Слова на букву bouf-cham (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву bouf-cham (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
BREF
. s. m. Lettre pastorale du pape. Il reçut un bref du pape. Solliciter, obtenir un bref. Le secrétaire des brefs. Bref apostolique.   Il se dit aussi d'Un petit ...
BREGIN
. s. m. T. de Pêche. Espèce de filet à mailles étroites.
BRÉHAIGNE
. adj. f. Il se dit Des femelles des animaux qui sont stériles. Ainsi on appelle Carpe bréhaigne, Une carpe qui n'a ni oeufs ni laite. BRÉHAIGNE, se dit quelquefois, ...
BRELAN
. s. m. Sorte de jeu qui se joue à trois, à quatre ou à cinq, et où l'on ne donne que trois cartes à chaque joueur. Jouer au brelan. Caver au brelan.   Avoir brelan, Avoir ...
BRELANDER
. v. n. Jouer continuellement à quelque jeu de cartes que ce soit. Ne faire que brelander. Il est familier, et se prend toujours en mauvaise part.
BRELANDIER
, IÈRE. s. T. injurieux. Celui, celle qui fréquente les maisons de jeu ; et, dans un sens moins défavorable, Celui, celle qui joue continuellement aux cartes.
BRELLE
. s. f. Assemblage de pièces de bois en radeaux, dont on forme un train pour le faire flotter. Quatre brelles font un train complet.
BRELOQUE
. s. f. Curiosité de peu de valeur. Cet homme vend bien cher ses breloques.   Il se dit, particulièrement, Des cachets et autres petits bijoux qu'on attache aux chaînes de ...
BRELOQUE
. s. f. T. militaire. Voyez BERLOQUE.
BRELUCHE
. s. f. Droguet de fil et de laine.
BRÈME
. s. f. Poisson d'eau douce, qui est large et plus plat que la carpe.
BRENEUX
, EUSE. adj. Sali de matière fécale. Une chemise breneuse. Il est bas.
BRÉSIL
. s. m. Sorte de bois rouge, qui est propre à la teinture, et qui paraît avoir donné son nom au pays du Brésil, d'où l'on en tire beaucoup. Brésil de Fernambouc, de ...
BRÉSILLER
. v. a. Rompre par petits morceaux. Voilà qui est tout brésillé. BRÉSILLÉ, ÉE. participe
BRÉSILLET
. s. m. L'espèce de bois de Brésil la moins estimée.
BRÉTAILLER
. v. n. Être dans l'habitude de fréquenter les salles d'armes et de tirer l'épée. Il se prend toujours en mauvaise part.
BRÉTAILLEUR
. s. m. Celui qui brétaille. On le dit surtout d'Un homme qui met l'épée à la main pour la moindre bagatelle. Il est familier.
BRETAUDER
. v. a. Tondre inégalement. On a bretaudé ce chien. Prov. et par plaisanterie, Bretauder les cheveux de quelqu'un, Les lui couper trop courts.  Bretauder un cheval, Lui ...
BRETELLE
. s. f. Sorte de bande plate et plus ou moins large, que l'on passe sur les épaules et qui sert à porter certaines choses. Bretelle de cuir. On se sert de bretelles pour porter ...
BRETTE
. s. f. Épée. Il ne se dit que familièrement et par plaisanterie. C'est un batteur de pavé, qui porte toujours une brette.
BRETTELER
. v. a. T. d'Archit. Tailler une pierre ou gratter un mur avec des instruments à dents. BRETTELÉ, ÉE. participe
BRETTEUR
. s. m. Celui qui aime à se battre à l'épée, à ferrailler. Il est familier.
BREUIL
. s. m. T. d'Eaux et Forêts. Bois taillis ou buisson enfermé de haies, dans lequel les bêtes se retirent.
BREUVAGE
. s. m. Boisson, liqueur à boire. Breuvage agréable, délicieux. Breuvage salutaire. Composer un breuvage. Breuvage amer, empoisonné. Breuvage mortel. Breuvage mixtionné. ...
BREVET
. s. m. Il se disait proprement autrefois d'Une sorte d'expédition non scellée par laquelle le roi accordait quelque grâce, ou quelque titre de dignité. Le brevet d'une ...
BREVETER
. v. a. Donner un brevet à quelqu'un. Se faire breveter par le gouvernement. BREVETÉ, ÉE. participe, Qui a un brevet. Breveté du roi. Un inventeur breveté.
BRÉVIAIRE
. s. m. Livre contenant l'office que ceux qui sont dans les ordres sacrés, ou qui jouissent de quelque bénéfice, sont obligés de dire tous les jours. Bréviaire romain. ...
BRIBE
. s. f. Gros morceau de pain. Une bribe de pain. Manger une bribe de pain bis. Il est populaire. BRIBES, au pluriel, se dit, par extension et familièrement, Des restes d'un ...
BRIC-À-BRAC
. s. m. Il ne s'emploie que dans cette locution vulgaire, Marchand de bric-à-brac, Marchand qui achète et qui revend toute sorte de vieille ferraille, de vieux cuivres, de ...
BRICK
. s. m. (Quelques-uns écrivent, Brig. ) T. de Marine. Bâtiment à deux mâts, qui a son grand mât incliné vers l'arrière. Brick du commerce. Brick de guerre. Équiper un ...
