Слова на букву téta-vier (1580) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву téta-vier (1580)

< 1 2 3 4 5 6 >>
VÊPRES
. s. f. pl. T. de Liturgie cathol. Cette partie des heures de l'office divin, qu'on disait autrefois sur le soir, et qu'on dit maintenant pour l'ordinaire à deux ou trois ...
VER
. s. m. Animal à sang blanc, qui est long, rampant, et qui n'a ni enveloppe cornée, ni membres articulés. Les vers naissent dans la terre, dans les eaux, dans le corps de ...
VER-COQUIN
. s. m. Sorte de ver, de chenille de vigne. Le ver-coquin ronge tous ces ceps de vigne.   Il se dit aussi d'Une sorte de frénésie ou de vertige qui atteint certains ...
VÉRACITÉ
. s. f. Attachement constant à la vérité. La véracité de cet historien est un bon garant des faits qu'il rapporte. VÉRACITÉ, est aussi un terme dogmatique, qui se dit ...
VERBAL
, ALE. adj. T. de Gram. Qui vient du verbe. Rongeur est un adjectif verbal. Action est un substantif verbal.   Adjectif verbal, se dit plus communément d'Un participe présent ...
VERBALEMENT
. adv. De vive voix, et non par écrit. Il ne le promit que verbalement.
VERBALISER
. v. n. Dire des raisons ou des faits pour les faire mettre dans un procès-verbal. Les deux parties se sont trouvées à la levée des scellés, et ont verbalisé fort ...
VERBE
. s. m. T. de Gram. Partie d'oraison qui exprime, soit une action faite ou reçue par le sujet, soit simplement l'état ou la qualité du sujet, et qui se conjugue par personnes, ...
VERBE
. s. m. Parole, ton de voix. Il n'est usité que dans cette phrase familière, Avoir le verbe haut, Avoir une voix fort élevée ; et figurément, Décider avec hauteur, ...
VERBE
. s. m. T. de Théologie. La seconde personne de la sainte Trinité. Le Verbe éternel. Le Verbe incarné.
VERBÉRATION
. s. f. T. de Physiq. Il se dit en parlant De l'air frappé qui produit le son. La verbération de l'air. Il est vieux.
VERBEUX
, EUSE. adj. Qui abonde en paroles, diffus. Une éloquence verbeuse. Un avocat verbeux.
VERBIAGE
. s. m. Abondance de paroles qui ne disent presque rien, qui contiennent peu de sens. Il n'y a que du verbiage dans ce livre, dans ce discours. C'est un verbiage continuel. Il ...
VERBIAGER
. v. n. Employer beaucoup de paroles pour dire peu de chose. Il ne fait que verbiager. Il est familier.
VERBIAGEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui emploie beaucoup de paroles pour dire peu de chose. Il est familier.
VERBOSITÉ
. s. f. Caractère, défaut de ce qui est verbeux. La verbosité de cet avocat, de ce mémoire.
VERD
. adj. Voyez VERT.
VERDÂTRE
. adj. des deux genres Qui tire sur le vert. Couleur verdâtre. De l'eau verdâtre. Des tons verdâtres.
VERDÉE
. s. f. Sorte de petit vin blanc de Toscane, dont la couleur tire sur le vert. Boire de la verdée.
VERDELET
, ETTE. adj. Diminutif de Vert. Il n'est guère usité que dans cette locution, Du vin verdelet, Du vin qui est un peu vert, qui a une petite pointe d'acide. Fig. et fam., Cet ...
VERDERIE
. s. f. Étendue de bois qui était soumise à la juridiction d'un verdier.  Il se disait aussi de La juridiction même.
VERDET
. s. m. Sel de cuivre impur et de couleur verdâtre, dont la préparation en grand forme une branche importante de commerce. Une once de verdet. Le verdet est un poison. ...
VERDEUR
. s. f. L'humeur, la séve qui est dans le bois lorsqu'il n'est pas mort, ou qu'il n'est pas encore sec. Ce bois a encore de la verdeur. VERDEUR, se dit aussi de L'acidité du ...
VERDIER
. s. m. T. d'Eaux et Forêts. Officier qui était établi pour commander aux gardes d'une forêt éloignée des maîtrises. Les verdiers connaissaient des délits dont l'objet ...
VERDIER
. s. m. Oiseau du genre des Moineaux, dont le plumage est vert.
VERDIR
. v. a. Donner une couleur verte, peindre en vert. Il faut verdir ces balustres, cette porte.   Il est aussi neutre, et signifie, Devenir vert. En ce sens, il se dit ...
VERDOYANT
, ANTE. adj. Qui verdoie. Les arbres verdoyants. Les plaines verdoyantes. Il est plus de la poésie que de la prose.  Couleur verdoyante, Tirant sur le vert.
VERDOYER
. v. n. Devenir vert. Les bois commencent à verdoyer.
VERDURE
. s. f. Il se dit de La couleur verte que présentent les herbes, les plantes, les feuilles des arbres, surtout au printemps. La verdure des prés, des champs, des bois. La ...
VERDURIER
. s. m. Celui qui a soin de fournir les salades dans les maisons royales.
VÉREUX
, EUSE. adj. Il se dit proprement Des fruits dans lesquels se trouvent des vers, comme les bigarreaux, les prunes, les pommes, etc. Pommes véreuses. Prune véreuse. Fruit ...
VERGE
. s. f. Petite baguette longue et flexible. Il n'avait qu'une verge à la main. La verge d'un fouet de charretier. Le cocher a rompu la verge de son fouet. La verge de ...
VERGÉ
, ÉE.. adj. Il se dit D'une étoffe où se trouvent quelques fils d'une soie plus grossière que le reste, ou d'une teinture soit plus forte soit plus faible.
VERGÉE
. s. f. Il se disait autrefois de L'étendue d'une verge carrée.
