Слова на букву sili-têta (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву sili-têta (1564)

< 1 2 3 4 5 6 >>
TARSIEN
, IENNE. adj. T. d'Anat. Qui appartient, qui a rapport au tarse. Articulation tarsienne. Artère tarsienne.
TARSIER
. s. m. T. d'Hist. nat. Nom d'un genre de mammifères de l'ordre des Quadrumanes, qui ont le pied ou tarse de derrière d'une longueur excessive.
TARTAN
. s. m. Étoffe de laine à carreaux de diverses couleurs, dont les Écossais et les habitants des îles Hébrides se font des vêtements.  Il se dit, par extension, d'Un ...
TARTANE
. s. f. T. de Marine. Petit bâtiment dont on se sert sur la mer Méditerranée, et qui porte une voile triangulaire.
TARTARE
. s. m. Nom que les poëtes donnent au lieu où les coupables sont tourmentés dans les enfers. Il fut précipité dans le Tartare.
TARTARE
. s. m. Nom qu'on donnait aux valets qui servaient les troupes à cheval de la maison du roi en campagne.
TARTAREUX
, EUSE. adj. T. de Chimie. Qui a la qualité du tartre. Les parties tartareuses d'une liqueur. Sédiment tartareux. Il a vieilli.
TARTARIQUE
. adj. Voyez TARTRIQUE.
TARTE
. s. f. Pièce de pâtisserie dans laquelle on met de la crème, des fruits cuits ou des confitures, et qui est couverte symétriquement de petits filets de pâte coupés avec ...
TARTELETTE
. s. f. Petite tarte. Tartelettes toutes chaudes. Manger des tartelettes.
TARTINE
. s. f. Tranche de pain recouverte de quelque chose. Tartine de beurre. Tartine de confitures.
TARTRATE
. s. m. T. de Chimie. Nom générique des sels formés d'une ou deux bases et d'acide tartrique. Tartrate de potasse et de fer (tartre chalybé). Tartrate de potasse et ...
TARTRE
. s. m. Dépôt terreux et salin, produit dans les tonneaux par la fermentation du vin, et qui s'attache aux douves, s'y durcit et se forme en croûte. Le tartre est une ...
TARTRIQUE
ou TARTARIQUE. adj. m. T. de Chimie. Nom que l'on donne à l'acide du tartre. L'acide tartrique, dissous dans une grande quantité d'eau, peut remplacer la limonade.
TARTUFE
. s. m. Faux dévot, hypocrite. C'est un dangereux tartufe. Un vrai tartufe.   Tartufe de moeurs, Homme vicieux qui affecte de grands principes de morale.
TARTUFERIE
. s. f. Caractère ou Action de tartufe. Je hais sa tartuferie. Il y a de la tartuferie dans cette action. Tout ce discours n'est que tartuferie. Il est familier.
TAS
. s. m. Monceau, amas de quelque chose. Gros tas. Tas de gerbes, de foin, de pommes, de fagots, d'échalas, de pierres, de blé. Faire un tas. Mettre en tas, en un tas. ...
TASSE
. s. f. Vase qui sert à boire, et dont les bords ne sont pas fort élevés. Tasse d'argent, de cristal, de faïence, de porcelaine. Boire à pleine tasse ou à tasse pleine. ...
TASSEAU
. s. m. T. de Menuiserie. Petit morceau de bois qui sert à soutenir l'extrémité d'une tablette. Clouer un tasseau.
TASSEMENT
. s. m. L'effet des constructions, des terres qui se tassent, qui s'affaissent sur elles-mêmes par leur propre poids.
TASSER
. v. a. Mettre des choses en tas, de façon qu'elles occupent peu de place. Tasser du foin, des fourrages.   Il s'emploie souvent avec le pronom personnel, et se dit Des ...
TASSETTE
. s. f. On appelait ainsi Les pièces d'une armure qui étaient au bas et au défaut de la cuirasse.
TÂTE-VIN
. s. m. Instrument de fer-blanc, qui a la forme d'un tuyau conique par le bas, et dont on se sert pour tirer le vin par le bondon, lorsqu'on veut le goûter.
TÂTER
. v. a. Toucher, manier doucement une chose, pour connaître si elle est dure ou molle, sèche ou humide, froide ou chaude, etc. Tâtez cette étoffe, elle est douce, ...
TÂTEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui est irrésolu, qui agit avec irrésolution, avec timidité. C'est un tâteur éternel avec qui on ne peut rien conclure. Il est familier et peu ...
TATILLON
. s. des deux genres Celui, celle qui tatillonne. Cet homme est un franc tatillon. Cette femme est une tatillon insupportable. On dit aussi au féminin, Tatillonne.
TATILLONNAGE
. s. m. Action de tatillonner. Il est populaire.
TATILLONNER
. v. n. Entrer mal à propos, inutilement, dans toute sorte de petits détails. Elle ne fait que tatillonner. Il est familier.
TÂTONNEMENT
. s. m. Action de tâtonner.  En Physiq. et en Mathém., Méthode de tâtonnement, Méthode par laquelle on cherche à résoudre une question en essayant différentes ...
TÂTONNER
. v. n. Chercher dans l'obscurité en tâtant. Je tâtonne pour trouver l'endroit où j'ai mis mon livre.   Il signifie aussi, Tâter avec les pieds et les mains pour se ...
TÂTONNEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui tâtonne.