BRICOLE
. s. f. Partie du harnais d'un cheval de trait, contre laquelle s'appuie son poitrail lorsqu'il va en avant. Une bricole neuve, une bricole usée.   Il se dit aussi de ...
BRICOLER
. v. n. Jouer de bricole, soit à la paume, soit au billard. Il est adroit à bricoler.   Il se dit aussi, figurément et familièrement, De celui qui ne va pas droit, qui ...
BRIDE
. s. f. La partie du harnais d'un cheval, qui sert à le conduire, et qui est composée de la têtière, des rênes et du mors. Mettre la bride à un cheval. Lui tenir la bride ...
BRIDER
. v. a. Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc. Brider un cheval, et absolument, Brider. Il est temps de brider. Bridez, il faut partir. Fig. et fam., Brider le nez ...
BRIDON
. s. m. Espèce de bride légère dont le mors brisé n'a point de branches, et qu'on emploie quelquefois indépendamment de la bride. Mener un cheval en bridon, avec un ...
BRIEF
, IÈVE. adj. Court, de peu de durée, prompt. On ne le dit plus guère qu'au féminin et dans ces locutions, Briève description, briève narration, Courte description, courte ...
BRIÈVEMENT
. adv. En peu de mots. Il nous raconta la chose brièvement. Expliquez-moi cela brièvement et nettement.
BRIÈVETÉ
. s. f. Courte durée. La brièveté de la vie. La brièveté du temps. La brièveté de son règne l'empêcha d'exécuter tout ce qu'il avait projeté.
BRIG
. s. m. T. de Marine. Voyez BRICK.
BRIGADE
. s. f. Corps de troupes composé de plusieurs bataillons ou escadrons, sous le commandement d'un officier général. Il se dit ordinairement d'Un corps formé de deux ...
BRIGADIER
. s. m. On appelait autrefois Brigadier des armées du roi, Un officier supérieur dont le grade tenait le milieu entre ceux de colonel et de maréchal de camp.  Il se dit ...
BRIGAND
. s. m. Celui qui exerce habituellement le brigandage. Une troupe, une bande de brigands. Un chef de brigands.   Il se dit, par extension, de Ceux qui font des exactions et ...
BRIGANDAGE
. s. m. Volerie, pillage, crime commis avec violence et à main armée, et le plus souvent par des malfaiteurs réunis en troupe. Ce n'était alors que brigandages par toute la ...
BRIGANDEAU
. s. m. Diminutif de Brigand. Il se dit ordinairement d'Un praticien fripon, d'un agent d'affaires qui vole ses clients. Il est familier.
BRIGANDER
. v. n. Se livrer au brigandage, se conduire en brigand. Des gens qui se sont réunis pour brigander. C'est un homme qui n'a fait que brigander toute sa vie. Il est familier. ...
BRIGANDINE
. s. f. Sorte d'armure ancienne en forme de corset ou de cotte de mailles.
BRIGANTIN
. s. m. T. de Marine. Petit bâtiment à un ou deux mâts, gréé comme un brick, et qui n'a qu'un pont. Autrefois les brigantins allaient à voiles et à rames. Courir la mer, ...
BRIGANTINE
. s. f. T. de Marine. Petit bâtiment en usage dans la Méditerranée.  Il se dit aussi d'Une sorte de voile particulière au brigantin.
BRIGNOLE
. s. f. Sorte de prune desséchée qui vient de Brignoles, ville de Provence. Une boîte de prunes de Brignoles. Une compote de brignoles. De bonnes brignoles.
BRIGUE
. s. f. Manoeuvre secrète et détournée, poursuite vive pour obtenir quelque chose par le moyen de plusieurs personnes qu'on engage dans ses intérêts. Faire une brigue, des ...
BRIGUER
. v. a. Tâcher d'obtenir quelque chose par brigue, par cabale, par le moyen de plusieurs personnes qu'on engage dans ses intérêts. Briguer le ministère. Briguer un ...
BRIGUEUR
. s. m. Celui qui brigue. Il y avait beaucoup de brigueurs pour cette charge. Il est peu usité.
BRILLAMMENT
. adv. D'une manière brillante. Ce morceau de musique a été brillamment exécuté. Cet officier s'est montre brillamment dès sa première campagne.
BRILLANT
, ANTE. adj. Qui brille, qui a beaucoup d'éclat. Brillant comme un soleil. Une lumière brillante. Un diamant fort brillant. Des yeux brillants. On dit dans un sens analogue, ...
BRILLANTER
. v. a. T. de Lapidaire. Tailler des diamants à facettes, par-dessous comme par-dessus. Brillanter un diamant. Fig., Brillanter son style, Le charger d'ornements ...
BRILLER
. v. n. Reluire, jeter une lumière étincelante, avoir de l'éclat. Le soleil brille. Les étoiles brillent. Il y a des diamants qui brillent plus les uns que les autres. On ...
BRIMBALE
. s. f. Levier qui sert à faire aller une pompe. En termes de Marine, on dit aussi, Bringuebale.
BRIMBALER
. v. a. Agiter, secouer par un branle réitéré. Il se dit principalement en parlant Des cloches, quand on les sonne longtemps et jusqu'à l'importunité. On n'a fait que ...
BRIMBORION
. s. m. Colifichet, babiole, chose de peu de valeur. Que voulez-vous faire de tant de brimborions, de tous ces brimborions ? Il est familier.