VERGER
. s. m. Lieu planté d'arbres fruitiers. Un verger bien planté. Se promener dans un verger.
VERGER
. v. a. Mesurer une étoffe, une toile avec la verge ; jauger avec la verge. Voyez VERGE. VERGÉ, ÉE. participe
VERGETER
. v. a. Nettoyer avec une vergette. Vergeter un habit, un chapeau. VERGETÉ, ÉE. participe, Teint vergeté, peau vergetée, Teint, peau où il paraît de petites raies de ...
VERGETIER
. s. m. Artisan qui fait et qui vend des vergettes, des décrottoires, etc.
VERGETTES
. s. f. pl. Époussette, brosse composée de soies de cochon, de sanglier, ou de menus brins de bruyère attachés ensemble, et servant à nettoyer des habits, des étoffes, ...
VERGEURE
. s. f. (On prononce Verjure. ) T. de Papetier. Il se dit Des fils de laiton attachés en long sur la forme où l'on coule le papier.  Il signifie aussi, Les raies que font ...
VERGLAS
. s. m. Glace mince étendue sur la terre, sur le pavé, et formée par une petite pluie qui se gèle au moment où elle tombe. Le pavé est couvert de verglas. Il tombe du ...
VERGNE
. s. m. Arbre. Voyez AUNE.
VERGOGNE
. s. f. Honte. C'est un homme sans vergogne. Il n'a ni honte ni vergogne. Quelle vergogne ! Il est familier.
VERGUE
. s. f. T. de Marine. Pièce de bois longue et ronde, qui est attachée en travers des mâts d'un navire pour en soutenir les voiles. La grande vergue, ou La vergue du grand ...
VÉRICLE
. s. f. T. de Joaillier. Il se dit Des pierres fausses, contrefaites avec du verre ou du cristal. Des diamants de véricle.
VÉRIDICITÉ
. s. f. Caractère de vérité dans un discours, dans un témoignage. On conteste la véridicité de ce récit, de ce témoignage.   Il se dit aussi Du narrateur, du ...
VÉRIDIQUE
. adj. des deux genres Qui aime à dire la vérité, qui a l'habitude de la dire. C'est un homme véridique. Un historien, un narrateur véridique.
VÉRIFICATEUR
. s. m. Celui qui est commis pour vérifier des ouvrages, des devis, des comptes, des écritures, etc., pour examiner s'ils sont tels qu'ils doivent être, ou tels qu'on les a ...
VÉRIFICATION
. s. f. Action de vérifier. Il a été admis à la vérification de tel fait. Les experts commis pour la vérification des écritures. La vérification des passages cités. ...
VÉRIFIER
. v. a. Examiner, rechercher si une chose est vraie, si elle est telle qu'elle doit être ou qu'on l'a déclarée. Vérifier un fait. Vérifier un calcul, un compte. Vérifier ...
VÉRIN
. s. m. Machine composée d'une vis et d'un écrou, par le moyen de laquelle on élève de très-grands fardeaux.
VÉRINE
. s. f. Nom de la meilleure espèce de tabac que l'on cultive en Amérique.
VÉRINE
. s. f. T. de Marine. Lampe de verre à cul rond, qu'on suspend au-dessus du compas de route dans l'habitacle, pour éclairer le timonier pendant la nuit.
VÉRITABLE
. adj. des deux genres Vrai, en tant que Vrai est opposé à Falsifié, à Contrefait. De véritable or. De véritable vin de Canarie.   Un véritable ami, Un ami effectif, un ...
VÉRITABLEMENT
. adv. Conformément à la vérité. Parlez-moi véritablement.   Il signifie aussi, Réellement, de fait. ÉSUS-CHRIST est ressuscité véritablement. Je suis véritablement ...
VÉRITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est vrai ; conformité de l'idée avec son objet, d'un récit, d'une relation avec un fait, de ce que l'on dit avec ce que l'on pense. Une ...
VERJUS
. s. m. Le suc acide qu'on tire des raisins qui ne sont pas mûrs. Une pinte de verjus. Sauce au verjus. OEufs au verjus.   Il se dit aussi Du raisin qu'on cueille encore ...
VERJUTÉ
, ÉE.. adj. Où l'on a mis du verjus. Une sauce verjutée.   Il signifie également, Qui a une pointe d'acide comme le verjus. Du vin verjuté. Il est peu usité.
VERMEIL
, EILLE. adj. Qui est d'un rouge un peu plus foncé que l'incarnat. Il se dit principalement Des fleurs et du teint. Rose vermeille. Bouton vermeil. Teint vermeil. Frais et ...
VERMEIL
. s. m. Argent doré. Un service de vermeil. Un vase de vermeil. Etc.
VERMICELLE
ou *VERMICEL. s. m. Mot emprunté de l'italien. Espèce de pâte en forme de vers longs et menus, dont on fait des potages. Potage au vermicelle.   Il se dit aussi Du potage ...
VERMICELLIER
. s. m. Celui qui fabrique, qui vend du vermicelle, des macaronis, et autres pâtes semblables.
VERMICULAIRE
. adj. des deux genres Qui a quelque rapport aux vers, qui leur ressemble à quelque égard. Le mouvement vermiculaire ou péristaltique des intestins. Pouls vermiculaire.
VERMICULÉ
, ÉE.. adj. T. d'Archit. Il se dit Des ouvrages travaillés de manière qu'ils représentent des traces de vers. Bossages vermiculés.
VERMICULURES
. s. f. pl. T. d'Archit. Travail qui représente des traces de vers.
VERMIFORME
. adj. des deux genres T. d'Anat. Il se dit De certains muscles qui ont la forme d'un ver. Les muscles qui amènent les doigts vers le pouce sont vermiformes.