TÂTONS
(À). loc. adv. En tâtonnant dans l'obscurité. Je ne saurais trouver à tâtons ce que vous me demandez. On ne voit goutte ici, il faut y aller à tâtons. Marcher à tâtons. ...
TATOU
. s. m. T. d'Hist. nat. Genre de quadrupèdes sauvages dont le corps est couvert d'un test écailleux en forme de cuirasse, et divisé en plusieurs bandes ou ceintures.
TATOUAGE
. s. m. Action de tatouer, ou Le résultat de cette action.
TATOUER
. v. a. Terme employé par les Voyageurs, pour désigner L'usage où sont les sauvages de l'Amérique, de la Nouvelle-Zélande, etc., de peindre, piquer, barioler leur corps ...
TAUDION
. s. m. Voyez TAUDIS. Taudion est populaire.
TAUDIS
. s. m. Petit logement en mauvais état. Il loge dans un taudis, dans un pauvre taudis, dans un misérable taudis. Fam., C'est un taudis, un vrai taudis, se dit D'une ...
TAUPE
. s. f. Petit quadrupède qui a le museau pointu, les yeux fort petits et le poil noir, court et délié : il vit sous terre, et fouille au moyen de ses pieds de devant qui ...
TAUPE-GRILLON
. s. m. Insecte de la famille des Grillons, qui habite sous terre comme la taupe. On le nomme autrement Courtilière.
TAUPIER
. s. m. Preneur de taupes.
TAUPIÈRE
. s. f. Morceau de bois creusé, muni d'une soupape, et qui sert à prendre des taupes.
TAUPINIÈRE
ou TAUPINÉE. s. f. Petit monceau de terre qu'une taupe a élevé en fouillant. Une prairie pleine de taupinières.   Il se dit quelquefois, familièrement et en plaisantant, ...
TAUPINS
. s. m. pl. Nom qu'on donnait à un corps de milice française sous Charles VII. Les francs Taupins.
TAURE
. s. f. Jeune vache qui n'a point encore porté. Une taure bien grasse. Une jeune taure. Il est peu usité.
TAURÉADOR
. s. m. Voyez TORÉADOR.
TAUREAU
. s. m. Bête à corne qui est le mâle de la vache. Taureau sauvage. Taureau domestique. Taureau banal. Mener une vache au taureau. Les taureaux mugissent. Faire combattre des ...
TAUROBOLE
. s. m. T. d'Antiq. Espèce de sacrifice expiatoire, où l'on immolait un taureau en l'honneur de Cybèle, avec des cérémonies particulières. Les tauroboles n'ont guère ...
TAUTOCHRONE
. adj. des deux genres Qui a lieu en des temps égaux.
TAUTOCHRONISME
. s. m. Égalité du temps durant lequel certains effets sont produits.
TAUTOGRAMME
. s. m. Il se dit de Certains poëmes où l'on affecte de n'employer que des mots qui commencent tous par la même lettre.
TAUTOLOGIE
. s. f. T. didactique. Répétition inutile d'une même idée en différents termes.
TAUTOLOGIQUE
. adj. des deux genres Qui a rapport à la tautologie.  Écho tautologique, Écho qui répète plusieurs fois les mêmes sons.
TAUX
. s. m. Le prix établi pour la vente des denrées. Une ordonnance de police avait mis le taux à telles marchandises.   Il se dit quelquefois, dans un sens analogue, en ...
TAVAÏOLLE
. s. f. Linge garni de dentelles, et quelquefois fait tout entier de dentelle, dont on se sert à l'église pour rendre le pain bénit, ou pour présenter des enfants au ...
TAVELER
. v. a. Moucheter, tacheter. Il s'emploie surtout avec le pronom personnel en parlant De la peau de certains animaux. La peau de cet animal commence à se taveler. TAVELÉ, ...
TAVELURE
. s. f. Bigarrure d'une peau tavelée. La tavelure de la peau de ce chien est extraordinaire.
TAVERNE
. s. f. Cabaret, lieu où l'on vend du vin en détail. Bouchon de taverne. Tenir taverne. Aller à la taverne. C'est un ivrogne qui ne bouge de la taverne. Dans ce sens, il ne ...
TAVERNIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui tient taverne. Il s'est fait tavernier. Il est vieux.
TAXATEUR
. s. m. Celui qui taxe. Il se dit principalement Du commis qui taxe à la poste les lettres et les paquets.  Il se dit aussi, en Procédure, de Celui qui taxe les dépens.
TAXATION
. s. f. Action de taxer. Taxation d'une denrée. La taxation de ce paquet est trop forte. La taxation des frais d'un procès. TAXATIONS, au pluriel, se dit de Certains ...
TAXE
. s. f. Règlement fait par autorité publique pour le prix des denrées ou des frais de justice. Faire la taxe des vivres, des denrées. Payer les denrées suivant la taxe. Taxe ...
TAXER
. v. a. Régler, limiter le prix des denrées, des marchandises, et de quelque autre chose que ce soit. On a taxé les vivres. On a taxé le pain, le cent de foin à tant. ...
TE
. Pronom personnel. Voyez TU.

. s. m. T. de Fortification. Disposition de plusieurs fourneaux de mine en forme de T, pour faire sauter une fortification.
TE DEUM
. s. m. (Prononcez Té Déome. ) On appelle ainsi Un cantique de l'Église, qui commence par ces mots latins, Te Deum laudamus : il se dit ordinairement à la fin de matines, ...