BRIN
. s. m. Ce que le grain ou la graine pousse d'abord hors de terre. Brin d'herbe. La grêle n'a pas laissé dans ce pré un brin d'herbe. Le seigle et le froment ont déjà ...
BRINDE
. s. f. Coup qu'on boit à la santé de quelqu'un, et qu'on porte à un autre. Porter des brindes. Boire des brindes à la ronde. Il est familier et peu usité. Prov. et fig., ...
BRINDILLE
. s. f. Branche d'un arbre, mince et courte.
BRINGUEBALE
. s. f. Voyez BRIMBALE.
BRIOCHE
. s. f. Sorte de pâtisserie. Bonne brioche. Commander des brioches à un pâtissier. Manger de la brioche.
BRION
. s. m. T. de Botan. Mousse qui croît sur l'écorce des arbres, et particulièrement sur celle des chênes.
BRIQUE
. s. f. Terre argileuse et rougeâtre, pétrie, moulée ordinairement en forme de carreau plus ou moins épais, puis séchée au soleil ou cuite au feu, et dont on se sert ...
BRIQUET
. s. m. Petite pièce d'acier dont on se sert pour tirer du feu d'un caillou. Battre le briquet. Quand le briquet frappe la pierre, il en fait sortir des étincelles.   Il se ...
BRIQUETAGE
. s. m. Maçonnerie de briques. Construire en briquetage.   Il se dit aussi d'Un enduit sur lequel on trace des joints et des refends, pour donner à une construction ...
BRIQUETER
. v. a. Appliquer un enduit sur une muraille, et y tracer des joints et des refends, pour imiter la brique. Briqueter un mur. BRIQUETÉ, ÉE. participe, Tout le devant de la ...
BRIQUETERIE
. s. f. Lieu où l'on fait de la brique.
BRIQUETIER
. s. m. Celui qui fait ou qui vend de la brique.
BRIQUETTE
. s. f. Petite masse faite de houille, ou de tourbe, ou de tan, et qui sert de combustible. Un cent de briquettes. Brûler des briquettes.
BRIS
. s. m. (On prononce l'S.) T. de Palais. Rupture faite avec violence d'un scellé ou d'une porte fermée. Le juge ordonna le bris des portes. Il est accusé de bris de ...
BRISANT
. s. m. T. de Marine. Il se dit Des rochers, des écueils à fleur d'eau, sur lesquels la mer se brise en formant des vagues écumeuses. Il y a dans cette passe un brisant qui la ...
BRISCAMBILLE
. s. f. Voyez BRUSQUEMBILLE.
BRISE
. s. f. T. de Marine. Nom générique qu'on donne au vent, quand il n'est pas très-violent. Petite brise. Jolie brise. Bonne brise. Brise faible. Le souffle de la brise.   ...
BRISE-GLACE
. s. m. Espèce d'arc-boutant qu'on met en avant des piles d'un pont pour briser les glaces et les séparer. Des brise-glace.
BRISE-RAISON
. s. m. Il se dit d'Une personne qui parle ordinairement à tort et à travers. Cet homme est un brise-raison. Ces jeunes étourdis sont de vrais brise-raison. Il est familier.
BRISE-SCELLÉ
. s. m. Celui qui rompt le scellé apposé par l'autorité légale. Il est peu usité.
BRISE-TOUT
. s. m. Il se dit d'Un étourdi ou d'un maladroit qui brise tout ce qui lui tombe sous la main. Il est familier.
BRISE-VENT
. s. m. T. d'Agricult. Clôture, abri, plantation destinée à garantir des arbres et des plantes de l'action du vent. Des brise-vent.
BRISÉES
. s. f. pl. Branches que le veneur rompt aux arbres, ou qu'il sème dans son chemin, pour reconnaître l'endroit où est la bête, et où on l'a détournée. Faire des brisées. ...
BRISEMENT
. s. m. Choc violent des flots qui se brisent contre un rocher, une digue, une côte, etc. Le brisement des flots fait beaucoup de bruit en cet endroit. Fig., Brisement de ...
BRISER
. v. a. Rompre, casser, mettre en pièces. Briser une glace, un miroir, une porte. Briser les mottes d'un champ labouré. Le coup lui brisa l'os. Briser en mille pièces. Le ...
BRISEUR
. s. m. Celui qui brise, qui rompt quelque chose. Il ne se dit guère qu'en parlant Des hérétiques qui brisaient les images, et qu'on nommait Iconoclastes ou Briseurs d'images. ...
BRISIS
. s. m. T. d'Archit. L'angle que forment les deux plans d'un comble brisé. Il loge dans les brisis du château.
BRISOIR
. s. m. Instrument qui sert à briser certaines choses, et principalement le chanvre ou la paille.
BRISQUE
. s. f. Sorte de jeu de cartes. Faisons une partie de brisque.   Il se dit également, à ce Jeu, d'Une carte qui est atout. J'avais trois brisques dans mon jeu.
BRISURE
. s. f. Partie brisée, cassée. Il y a des brisures dans ce parquet, dans cette boiserie.   Il se dit aussi en parlant Des ouvrages de menuiserie ou de serrurerie dont les ...
BROC
. s. m. (On ne prononce pas le C, excepté dans les vers, où on le fait rimer avec Froc, troc, etc. ) Vaisseau portatif d'une assez grande capacité, communément de bois, ...
