Слова на букву asia-bouf (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву asia-bouf (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
BENJAMIN
. s. m. Le fils qu'un père et une mère aiment plus que leurs autres enfants ; par allusion à la prédilection de Jacob pour Benjamin, le plus jeune de ses fils. Cet enfant ...
BENJOIN
. s. m. Sorte de baume, substance aromatique et résineuse, qui découle d'un arbre des Indes orientales, et qu'on recueille pour divers usages. Le benjoin et le storax ...
BENOÎTE
. s. f. T. de Botan. Plante à fleurs rosacées, qui croît communément dans les lieux incultes, et dont on fait usage en médecine.
BENZOÏQUE
. adj. m. T. de Chimie. Il se dit De l'acide extrait du benjoin ou d'autres substances analogues. Acide benzoïque.
BÉQUÉE
. s. f. Voyez BECQUÉE.
BÉQUETER
. v. a. Voyez BECQUETER.
BÉQUILLARD
. s. m. Vieillard courbé et cassé, qui se sert d'une béquille. Voyez venir ce béquillard. Il est familier.
BÉQUILLE
. s. f. Sorte de bâton surmonté d'une petite traverse, sur lequel les vieillards, les gens infirmes ou estropiés s'appuient pour marcher. S'appuyer sur une béquille. Marcher ...
BÉQUILLER
. v. n. Marcher avec une béquille. Ce vieillard commence à béquiller. Dans ce sens, il est familier. BÉQUILLER, en termes d'Agriculture, est verbe actif, et signifie, Faire ...
BER
. s. m. (On prononce l'R.) T. de Marine. Appareil de charpente et de cordage, placé sous un grand bâtiment, pour le supporter, et qui glisse sur la cale, lorsqu'on lance ce ...
BERCAIL
. s. m. Bergerie, lieu où l'on enferme un troupeau de moutons ou de brebis. Fig., Ramener au bercail une brebis égarée, Ramener un hérétique dans le sein de ...
BERCE
. s. f. T. de Botan. Genre de plantes ombellifères, dont l'espèce la plus connue, appelée aussi Branche-ursine bâtarde, est grande, vivace, et fort commune dans le nord de ...
BERCEAU
. s. m. Sorte de petit lit où l'on couche les enfants à la mamelle, et qui est ordinairement disposé de manière qu'on peut le balancer aisément. Berceau d'osier. Berceau ...
BERCER
. v. a. Remuer, balancer le berceau d'un enfant qu'on veut endormir. Bercer un enfant. Prov. et fig., Le diable le berce, se dit D'un homme qui est toujours inquiet, ...
BERCEUSE
. s. f. Femme chargée de bercer un enfant. Le service des berceuses n'a guère lieu que dans les maisons des princes.
BÉRET
. s. m. (Quelques-uns écrivent, Berret. ) Sorte de casquette, de toque de laine, ronde et plate, qui est la coiffure des paysans basques.  Il se dit aussi d'Une coiffure à ...
BERGAME
. s. f. Ancienne sorte de tapisserie fort commune et de peu de valeur, ainsi nommée à cause de la ville de Bergame, d'où sont venues les premières tapisseries de ce genre. ...
BERGAMOTE
. s. f. Espèce de poire fondante d'un très-bon goût. Bergamote d'été. Bergamote d'hiver.   Il se dit encore d'Une espèce d'orange qui a une fort bonne odeur, et dont on ...
BERGE
. s. f. Bord relevé ou escarpé d'une rivière, d'un chemin, d'un fossé. Les berges de cette rivière sont très-élevées. BERGE, est aussi Le nom d'une espèce de ...
BERGER
, ÈRE. s. Celui, celle qui garde les moutons, les brebis. Un berger soigneux, intelligent. La houlette du berger. Le chien du berger. Le chien de berger. La mort égale les ...
BERGÈRE
. s. f. Espèce de fauteuil plus large et plus profond que les fauteuils ordinaires, et garni d'une espèce de coussin sur lequel on s'assied.
BERGERETTE
. s. f. Diminutif Jeune bergère. On a dit aussi, Bergeronnette.
BERGERETTE
. s. f. Sorte de vin mixtionné avec du miel.
BERGERIE
. s. f. Le lieu où l'on enferme les bêtes à laine. Le loup est entré dans la bergerie. Fig. et fam., Enfermer le loup dans la bergerie, Mettre, laisser quelqu'un dans un ...
BERGERONNETTE
. s. f. Ancien diminutif de Bergère. On dit aussi, Bergerette.
BERGERONNETTE
. s. f. Petit oiseau noir et blanc, d'une forme très-élégante, qui se plait dans le voisinage des troupeaux.
BÉRIL
. s. m. Voyez BÉRYL.
BERLE
. s. f. T. de Botan. Genre de plantes ombellifères, dont plusieurs espèces sont cultivées à cause de leurs racines nourrissantes.
BERLINE
. s. f. Sorte de voiture suspendue, à deux fonds et à quatre roues, dont on se sert à la ville et en voyage. Une berline à quatre places. Une grosse berline. Louer une ...
BERLINGOT
. s. m. Berline coupée, c'est-à-dire, qui n'a qu'un fond. Nous fîmes le voyage dans un berlingot.
BERLOQUE
ou BRELOQUE. s. f. T. militaire. Batterie de tambour qui annonce les repas, les distributions, etc. Battre la berloque.
BERLUE
. s. f. Sorte d'éblouissement, qui est ordinairement passager. On ne l'emploie guère que dans cette phrase familière, Avoir la berlue. Il voit les objets autrement qu'ils ne ...
BERME
. s. f. T. de Fortification. Chemin étroit entre le pied du rempart et le fossé.  Il se dit, par analogie, d'Un chemin qu'on laisse entre une levée et le bord d'un canal ...
BERMUDIENNE
. s. f. T. de Botan. Plante dont la fleur est très-belle, et qui tire son nom des îles Bermudes, d'où elle a été apportée.