TECHNIQUE
. adj. des deux genres Propre à un art, qui appartient à un art. Il se dit principalement Des mots affectés aux arts. Mot technique. Expression technique. Langage technique. ...
TECHNOLOGIE
. s. f. Traité des arts en général. Une technologie complète.
TECHNOLOGIQUE
. adj. des deux genres Qui a rapport aux arts en général. Dictionnaire technologique.
TÉGUMENT
. s. m. T. d'Hist. nat. et de Botan. Ce qui sert à envelopper, à couvrir. Les peaux, les écailles sont des téguments.
TEIGNASSE
. s. f. Voyez TIGNASSE.
TEIGNE
. s. f. Éruption chronique, qui se manifeste presque exclusivement au cuir chevelu, et qui donne lieu à des écailles ou à des croûtes plus ou moins épaisses et de ...
TEIGNE
. s. f. T. d'Art vétérinaire. Maladie qui consiste dans la pourriture de la fourchette du pied du cheval ; pourriture occasionnée par une sérosité fort âcre, et qui se ...
TEIGNEUX
, EUSE. adj. Qui a la teigne. Il est devenu teigneux. On l'emploie quelquefois substantivement. Un teigneux. Prov. et par mépris, Il n'y a que trois teigneux et un pelé, se ...
TEILLE
. s. f. Voyez TILLE.
TEILLER
. v. a. Voyez TILLER.
TEINDRE
. v. a. ( Je teins, tu teins, il teint ; nous teignons, vous teignez, ils teignent. Je teignais. Je teignis. J'ai teint. Je teindrai. Je teindrais. Teins, teignez. Que je ...
TEINT
. s. m. Manière de teindre. Le grand teint, ou Le bon teint, Le teint qui se fait avec des drogues chères, propres à donner une couleur solide ; et, Le petit teint, ou Le ...
TEINT
. s. m. Le coloris du visage. Teint brun. Teint blanc. Teint naturel. Teint vermeil. Teint vif. Teint clair. Teint jaunâtre, plombé, olivâtre, huileux, gras, farineux, ...
TEINTE
. s. f. T. de Peinture. Il se dit Des nuances qui résultent du mélange de deux ou de plusieurs couleurs. Teinte bleue violâtre. Teinte jaune-verdâtre. Teinte briquetée. ...
TEINTER
. v. a. T. de Peint. et d'Archit. Colorier d'une manière plate, plus ou moins foncée. Teinter de rouge, de jaune, etc., certaines parties d'un plan. TEINTÉ, ÉE. participe
TEINTURE
. s. f. Liqueur préparée pour teindre. Préparer de la teinture. Mettre des étoffes à la teinture. Donner la teinture trop chaude à une étoffe.   Il se dit aussi de ...
TEINTURIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui exerce l'art de teindre. Maître teinturier. Envoyer du drap au teinturier. Prov. et fig., Il a fait cela avec son teinturier, se dit D'un homme ...
TEL
, ELLE. adj. Pareil, semblable, qui est de même, de la même qualité. Il n'y a pas en ce pays-ci de telles coutumes. Il n'y a pas de tels animaux. Je ne vis jamais rien de tel. ...
TÉLAMONS
. s. m. pl. Statues employées dans l'architecture pour porter les corniches et les entablements.
TÉLÉGRAPHE
. s. m. Machine placée sur un lieu élevé, laquelle exécute certains mouvements convenus que répètent, l'une après l'autre, des machines pareilles placées de distance en ...
TÉLÉGRAPHIQUE
. adj. des deux genres Qui a rapport au télégraphe. Signes télégraphiques. Ligne télégraphique.   Nouvelle, dépêche télégraphique, Nouvelle qui est arrivée par le ...
TÉLESCOPE
. s. m. Nom générique de tous les instruments d'astronomie, soit, à réflexion, soit à réfraction, qui servent à observer les objets éloignés, tant sur la terre que ...
TÉLESCOPIQUE
. adj. des deux genres Qui se fait avec le télescope, ou Qu'on ne voit qu'à l'aide du télescope. Observations télescopiques. Étoiles télescopiques.
TELLEMENT
. adv. De telle sorte. Il est tellement préoccupé, que... Il est tellement au-dessus des autres, que ... TELLEMENT, signifie aussi, De sorte. Tellement donc que vous ne ...
TELLIÈRE
*  Nom d'une sorte de beau papier qu'on emploie surtout pour les impressions de bureau et pour les pétitions. Papier tellière, ou Papier-ministre.
TELLURE
. s. m. T. de Chimie. Métal solide, d'un blanc bleuâtre, très-brillant, lamelleux et fragile. Le tellure a été découvert à la fin du siècle dernier, dans les mines de ...
TÉMÉRAIRE
. adj. des deux genres Hardi avec imprudence. Il se dit Des personnes et des choses. Il est plutôt téméraire que vaillant. Il faut être bien téméraire pour avancer ce que ...
TÉMÉRAIREMENT
. adv. Avec une hardiesse imprudente, inconsidérément. Se jeter témérairement au milieu des ennemis. Parler témérairement. Juger témérairement. Avancer témérairement ...
TÉMÉRITÉ
. s. f. Hardiesse imprudente et présomptueuse. Il y a plus de témérité dans cette action que de véritable courage. Il y a des témérités heureuses. Une noble témérité. ...