VERMIFUGE
. adj. des deux genres T. de médec. Il se dit Des remèdes propres à faire mourir les vers engendrés dans le corps humain, ou à les en chasser. Poudre vermifuge. La ...
VERMILLER
. v. n. T. de Vénerie. Il se dit Des sangliers qui fouillent la terre avec leur boutoir, pour y chercher des vers, des oignons ou des racines. Les sangliers vont vermiller dans ...
VERMILLON
. s. m. Minéral d'une couleur rouge fort vive, qui est une combinaison naturelle de soufre et de mercure, et qu'on nomme autrement Cinabre. Une livre de vermillon. On ...
VERMILLONNER
. v. a. Enduire, peindre de vermillon. VERMILLONNÉ, ÉE. participe
VERMILLONNER
. v. n. T. de Vénerie, employé pour le blaireau dans la même acception que Vermiller pour le sanglier. Voyez VERMILLER.
VERMINE
. s. f. coll. Il se dit de Toute sorte d'insectes malpropres, nuisibles et incommodes, comme sont les poux, les puces, les punaises, etc. Cet enfant est plein de vermine. Il se ...
VERMINEUX
, EUSE. adj. T. de Médec. Il se dit Des maladies causées ou entretenues par des vers intestinaux. Maladies vermineuses. Fièvres vermineuses.
VERMISSEAU
. s. m. Petit ver de terre. Ces oiseaux vivent de moucherons et de vermisseaux.
VERMOULER
(SE). v. pron. Être piqué des vers. Du bois qui commence à se vermouler. VERMOULU, UE. participe, Il se dit Du bois, du papier, etc., quand il est percé en plusieurs ...
VERMOULURE
. s. f. La trace que les vers laissent dans ce qu'ils ont rongé. Il y a de la vermoulure dans ce bois.   Il signifie aussi, La poudre qui sort des trous faits par les vers.
VERMOUT
. s. m. Vin dans lequel on a mêlé de l'absinthe.
VERNAL
, ALE. adj. T. didactique. Qui appartient au printemps. L'équinoxe vernal. Il est peu usité.
VERNE
. s. m. Arbre. Voyez AUNE.
VERNIR
. v. a. Enduire de vernis. Vernir une image, un tableau, une table, un pot. VERNI, IE. participe
VERNIS
. s. m. Espèce d'enduit liquide dont on couvre la surface des corps pour la rendre lisse et luisante, ou pour les préserver de l'action de l'air et de l'humidité. Beau ...
VERNISSER
. v. a. Vernir. Il ne se dit guère qu'en parlant De la poterie. Vernisser une terrine, un pot de terre. VERNISSÉ, ÉE. participe
VERNISSEUR
. s. m. Artisan qui fait des vernis, ou qui les emploie.
VERNISSURE
. s. f. Application du vernis.
VÉROLE
. s. f. Maladie vénérienne qui se communique le plus souvent par le commerce charnel avec une personne infectée du même mal. On la nommait autrefois Grosse vérole, et ...
VÉROLÉ
, ÉE.. adj. Qui a la vérole. Cet homme est vérolé. Cette femme est vérolée.   Il est aussi substantif. Un vérolé. Une vérolée. On évite par bienséance d'employer ce ...
VÉROLIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Appartenant à la vérole. Pustule vérolique.
VÉRON
. s. m. Petit poisson de rivière. Voyez VAIRON.
VÉRONIQUE
. s. f. T. de Botan. Genre de plantes qui comprend un grand nombre d'espèces, la plupart à fleurs bleues. La véronique mâle, appelée aussi Thé d'Europe, est employée comme ...
VERRAT
. s. m. Pourceau qui n'est point châtré. Jeune verrat. Vieux verrat.   Pop., Il écume comme un verrat, se dit D'un homme qui écume de colère.
VERRE
. s. m. Corps transparent et fragile, produit par la fusion d'un mélange de sable et d'alcali ou de chaux, ou d'oxyde de plomb. Verre de fougère. Verre à base de potasse ...
VERRÉE
. s. f. Plein un verre. Prendre une tisane par verrées. Il est peu usité.
VERRERIE
. s. f. Lieu où l'on fait le verre, les ouvrages de verre. Établir une verrerie. Fourneau, magasin de la verrerie.   Il signifie également, L'art de faire du verre. Il ...
VERRIER
. s. m. Ouvrier qui fait du verre et des ouvrages de verre. Le métier de verrier ne dérogeait point à noblesse. Adjectiv., Gentilhomme verrier, Gentilhomme qui travaillait ...
VERRIÈRE
. s. f. Ustensile de table, espèce de cuvette remplie d'eau, dans laquelle on place les verres.
VERRIÈRE
ou *VERRINE. s. f. Morceau de verre qu'on met au devant des châsses, des reliquaires, ou devant des tableaux, pour les conserver. L'un et l'autre sont vieux.
VERROTERIE
. s. f. T. de Commerce. Menue marchandise de verre, comme grains, bagues, patenôtres, etc. On porte beaucoup de verroterie aux sauvages pour trafiquer avec eux.
VERROU
. s. m. Pièce de fer plate ou cylindrique, qu'on applique à une porte, afin de pouvoir la fermer, et qui va et vient entre deux crampons. Gros verrou. Petit verrou. Fermer une ...
VERROUILLER
. v. a. Fermer au verrou. Verrouiller une porte. Avec le pronom personnel, Se verrouiller, S'enfermer au verrou. VERROUILLÉ, ÉE. participe
VERRUE
. s. f. Poireau, sorte de petite tumeur qui se forme à la surface du corps, surtout au visage et aux mains, et qui paraît due à l'épaississement de l'épiderme. Remède ...
VERS
. s. m. Assemblage de mots mesurés et cadencés selon certaines règles fixes et déterminées. Vers latins. Vers grecs. Vers français. Vers italiens ; etc. Vers héroïques. ...