BERNABLE
. adj. des deux genres Qui mérite d'être berné et moqué. C'est un homme bernable. Il est familier et peu usité.
BERNACLE
. s. f. Coquillage à cinq valves, qui s'attache aux rochers et à la carène des bâtiments : on croyait autrefois qu'il en sortait une espèce de canard. Voyez ANATIFE.
BERNARDIN
, INE. s. Religieux, religieuse de l'ordre de Saint-Benoît, reformé par saint Bernard. Un couvent de bernardins.
BERNE
. s. f. Tour que l'on joue à quelqu'un, en le faisant sauter en l'air sur une couverture dont plusieurs personnes tiennent les coins et les côtés. Cela mérite la berne. Il ...
BERNEMENT
. s. m. Action de berner, manière dont on berne quelqu'un. Le bernement de Sancho Pança. Il est familier et peu usité.
BERNER
. v. a. Faire sauter quelqu'un en l'air par le mouvement d'une couverture sur laquelle on l'a mis, et dont plusieurs personnes tiennent les coins et les côtés. Ils le mirent ...
BERNEUR
. s. m. Celui qui berne. Je ne crains ni la berne, ni les berneurs. Il est familier.
BERNIQUE
. Sorte d'adverbe par lequel on exprime que l'espérance de quelqu'un est ou sera déçue. Je croyais le trouver encore chez lui ; mais bernique. Vous comptez sur lui : ...
BERRET
. s. m. Voyez BÉRET.
BÉRYL
. s. m. Pierre précieuse, d'un vert bleuâtre, et transparente, que l'on nomme aussi Aigue-marine. Le béryl était une des pierres du pectoral du grand prêtre, chez les ...
BESACE
. s. f. Espèce de sac ouvert par le milieu, et fermé par les deux bouts, en sorte qu'il forme deux poches. Les moines mendiants portent la besace. Avoir une besace sur ...
BESACIER
. s. m. Celui qui porte une besace, la besace. Il est familier, et ne s'emploie guère que par dénigrement.
BESAIGRE
. adj. des deux genres Il se dit Du vin qui s'aigrit, parce qu'il est au bas. On dit substantivement, dans le même sens, Ce vin tourne au besaigre.
BESAIGUË
. s. f. T. de Charpentier. Outil de fer, taillant par les deux bouts, dont l'un est en bec d'âne, et l'autre en ciseau : il sert à dresser et réparer le bois de ...
BESANT
. s. m. Ancienne monnaie de l'empire de Constantinople ou Byzance. Besant d'or. Besant d'argent. On paya tant de besants pour la rançon de ce prince. BESANT, en termes de ...
BESET
. s. m. T. de Trictrac. Il se dit Du coup de dés par lequel un joueur amène deux as. J'ai amené beset.
BESI
. s. m. Nom générique qu'on donne à plusieurs espèces de poires, en y ajoutant le nom du pays d'où elles sont tirées. Besi d'Heri. Besi de la Motte. Besi Chaumontel.
BESICLES
. s. f. pl. Sorte de lunettes à branches, qui se fixent à la tête. Mettre ses besicles. Avoir toujours des besicles sur le nez. Porter des besicles. Il est familier. Fig. et ...
BESOGNE
. s. f. Travail, ouvrage ; action par laquelle on fait une oeuvre. Avoir de la besogne. Mettre la main à la besogne. Aller à sa besogne. Être à sa besogne. Une longue ...
BESOGNER
. v. n. Faire une besogne, faire de la besogne. Nous avons bien besogné. Il est familier et il vieillit.
BESOIGNEUX
, EUSE. adj. Qui est dans la gêne, dans le besoin. Ces gens-là sont devenus bien besoigneux. Il est familier.
BESOIN
. s. m. Manque, privation de quelque chose qui est nécessaire. On lui a donné de l'argent, il en avait bien besoin. Avez-vous besoin de quelque chose ? Je n'ai plus besoin de ...
BESSON
, ONNE. adj. Jumeau, l'un des deux enfants d'une même couche. Il est vieux.
BESTIAIRE
. s. m. Il se dit de Ceux qui, chez les anciens Romains, étaient destinés à combattre dans le cirque contre les bêtes féroces.
BESTIAL
, ALE. adj. Qui tient de la bête, qui appartient à la bête. Fureur bestiale.
BESTIALEMENT
. adv. En vraie bête. Vivre bestialement.
BESTIALITÉ
. s. f. Commerce contre nature avec une bête. Le crime de bestialité.
BESTIASSE
. s. f. Personne stupide, dépourvue d'esprit, de bon sens. C'est une bestiasse. Il est injurieux et populaire.
BESTIAUX
. s. m. pl. Il signifie la même chose que Bétail. Ce fermier a beaucoup de bestiaux. Il est riche en bestiaux. Ses étables sont remplies de différents bestiaux.
BESTIOLE
. s. f. Diminutif Petite bête. Une petite bestiole.   Il se dit, figurément et familièrement, Des enfants, des jeunes personnes qui ont peu d'esprit. Cet enfant-là n'est ...
BÊTA
. s. m. Il se dit de Quelqu'un qui est très-bête. C'est un gros bêta. Il est injurieux, et très-familier.
BÉTAIL
. s. m. coll. Troupeau de bêtes à quatre pieds, qu'on mène paître, comme boeufs, vaches, brebis, chèvres, cochons. Il ne se dit guère que De ces sortes d'animaux. Gros ...
BÊTE
. s. f. Animal privé de raison. Bête a quatre pieds. Bête brute. Bête sauvage. Bête farouche. Bête féroce. Bête privée. Bête à cornes. Bête à laine. Bête ...
BÉTEL
. s. m. Plante que l'on cultive dans plusieurs parties de l'Inde, et qui grimpe comme la vigne.  Il se dit aussi d'Un masticatoire dont les feuilles de bétel sont le principal ...
BÊTEMENT
. adv. En bête, sottement, stupidement. Il parle et agit bêtement. Il est familier.