TÉMOIGNAGE
. s. m. Action de témoigner, rapport d'un ou de plusieurs témoins sur un fait, soit de vive voix, soit par écrit. Aller en témoignage. Être entendu en témoignage. Être ...
TÉMOIGNER
. v. a. Porter témoignage, servir de témoin. En ce sens, il ne s'emploie guère qu'absolument. Témoigner contre quelqu'un. Il ne peut pas témoigner en justice. Je ...
TÉMOIN
. s. m. Celui qui a vu ou entendu quelque fait, et qui en peut faire rapport. Témoin oculaire. Témoin auriculaire. Témoin corrompu, suborné, reprochable, suspect, ...
TEMPE
. s. f. La partie de la tête qui est depuis l'oreille jusqu'au front. La tempe droite. La tempe gauche. Un coup de pierre dans la tempe, à la tempe. Les coups dans les tempes ...
TEMPÉRAMENT
. s. m. Complexion, constitution du corps, qui résulte de la proportion des principes tant solides que liquides dont il est composé. Il ne se dit guère qu'en parlant Des ...
TEMPÉRANCE
. s. f. Vertu morale qui règle, qui modère les passions et les désirs, particulièrement les désirs sensuels. La tempérance est une des quatre vertus cardinales. Les règles ...
TEMPÉRANT
, ANTE. adj. Qui a la vertu de tempérance. C'est un homme fort tempérant. L'homme tempérant est celui qui règle, qui modère ses appétits suivant la droite raison.   Il se ...
TEMPÉRATURE
. s. f. Il signifie, communément, L'état sensible de l'air qui affecte nos organes, selon qu'il est froid ou chaud, sec ou humide. La température de l'air est douce et ...
TEMPÉRER
. v. a. Modérer, diminuer l'excès d'une qualité, de quelque manière que ce soit. Tempérer l'aigre par le doux. Il s'est levé un petit vent frais qui a tempéré la grande ...
TEMPÊTE
. s. f. Orage, violente agitation de l'air, souvent accompagnée de pluie, de grêle, d'éclairs, de tonnerre, etc. Il se dit plus ordinairement Des orages qui arrivent sur ...
TEMPÊTER
. v. n. Faire bien du bruit par mécontentement. Il ne fait que crier et tempêter. Qu'a-t-il donc à tempêter comme il fait ? Tempêter contre quelqu'un, contre un jugement, ...
TEMPÊTUEUX
, EUSE. adj. Qui est sujet aux tempêtes, ou qui cause les tempêtes. Une mer tempêtueuse. Un vent tempêtueux. Il est peu usité.
TEMPLE
. s. m. Édifice public consacré à Dieu, ou à ce qu'on révère comme Dieu. Les temples du vrai Dieu. Les temples du Dieu vivant. Les temples des faux dieux. Les temples des ...
TEMPLIER
. s. m. Nom des chevaliers d'un ordre militaire et religieux, institué au commencement du XIIesiècle, pour défendre contre les infidèles les pèlerins qui allaient visiter la ...
TEMPORAIRE
. adj. des deux genres Qui est pour un temps. Pouvoir temporaire.
TEMPORAIREMENT
. adv. Pour un temps. Il n'occupe cette place que temporairement.
TEMPORAL
, ALE. adj. T. d'Anat. Qui a rapport aux tempes. Os temporal. Muscles temporaux. Fosses temporales. Artères temporales.
TEMPORALITÉ
. s. f. Nom qu'on donnait à la juridiction du domaine temporel d'un évêché, d'un chapitre, d'une abbaye, etc. Il était juge de la temporalité.
TEMPOREL
, ELLE. adj. Qui passe avec le temps, périssable. Il est opposé à Éternel et à Spirituel. Les biens temporels ne doivent pas être comparés à ceux de l'éternité. Il ...
TEMPORELLEMENT
. adv. Il se dit par opposition à Éternellement. Les méchants ne peuvent être heureux que temporellement, et les bons le seront éternellement. À ne considérer les ...
TEMPORISATION
. s. f. Action de temporiser.
TEMPORISEMENT
. s. m. Retardement, dans l'attente d'un moment plus favorable. Ce temporisement pensa tout perdre. Il est peu usité.
TEMPORISER
. v. n. Retarder, différer, dans l'attente d'une occasion favorable, d'un temps plus favorable. Ne vous hâtez pas, il est bon de temporiser. Il y a un an qu'il temporise.
TEMPORISEUR
. s. m. Celui qui temporise, qui est dans l'habitude de temporiser. C'est un grand temporiseur. Le dictateur Fabius a été surnommé le Temporiseur.
TEMPS
. s. m. (Le P ne se prononce point.) La durée des choses, marquée par certaines périodes ou mesures, et principalement par le mouvement et la révolution apparente du ...
TENABLE
. adj. des deux genres En termes de Guerre, il se dit D'un lieu, d'un poste, d'une place où l'on peut se défendre, où l'on peut demeurer sans un trop grand péril. Il ...
TENACE
. adj. des deux genres Visqueux, adhérent, qui résiste à la séparation. Une matière tenace et gluante. La poix est plus tenace que la cire.   Il signifie figurément et ...
TÉNACITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est tenace. La ténacité de la poix, de la glu.   Il se dit aussi de La propriété en vertu de laquelle certains corps soutiennent une pression, ...
TENAILLE
. s. f. Instrument de fer composé de deux pièces attachées l'une à l'autre par une goupille, autour de laquelle elles s'ouvrent et se resserrent pour tenir ou pour arracher ...