VERS
*  Préposition de lieu servant à désigner à peu près Un certain côté, un certain endroit, une certaine situation. VERS, se met quelquefois au lieu d'une autre ...
VERSANT
, ANTE. adj. Qui verse facilement, qui est sujet à verser. Il n'est usité qu'en parlant Des carrosses et autres voitures semblables. Les carrosses haut suspendus sont fort ...
VERSANT
. s. m. La pente d'un des côtés d'une chaîne de montagnes. Le versant septentrional des Pyrénées.
VERSATILE
. adj. des deux genres Qui est sujet à tourner, à changer. Il ne se dit guère qu'au moral. Un esprit versatile. Un caractère, une volonté versatile.
VERSATILITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est versatile. Une grande versatilité d'esprit, de caractère, de sentiments. Il a beaucoup de versatilité dans le caractère, dans ses opinions.
VERSE
(À). loc. adv. qui n'est employée que dans cette phrase, Il pleut à verse, Il pleut abondamment. Voyez AVERSE.
VERSE
. adj. m. T. de Géom. Il n'est usité que dans cette locution, Le sinus verse d'un angle, La partie du rayon du cercle qui est comprise entre l'arc et le pied du sinus.
VERSEAU
. s. m. T. d'Astron. L'un des douze signes du zodiaque, qui répond au mois de janvier. Le signe du Verseau.
VERSEMENT
. s. m. T. de Finance. Action de verser de l'argent dans une caisse. Faire un versement. Un versement de fonds.
VERSER
. v. a. Épancher, répandre, transvaser. Verser de l'eau dans une aiguière, dans une cruche. Verser de l'eau sur les mains, la verser à terre. Verser du vin dans un verre, ...
VERSET
. s. m. Petite section composée ordinairement de deux ou trois lignes, et contenant le plus souvent un sens complet. Il ne se dit guère qu'en parlant Des livres de ...
VERSICULES
ou *VERSICULETS. s. m. pl. Diminutif de Vers. Trouvez-vous ces versiculets passables ? Un faiseur de versicules. Ces deux mots sont familiers.
VERSIFICATEUR
. s. m. Celui qui fait des vers. Il se dit particulièrement de Celui qui a plus de facilité pour la construction du vers, qu'il n'a de génie et d'invention. Bon ...
VERSIFICATION
. s. f. Art de faire les vers ; manière de tourner les vers. Les règles de la versification. Versification savante, belle, noble, facile, aisée, douce. Versification lâche, ...
VERSIFIER
. v. n. Faire des vers. Il versifie bien. Il ne fait que versifier. VERSIFIÉ, ÉE. participe, Il ne se dit guère que dans ces locutions, Une pièce bien versifiée, mal ...
VERSION
. s. f. Interprétation, traduction d'une langue en une autre. Version littérale. La version de la Bible. La version des Septante. La version qu'on nomme la Vulgate. ...
VERSO
. s. m. T. emprunté du latin, et qui signifie, La seconde page, le revers d'un feuillet. On le dit par opposition à Recto, qui signifie, La première page du feuillet. Vous ...
VERSTE
. s. f. Mesure itinéraire de Russie, qui vaut cinq cents toises. Mille verstes. Cette ville est à tant de verstes de telle autre.
VERT
, ERTE. adj. Qui est de la couleur des herbes et des feuilles des arbres. Drap vert. Satin vert. Lunettes vertes. Sur l'herbe verte. Sous la verte feuillée. Vert comme pré. ...
VERT
. s. m. La couleur verte, la couleur des herbes et des feuilles des arbres. Vert brun. Vert foncé. Gros vert. Vert-dragon. Vert de mer. Vert d'eau. Vert-pré. Vert gai. Vert ...
VERT-DE-GRIS
. s. m. Sorte de rouille verte produite par un sel qui se forme à la surface des objets de cuivre, lorsqu'on néglige de les nettoyer, et surtout lorsqu'ils demeurent quelque ...
VERTÉBRAL
, ALE. adj. T. d'Anat. Qui a rapport aux vertèbres. Colonne vertébrale. Canal vertébral. Moelle vertébrale. Nerfs vertébraux.
VERTÈBRE
. s. f. T. d'Anat. Un des os qui, s'articulant les uns avec les autres, composent l'épine du dos, chez l'homme et chez un grand nombre d'animaux. La première, la seconde ...
VERTÉBRÉ
, ÉE.. adj. T. d'Hist. nat. Il se dit Des animaux qui ont des vertèbres, par opposition à ceux qui n'en ont pas, tels que les mollusques, les vers, etc. Les animaux ...
VERTEMENT
. adv. Avec fermeté, avec vigueur. Il lui parla, il lui répondit, il le réprimanda vertement. Cette place fut vertement attaquée.
VERTICAL
, ALE. adj. T. de Mathém. Perpendiculaire au plan de l'horizon. Ligne verticale. Les cercles verticaux. Cadran vertical. Plan vertical.
VERTICALEMENT
. adv. Perpendiculairement au plan de l'horizon. Plan posé verticalement.
VERTICILLE
. s. m. T. de Botan. Assemblage de fleurs et de feuilles disposées circulairement autour d'un même point de la tige.
VERTICILLÉ
, ÉE.. adj. T. de Botan. Qui forme des anneaux. Il se dit Des fleurs et des feuilles des plantes, lorsqu'elles naissent en verticilles autour de la tige. Feuilles ...
VERTIGE
. s. m. Tournoiement de tête, indisposition dans laquelle il semble à ceux qui en sont atteints, que toutes choses tournent autour d'eux, ou qu'ils tournent eux-mêmes. Quand ...
VERTIGINEUX
, EUSE adj. T. de Médec. Qui a des vertiges, qui est sujet aux vertiges. Il est peu usité.