BÊTISE
. s. f. Défaut d'intelligence, de jugement, de bon sens, ou des notions les plus communes. Il est d'une bêtise extrême. C'est sa bêtise qui l'a perdu.   Il se dit aussi Des ...
BÉTOINE
. s. f. T. de Botan. Plante labiée, fort commune, qui a une odeur pénétrante, et dont on fait usage en médecine. Tisane de bétoine. Les feuilles de la bétoine sont ...
BÉTON
. s. m. T. de Maçonnerie. Espèce de mortier fait de chaux, de sable et de gravier, et dont on se sert principalement pour les constructions hydrauliques, parce qu'il a la ...
BETTE
. s. f. Plante potagère, dont les feuilles ont une côte épaisse et large. Bette blanche, rouge, jaune. Une planche de bettes. Manger des bettes. Les feuilles de bette sont ...
BETTERAVE
. s. f. Espèce de bette, de poirée, dont les racines, appelées également Betteraves, sont grosses, charnues, d'une saveur sucrée, et se mangent ordinairement en salade, ...
BÉTYLE
. s. m. Espèce de pierre employée à faire les plus anciennes idoles, auxquelles on attribuait des vertus merveilleuses.
BEUGLEMENT
. s. m. Meuglement, mugissement ; le cri du taureau, du boeuf et de la vache. Le beuglement des vaches et des boeufs. De longs beuglements.
BEUGLER
. v. n. Meugler, mugir. Il ne désigne proprement que le cri du taureau, du boeuf et de la vache. Des boeufs et des vaches qui beuglent.   Il signifie aussi, familièrement et ...
BEURRE
. s. m. Substance alimentaire, grasse, onctueuse, et plus ou moins jaune, que l'on extrait de la crème en la battant. Battre le beurre. Beurre frais. Beurre frais battu. ...
BEURRÉ
. s. m. Sorte de poire fondante. Beurré blanc. Beurré gris. Beurré doré. Beurré rouge. Une poire de beurré.
BEURRÉE
. s. f. Tranche de pain sur laquelle on a étendu du beurre. Donner une beurrée à un enfant.
BEURRER
. v. a. Étendre du beurre sur du pain. Il ne s'emploie guère qu'au participe. BEURRÉ, ÉE. participe, Du pain beurré. Une tartine beurrée.
BEURRIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui vend du beurre. Fig. et fam., Il faut envoyer ce livre à la beurrière, il n'est bon que pour la beurrière, se dit D'un mauvais livre qui ne se ...
BÉVUE
. s. f. Méprise, erreur où l'on tombe par ignorance, par inadvertance. Il a fait une infinité de bévues dans son livre, dans sa traduction. Relever une bévue. Une ...
BEY
. s. m. Titre qui signifie Seigneur, et que les Turcs donnent au gouverneur d'une province ou d'une ville. Le bey de Tunis.
BEZESTAN
. s. m. Nom donné, dans les principales villes de Turquie, à des marchés publics, qui sont des espèces de halles couvertes.
BEZET
. s. m. T. de Trictrac. Voyez BESET.
BÉZOARD
. s. m. Concrétion pierreuse qui se forme dans le corps de certains animaux, et à laquelle on attribuait jadis de grandes vertus. Bézoard de porc-épic, de chèvre, de ...
BIAIS
. s. m. Obliquité ; ligne oblique, sens oblique. Il y a du biais dans ce bâtiment, dans cette chambre. On a fait cette palissade pour cacher le biais du mur. Cette maison ...
BIAISEMENT
. s. m. Manière d'aller en biaisant. Au figuré, Détour pour tromper. Il est peu usité.
BIAISER
. v. n. Être de biais, aller de biais. Ce chemin, ce mur biaise.   Il signifie, figurément, User de finesses, employer des moyens détournés. Je vous engage à lui parler ...
BIBERON
. s. m. Petit vase qui a un bec ou tuyau par lequel on fait boire un petit enfant ou un malade. Boire avec un biberon. Élever un enfant au biberon.
BIBERON
, ONNE. s. Celui, celle qui aime le vin, qui en boit volontiers. C'est un bon biberon. C'est une biberonne. Il est familier.
BIBLE
. s. f. L'Écriture sainte, l'Ancien et le Nouveau Testament. La sainte Bible. Le texte de la Bible. Les passages de la Bible. La version de la Bible. Bible latine. Bible ...
BIBLIOGRAPHE
. s. m. Celui qui est versé dans la connaissance des livres, des éditions, etc., et plus particulièrement Celui qui écrit sur cette matière. Un savant bibliographe.
BIBLIOGRAPHIE
. s. f. Science du bibliographe.
BIBLIOGRAPHIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient, qui a rapport à la bibliographie. Les connaissances bibliographiques.
BIBLIOMANE
. s. m. Celui qui a la manie des livres, qui recherche avec une sorte de passion les livres précieux et rares.
BIBLIOMANIE
. s. f. Manie d'avoir des livres, et surtout des livres précieux et rares. Avoir la bibliomanie.
BIBLIOPHILE
. s. m. Celui qui aime, qui recherche les livres rares et précieux, et particulièrement les éditions bonnes et correctes. Il est bon d'être bibliophile, mais il ne faut pas ...
BIBLIOTHÉCAIRE
. s. m. Celui qui est préposé à la garde, au soin d'une bibliothèque. Bibliothécaire du Vatican. Bibliothécaire du roi. Bibliothécaire de l'Institut.
BIBLIOTHÈQUE
. s. f. Lieu où l'on tient un grand nombre de livres rangés en ordre. Faire bâtir une bibliothèque. La bibliothèque du Vatican. Fonder une bibliothèque publique. La ...
BIBLIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient, qui est propre à la Bible. Livres bibliques. Style biblique.   Style biblique, se dit aussi Du style par lequel on imite ou la ...
