qui éprouve le balancement de tangage. Notre vaisseau tanguait beaucoup.   Il se dit aussi D'un navire qui enfonce trop dans l'eau ...
TANIÈRE
. s. f. Caverne, concavité dans la terre, dans le roc, où des bêtes sauvages se retirent. Un ours dans sa tanière. La tanière d'un lion. Fig. et fam., Il est toujours ...
TANIN
. s. m. T. de Chimie. Substance particulière qui se trouve dans l'écorce du chêne, et dans les autres matières propres à tanner les peaux.
TANNAGE
. s. m. Action de tanner les cuirs ; ou Le résultat de cette action.
TANNANT
. adj. m. Voyez TANNER.
TANNE
. s. f. Petit bulbe durci qui se forme dans les pores de la peau. Tirer une tanne avec une épingle. Faire sortir une tanne en pressant la peau avec les doigts.
TANNER
. v. a. Préparer les cuirs avec du tan, c'est-à-dire, en combinant la gélatine qu'ils contiennent avec du tanin, de manière à les rendre plus solides et imperméables à ...
TANNERIE
. s. f. Lieu où l'on tanne les cuirs. Établir une tannerie. Il y a plusieurs tanneries dans ce faubourg. Prov. et fig., À la boucherie toutes vaches sont boeufs, et à la ...
TANNEUR
. s. m. Celui qui tanne des cuirs, qui vend des cuirs tannés.
TANT
. Adverbe qui exprime Une quantité indéfinie, et qui a souvent pour corrélatif la conjonction Que. Il a tant d'amis qu'il ne manquera de rien. Il a tant de bonté, tant de ...
TANTE
. s. f. La soeur du père ou de la mère. Tante paternelle. Tante maternelle.   Grand tante, La soeur de l'aïeul ou de l'aïeule. Tante à la mode de Bretagne, La cousine ...
TANTET
. s. m. Une très-petite quantité, un peu, tant soit peu. Donnez-moi un tantet de ce potage. On dit adverbialement, Un tantet. Elle est un tantet bizarre. Il est ...
TANTINET
. s. m. Diminutif de Tantet. Une très-petite quantité. Donnez-moi un tantinet de pain. On dit aussi adverbialement, Un tantinet. Elle était un tantinet fâchée contre vous. ...
TANTÔT
. adv. de temps qui s'emploie pour le futur, et qui signifie, Dans peu de temps. Sa signification est ordinairement renfermée dans l'espace du jour où l'on parle. Je l'ai vu ...
TAON
. s. m. (On prononce Nom de plusieurs espèces de grosses mouches à deux ailes qui, durant l'été, tourmentent de leurs piqûres les boeufs, les chevaux, etc., et qui ...
TAPABOR
. s. m. Bonnet de campagne, dont les bords se rabattent pour garantir des mauvais temps. Il est vieux.
TAPAGE
. s. m. Désordre accompagné d'un grand bruit. Faire tapage. Faire du tapage. Quel tapage ! Les bruits ou tapages nocturnes sont punis.   Il signifie aussi, Reproches faits ...
TAPAGEUR
. s. m. Celui qui fait du tapage, qui a l'habitude de faire du tapage. C'est un tapageur. On l'emploie quelquefois adjectivement. Cet enfant est bien tapageur. Il est familier.
TAPE
. s. f. Coup de la main, soit ouverte, soit fermée. Il lui a donné une bonne tape. Il est familier.
TAPECU
. s. m. Sorte de bascule qui s'abaisse par un contre-poids ou autrement, pour fermer l'entrée d'une barrière.  Il se dit, par dérision, d'Une voiture cahotante et rude. ...
TAPER
. v. a. Frapper, donner un ou plusieurs coups. Il l'a bien tapé. Je vous taperai. En ce sens, il est familier.  Taper les cheveux, Les arranger et les relever avec le ...
TAPINOIS
(EN). loc. adv. Sourdement, en cachette. Il est venu en tapinois.   Il se dit aussi en parlant D'un homme rusé et dissimulé, qui va adroitement à ses fins par des voies ...
TAPIOCA
ou TAPIOKA. s. m. Fécule qui se sépare de la racine de manioc lorsqu'on prépare la cassave, et qui sert à la nourriture de l'homme. Un potage au tapioca. Chocolat au ...