TENAILLER
. v. a. Tourmenter un criminel avec des tenailles ardentes. On tenaillait autrefois les criminels de lèse-majesté au premier chef. TENAILLÉ, ÉE. participe
TENAILLON
. s. m. T. de Fortification. Petite tenaille, ouvrage construit vis-à-vis l'une des faces de la demi-lune. Il y en a ordinairement deux, qui se nomment aussi Lunettes.
TENANCIER
, IÈRE. s. T. de Droit. Celui, celle qui tenait des terres en roture, dépendantes d'un fief auquel il était dû des cens ou autres droits. Il a fait assigner les tenanciers ...
TENANT
, ANTE. adj. Qui tient. On ne l'emploie guère que dans ces locutions, dont la première a vieilli : Les plaids tenants, À l'audience ; et, Séance tenante, Dans le cours de ...
TENANT
. s. m. Celui qui, dans un tournoi, entreprenait de tenir contre toutes sortes d'assaillants. Les tenants et les assaillants.   Il se dit quelquefois, figurément et ...
TÉNARE
. s. m. Il se dit, en style poétique, de L'enfer des païens. Il fut précipité dans le Ténare.
TENDANCE
. s. f. T. de Statique et de Dynamique. L'action, la force par laquelle un corps tend à se mouvoir vers un côté, ou à pousser un autre corps qui l'en empêche. La ...
TENDANT
, ANTE. adj. Qui tend à quelque fin, qui va à quelque fin. Un discours tendant à prouver... Une requête tendante à ce qu'il plaise à la cour... Une proposition tendante à ...
TENDEUR
. s. m. Celui qui tend quelque chose. Tendeur de tapisseries. Tendeur de piéges.
TENDINEUX
, EUSE. adj. T. d'Anat. Qui a du rapport au tendon, qui approche de la nature des tendons. Membrane tendineuse.
TENDON
. s. m. T. d'Anat. Partie fibreuse, blanchâtre, ronde ou aplatie, qui forme l'extrémité des muscles, et qui sert à les attacher aux os ou à d'autres parties. Le tendon d'un ...
TENDRE
. adj. des deux genres Qui peut être aisément coupé, divisé : il est opposé à Dur. Du bois extrêmement tendre. Le sapin, le saule et le peuplier sont des bois tendres. ...
TENDRE
. v. a. ( Je tends, tu tends, il tend ; nous tendons, vous tendez, ils tendent. Je tendais. J'ai tendu. Je tendis. Je tendrai. Je tendrais. Tends. Que je tende. Que je tendisse. ...
TENDREMENT
. adv. Avec tendresse. Les mères aiment tendrement leurs enfants. Cette femme était tendrement aimée de son mari. Regarder tendrement.   Peindre tendrement, Avoir le ...
TENDRESSE
. s. f. Qualité de ce qui est tendre. Il ne se dit que de La sensibilité à l'amitié, à l'amour, aux affections de la nature. La tendresse d'un père pour ses enfants. Aimer ...
TENDRETÉ
. s. f. Qualité de ce qui est tendre. Il ne se dit qu'en parlant Des viandes, des fruits, des légumes. La tendreté d'un gigot, d'un lièvre. La tendreté de ces légumes, de ...
TENDRON
. s. m. Bourgeon, rejeton tendre de quelques arbres, de quelques plantes. Les chèvres broutent les tendrons des arbres et des plantes. Fig. et fam., Un jeune tendron, Une ...
TÉNÈBRES
. s. f. pl. Privation de lumière, obscurité. Les ténèbres de la nuit. D'épaisses ténèbres. Dissiper les ténèbres.   Il s'emploie figurément, au sens moral. Les ...
TÉNÉBREUX
, EUSE. adj. Sombre, obscur. Les voiles ténébreux de la nuit.   En Poésie, Le séjour ténébreux, L'enfer. Fig., Les temps ténébreux de l'histoire, Les temps où ...
TÉNEMENT
. s. m. T. de Jurispr. féodale. Métairie dépendante d'une seigneurie. Ténement roturier. Ténement considérable.
TÉNESME
. s. m. T. de Médec. Épreintes fort douloureuses qu'on sent au fondement, avec des envies continuelles et presque inutiles d'aller à la selle.  Ténesme vésical, Envie ...
TENETTES
. s. f. pl. Instrument de chirurgie, qui sert à saisir et à tirer la pierre de la vessie, dans l'opération de la taille.
TENEUR
. s. f. Ce qui est contenu mot à mot dans un écrit, son texte littéral. Il s'emploie surtout en termes de Pratique. Un acte, un arrêt dont voici la teneur, dont la teneur ...
TENEUR
. s. m. T. de Commerce. Il n'est usité que dans cette dénomination, Teneur de livres, Celui qui, chez un négociant, écrit régulièrement sur les livres ou registres ce qui ...
TÉNIA
. s. m. Mot emprunté du latin, dont on se sert en français pour signifier, Le ver solitaire. Voyez VER.
TENIR
. v. a. ( Je tiens, tu tiens, il tient ; nous tenons, vous tenez, ils tiennent. Je tenais. Je tins. J'ai tenu. Je tiendrai. Je tiendrais. Tiens, tenez. Que je tienne. Que je ...
TENON
. s. m. T. d'Arts. L'extrémité d'une pièce de bois ou de métal diminuée d'une partie de son épaisseur, qu'on fait entrer dans une mortaise, c'est-à-dire, dans un trou de ...