BROCANTAGE
. s. m. Action de brocanter, commerce de celui qui brocante.
BROCANTER
. v. n. Acheter, revendre ou troquer des marchandises de hasard. Il se dit particulièrement Des marchands de tableaux, bronzes, médailles, bijoux, porcelaines, etc. C'est un ...
BROCANTEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui brocante. C'est un fin brocanteur. Il fait le métier de brocanteur. C'est une brocanteuse.
BROCARD
. s. m. Parole de moquerie, raillerie piquante. Donner un brocard, des brocards. Lancer des brocards. Essuyer des brocards. Un diseur de brocards.
BROCARDER
. v. a. Piquer par des paroles plaisantes et satiriques. Brocarder le tiers et le quart. Il est familier. BROCARDÉ, ÉE. participe
BROCARDEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui dit des brocards. C'est un brocardeur odieux.
BROCART
. s. m. Étoffe de soie brochée d'or ou d'argent. Brocart d'or. Brocart d'argent. Habit de brocart. Jupe de brocart. Du brocart de Venise, de Lyon, de Gênes.
BROCATELLE
. s. f. Étoffe fabriquée à la manière du brocart, mais de moindre valeur. Une tapisserie de brocatelle. De la brocatelle de Venise. BROCATELLE, se dit aussi d'Une sorte ...
BROCHAGE
. s. m. T. de Librairie. Action de brocher un livre, des livres ; ou Le résultat de cette action. Le brochage a coûté tant.
BROCHANT
  T. de Blason. Voyez BROCHER .
BROCHE
. s. f. Ustensile de cuisine, instrument de fer long, étroit, pointu par un bout et coudé par l'autre ou garni d'une poulie, et que l'on passe au travers de la viande qu'on ...
BROCHÉE
. s. f. Toute la quantité de viande qu'on fait rôtir à une broche en une fois. Une brochée de viande. Il y avait au feu je ne sais combien de brochées de viande.
BROCHER
. v. a. Passer l'or, la soie, etc., en différents sens dans une étoffe, en y figurant un dessin. Brocher une étoffe ; la brocher d'or et d'argent ; la brocher de soie.   ...
BROCHET
. s. m. Poisson d'eau douce, qui a la chair blanche et ferme, la tête longue, et les dents pointues. Un gros brochet. Un vieux brochet. Le brochet est vorace. Brochet carreau, ...
BROCHETON
. s. m. Petit brochet.
BROCHETTE
. s. f. Petite broche de fer, de bois, et quelquefois d'argent, dont on se sert, soit pour assujettir la viande à la broche, soit pour faire rôtir ou griller de petites ...
BROCHEUR
, EUSE. s. Ouvrier, ouvrière qui broche des livres.
BROCHOIR
. s. m. Marteau de maréchal, propre à ferrer les chevaux.
BROCHURE
. s. f. Action de brocher un livre, des livres ; ou Le résultat de ce travail. Cette femme est occupée à la brochure. Des livres en feuilles et en brochure. Dans le premier ...
BROCOLI
. s. m. Espèce de chou qui nous vient d'Italie, et dont on a conservé le nom italien. Brocoli blanc. Brocoli violet. Les brocolis se mangent accommodés comme les ...
BRODEQUIN
. s. m. Sorte de chaussure antique qui couvre le pied et une partie de la jambe, et qui n'est en usage que dans certaines grandes cérémonies. Mettre les sandales et les ...
BRODER
. v. a. Travailler avec l'aiguille sur quelque étoffe, et y faire des dessins, des ouvrages en relief avec de l'or, de la soie, etc. Broder une robe, un habit, un gilet, un ...
BRODERIE
. s. f. Ouvrage que l'on fait en brodant. Broderie relevée. Broderie plate. Riche broderie. Broderie au métier. Broderie d'or, de soie, de laine. Travailler en broderie. Faire ...
BRODEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui brode. Porter une étoffe chez le brodeur. Une habile brodeuse. Prov. et fig., Autant pour le brodeur, s'emploie Pour exprimer qu'on n'ajoute pas ...
BROIE
. s. f. Instrument propre à briser la tige du chanvre et du lin, pour détacher la filasse de la chènevotte.
BROIEMENT
ou BROÎMENT. s. m. Action de broyer. Le broiement des couleurs. On est parvenu à pratiquer le broiement de la pierre dans la vessie.
BRONCHADE
. s. f. Action de broncher. Son cheval fit une bronchade. Il vieillit.
BRONCHE
. s. f. T. d'Anat. Chacun des deux conduits qui naissent de la bifurcation de la trachée-artère, et par lequels l'air s'introduit dans les poumons. Inflammation des bronches. ...
BRONCHER
. v. n. Faire un faux pas, chopper. Une pierre m'a fait broncher. Un cheval qui bronche.   Il s'emploie figurément, au sens moral, et signifie, Faillir. Il ne faut pas ...
BRONCHIES
. s. f. pl. Voyez BRANCHIES.
BRONCHIQUE
. adj. des deux genres T. d'Anat. Qui a rapport ou qui appartient aux bronches. Veines, artères bronchiques. Nerfs bronchiques.
BRONCHOTOMIE
. s. f. (On prononce Bronkotomie. ) T. de Chirur. Opération qui consiste à faire une ouverture aux voies aériennes. Quand on la pratique au larynx, elle prend le nom de ...