TAPIR
(SE). v. pron. Se cacher en se tenant dans une posture raccourcie ou resserrée. Se tapir contre une muraille. Se tapir derrière une haie. Se tapir derrière une porte. Se ...
TAPIR
. s. m. T. d'Hist. nat. Quadrupède de la taille du boeuf, dont le museau est allongé en forme de trompe, et qui habite principalement dans les forêts et les savanes de ...
TAPIS
. s. m. Pièce d'étoffe, ou de tissu de laine, de soie, etc., dont on couvre une table, une estrade, le carreau ou le parquet d'une chambre, etc. Tapis de table. Tapis de ...
TAPISSER
. v. a. Revêtir, orner de tapisserie les murailles d'une salle, d'une chambre, etc. Tapisser une salle, une chambre. Les rues étaient tapissées.   Il se dit, par ...
TAPISSERIE
. s. f. Ouvrage fait à l'aiguille sur du canevas, avec de la laine, de la soie, de l'or, etc. Travailler en tapisserie. Faire de la tapisserie. Tapisserie de point de Hongrie, ...
TAPISSIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui travaille en toute sorte de meubles de tapisserie et d'étoffe. C'est tel tapissier qui a fait ce meuble. Un habile tapissier. Garçon tapissier. ...
TAPON
. s. m. Il se dit en parlant Des étoffes, de la soie, du linge, etc., qu'on bouchonne et qu'on met tout en un tas. Remettez dans ses plis cette étoffe qui est toute en tapon. ...
TAPOTER
. v. a. Donner de petits coups à plusieurs reprises. Cette mère est de mauvaise humeur, elle tapote toujours ses enfants. Il est familier. TAPOTÉ, ÉE. participe
TAQUER
. v. a. T. d'Impr. Passer le taquoir sur une forme. TAQUÉ, ÉE. participe
TAQUET
. s. m. T. de Marine. Nom qu'on donne à différentes sortes de crochets de bois, où l'on amarre diverses manoeuvres. Taquets de haubans. Taquets de cabestan. Etc. TAQUET, ...
TAQUIN
, INE. adj. Mutin, querelleur, contrariant. Cet enfant est taquin. Il a l'humeur taquine.   Il signifie aussi, Vilain, avare, qui chicane sur la dépense. C'est un homme ...
TAQUINEMENT
. adv. D'une manière taquine. Il est peu usité.
TAQUINER
. v. n. Avoir l'habitude de contrarier et d'impatienter pour de minces sujets. Il ne fait que taquiner.   Il s'emploie aussi activement. Il m'a taquiné tout un jour. Dans ce ...
TAQUINERIE
. s. f. Caractère de celui qui est taquin, ou Action de celui qui taquine. Il est d'une taquinerie insupportable. Cessez vos taquineries.
TAQUOIR
. s. m. T. d'Impr. Morceau de bois de sapin, de la grandeur d'une page in-octavo, et doublé de bois de chêne, sur lequel on frappe avec un maillet pour faire entrer ...
TARABUSTER
. v. a. Importuner par des interruptions, par du bruit, par des discours à contre-temps. Qui est-ce qui me vient tarabuster ? Vous me tarabustez l'esprit. Il est ...
TARARE
*  Espèce d'interjection familière, dont on se sert pour marquer qu'On se moque de ce qu'on entend dire, ou qu'on ne le croit pas. Tarare-pon-pon, se dit Pour se moquer de ...
TARAUD
. s. m. T. d'Arts mécan. Morceau d'acier taillé en vis et dont on se sert pour tarauder.
TARAUDER
. v. a. T. d'Arts mécan. Tailler, creuser en spirale les parois d'un trou fait à une pièce de bois ou de métal, de manière qu'il puisse recevoir une vis. Tarauder un ...
TARD
. adv. de temps. Après le temps nécessaire, déterminé, convenable ; après le temps ordinaire et accoutumé. Le secours arriva tard, arriva trop tard, arriva trop tard de ...
TARDER
. v. n. Différer à faire quelque chose. On a trop tardé à envoyer ce secours. Il ne faut pas tarder un moment. La chose presse, que tardons-nous ? Pour peu que l'on tarde, ...