TÉNOR
. s. m. T. de Musique emprunté de l'italien. Il désigne ce que nous appelons en français Une voix de taille, ou simplement. Une taille, c'est-à-dire, Une voix moyenne entre ...
TENSION
. s. f. État de ce qui est tendu. Tension des muscles. Cette fluxion lui causait une grande tension à la peau. Une corde rend un son plus aigu ou plus grave selon qu'elle a ...
TENSON
. s. m. T. d'ancienne Poésie. Dispute sur une question de galanterie entre deux ou plusieurs poëtes. Les poésies des troubadours offrent quelques exemples de tensons à ...
TENTACULE
. s. m. T. d'Hist. nat. Sorte de filaments dont plusieurs animaux sont pourvus, et qu'ils tendent en avant, soit pour tâter le terrain ou les objets environnants, soit pour ...
TENTANT
, ANTE. adj. Qui tente, qui cause une envie, un désir. L'occasion était bien tentante. Cela est bien tentant.
TENTATEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui tente. C'est un tentateur.   Absol., dans le langage de la dévotion, Le tentateur, Le démon. On dit aussi adjectivement, L'esprit tentateur.
TENTATION
. s. f. Mouvement intérieur par lequel on est porté, sollicité à des choses qui sont d'elles-mêmes indifférentes, et quelquefois même à des choses qui ont quelque sorte ...
TENTATIVE
. s. f. Action par laquelle on tente, on essaye de faire réussir quelque chose. Faire une tentative auprès de quelqu'un. Il fit plusieurs tentatives inutiles. Une tentative de ...
TENTE
. s. f. Espèce de pavillon fait ordinairement de toile, de coutil, etc., dont on se sert à la guerre, à la campagne, pour se mettre à couvert. Les mâts, les arbres, les ...
TENTER
. v. a. Essayer, éprouver, mettre quelque moyen en usage pour faire réussir quelque chose. La chose est trop difficile, je ne veux pas seulement la tenter. Que vous ...
TENTURE
. s. f. Certain nombre de pièces de tapisserie ordinairement de même dessin, de même facture, se servant l'une à l'autre de pendants, ou représentant des sujets qui font ...
TÉNU
, UE. adj. T. didactique. Qui est fort délié, qui est peu compacte. Substance ténue. Les parties ténues.
TENUE
. s. f. Il se dit Du temps pendant lequel certaines assemblées se tiennent. Pendant la tenue des états. Durant la tenue du concile. À la dernière tenue des assises.   Il ...
TÉNUITÉ
. s. f. T. didactique. Qualité d'une chose ténue. La ténuité de cette substance. La ténuité des parties.
TENURE
. s. f. T. de Matière féodale. Mouvance, dépendance et étendue d'un fief. Cette terre était dans la tenure, de la tenure de tel marquisat, de tel duché.
TÉORBE
. s. m. Espèce de luth à long manche dont les cordes sont simples, et dont on se sert soit pour jouer des pièces, soit pour accompagner la voix. Jouer du téorbe. Le téorbe ...
TERCER
ou TERSER. v. a. T. de Vigneron. Donner un troisième labour, une troisième façon à la vigne. Tercer une vigne. TERCÉ, ÉE. participe
TERCET
. s. m. Couplet ou stance de trois vers. Le sonnet est composé de deux quatrains et de deux tercets.
TÉRÉBENTHINE
. s. f. Résine qui coule du térébinthe et d'autres arbres résineux. Térébenthine pure. Térébenthine falsifiée. Térébenthine commune. Térébenthine de Venise, de ...
TÉRÉBINTHE
. s. m. T. de Botan. Arbre résineux et toujours vert, dont le fruit vient par grappes, et est à peu près de la grosseur de la graine de genièvre. Le térébinthe commun ...
TÉRÉBRATION
. s. f. Action de percer un arbre pour en tirer la gomme, la résine, etc.
TERGIVERSATION
. s. f. Action de tergiverser. User de tergiversation.
TERGIVERSER
. v. n. Prendre des détours, prendre des faux-fuyants pour éloigner ou pour éluder la conclusion d'une affaire, la décision d'une question, pour ne pas faire une ...
TERME
. s. m. Fin, borne des actions et des choses qui ont quelque étendue de lieu ou de temps. Le terme d'une course. Le terme de la course était à cinq cents pas du lieu d'où ils ...
TERMÈS
. s. m. T. d'Hist. nat. Espèce d'insectes vulgairement appelés Fourmis blanches, qui naissent dans les pays très-chauds, et qui sont fort destructeurs. On les nomme aussi ...
TERMINAISON
. s. f. État d'une chose qui se termine, qui cesse, qui finit. La terminaison d'une maladie, d'une affaire, etc.  Il se dit en termes de Grammaire, et signifie, Désinence ...
TERMINAL
, ALE. adj. T. de Botan. et de Zoologie. Il se dit De ce qui termine une partie, de ce qui en occupe ou en forme l'extrémité supérieure. Les fleurs du giroflier sont ...
TERMINER
. v. a. Borner, limiter, être à la fin, marquer la fin. Ce bois termine agréablement la vue. Ces montagnes terminent heureusement l'horizon. La description qui termine le ...
TERMITE
. s. m. Voyez TERMÈS.
TERNAIRE
. adj. des deux genres Il n'est guère usité que dans cette locution, Nombre ternaire, Nombre de trois.