BRONZE
. s. m. Alliage de cuivre, d'étain et de zinc. Une statue de bronze. Un cheval de bronze. Des médailles de bronze. Graver sur le bronze. Fondeur en bronze. Couler en ...
BRONZER
. v. a. Peindre en couleur de bronze. Bronzer une statue, un vase.   Bronzer un canon de fusil, Lui donner, par le moyen du feu, une couleur bleuâtre, qui sert à le ...
BROQUART
. s. m. Nom que les chasseurs donnent à quelques bêtes fauves d'un an. Les chiens lancèrent un broquart.
BROQUETTE
. s. f. Sorte de petit clou de fer à tête. Attacher une estampe avec une broquette. On l'emploie au singulier dans un sens collectif, pour désigner Une certaine quantité ...
BROSSAILLES
. s. f. pl. Voyez BROUSSAILLES.
BROSSE
. s. f. Ustensile servant à nettoyer les vêtements, les meubles, etc., et fait ordinairement d'un assemblage de poils de cochon ou de sanglier, quelquefois de crins de ...
BROSSER
. v. a. Frotter avec une brosse, nettoyer avec une brosse. Brosser un habit. Se brosser la tête. Brosser un cheval. On dit, dans un sens analogue, Brosser quelqu'un, Lui ...
BROSSER
. v. n. T. de Chasse. Courre à cheval ou à pied au travers des bois les plus épais et les plus forts. Brosser dans les forêts, dans les bois.
BROSSERIE
. s. f. Art ou commerce du brossier.  Il se dit aussi d'Un lieu où l'on fabrique des brosses.
BROSSIER
. s. m. Celui qui fait ou vend des brosses. La boutique d'un brossier. Marchand brossier.
BROU
. s. m. L'écale, l'enveloppe verte des noix. Le brou des noix sert à divers usages, selon qu'il est préparé. Teindre un plancher avec du brou de noix. Des noix confites ...
BROUÉE
. s. f. Bruine, brouillard. Une brouée qui s'élève. La brouée tombe. Une brouée qui se dissipe. Brouée froide. Brouée épaisse.
BROUET
. s. m. Espèce de bouillon au lait et au sucre. Il ne se dit guère que dans ces locutions, maintenant peu usitées, Le brouet de l'accouchée, le brouet de l'épousée.   ...
BROUETTE
. s. f. Espèce de petit tombereau qui n'a qu'une roue en avant, et qu'on pousse devant soi. On se sert de la brouette pour transporter des terres, des pierres, du fumier, et ...
BROUETTER
. v. a. Transporter dans une brouette. Brouetter de la terre, du sable, etc.   Il signifie aussi, Mener dans une petite chaise à deux roues. Se faire brouetter par la ville. ...
BROUETTEUR
. s. m. Celui qui traînait les brouettes de place ou vinaigrettes, dans lesquelles on se faisait voiturer par la ville.
BROUETTIER
. s. m. Celui qui transporte des terres, des pierres ou d'autres fardeaux dans une brouette.
BROUHAHA
. s. m. Bruit confus qui s'élève dans une assemblée nombreuse, dans une foule, et qui est un signe d'approbation ou d'improbation. À cette tirade, on a fait, il s'est ...
BROUILLAMINI
. s. m. Désordre, brouillerie, confusion. Il y a un peu de brouillamini dans ce ménage. Il y a bien du brouillamini dans cette affaire, Elle est fort embrouillée, on n'y ...
BROUILLARD
. s. m. Vapeur plus ou moins épaisse, et ordinairement froide, qui obscurcit l'air. Un brouillard épais. Un léger brouillard. Brouillard qui s'élève, qui se dissipe. Un ...
BROUILLE
. s. f. Brouillerie. Il y a de la brouille dans le ménage. Il est familier.
BROUILLEMENT
. s. m. Mélange, confusion. Il est familier.
BROUILLER
. v. a. Mettre pêle-mêle, mêler. Il a brouillé tous ses papiers. Brouiller plusieurs vins les uns avec les autres. Brouiller des oeufs en les faisant cuire.   Brouiller ...
BROUILLERIE
. s. f. Désunion, mésintelligence, dissension. Il est survenu une brouillerie entre eux. C'est lui qui est cause de leur brouillerie, de toutes ces brouilleries.
BROUILLON
, ONNE. adj. Qui met, qui se plaît à mettre le trouble et la confusion dans les affaires. Cet homme a l'esprit brouillon, l'humeur brouillonne.   Il se prend aussi ...
BROUILLON
. s. m. Ce qu'on écrit d'abord, ce qu'on jette d'abord sur le papier, pour le mettre ensuite au net ; et Le papier même sur lequel on a écrit le brouillon. Je n'en ai fait ...
BROUIR
. v. a. Il se dit Du soleil qui dessèche et brûle les productions végétales, telles que les blés, les fruits, les feuilles des arbres, etc. Le soleil, qui s'est montré ...
BROUISSURE
. s. f. Dommage que la gelée cause aux fleurs, aux premiers bourgeons des arbres, etc.
BROUSSAILLES
. s. f. pl. Épines, ronces, et autres arbustes semblables qui croissent dans les forêts, dans les terrains incultes. Ce terrain est couvert de broussailles. Passer à travers ...