VERTIGO
. s. m. Caprice, fantaisie. Quand son vertigo lui prend. Elle a de singuliers vertigos. Il est familier. VERTIGO, se dit aussi d'Une maladie des chevaux. Ce cheval a le ...
VERTU
. s. f. Disposition ferme, constante de l'âme, qui porte à faire le bien et à fuir le mal. Vertu sublime, rare, éminente, héroïque, solide, éprouvée. Vertus ...
VERTUEUSEMENT
. adv. D'une manière vertueuse. Elle a toujours vécu vertueusement. Il s'est conduit vertueusement dans cette occasion.
VERTUEUX
, EUSE. adj. Qui a de la vertu. Il est fort vertueux. Les hommes vertueux. Une femme vertueuse. Une âme vertueuse. Un coeur vertueux.   Il se dit quelquefois De ce qui est ...
VERTUGADIN
. s. m. Espèce de bourrelet que les dames portaient jadis au-dessous de leur corps de robe. On ne porte plus de vertugadins. Cela était bon du temps qu'on portait des ...
VERVE
. s. f. Chaleur d'imagination qui anime le poëte, l'orateur, l'artiste dans la composition de leurs ouvrages. Verve poétique. Quand il est dans sa verve. Quand sa verve le ...
VERVEINE
. s. f. Plante odorante, de la famille des Labiées, que les anciens employaient dans les cérémonies religieuses et dans les conjurations magiques.
VERVELLE
. s. f. Espèce d'anneau qu'on met au pied d'un oiseau de fauconnerie, et sur lequel on grave le nom ou les armes de celui à qui l'oiseau appartient.
VERVEUX
. s. m. T. de Pêche. Sorte de filet à prendre du poisson. Le verveux est une espèce de nasse de réseau soutenue sur des cerceaux.
VÉSANIE
. s. f. T. de Médec. Nom générique sous lequel plusieurs médecins comprennent les différentes espèces d'aliénations mentales.
VESCE
. s. f. T. de Botan. Plante à fourrage, de la famille des Légumineuses, dont le grain est rond. Un fagot, une botte de vesce.   Il se dit aussi Du grain même. Un boisseau ...
VÉSICAL
, ALE. adj. T. d'Anat. Qui a rapport à la vessie. Veines, artères vésicales.
VÉSICATOIRE
. adj. des deux genres T. de Médec. Qui fait venir des ampoules, qui détermine le soulèvement de l'épiderme. Onguent vésicatoire. Les emplâtres vésicatoires. Taffetas ...
VÉSICULE
. s. f. T. d'Anat. Sac membraneux semblable à une petite vessie. La vésicule du fiel. Le poumon est composé d'une infinité de petites vésicules. Les vésicules ...
VESOU
. s. m. Le suc liquide qui sort de la canne à sucre écrasée par le moulin.
VESPÉRIE
. s. f. Le dernier acte de théologie ou de médecine, que soutenait autrefois un licencié avant de prendre le bonnet de docteur, et où celui qui présidait donnait quelques ...
VESPÉRISER
. v. a. Réprimander quelqu'un. Il l'a terriblement vespérisé. S'il y retourne, il sera vespérisé. Il a vieilli. VESPÉRISÉ, ÉE. participe
VESPÉTRO
. s. m. Sorte de ratafia, auquel on attribue un grand nombre de propriétés, et qui est surtout employé comme stomachique et carminatif. Une bouteille de vespétro.
VESSE
. s. f. Vent d'une odeur désagréable, qui sort sans bruit par le derrière. Faire une vesse. Lâcher une vesse.   En Botan., Vesse-de-loup, ou Vesse-loup, Sorte de ...
VESSER
. v. n. Lâcher une vesse. Il vesse. Il vesse comme un daim.
VESSEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui vesse, qui a l'habitude de vesser.
VESSIE
. s. f. Sac ou réservoir membraneux, servant à recevoir et à contenir l'urine. La vessie est située dans le bassin entre le rectum et l'os pubis. L'urine descend des ...
VESSIGON
. s. m. T. d'Art vétérinaire. Tumeur molle qui survient au jarret du cheval.
VESTA
. s. f. T. d'Astron. Nom d'une planète fort petite qui fut découverte en 1807, par Olbers.
VESTALE
. s. f. Nom que les Romains donnaient à des vierges consacrées à la déesse Vesta. Une vestale qui manquait à la chasteté, était punie de mort.   Il se dit figurément, ...
VESTE
. s. f. Vêtement qui se porte sous l'habit, et qui est à quatre pans, dont les deux de devant ont des poches. Veste de satin. Veste brodée. Le gilet a remplacé la veste.   ...
VESTIAIRE
. s. m. Le lieu où l'on serre les habits destinés aux religieux et aux religieuses, ou les costumes des membres d'un tribunal, d'une assemblée politique, etc. Le vestiaire ...
VESTIBULE
. s. m. La pièce d'un édifice qui s'offre la première à ceux qui entrent, et qui sert de passage pour aller aux autres pièces. Un grand vestibule. Un beau vestibule. Il ...
VESTIGE
. s. m. Empreinte du pied d'un homme ou d'un animal, marquée dans l'endroit où il a marché. Il n'y paraît aucun vestige. Il est plus usité au pluriel. Je vois des vestiges ...
VÊTEMENT
. s. m. Habillement, ce qui sert à couvrir le corps. Un vêtement léger, chaud, commode. Un vêtement bien singulier. Changer de vêtement. Le grand prêtre déchira ses ...
VÉTÉRAN
. s. m. Il se disait, chez les Romains, Des soldats qui, après avoir servi un certain temps, obtenaient leur congé et les récompenses dues à leurs services. La république, ...
VÉTÉRANCE
. s. f. Qualité de vétéran. La vétérance s'acquiert par un certain nombre d'années de service. Lettres de vétérance.