TERNE
. adj. des deux genres Qui n'a point l'éclat qu'il doit avoir, ou qui en a peu en comparaison d'une autre chose. Votre argenterie est terne. Ces pierreries sont ternes. Le ...
TERNE
. s. m. T. de Loterie. Réunion de trois nombres pris a la loterie, et liés ensemble de manière qu'ils ne doivent produire un gain, qu'à condition qu'ils sortiront tous ...
TERNÉ
, ÉE. adj. T. de Botan. Il se dit Des parties qui sont au nombre de trois sur un support commun. Les feuilles du trèfle sont ternées.
TERNES
. s. m. T. du Jeu de dés. Il se dit Lorsque le coup de dés amène deux trois. Amener ternes. S'il amène ternes, il a perdu. On dit aussi, Un terne.
TERNIR
. v. a. Rendre terne, obscur ; ôter ou diminuer l'éclat de quelque chose. L'haleine ternit la glace d'un miroir. Ternir les couleurs. La vapeur des boues ternit les ...
TERNISSURE
. s. f. État de ce qui est terni. La ternissure d'une glace, d'un miroir.
TERRAGE
. s. m. T. de nos anciennes Coutumes. Droit qu'avaient plusieurs seigneurs de prendre en nature une certaine partie des fruits provenus sur les terres qui étaient dans leur ...
TERRAGE
. s. m. T. de Raffineur. Action de terrer le sucre.
TERRAIN
. s. m. Espace de terre, considéré, soit par rapport à quelque ouvrage qu'on y fait ou qu'on y pourrait faire, soit par rapport à quelque action qui s'y passe. Les lignes des ...
TERRAL
. s. m. T. de Marine. Vent de terre. On ne peut sortir de cette baie qu'avec un bon terral. Il est très-peu usité.
TERRAQUÉ
, ÉE. adj. Composé de terre et d'eau. Il n'est guère usité que dans cette locution, Le globe terraqué, Le globe que nous habitons.
TERRASSE
. s. f. Levée de terre faite de main d'homme, ordinairement soutenue par de la maçonnerie, et procurant ou la commodité de la promenade ou le plaisir de la vue, dans un ...
TERRASSEMENT
. s. m. Action de transporter des terres en quelque endroit, et d'en former un amas, que l'on consolide par de la maçonnerie ou autrement. Faire des terrassements pour établir ...
TERRASSER
. v. a. Mettre un amas de terre derrière une muraille, pour la fortifier, et pour divers autres usages. On a fait terrasser cette muraille. Toutes les murailles de cette ville ...
TERRASSIER
. s. m. Entrepreneur de terrassements ; ouvrier qui travaille à remuer, à transporter des terres. Faire marché avec des terrassiers. Faire travailler des terrassiers.
TERRE
. s. f. Le sol sur lequel nous marchons, sur lequel nos maisons sont construites, qui produit et nourrit les végétaux. Les animaux qui se logent dans la terre, qui vivent dans ...
TERRE-NEUVIER
. s. m. Pêcheur qui va à la pêche des morues sur les bancs de Terre-Neuve.  Il se dit aussi Des navires qui servent à cette pêche. Équiper un terre-neuvier, ou ...
TERRE-NOIX
. s. f. T. de Botan. Plante ombellifère, qui croît dans les bois et les lieux humides, et qui produit une racine tuberculeuse dont le goût approche de celui de la ...
TERRE-PLEIN
. s. m. T. de Fortification. Surface plate et unie d'un amas de terre élevé. Le terre-plein d'un rempart, d'un bastion. Le terre-plein d'un cavalier. Le terre-plein du ...
TERREAU
. s. m. Terre mêlée de fumier pourri, dont les jardiniers font des couches dans les jardins potagers. Il faut mettre du terreau au pied de ces arbres. Couche de terreau pour ...
TERREIN
. s. m. Voyez TERRAIN.
TERRER
(SE). v. pron. Il se dit au propre De certains animaux, et signifie, Se cacher sous terre. Ce lapin, ce renard s'est terré quand il s'est vu poursuivi. Un blaireau qui se ...
TERRER
. v. a. T. d'Agricult. et de Jardinage. Mettre de la nouvelle terre au pied d'une plante. Terrer un arbre, une vigne, un pied d'oeillet, etc.   Terre une étoffe, La glaiser ...
TERRESTRE
. adj. des deux genres Qui appartient à la terre, qui vient de la terre, qui tient de la nature de la terre. Les animaux terrestres. Vapeurs, exhalaisons terrestres. On a tiré ...
TERREUR
. s. f. Émotion profonde causée dans l'âme par la présence, l'annonce ou la peinture d'un grand mal ou d'un grand péril ; épouvante, crainte violente. Jeter la terreur ...
TERREUX
, EUSE. adj. Mêlé de terre. Sable terreux. Métal terreux.   Goût terreux, odeur terreuse, Goût de terre, odeur de terre. TERREUX, signifie aussi, Qui est sali de terre, ...
TERRIBLE
. adj. des deux genres Qui cause de la terreur, qui est propre à donner de la terreur. Son aspect est terrible. Un bruit, un cri terrible. Les plus terribles fléaux. Il ...
TERRIBLEMENT
. adv. De manière à inspirer de la terreur. Un frénétique qui roule terriblement les yeux. qui se démène terriblement. On entendait les lions rugir terriblement. Il ...