TARDIF
, IVE. adj. Qui tarde, qui vient tard. Repentir tardif, trop tardif. Des regrets tardifs. Une recommandation tardive.   Il signifie aussi, Lent. Mouvement tardif. Pas tardif. ...
TARDIVEMENT
. adv. D'une manière tardive. Il a fait sa réclamation bien tardivement.
TARDIVETÉ
. s. f. T. de Jardinage. Croissance tardive. Il se dit en parlant Des fleurs, des fruits et des plantes qui viennent après le temps ordinaire.
TARE
. s. f. Déchet, diminution, soit pour la quantité, soit pour la qualité. J'ai compté tous ces sacs d'argent, il n'y a point de tare ni pour le compte, ni pour les espèces. ...
TARENTELLE
. s. f. Nom d'une espèce de danse des environs de Tarente, en Italie.
TARENTISME
. s. m. Maladie qui était fort commune autrefois dans la Pouille, et que l'on croyait occasionnée par la piqûre de la tarentule.
TARENTULE
. s. f. Espèce de grosse araignée qui se trouve principalement aux environs de Tarente, et dont la piqûre passait autrefois pour causer un grand assoupissement ou une ...
TARER
. v. a. Causer de la tare, du déchet ; gâter, corrompre. L'humidité a taré ces marchandises, ces fruits. Fig., Tarer la réputation de quelqu'un. On l'emploie ...
TARGE
. s. f. Espèce de bouclier.
TARGETTE
. s. f. Petite plaque de métal, qui porte un verrou plat, et qu'on met aux portes, aux fenêtres, etc., pour servir à les fermer. Targette de fer. Targette de bronze, de ...
TARGUER
(SE). v. pron. Se prévaloir, tirer avantage avec ostentation. Il se targue au pouvoir de son maître. Il se targue de sa noblesse, de son crédit, de ses richesses.
TARGUM
. s. m. (On prononce Targome. ) Nom des commentaires chaldaïques du texte hébreu de l'Ancien Testament.
TARI
. s. m. Liqueur qui se tire des palmiers et des cocotiers, et que l'on administrait autrefois comme tonique.
TARIÊRE
. s. f. Outil de fer dont les charpentiers, les charrons, les menuisiers se servent pour faire des trous ronds dans une pièce de bois. Grosse tarière. Petite tarière.   Il se ...
TARIF
. s. m. Rôle, tableau qui marque le prix de certaines denrées, ou les droits d'entrée, de sortie, de passage, etc., que chaque sorte de marchandise doit payer. Tarif des ...
TARIFER
. v. a. Appliquer un tarif, fixer d'après un tarif les droits que doivent payer les choses qui y sont sujettes. On a tarifé ces marchandises. TARIFÉ, ÉE. participe
TARIN
. s. m. Petit oiseau à bec conique et pointu, et à plumage verdâtre. Apprivoiser un tarin.
TARIR
. v. a. Mettre à sec. Tarir un puits. Tarir un étang. Les grandes chaleurs, les grandes sécheresses ont tari toutes les fontaines. C'est une source que l'on ne saurait ...
TARISSABLE
. adj. des deux genres Qui se peut tarir, qui peut être tari. Cette source-là n'est pas tarissable. Ce puits est tarissable. La source de ses larmes n'est pas tarissable. ...
TARISSEMENT
. s. m. Desséchement, état de ce qui est tari. Le tarissement des puits et des fontaines est un des effets de la grande sécheresse. Le tarissement des eaux.
TARLATANE
. s. f. Espèce de mousseline très-claire, dont les fils sont un peu gros.
TAROTÉ
, ÉE. adj. Il n'est usité que dans cette locution, Cartes tarotées, Cartes dont le dos ou revers est marqué de grisaille en compartiments.
TAROTS
. s. m. pl. Espèce de cartes à jouer, qui sont marquées d'autres figures que les cartes ordinaires, et dont le dos est imprimé de grisaille en compartiments. Les tarots ...
TAROUPE
. s. f. Le poil qui croît entre les sourcils. On arrache la taroupe avec de petites pincettes.
TARSE
. s. m. T. d'Anat. Nom que les anatomistes donnent à la partie du pied qu'on appelle communément Cou-de-pied.  Il désigne, en termes d'Ornithologie, Le troisième article du ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.025 c;