VÉTÉRINAIRE
. adj. des deux genres Il ne se dit qu'en parlant De la médecine des chevaux, des bestiaux, et généralement des animaux domestiques. Médecine vétérinaire. Art ...
VÉTILLARD
, ARDE. s. Voyez VÉTILLEUR.
VÉTILLE
. s. f. Bagatelle, chose de peu de conséquence, de nulle conséquence. Il ne s'amuse qu'à des vétilles. La moindre vétille l'arrête. Il est familier.
VÉTILLER
. v. n. S'amuser à des vétilles. Il ne fuit que vétiller. Il vétille toujours.   Il signifie aussi, Faire des difficultés sur de petites choses. On ne peut rien faire avec ...
VÉTILLEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui s'amuse à des vétilles ou à de petites difficultés. C'est un grand vétilleur. Ce n'est qu'un vétilleur. C'est une petite vétilleuse.
VÉTILLEUX
, EUSE. adj. Qui demande qu'on prenne des soins minutieux, qu'on fasse attention aux plus petits détails. Ouvrage vétilleux. Occupation vétilleuse.   Il se dit aussi Des ...
VÊTIR
. v. a. ( Je vêts, tu vêts, il vêt ; nous vêtons, vous vêtez, ils vêtent. Je vêtais. Je vêtis. J'ai vêtu. Je vêtirai. Vêts ; vêtons, vêtez. Que je vête. Que je ...
VETO
*  (On prononce Veto absolu, veto suspensif, La faculté de refuser à un acte législatif le caractère de loi, ou pour toujours, ou pour un temps limité.  Par extension, ...
VÊTURE
. s. f. Cérémonie qui se fait dans les couvents, lorsqu'on donne l'habit à un religieux, à une religieuse, et qui précède communément d'une année la profession ...
VÉTUSTÉ
. s. f. Ancienneté. Il se dit principalement en parlant Des choses que le laps de temps a fait dépérir, a détériorées. Cette chapelle, cet arbre tombe de vétusté. Ses ...
VÉTYVER
. s. m. T. de Botan. Nom d'une plante graminée, dont les racines très-odorantes servent à préserver le linge et les vêtements de l'atteinte des insectes.
VEUF
, EUVE. adj. (F se prononce, même au pluriel.) Celui dont la femme est morte, et qui n'est point remarié ; Celle dont le mari est mort, et qui n'est point remariée. Un homme ...
VEULE
. adj. des deux genres Mou, faible. Je me sens tout veule. Ce sens a vieilli.  Il se dit aussi, en termes de Jardinage, D'une terre trop légère, et Des branches longues et ...
VEUVAGE
. s. m. État de l'homme dont la femme est morte, et qui n'est point remarié ; ou de la femme dont le mari est mort, et qui n'est point remariée. Triste veuvage. Long ...
VEXATION
. s. f. Action de vexer. Le procès qu'on lui fait est une vexation manifeste, une pure vexation. Il a été puni de ses vexations. Exercer, commettre des vexations. ...
VEXATOIRE
. adj. des deux genres Qui a le caractère de la vexation. Impôt vexatoire. Administration vexatoire.
VEXER
. v. a. Tourmenter, faire de la peine injustement à quelqu'un. Ce seigneur vexait ses vassaux. Cet homme se plaît à vexer tous ceux qui lui sont subordonnés.   Pop., Cela ...
VIABILITÉ
. s. f. T. de Médec. légale. État, qualité de l'enfant viable.
VIABLE
. adj. des deux genres T. de Médec. légale. Qui est assez fort, dont les organes sont assez bien conformés pour faire espérer qu'il vivra. Un enfant né avant le ...
VIAGER
, ERE. adj. Qui est à vie, dont on ne doit jouir que durant sa vie. Rente viagère. Pension viagère. Il a mis tout son bien à fonds perdu, il n'a qu'un revenu viager.   Il ...
VIANDE
. s. f. La chair des animaux terrestres et des oiseaux dont on se nourrit. Le mouton est une bonne viande. Le cerf est une viande grossière, de mauvais suc. Viande délicieuse, ...
VIANDER
. v. n. T. de Vénerie. Pâturer. Il ne se dit que Des cerfs et autres bêtes fauves. Le cerf va viander la nuit. Le cerf a viandé cette nuit dans cette prairie.
VIANDIS
. s. m. T. de Vénerie. Pâture du cerf et d'autres bêtes fauves ; brout de la superficie du jeune taillis. Quand le cerf est au viandis. On reconnaît les cerfs à leur ...
VIATIQUE
. s. m. Provisions ou argent qu'on donne à quelqu'un pour un voyage. On lui a donné cent écus pour son viatique. Il est vieux, et n'était guère usité que chez les ...
VIBORD
. s. m. T. de Marine. Grosse planche posée de champ, qui borde et embrasse le pont supérieur d'un vaisseau, le tillac, et qui lui sert de parapet.
VIBRANT
, ANTE. adj. Qui vibre, qui est mis en vibration. Corde vibrante.   En Médec., Pouls vibrant, Pouls qui est grand, dur, et qui frappe les doigts comme le ferait une colonne de ...
VIBRATION
. s. f. T. de Physiq. Mouvement alternatif qui fait décrire à un point ou à un corps des excursions rapides et successivement réitérées, autour d'un certain état de ...
VIBRER
. v. n. T. de Physiq. Exécuter des vibrations. Cette corde a longtemps vibré.
VICAIRE
. s. m. Celui qui est établi sous un supérieur pour tenir sa place en certaines fonctions. Il y avait des princes qui se disaient vicaires de l'empire d'Allemagne.   Il se dit ...
VICAIRIE
. s. f. La fonction du vicaire d'une paroisse. Il signifie la même chose que Vicariat, mais il est moins usité. Il y avait aussi, dans certaines églises cathédrales, des ...