BIBUS
  (On prononce l'S.) T. de mépris. Il ne s'emploie guère qu'avec la préposition de, pour désigner Une chose qui mérite peu d'attention, qui est de nulle valeur. C'est une ...
BICEPS
. s. m. (On prononce le P et l'S.) T. d'Anat., emprunté du latin. Il se dit de Quelques muscles dont la partie supérieure est divisée en deux. Le biceps du bras. Le biceps ...
BICHE
. s. f. La femelle du cerf. Un faon de biche. Un pied de biche.   En Ébénisterie, Table à pieds de biche, Table dont les pieds sont légèrement recourbés en dehors par ...
BICHET
. s. m. Ancienne mesure de capacité pour le blé et pour d'autres grains, contenant en blé-froment environ vingt-deux livres. Il se disait également de La mesure et de Ce ...
BICHON
, ONNE. s. Sorte de petit chien, qui a le nez court, et le poil long, soyeux et ondoyant. Un joli bichon. Une belle bichonne.
BICHONNER
. v. a. Friser, boucler la chevelure, de façon à lui donner quelque ressemblance avec la tête frisée du bichon ; par extension, Attifer, pomponner. On a trop bichonné ...
BICOQUE
. s. f. T. de Guerre. Petite ville ou place de peu d'importance et de peu de défense. La réputation de ce général échoua devant une bicoque. Cette bicoque arrêta longtemps ...
BIDET
. s. m. Petit cheval. Monter sur un bidet. Acheter un petit bidet.   Double bidet, Bidet plus grand et plus renforcé que les bidets ordinaires. BIDET, dans les Postes aux ...
BIDON
. s. m. Espèce de broc de bois qui contient environ cinq pintes.  Il se dit aussi d'Un vase de fer-blanc propre à contenir de l'eau ou tout autre liquide, à l'usage des ...
BIEF
. s. m. Voyez BIEZ.
BIEN
. s. m. Il se dit, au sens physique et au sens moral, de Ce qui est utile, avantageux, agréable. Bien solide. Bien imaginaire. Bien durable. Quel bien nous en est-il ...
BIEN-AIMÉ
, ÉE. adj. Qui est fort chéri, qui est aimé de préférence à tout autre. C'est son fils bien-aimé. C'est sa fille bien-aimée.   Il est aussi substantif. C'est le ...
BIEN-DIRE
. s. m. Il s'emploie dans ces phrases familières, Être sur son bien-dire, se mettre sur son bien-dire, Affecter de bien parler. Quand il se met sur son bien-dire. Il est sur ...
BIEN-DISANT
, ANTE. adj. Qui parle bien et avec facilité. On le dit aussi par opposition à Médisant. C'est un homme bien-disant. Il est peu usité.
BIEN-ÊTRE
. s. m. Tout ce qui contribue à une existence agréable et commode ; Cette existence même. Il a le nécessaire, mais il n'a pas le bien-être. Il regrette le bien-être ...
BIEN-FONDS
. s. m. Il se dit Des biens immeubles, comme les terres, les maisons ; et on ne l'emploie guère qu'au pluriel. Être riche en biens-fonds.
BIEN-TENANT
, ANTE. s. T. de Jurispr. ancienne. Celui, celle qui tient, qui possède les biens d'une succession, ou des biens grevés d'hypothèques. Il fut attaqué comme bien-tenant. Elle ...
BIENFAISANCE
. s. f. (On prononce dans le discours ordinaire Bienfesance, Bienfesant ; mais, au théâtre et dans le discours soutenu, on prononce Bienfèsance, bienfèsant. ) Inclination ...
BIENFAISANT
, ANTE. adj. Qui aime à faire du bien aux autres, et qui en fait. Il est généreux et bienfaisant. Cette femme est très-bienfaisante. Avoir l'humeur bienfaisante, le ...
BIENFAIT
. s. m. Bien qu'on fait à quelqu'un ; service, bon office que l'on rend ; grâce, faveur que l'on accorde. Je n'oublierai jamais un si grand bienfait. C'est un bienfait ...
BIENFAITEUR
, TRICE. s. Celui, celle qui a fait quelque bien, qui a rendu quelque service ou accordé quelque grâce. C'est votre bienfaiteur. Elle est votre bienfaitrice. C'est le ...
BIENHEUREUX
, EUSE. adj. Fort heureux, extrêmement heureux. Bienheureux qui peut vivre en paix. L'Écriture dit : Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice. État ...
BIENNAL
, ALE. adj. Qui dure deux ans. Il se dit surtout en parlant De charges, d'emplois. L'exercice biennal d'un office. Magistrature biennale. Emplois biennaux.
BIENSÉANCE
. s. f. Convenance, rapport de ce qui se dit ou se fait, avec ce qui est dû aux personnes, à l'âge, au sexe, à la condition, et avec les usages reçus, les moeurs publiques, ...
BIENSÉANT
, ANTE. adj. Qu'il sied bien de faire, de dire, etc. Il est bienséant aux jeunes gens de respecter la vieillesse, de n'être pas trop pressés de parler. Cela n'est pas ...
BIENTÔT
. adv. de temps Dans peu de temps, incessamment, promptement. Je pars bientôt. Je reviendrai bientôt. Il sera bientôt revenu. Il a été bientôt prêt. La chose a été ...
BIENVEILLANCE
. s. f. Affection, bonne volonté, disposition favorable envers quelqu'un. Se sentir de la bienveillance pour quelqu'un. Gagner, captiver, se concilier la bienveillance de ...
BIENVEILLANT
, ANTE. adj. Qui a de la bienveillance, ou Qui marque de la bienveillance. Il s'est montré fort bienveillant à mon égard. Il l'a fait de la manière la plus bienveillante. ...
BIENVENU
, UE. adj. Que l'on accueille avec plaisir. C'est un homme qui est bienvenu partout . Fam., Vous ne seriez pas bienvenu à lui aller dire cela, Il vous accueillerait fort mal, ...