BROUSSIN
. s. m. Excroissance ligneuse qui vient sur le tronc ou sur les branches de certains arbres. Broussin d'érable, d'orme, de buis. On emploie le broussin d'érable dans la ...
BROUT
. s. m. Pousse des jeunes taillis au printemps. Les cerfs aiment le brout, vont au brout.
BROUTANT
, ANTE. adj. Qui broute. En Vénerie, Les bêtes broutantes, Le cerf, le daim, le chevreuil, etc.
BROUTER
. v. a. Paître ; manger l'herbe, ou les feuilles des arbres. Il ne se dit guère qu'en parlant De l'herbe qui tient à la terre, et Des feuilles attachées à l'arbre. Les ...
BROUTILLES
. s. f. pl. Menues branches d'arbres dont on fait des fagots. Un fagot de broutilles.   Il se dit, figurément et familièrement, de Plusieurs petites choses inutiles et de peu ...
BROYER
. v. a. (Il se conjugue comme Employer. ) Casser, piler, triturer de manière à réduire en poudre ou en pâte. Broyer du poivre. Broyer menu. Les dents servent à broyer ...
BROYEUR
. s. m. Celui qui broie. Ce marchand de couleurs occupe tant de broyeurs. Broyeur de chanvre. Voyez BROIE.
BROYON
. s. m. T. d'Impr. Instrument, espèce de molette de bois qui sert à prendre l'encre et à l'étaler, quand on fait usage de balles, au lieu d'employer le rouleau.
BRU
. s. f. La femme du fils par rapport au père et à la mère de ce fils. On la nomme plus ordinairement Belle-fille. Elle a épousé mon fils, c'est ma bru.
BRUANT
. s. m. Voyez BRÉANT.
BRUCELLES
. s. f. pl. T. d'Arts. Sorte de petites pinces dont les branches font ressort, et qui servent à prendre, à tenir des pièces légères. Des brucelles d'horloger.
BRUGNON
. s. m. Espèce de pêche ou de pavie qui a la peau lisse et fine. Brugnon violet. Brugnon jaune.
BRUINE
. s. f. Petite pluie très-fine, et ordinairement froide, qui tombe lentement. La bruine a gâté les blés.
BRUINER
. v. impersonnel Il se dit De la bruine qui tombe. Il bruine. Il ne pleut pas bien fort, il ne fait que bruiner. BRUINÉ, ÉE. participe, Il n'est usité qu'en parlant Des ...
BRUIRE
. v. n. (Il n'est guère usité qu'à l'infinitif, à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif, et aux troisièmes personnes de l'imparfait. Il bruit. Il ...
BRUISSEMENT
. s. m. Espèce de bruit confus. Le bruissement des flots, des vents. Bruissement d'oreilles : voyez BOURDONNEMENT.
BRUIT
. s. m. Son ou assemblage de sons, abstraction faite de toute articulation distincte, et de toute harmonie. Grand bruit. Petit bruit. Bruit léger. Bruit sourd. Bruit confus. ...
BRÛLANT
, ANTE. adj. Qui brûle, qui a une extrême chaleur. Le soleil est bien brûlant. Un vent brûlant. Des sables brûlants. Un climat brûlant. Un plat brûlant. Fièvre ...
BRÛLE-TOUT
. s. m. Sorte de petit cylindre d'ivoire ou de métal, sur lequel on met un bout de bougie ou de chandelle qu'on veut brûler entièrement. Acheter un brûle-tout, des ...
BRÛLEMENT
. s. m. Action de brûler, ou État de ce qui brûle. Le brûlement des marchandises prohibées, des titres, des papiers. Il est peu usité.
BRÛLER
. v. a. Consumer ou endommager par le feu. Brûler une maison. Brûler des vaisseaux. Brûler des papiers. Brûler une lettre. Chez les Grecs et chez les Romains, on brûlait ...
BRÛLERIE
. s. f. Lieu où l'on brûle du vin pour en faire de l'eau-de-vie ; fabrique d'eau-de-vie.
BRÛLEUR
. s. m. Il n'est guère usité que dans cette locution, Un brûleur de maisons, Un incendiaire. Prov., Il est fait comme un brûleur de maisons, se dit D'un homme mal habillé ...
BRÛLOT
. s. m. T. de Marine. Bâtiment rempli d'artifices et de matières combustibles, et destiné à incendier d'autres vaisseaux. Il y avait trente navires et six brûlots. Un ...
BRÛLURE
. s. f. Impression que le feu, ou toute autre substance échauffée à un très-haut degré, fait sur la peau, ou sur quelque autre matière, et qui va jusqu'à les altérer. Se ...
BRUMAIRE
. s. m. Le second mois du calendrier républicain.
BRUMAL
, ALE. adj. Qui vient l'hiver, qui appartient à l'hiver. Plante brumale. Les Romains célébraient, l'hiver, en l'honneur de Bacchus, les fêtes brumales. Il est peu usité.
BRUME
. s. f. Brouillard. Il se dit surtout Des brouillards qu'on observe sur la mer. Brume épaisse. Les ennemis se retirèrent à la faveur d'une brume qui survint.
BRUMEUX
, EUSE. adj. Couvert, chargé de brume, de brouillard. Temps brumeux. Ciel brumeux. Atmosphère brumeuse. Saison brumeuse.
BRUN
, UNE. adj. Qui est d'une couleur sombre, entre le roux et le noir. Teint brun. Cheveux bruns. Habit brun. Drap brun. Cheval bai brun. Gris brun. En parlant Des personnes, il ...