VICARIAL
, ALE. adj. Qui a rapport au vicariat. Fonctions vicariales.
VICARIAT
. s. m. Fonction, emploi du vicaire. Le vicariat de l'Empire en telle province. Le vicariat de telle paroisse est bon. L'évêque l'a élevé au grand vicariat du diocèse.   ...
VICARIER
. v. n. Faire les fonctions de vicaire dans une paroisse. Il a vicarié pendant dix ans.   Il signifie, figurément et familièrement, Être réduit à une place subalterne. ...
VICE
. s. m. Défaut, imperfection. Vice de nature. Vice de conformation. Vice de construction. Cette maladie vient d'un vice du sang. Ce cheval n'a point de vices. Vice ...
VICE VERSÂ
*  (On prononce Vicé. ) Mots latins dont on se sert adverbialement pour signifier, Réciproquement. Il y a des personnes dont la figure attire et le caractère repousse, ...
VICE-AMIRAL
. s. m. Officier de marine dont le grade est au-dessous de celui d'amiral, et répond au grade de lieutenant général dans les armées de terre. Le grade de vice-amiral. Il ...
VICE-AMIRAUTÉ
. s. f. Charge, grade de vice-amiral. Il obtint la vice-amirauté du Levant.
VICE-BAILLI
. s. m. Officier de robe courte, qui faisait la fonction de prévôt des maréchaux, et qui jugeait les cas prévôtaux. Charge de vice-bailli.
VICE-CHANCELLER
. s. m. Celui qui fait la fonction de chancelier en l'absence de cet officier ou dignitaire. Vice-chancelier de Lithuanie, de Pologne. Le cardinal qui gouverne la ...
VICE-CONSUL
. s. m. Celui qui supplée le consul en son absence, ou qui fait les fonctions de consul dans les lieux où il n'y a point de consul. Le consul et le vice-consul de France à ...
VICE-CONSULAT
. s. m. Emploi de vice-consul. Il a exercé dix ans le vice-consulat de tel endroit.
VICE-GÉRANT
. s. m. Celui qui supplée le gérant en son absence, ou qui le seconde lorsqu'il est présent.
VICE-GÉRENT
. s. m. Celui qui tient la place de l'official en son absence. La sentence fut prononcée par le vice-gérent de l'officialité de Paris.
VICE-LÉGAT
. s. m. Prélat établi par le pape pour exercer les fonctions du légat en l'absence de celui-ci. Vice-légat de Bologne. Vice-légat d'Urbin.
VICE-LÉGATION
. s. f. Emploi de vice-légat. Le pape a donné la vice-légation de la Romagne à ...
VICE-PRÉSIDENCE
. s. f. Les fonctions, la dignité de vice-président. Il fut nommé à la vice-présidence.
VICE-PRÉSIDENT
. s. m. Celui qui, dans certaines compagnies ou assemblées, exerce la fonction du président en son absence. Vice-président du conseil aulique. Vice-président d'une ...
VICE-REINE
. s. f. La femme du vice-roi. Vice-reine du Pérou.   Il se dit aussi d'Une princesse qui gouverne avec l'autorité d'un vice-roi. Il y avait en Portugal une vice-reine, lors ...
VICE-ROI
. s. m. Gouverneur d'un État qui a ou qui a eu le titre de royaume. L'Espagne avait un vice-roi au Pérou, au Mexique. Vice-roi de Valence. Vice-roi de Sicile.   Il se dit ...
VICE-ROYAUTÉ
. s. f. Dignité de vice-roi. Le roi d'Espagne lui avait donné la vice-royauté du Mexique.   Il se dit aussi Du pays gouverné par un vice-roi. La vice-royauté du Pérou. La ...
VICE-SÉNÉCHAL
. s. m. Officier de robe courte, qui faisait la fonction de prévôt des maréchaux, et qui jugeait les cas prévôtaux. C'était en quelques provinces la même fonction que ...
VICENNAL
, ALE. adj. Qui est de vingt ans, qui se fait après vingt ans. Il est peu usité.
VICIER
. v. a. Gâter, corrompre. Il ne se dit guère que dans certaines phrases de Jurisprudence, où il signifie, Rendre nul, rendre défectueux. Cette omission ne vicie pas ...
VICIEUSEMENT
. adv. D'une manière vicieuse.
VICIEUX
, EUSE. adj. Qui a quelque vice, quelque défaut, quelque imperfection. Conformation vicieuse. Contrat vicieux. Clause vicieuse. Une méthode vicieuse. Une façon de parler ...
VICINAL
, ALE. adj. Il n'est guère usité que dans cette locution, Chemin vicinal, Chemin qui sert de moyen de communication entre plusieurs villages. L'entretien des chemins vicinaux. ...
VICISSITUDE
. s. f. Révolution, changement de choses qui se succèdent les unes aux autres. La vicissitude des saisons. Sa vie est une vicissitude continuelle de repos et de travail, de ...
VICOMTE
. s. m. Il se disait Du seigneur d'une terre qui avait le titre de vicomté. Le vicomte de tel lieu.   Il signifiait aussi dans quelques pays, comme en Normandie, La même chose ...
VICOMTÉ
. s. f. Titre de noblesse attaché à une terre. Terre érigée en vicomté.   Il signifiait aussi, Le ressort et l'étendue de la juridiction des juges qu'on nommait ...
VICOMTESSE
. s. f. La femme d'un vicomte, ou Celle qui de son chef possédait une vicomté. Madame la vicomtesse de ...
VICTIMAIRE
. s. m. T. d'Antiq. Celui qui faisait les apprêts du sacrifice, et qui frappait les victimes d'après l'ordre du sacrificateur.
VICTIME
. s. f. On appelait ainsi, dans l'ancienne Loi, Les animaux qu'on immolait et que l'on offrait en sacrifice. Victime propitiatoire. Victime d'expiation. Le sang des victimes. ...