BIENVENUE
. s. f. L'heureuse arrivée de quelqu'un. Il ne se dit proprement que De la première fois qu'on arrive en quelque endroit, ou qu'on est reçu dans un corps, lorsque la coutume ...
BIENVOULU
, UE. adj. Qui est aimé, à qui l'on veut du bien. On écrit aussi, Bien voulu, en deux mots : voyez le participe de VOULOIR. Il est vieux.
BIÈRE
. s. f. (Quelques-uns écrivent, Bierre. ) Boisson fermentée, qui se fait avec du blé ou de l'orge, et du houblon. Double bière. Bière forte. Petite bière. Bière ...
BIÈRE
. s. f. Cercueil ; sorte de coffre, fait de planches, où l'on enferme un corps mort pour le porter et le déposer en terre. Mettre un corps dans la bière. Clouer une ...
BIÈVRE
. s. m. Ancien nom du castor.
BIEZ
. s. m. Canal qui conduit les eaux pour les faire tomber sur la roue d'un moulin. Le biez d'un moulin.   En termes de Ponts et Chaussées, Le biez supérieur et le biez ...
BIFFER
. v. a. Effacer ce qui est écrit, en sorte qu'on ne le puisse lire, et qu'il soit annulé. On l'emploie surtout en termes de Pratique et de Comptabilité. Il fut ordonné par ...
BIFIDE
. adj. des deux genres T. de Botan. Qui est fendu en deux jusqu'à la moitié de sa longueur, environ. Calice bifide. Pétale bifide. Stigmate bifide. --- Plusieurs autres ...
BIFTECK
. s. m. T. de Cuisine, qui est une altération du mot anglais Beef-steak ou stake. Tranche de boeuf grillée. Bifteck aux pommes de terre. Bifteck au cresson. Bifteck à ...
BIFURCATION
. s. f. L'endroit où une chose fourche et se divise en deux. La bifurcation d'un chemin, du tronc d'un arbre, de la racine d'une dent.
BIFURQUER
(SE). v. pron. Se diviser en deux, fourcher. Il s'emploie surtout en termes d'Anatomie et de Botanique. Quelquefois les racines des dents molaires se bifurquent vers le bout. ...
BIGAME
. adj. des deux genres T. de Droit criminel. Qui a commis le crime de bigamie, c'est-à-dire, qui est marié à deux personnes en même temps. Il est bigame. Elle est bigame.   ...
BIGAMIE
. s. f. T. de Droit criminel. Crime qui consiste à être marié avec deux personnes en même temps. Il fut accusé de bigamie. Crime de bigamie.   Il signifie aussi, en termes ...
BIGARADE
. s. f. Espèce d'orange aigre et un peu amère, sur la peau de laquelle il y a quelques excroissances. Grosse bigarade. Jus de bigarade. Sauce à la bigarade.
BIGARREAU
. s. m. Espèce de cerise rouge et blanche, de la forme des guignes, mais d'une chair plus ferme. Les bigarreaux sont sujets aux vers.
BIGARREAUTIER
. s. m. Arbre qui porte des bigarreaux.
BIGARRER
. v. a. Rassembler sur un fond quelconque des couleurs qui tranchent, ou qui sont mal assorties. Il a trop bigarré sa livrée. Fig. et fam., Bigarrer ses ouvrages de ...
BIGARRURE
. s. f. Variété de couleurs tranchantes, ou mal assorties. Il y a trop de bigarrure à ce lit, à cette robe.   Il s'emploie aussi figurément, comme dans ces phrases : ...
BIGLE
. adj. des deux genres Louche, qui a un oeil ou les deux yeux tournés en dedans. Un homme bigle. Une femme bigle. Il est bigle. On le fait quelquefois substantif. Un bigle. Une ...
BIGLER
. v. n. Regarder en bigle. Il s'accoutume à bigler.
BIGNE
. s. f. Tumeur au front, qui provient d'un coup ou d'une chute. Il est vieux.
BIGORNE
. s. f. Espèce d'enclume à deux cornes ou saillies latérales.
BIGOT
, OTE. adj. Dévot outré et superstitieux. Il est bigot. Elle est très-bigote.   Il se dit quelquefois De l'air, des manières, etc. Airs bigots. Manières bigotes.   Il est ...
BIGOTERIE
. s. f. Dévotion outrée, attachement superstitieux aux moindres pratiques extérieures de la religion. Toute sa dévotion n'est que bigoterie. Elle est d'une bigoterie ...
BIGOTISME
. s. m. Caractère du bigot.
BIGUE
. s. f. T. de Marine. Il se dit de Mâts ou mâtereaux qui ont à leur extrémité des poulies garnies de cordages, et qui servent à élever ou à soutenir des fardeaux. Les ...
BIJON
. s. m. T. de Pharmacie. Nom que l'on donne quelquefois à la térébenthine commune.
BIJOU
. s. m. Petit ouvrage de luxe, précieux par le travail ou par la matière, et qui sert à la parure. Cette femme a de beaux bijoux.   Il se dit aussi Des petites curiosités ...
BIJOUTERIE
. s. f. Profession de celui qui fait commerce de bijoux. Il s'est mis dans la bijouterie.   Il se dit aussi Des objets de ce commerce. Ce marchand a une belle boutique de ...
BIJOUTIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui fait et qui vend des bijoux.
BILAN
. s. m. T. de Jurispr. commerciale. État indiquant la situation de l'actif et du passif d'un négociant en faillite. Rédiger, dresser un bilan. Présenter, donner son ...
BILBOQUET
. s. m. Sorte de jouet de bois où d'ivoire, formé d'un petit bâton tourné, dont un bout est pointu et l'autre terminé par une espèce de petite coupe, et auquel est ...
BILE
. s. f. Liquide, humeur sécrétée par le foie : elle est d'une consistance et d'une couleur variables, ordinairement d'un jaune tirant sur le vert, et d'une saveur amère. ...