BRUNELLE
. s. f. T. de Botan. Plante labiée qui passe pour astringente.
BRUNET
, ETTE. s. Diminutif de Brun. Un beau brunet. Une petite brunette. Une jolie brunette.
BRUNETTE
. s. f. Il se disait autrefois de Petites chansons tendres et sur des airs faciles à chanter. Recueil de brunettes.
BRUNI
. s. m. Poli. Il se dit, en termes d'Orfévrerie, par opposition à Mat, qui désigne, La partie de l'ouvrage à laquelle on n'a pas donné le poli. Le mat et le bruni d'une ...
BRUNIR
. v. a. Rendre de couleur brune, peindre en brun. Le soleil lui a bruni le teint. Faire brunir une voiture.   Il signifie aussi, Polir, rendre brillant par le poli. Brunir de ...
BRUNISSAGE
. s. m. Action de brunir, de polir ; ou Le résultat même de ce travail. Le brunissage de la vaisselle, des ouvrages d'or et d'argent, de l'or appliqué sur la porcelaine. ...
BRUNISSEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui brunit les ouvrages d'or et d'argent. Porter de la vaisselle d'argent chez le brunisseur.
BRUNISSOIR
. s. m. Outil qui sert à brunir. Un brunissoir d'acier. Ce brunissoir est fait d'une dent de loup, d'une pierre dure.
BRUNISSURE
. s. f. Le poli d'un ouvrage qui a été bruni. Vous gâtez la brunissure de cet ouvrage.   Il se dit aussi de L'art du brunisseur. Apprendre la brunissure. BRUNISSURE, en ...
BRUSQUE
. adj. des deux genres Prompt et rude. Homme brusque. Femme brusque. Humeur brusque. Il est fort brusque dans ses reparties.   Il se dit, dans un sens analogue, Du ton, des ...
BRUSQUEMBILLE
. s. f. Jeu de cartes, qui peut se jouer à deux, trois, quatre ou cinq personnes : quand le nombre des joueurs est pair, on emploie un jeu de piquet entier ; dans le cas ...
BRUSQUEMENT
. adv. D'une manière brusque. Répondre brusquement. Faire brusquement quelque chose. Il me prit brusquement par le bras. Il me quitta brusquement.   Charger brusquement les ...
BRUSQUER
. v. a. Offenser quelqu'un par des paroles rudes, inciviles. C'est un homme grossier, il brusque tout le monde.   Brusquer la fortune, Tenter de réussir par des moyens ...
BRUSQUERIE
. s. f. Caractère d'une personne brusque ; Qualité de ce qui est brusque. Sa brusquerie le rend insupportable. La brusquerie de cette réponse me déconcerta.   Il se dit ...
BRUT
, UTE. adj. (On prononce le T de Brut. ) Qui est dans l'état grossier où la nature l'a produit. Matière brute. Mine brute.   Sucre brut, camphre brut, etc., Sucre non ...
BRUTAL
, ALE. adj. Tenant de la brute. Passion brutale. Instinct, penchant brutal. Des appétits brutaux.   Il signifie aussi, Grossier, violent, emporté. Homme brutal. Esprit ...
BRUTALEMENT
. adv. Avec brutalité, d'une manière violente et grossière. Traiter quelqu'un brutalement. Agir brutalement. Parler brutalement.
BRUTALISER
. v. a. Traiter quelqu'un durement et grossièrement. Il le brutalisa sans sujet. Ce maître brutalise ses écoliers. Il est familier. BRUTALISÉ, ÉE. participe
BRUTALITÉ
. s. f. Vice de l'homme brutal, grossièreté accompagnée de violence. Sa brutalité lui a fait beaucoup d'ennemis. Parler, répondre avec brutalité. Il y a de la brutalité ...
BRUTE
. s. f. Animal privé de raison. Il se dit principalement Des bêtes qui sont le plus dépourvues d'intelligence et de sensibilité. Il tient moins de l'homme que de la brute. ...
BRUYAMMENT
. adv. Avec grand bruit.
BRUYANT
, ANTE. adj. Qui fait du bruit, ou qui est accompagné de bruit. Flots bruyants. Musique bruyante. Des jeux bruyants. Des plaisirs bruyants. Une conversation bruyante.   Il ...
BRUYÈRE
. s. f. Plante ligneuse, dont le feuillage est toujours vert, et qui croît dans des terres incultes et stériles. Fagot de bruyères. Balai de bruyère. Une lande couverte de ...
BRYON
. s. m. T. de Botan. Voyez BRION.
BRYONE
. s. f. T. de Botan. Voyez COULEUVRÉE.
BUANDERIE
. s. f. Lieu où sont établis un fourneau et des cuviers pour faire la lessive.
BUANDIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui fait le premier blanchiment des toiles neuves. BUANDIÈRE, se dit aussi, dans quelques grands établissements, de La femme qui est chargée de ...
BUBALE
. s. m. T. d'Hist. nat. Espèce d'antilope d'Afrique, dont les cornes sont à double courbure, et ont la pointe en arrière. On le nomme aussi quelquefois Buffle.
BUBE
. s. f. Petite élevure, pustule qui vient sur la peau. Avoir des bubes sur le visage. Percer une bube.