VICTOIRE
. s. f. Avantage qu'on remporte à la guerre sur les ennemis, dans une bataille, un combat. Victoire sanglante. Victoire douteuse. Pleine victoire. Victoire complète. La ...
VICTORIEUSEMENT
. adv. D'une manière victorieuse. On ne l'emploie guère qu'au figuré. Il l'a réfuté victorieusement. Il est sorti victorieusement de cette méchante affaire.
VICTORIEUX
, EUSE. adj. Qui a remporté la victoire. Il revint victorieux. Il est sorti victorieux de cette entreprise. Armée victorieuse. Troupes victorieuses. Le parti victorieux.   Il ...
VICTUAILLE
. s. f. coll. Provisions servant à la nourriture des hommes. Voilà bien de la victuaille. Il est familier et peu usité.  Il se disait autrefois, au pluriel, en parlant Des ...
VIDAME
. s. m. Celui qui anciennement tenait des terres d'un évêché, à condition de défendre le temporel de l'évêque, et de commander ses troupes. Le vidame d'Amiens. Le ...
VIDAMÉ
. s. m. ou VIDAMIE. s. f. Dignité de vidame. Le vidamé d'Amiens. La vidamie de Chartres.
VIDANGE
. s. f. Action de vider. Ceux qui ont acheté une coupe de bois, n'ont qu'un certain temps pour la vidange. Faire marché pour la vidange d'une fosse. La vidange des terres.   ...
VIDANGEUR
. s. m. Celui qui vide les fosses des privés. Il faut faire venir les vidangeurs pour nettoyer les lieux.
VIDE
. adj. des deux genres Qui n'est pas rempli, qui n'est rempli que d'air. Place, espace vide. Muid, tonneau vide. La bouteille est à moitié vide, est presque vide. Il a le ...
VIDE-BOUTEILLE
. s. m. Petite maison avec un jardin, près de la ville. Cette maison n'est proprement qu'un vide-bouteille. Construire, arranger un vide-bouteille. Joli vide-bouteille. Il est ...
VIDER
. v. a. Rendre vide, ôter d'un sac, d'un vaisseau, ou de quelque lieu que ce soit, ce qui le remplissait, ce qui y était contenu. Vider un tonneau. Vider des cruches. Vider un ...
VIDIMER
. v. a. T. de Pratique. Collationner la copie d'un acte sur l'original, et certifier qu'elle y est conforme. Il faut faire vidimer cet acte. Cette expédition a été ...
VIDIMUS
. s. m. (On prononce l'S.) Terme pris du latin, et dont on se servait autrefois en style de Chancellerie ou de Pratique, Pour dire qu'un acte avait été collationné sur ...
VIDRECOME
. s. m. Mot emprunté de l'allemand, qui signifie, Un grand verre à boire. Il est peu usité.
VIDUITÉ
. s. f. Veuvage. L'état du mari dont la femme est morte, et qui n'est pas remarié ; et L'état de la femme dont le mari est mort, et qui n'est pas remariée. Il se dit plus ...
VIE
. s. f. L'état des êtres animés tant qu'ils ont en eux le principe des sensations et du mouvement. Les principes de la vie. Ceux dont nous tenons la vie, qui nous ont donné ...
VIÉDASE
. s. m. Terme injurieux, qui dans son origine signifiait, Visage d'âne. C'est un viédase. Il est grossier.
VIEIL
ou *VIEUX, *VIEILLE. adj. Qui est fort avancé en âge. Quand cet adjectif, employé au masculin, est placé après le substantif, on dit toujours Vieux. Quand il précède le ...
VIEILLARD
. s. m. Homme qui est dans le dernier âge de la vie. Bon vieillard. Grave, sage, honorable, vénérable vieillard. Un malin vieillard. Un vieillard morose.   Il se dit ...
VIEILLERIE
. s. f. Vieilles hardes, vieux meubles. On ne vend là que de la vieillerie. Il se plaît à acheter des vieilleries. Il ne se meuble que de vieilleries.   Il se dit, ...
VIEILLESSE
. s. f. Le dernier âge de la vie. Grande vieillesse. Verte vieillesse. Belle vieillesse. Heureuse, honorable vieillesse. Vieillesse décrépite. Extrême vieillesse. Parvenir ...
VIEILLIR
. v. n. Devenir vieux. Cet homme commence à vieillir. Cette femme est désespérée de vieillir. Il a vieilli dans le service, dans les affaires. Il a vieilli sous le harnais. ...
VIEILLISSANT
, ANTE. adj. Qui devient vieux. On ne l'emploie guère que dans le style poétique.
VIEILLISSEMENT
. s. m. État de ce qui vieillit, acheminement à la vieillesse. Il est dans l'âge où le vieillissement se fait sentir. Le vieillissement d'un mot, d'un usage. Il est peu ...
VIEILLOT
, OTTE. adj. et s. Qui commence à avoir l'air vieux. Il a l'air vieillot. Il commence à être un peu vieillot. C'est une petite vieillotte. Il se dit par plaisanterie, et ...
VIELLE
. s. f. Instrument de musique à cordes de boyau, dont on joue par le moyen de quelques touches et d'une petite roue qu'on tourne avec une manivelle. Vielle commune. Vielle ...
VIELLER
. v. n. Jouer de la vielle. Il va vieller de porte en porte.   Il signifie, figurément et populairement, User de longueurs inutiles dans une affaire, dans un ouvrage. Vous ...
VIELLEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui joue de la vielle. Faites venir ce vielleur, cette vielleuse.
VIERGE
. s. f. Fille qui a vécu dans une continence parfaite. C'est une vierge. L'Évangile parle de vierges sages et de vierges folles. Vierges consacrées à Dieu. La couronne des ...

< 1 2 3 4 5 6 >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.027 c;