BILIAIRE
. adj. des deux genres T. d'Anat. Qui a rapport à la bile. Conduits, pores biliaires. Pierre, concrétion biliaire.
BILIEUX
, EUSE. adj. T. de Médec. Qui abonde en bile, ou qui a rapport à la bile, qui en résulte. Tempérament bilieux. Complexion bilieuse. Une personne bilieuse. Teint bilieux. ...
BILL
. s. m. Mot de la langue anglaise qui signifie, Projet d'acte du parlement d'Angleterre. La chambre des lords a rejeté le bill. Ce bill a passé à la majorité de soixante ...
BILLARD
. s. m. (Les L sont mouillées dans ce mot et les suivants.) Jeu qui se joue avec des boules d'ivoire sur une table garnie de rebords ou bandes rembourrées, couverte d'un tapis ...
BILLARDER
. v. n. Toucher deux fois sa bille avec la queue, ou Pousser les deux billes à la fois. On perd le coup quand on billarde. Vous avez billardé. Voyez QUEUTER.
BILLE
. s. f. Boule d'ivoire avec laquelle on joue au billard. Pousser une bille. Bille blanche. Bille rouge ; etc. La partie ordinaire se joue avec trois billes, deux blanches et ...
BILLEBARRER
. v. a. Bigarrer par un mélange bizarre de diverses couleurs. On a billebarré ce papier de tenture d'une étrange façon. Il est familier et peu usité. BILLEBARRÉ, ÉE. ...
BILLEBAUDE
. s. f. Confusion, désordre. C'est une billebaude que tout ce ménage-là. Il est familier.  À la billebaude, Sans ordre et en confusion. Tout cela s'est fait à la ...
BILLET
. s. m. Petit écrit que l'on adresse à quelqu'un ; petite lettre missive dans laquelle on peut se dispenser des formules de compliments usitées dans les lettres. Écrire un ...
BILLETER
. v. a. Attacher des étiquettes, des numéros, etc., sur des marchandises. Il faut billeter ces pièces de drap, de soie, etc. Il est vieux : on dit, Étiqueter. BILLETÉ, ...
BILLETTE
. s. f. Petit écriteau qu'on met aux endroits où un péage est établi, pour avertir les passants d'acquitter le droit. BILLETTE, en termes de Blason, Pièce d'armoirie en ...
BILLEVESÉE
. s. f. Discours frivole, conte vain et ridicule. Il ne nous a entretenus que de billevesées. C'est un donneur de billevesées. Tout ce qu'il dit n'est que billevesée.   Il ...
BILLION
. s. m. (On prononce Bilion. ) T. d'Arithm. Mille millions ; ce qu'on nomme, en termes de Finances, Un milliard.
BILLON
. s. m. (Les L sont mouillées dans ce mot et dans ses dérivés.) Monnaie de cuivre pur, ou de cuivre mêlé avec un peu d'argent, comme les sous. Monnaie de billon.   Il se ...
BILLON
. s. f. T. d'Agricult. Il se dit de Certains ados plus ou moins larges et bombés, qu'on forme dans un terrain avec la charrue, et qui sont séparés par des raies profondes. ...
BILLONNAGE
. s. m. Délit de celui qui fait un trafic illégal de monnaies défectueuses. Il a été puni pour billonnage, pour crime de billonnage. Ce terme n'est plus employé dans ...
BILLONNAGE
. s. m. T. d'Agricult. Action de faire des billons dans un champ, dans un terrain ; L'ouvrage qui en résulte.
BILLONNEMENT
. s. m. Action de billonner. Il est maintenant presque inusité.
BILLONNER
. v. n. Faire un trafic illégal de monnaies défectueuses ; substituer des espèces défectueuses à de bonnes. Cet homme est enrichi à billonner. Il est maintenant presque ...
BILLONNEUR
. s. m. Celui qui se rend coupable de billonnage, qui a l'habitude de billonner. Ce commis, ce marchand est un grand billonneur. Il est maintenant presque inusité.
BILLOT
. s. m. Gros tronçon de bois cylindrique ou taillé carrément, s'élevant ordinairement à hauteur d'appui, et dont la partie supérieure présente une surface plane. ...
BIMBELOT
. s. m. Jouet d'enfants, comme poupée, cheval de bois, etc.
BIMBELOTERIE
. s. f. Profession de celui qui fait, qui vend des bimbelots, des jouets d'enfants.  Il se dit aussi Des marchandises qui consistent en bimbelots. Acheter de la bimbeloterie. ...
BIMBELOTIER
. s. m. Fabricant, marchand de bimbelots ou jouets d'enfants.
BINAGE
. s. m. T. d'Agricult. Action de biner, seconde façon que l'on donne aux terres labourables et aux vignes. BINAGE, dans la Discipline ecclésiastique, signifie, L'action d'un ...
BINAIRE
. adj. des deux genres T. d'Arithm. Qui est composé de deux unités. Nombre binaire.   Arithmétique binaire, Système de numération dans lequel on exprime tous les nombres ...
BINARD
. s. m. Chariot à quatre roues d'égale hauteur, avec un plancher sur lequel on met de grands fardeaux.
BINER
. v. a. T. d'Agricult. Donner une seconde façon aux terres labourables, aux vignes. Biner un champ. Biner les vignes. BINER, est aussi verbe neutre, et se dit, dans la ...
BINET
. s. m. Petit ustensile qui est ordinairement en forme de bobèche, avec une pointe ou un godet au milieu, et qu'on met dans le chandelier pour brûler la chandelle ou la ...
BINOCLE
. s. m. Lunette qu'on tient à la main, qui est formée de deux branches réunies dans une seule charnière, et qui sert à voir les objets des deux yeux en même temps. Acheter ...
BINÔME
. s. m. T. d'Algèbre. Quantité algébrique composée seulement de deux termes unis entre eux par les signes plus (+) ou moins (-). A + B est un binôme qu'on exprime ainsi : ...
BIOGRAPHE
. s. m. Auteur qui a écrit une ou plusieurs vies particulières.