TERRIEN
, IENNE. s. Celui, celle qui possède beaucoup de terres, qui est seigneur de plusieurs terres. Il n'est guère usité que dans cette locution, Grand terrien, qui se dit tant ...
TERRIER
. adj. m. T. de Féodalité. Il n'est usité que dans cette locution, Papier terrier, Registre contenant le dénombrement, les déclarations des particuliers qui relèvent ...
TERRIER
. s. m. Trou, cavité dans la terre, où certains animaux se retirent. Terrier de lapin. Terrier de renard. Terrier de blaireau. Ce renard a été acculé au fond du ...
TERRINE
. s. f. Vaisseau de terre, de figure ronde, plat par en bas, et qui va toujours en s'élargissant par en haut. Terrine vernissée. Terrine à mettre du lait. Terrine à ...
TERRINÉE
. s. f. Plein une terrine, autant qu'il en peut tenir dans une terrine. Manger une terrinée de lait. Une terrinée de crème. Il est familier.
TERRIR
. v. n. Il se dit proprement Des tortues qui, sortant de la mer en certains temps, viennent sur le rivage, et, après y avoir fait un trou dans le sable, y pondent leurs oeufs, ...
TERRITOIRE
. s. m. Espace, étendue de terre qui dépend d'un empire, d'une principauté, d'une seigneurie, d'une province, d'une ville, d'une juridiction, etc. Le territoire français. ...
TERRITORIAL
, ALE. adj. Qui concerne, qui comprend le territoire. Impôt territorial. Propriété territoriale.
TERROIR
. s. m. Terre considérée par rapport à l'agriculture. Terroir fertile. Bon terroir. Mauvais terroir. Terroir gras. Terroir sec. Terroir humide. Terroir aride, pierreux, ...
TERSER
. v. a. Voyez TERCER.
TERTRE
. s. m. Monticule, colline, éminence de terre dans une plaine. Tertre élevé. Les ennemis se postèrent sur un petit tertre. Nous nous saisîmes d'un tertre d'où nous ...
TES
. pluriel de l'adjectif possessif Ton, ta. Voyez ces mots.
TESSON
. s. m. Débris de bouteille cassée, de pot cassé. Un amas de tessons. Il s'est blessé en marchant sur un tesson de bouteille. On dit aussi, Têt. Ramasser des têts de pots. ...
TEST
. s. m. (Plusieurs disent, Têt. ) T. de Chimie et de Métallurgie. Écuelle ou vaisseau de terre dans lequel on fait l'opération de la coupelle en grand, et qu'on appelle ...
TEST
. s. m. T. d'Hist. nat. Enveloppe dure des mollusques testacés et crustacés.  Il se dit quelquefois de L'enveloppe des tortues et de Celle des tatous.
TEST
. s. m. T. d'Hist. moderne. Mot anglais qui signifie, Épreuve. Il n'est usité que dans cette locution, Le serment du Test, Acte par lequel on nie la transsubstantiation, et ...
TESTACÉ
, ÉE. adj. T. d'Hist. nat. Il se dit Des animaux à coquille. Les animaux testacés, du genre testacé.   Il est quelquefois substantif. Les huîtres, les moules, les ...
TESTAMENT
. s. m. Acte authentique par lequel on déclare ses dernières volontés. Testament fait, passé par-devant notaires. Testament solennel. Testament bon et valable. Testament ...
TESTAMENTAIRE
. adj. des deux genres Qui concerne le testament. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Disposition testamentaire, Disposition contenue dans un testament ; ...
TESTATEUR
, TRICE. s. Celui. celle qui fait un testament. Le testateur l'a ordonné en termes exprès. La volonté, l'intention du testateur doit être sacrée et inviolable, à moins ...
TESTER
. v. n. Déclarer par un acte ce que l'on veut qui soit exécuté après sa mort. Il est mort sans avoir testé. Il y a plus de dix ans qu'il a testé. Être privé de la ...
TESTICULE
. s. m. T. d'Anat. Corps glanduleux qui sert, dans le mâle, à préparer la matière destinée à la génération. L'homme et un grand nombre d'animaux ont deux testicules. ...
TESTIF
. s. m. Poil de chameau.
TESTIMONIAL
, ALE. adj. Il ne s'emploie guère qu'au féminin, et dans ces locutions : Lettres testimoniales, Lettres qui rendent témoignage de la vie et des moeurs de quelqu'un ; et, ...
TESTON
. s. m. Ancienne monnaie d'argent, qui n'a plus maintenant de cours en France. Cela ne vaut qu'un teston.
TESTONNER
. v. a. Peigner les cheveux, les friser, les accommoder avec soin. Il se fit testonner par le baigneur. Il est vieux. TESTONNÉ, ÉE. participe
TÊT
. s. m. Voyez TESSON.
TÊT
. s. m. T. de Chimie et de Métallurgie. Voyez TEST.
TÊT
. s. m. Le crâne, les os qui couvrent le cerveau. Avoir le têt offensé, fêlé, brisé. Il est vieux.  Il signifie également, en Vénerie, La partie de l'os frontal d'où ...
TÉTANOS
. s. m. (On fait sentir l'S.) T. de Médec., emprunté du grec. Convulsion permanente d'un plus ou moins grand nombre de muscles.
TÊTARD
. s. m. Nom qu'on donne au petit de la grenouille, lequel, peu de jours après qu'il est éclos, paraît sous la forme d'un poisson ayant la tête très-grosse et une queue ...

< 1 2 3 4 5 6 >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.027 c;