BIOGRAPHIE
. s. f. Genre d'ouvrage qui a pour objet des vies particulières. La Biographie universelle. La Biographie des Contemporains. Article de biographie.   Il se dit aussi de La ...
BIOGRAPHIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient à la biographie. Recherches biographiques. Détails biographiques. Notice biographique. Dictionnaire biographique.
BIPÈDE
. adj. des deux genres Il se dit Des animaux à deux pieds, qui marchent à deux pieds. Les oiseaux sont bipèdes.   Il se prend aussi substantivement, au masculin. Les ...
BIQUE
. s. f. La femelle du bouc, la chèvre. Il est familier.
BIQUET
. s. m. Le petit d'une bique.  Il se dit aussi d'Une espèce de trébuchet qui sert à peser de l'or ou de l'argent.
BIRÈME
. s. f. T. d'Antiq. Sorte de galère qui avait deux rangs de rames de chaque côté.
BIRIBI
. s. m. Jeu de hasard qui se joue avec des boules creuses dans lesquelles sont des numéros correspondants à ceux d'un tableau. Banquier de biribi. Tableau de biribi. Jouer au ...
BIRLOIR
. s. m. Tourniquet qui sert à retenir un châssis de fenêtre levé.
BIS
, ISE (On ne prononce pas l'S au masculin.) Brun. Il ne se dit proprement que Du pain et de la pâte. Pain bis. Pâte bise. Un lièvre mis en pâte bise. Fam., Cette femme ...
BIS
. adv. emprunté du latin. (On prononce l'S.) Une seconde fois. Il s'emploie pour avertir ou pour demander de répéter, de recommencer ce que l'on vient de dire, de chanter ...
BISAÏEUL
. s. m. Père de l'aïeul ou de l'aïeule. Bisaïeul paternel. Bisaïeul maternel. Ses bisaïeuls vivent encore.
BISAÏEULE
. s. f. Mère de l'aïeul ou de l'aïeule.
BISANNUEL
, ELLE. adj. (On fait sentir les deux N.) T. de Botan. Il se dit Des plantes qui périssent après avoir subsisté pendant deux années. Le chardon est bisannuel, est une plante ...
BISBILLE
. s. f. (Les L sont mouillées.) Petite querelle sur des objets futiles. Ces gens-là sont toujours en bisbille. Il est familier.
BISCAÏEN
. s. m. Gros mousquet qui porte beaucoup plus loin que les fusils ordinaires. On dit aussi, adjectivement, Mousquet biscaïen.   Il se dit également de Balles de fonte ou de ...
BISCORNU
, UE. adj. Qui a une forme irrégulière, baroque. Bâtiment biscornu.   Il se dit, figurément, De l'esprit, et des conceptions de l'esprit. Esprit biscornu. Ouvrage biscornu. ...
BISCOTIN
. s. m. Sorte de petit biscuit ferme et cassant.
BISCUIT
. s. m. Pain en forme de galette ronde ou carrée, auquel on a donné deux cuissons pour le durcir, et dont on fait provision pour les voyages sur mer. Biscuit frais. Vieux ...
BISE
. s. f. Vent du nord. Il fait une bise qui coupe le visage. J'entends souffler la bise. Un lieu exposé à la bise. Vent de bise.   Il se dit poétiquement pour L'hiver. Dès ...
BISEAU
. s. m. Extrémité ou bord coupé en biais, en talus. Il se dit surtout Du bord des glaces de miroir, des glaces de voiture, etc., et Du tranchant de certains outils. Faire ...
BISER
. v. n. T. d'Agricult. Il se dit Des graines céréales qui dégénèrent d'année en année. Ce froment, ces avoines ont bisé.
BISER
. v. a. Reteindre. Il faudra biser cette étoffe. BISÉ, ÉE. participe
BISET
. s. m. Espèce de pigeon qui a la chair plus noire que les autres, et qui s'écarte du colombier pour chercher sa nourriture. On dit quelquefois adjectivement, Pigeon biset. ...
BISETTE
. s. f. Espèce de petite dentelle de bas prix. Employer de la bisette. Ce n'est que de la bisette.
BISMUTH
. s. m. Métal fragile, d'un blanc jaunâtre, et formé de grandes lames brillantes. Le bismuth sert à la préparation du blanc de fard. On le nomme aussi Étain de glace. ...
BISON
. s. m. Boeuf sauvage de l'Amérique septentrionale.
BISONNE
. s. f. Sorte de toile grise qui sert principalement à faire des doublures, et qu'on nomme ainsi à cause de sa couleur.
BISQUAIN
. s. m. Peau de mouton en laine.
BISQUE
. s. f. T. du Jeu de paume. Avantage qu'un joueur accorde à un autre lorsqu'il lui donne quinze, en lui laissant la liberté de placer cet avantage à son choix dans la ...
BISQUE
. s. f. T. de Cuisine. Potage fait avec un coulis d'écrevisses, et garni de différents ingrédients.  Demi-bisque, Bisque dont le coulis est plus léger, et où il entre ...
BISSAC
. s. m. Sorte de sac, ouvert en long par le milieu, et fermé par les deux bouts, en sorte qu'il forme comme un double sac. Porter un bissac sur l'épaule. Fam., Cet homme ...
BISSECTION
. s. f. T. de Géom. Division d'un angle, d'une ligne, etc., en deux parties égales.
BISSEXE
. adj. des deux genres Voyez BISSEXUEL.
BISSEXTE
. s. m. L'addition qui se fait d'un jour, tous les quatre ans, au mois de février, lequel est alors de vingt-neuf jours. On aura bissexte cette année.
BISSEXTIL
, ILE. adj. Il se dit De l'année où se rencontre le bissexte. L'an bissextil. L'année bissextile.
BISSEXUEL
, ELLE. adj. T. de Botan. Il se dit Des plantes qui ont l'organe mâle et l'organe femelle réunis dans la même fleur ou sur le même pied. On dit aussi, Bissexe.
BISSUS
. s. m. Voyez BYSSUS.
BISTOQUET
. s. m. T. du Jeu de billard. Sorte de masse avec laquelle on jouait pour éviter de billarder. Le mot et la chose ont vieilli.
BISTORTE
. s. f. T. de Botan. Plante, espèce de renouée, qu'on nomme ainsi parce que ses racines sont tortues et repliées en forme d'S.
BISTOURI
. s. m. Instrument de chirurgie, qui a la forme d'un petit couteau, et qui sert à faire des incisions. La lame, le manche d'un bistouri. Ouvrir une tumeur avec le bistouri, d'un ...
BISTOURNER
. v. a. Tourner, courber un objet dans un sens contraire au sens naturel, de manière à le déformer. Cette acception est familière.  Il signifie aussi, Tordre les vaisseaux ...
BISTRE
. s. m. Suie détrempée, dont on se sert pour faire des dessins au lavis, et dont la couleur est d'un jaune de rouille. Dessin au bistre. Étoffe couleur de bistre.
BITORD
. s. m. T. de Marine. Petit cordage composé de deux, trois, ou même quatre fils de caret, goudronnés et tortillés ensemble. Bitord en deux, en trois, en quatre.
BITUME
. s. m. Matière inflammable, liquide et jaunâtre, ou solide et noire, qui se trouve principalement dans le sein de la terre, et qui sert à différents usages dans les arts. ...
BITUMINEUX
, EUSE. adj. Qui contient du bitume, ou Qui a les qualités du bitume. Terre bitumineuse. Les tourbes sont bitumineuses.
BIVAC
ou BIVOUAC. s. m. T. de Guerre. Il ne se disait autrefois que d'Une garde extraordinaire faite la nuit en plein air. Être de garde au bivac. Aller au bivac.   Il signifie ...
BIVALVE
. adj. des deux genres T. de Conchyliologie et de Botanique. Qui est formé de deux pièces ou valves. Coquille, coquillage bivalve. La capsule du lilas, le noyau de la ...
BIVAQUER
ou BIVOUAQUER. v. n. T. de Guerre. Camper en plein air, à la belle étoile. L'armée a bivaqué trente-cinq jours de suite. Ils furent obligés de bivaquer dans la neige, sur ...
BIVOUAC
, BIVOUAQUER Voyez BIVAC, BIVAQUER.
BIZARRE
. adj. des deux genres Fantasque, capricieux, extravagant. Un homme bizarre. Un esprit bizarre. Avoir l'humeur bizarre. Sentiments, goûts bizarres. Opinions bizarres. Idée ...
BIZARREMENT
. adv. D'une façon bizarre. Agir bizarrement. Être bizarrement habillé.
BIZARRERIE
. s. f. Caractère de ce qui est bizarre. La bizarrerie de l'humeur, de l'esprit, des goûts, des opinions, etc. La bizarrerie des modes, des saisons, des langues, etc. La ...
BLAFARD
, ARDE. adj. Pâle. Il ne se dit guère que Des couleurs ternes, et D'une lumière faible. Couleur blafarde. Teint blafard. Visage blafard. Un ciel blafard. Lumière blafarde. ...
BLAGUE
. s. f. Vessie, ou petit sachet de grosse toile ou de peau, dans lequel les fumeurs mettent le tabac dont ils font usage.
BLAIREAU
. s. m. Mammifère d'Europe, sorte de bête puante qui se creuse un terrier. La chasse du blaireau. Puant comme un blaireau. De la graisse de blaireau. Un pinceau de poil de ...
BLÂMABLE
. adj. des deux genres Digne de blâme, répréhensible. Une personne blâmable. Une action blâmable. Des erreurs blâmables.
BLÂME
. s. m. Sentiment ou discours par lequel on condamne une personne, une action, une opinion. Tout flatteur est digne de blâme. Une action digne de blâme. Encourir le blâme. ...
BLÂMER
. v. a. Improuver, reprendre, condamner. Blâmer une personne, une action. Blâmer hautement, ouvertement. On ne saurait le blâmer. Tout le monde a blâmé son procédé. ...
BLANC
, ANCHE. adj. Qui est de la couleur du lait, de la neige, etc. Marbre blanc. Satin blanc. Plume blanche. Papier blanc, très-blanc. Couleur blanche. Ruban blanc. Écharpe ...
BLANC-BEC
. s. m. Il se dit d'Un jeune homme sans expérience. Ce n'est qu'un blanc-bec. Il est très-familier.
BLANC-MANGER
. s. m. T. de Cuisine. Voyez BLANC.
BLANCHAILLE
. s. f. Fretin, menu poisson. On nous servit un plat de blanchaille. Un étang où il n'y a que de la blanchaille.
BLANCHÂTRE
. adj. des deux genres Tirant sur le blanc. Couleur blanchâtre. Liqueur blanchâtre.
BLANCHE
. s. f. T. de Musique. Note qui vaut la moitié d'une ronde ou deux noires.
BLANCHEMENT
. adv. D'une manière propre. Il ne se dit qu'en parlant Du linge de corps, et n'est guère usité que dans cette phrase familière, Tenir blanchement. Il faut tenir les enfants ...
BLANCHERIE
. s. f. Voyez BLANCHISSERIE.
BLANCHET
. s. m. T. d'Impr. Morceau d'étoffe de laine ou de soie dont on garnit le tympan d'une presse, pour amortir le coup de la platine, et rendre ainsi le foulage plus ...
BLANCHEUR
. s. f. La couleur blanche, la qualité de ce qui est blanc. La blancheur du lait. La blancheur de la neige. Une blancheur qui éblouit. Une blancheur éblouissante, éclatante. ...
BLANCHIMENT
. s. m. Action de blanchir, ou Le résultat de cette action. Il ne se dit guère qu'en parlant Des pièces de toile entières, de la cire, de la monnaie d'argent, etc. Le ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.054 c;