BUBON
. s. m. T. de Chirur. Tumeur inflammatoire qui a son siége dans les glandes lymphatiques sous-cutanées. Il se dit plus particulièrement de Celle qui se forme aux glandes de ...
BUBONOCÈLE
. s. m. T. de Chirur. Hernie située dans l'aine, hernie inguinale.
BUCCAL
, ALE. adj. T. d'Anat. Qui a rapport à la bouche. Nerf buccal. Glandes buccales. Artère buccale. Membrane buccale.
BUCCIN
. s. m. T. de Conchyliologie. Genre de mollusques à coquille univalve en forme de cornet et tournée en spirale. On trouve des buccins dans la mer, dans les rivières et ...
BUCCINATEUR
. adj. et s. m. T. d'Anat. Il se dit D'un muscle qui occupe latéralement l'espace compris entre les deux mâchoires. Le muscle buccinateur. Le buccinateur.
BUCENTAURE
. s. m. Nom du vaisseau que montait le doge de Venise quand il faisait la cérémonie d'épouser la mer.
BUCÉPHALE
. s. m. Nom du cheval d'Alexandre, que l'on applique à Un cheval de parade ou de bataille, et quelquefois, par antiphrase, à Une rosse. C'est un vrai Bucéphale.
BÛCHE
. s. f. Morceau de gros bois de chauffage. Bûche de hêtre. Bûche de chêne. Bûche de bois flotté. Grosse bûche. Petite bûche. Mettre une bûche au feu. Par analogie, ...
BÛCHER
. s. m. Lieu où l'on serre le bois à brûler. Aller chercher du bois au bûcher. BÛCHER, se dit aussi d'Un amas de bois sur lequel on mettait anciennement les corps ...
BÛCHER
. v. a. T. de Charpentier de navires. Dégrossir une pièce de bois, la travailler grossièrement. Bûcher une pièce de bois à coups de hache.   Il signifie aussi, ...
BÛCHERON
. s. m. Celui qui travaille à abattre du bois dans une forêt. Bon bûcheron. Faire travailler des bûcherons. La cognée d'un bûcheron.
BÛCHETTE
. s. f. Diminutif Petit morceau de bois sec et menu. Les pauvres gens vont ramasser des bûchettes dans les bois.   Il se dit aussi Des petits brins de bois ou de paille avec ...
BUCOLIQUE
. adj. des deux genres Il se dit Des poésies pastorales. Poëme bucolique. Poésie bucolique. Il excelle dans le genre bucolique. On dit de même, Un poëte bucolique.   Il est ...
BUDGET
. s. m. Terme emprunté de l'anglais, qui s'emploie dans l'Administration publique, pour signifier, L'état annuel des dépenses qu'on présume avoir à faire, et des fonds ou ...
BUÉE
. s. f. Lessive. Faire la buée. Il est vieux.
BUFFET
. s. m. Espèce d'armoire pour enfermer la vaisselle et le linge de table.  Il se dit aussi de La table où l'on met une partie de la vaisselle qui doit servir au repas, avec ...
BUFFLE
. s. m. Espèce de boeuf plus gros et d'un naturel moins traitable que le boeuf ordinaire. De la corne de buffle. On mène les buffles par des anneaux qu'on leur passe dans les ...
BUFFLETERIE
. s. f. Dénomination générique des diverses bandes de buffle qui font partie de l'équipement d'un soldat, et qui servent à porter la giberne, le sabre, etc. Blanchir sa ...
BUFFLETIN
. s. m. Jeune buffle.
BUGLE
. s. f. T. de Botan. Plante labiée, à rejets rampants, qui était jadis fort vantée comme astringente et vulnéraire.
BUGLOSE
. s. f. T. de Botan. Plante potagère qui a beaucoup de rapport avec la bourrache, et qui est douée des mêmes propriétés médicinales. En Italie, on mange la buglose cuite ...
BUGRANE
. s. f. T. de Botan. Genre de plantes légumineuses qui comprend un grand nombre d'espèces. Voyez ARRÊTE-BOEUF.
BUIRE
. s. f. Vase à mettre des liqueurs. Buire d'argent. Buire d'or. Emplir une buire. Cette buire est vide. Il a vieilli.
BUIS
. s. m. Arbrisseau toujours vert, dont le bois, jaunâtre et très-dur, est d'un grand usage dans la tabletterie. Grand buis. Buis nain. Bordure de buis. Tondre le buis.   ...
BUISSON
. s. m. Hallier, touffe d'arbrisseaux ou d'arbustes sauvages, épineux. Buisson épais. Buisson d'épines. Buisson fort. Un buisson de roses. Dieu apparut à Moïse dans un ...
BUISSONNEUX
, EUSE. adj. Couvert de buissons. Un pays buissonneux.
BUISSONNIER
, IÈRE. adj. Il se dit Des lapins qui, n'ayant point de terrier, se retirent dans les buissons. Lapins buissonniers. Prov. et fig., Faire l'école buissonnière, se dit D'un ...
BULBE
. s. f. (Plusieurs le font masculin.) T. de Botan. Oignon de plante. La bulbe du lis. Une grosse bulbe.   Il se dit, en termes d'Anatomie, de Certaines parties renflées, ...
BULBEUX
, EUSE. adj. En Botanique, il signifie, Qui est formé d'une bulbe, ou Qui a une bulbe pour racine. Racine bulbeuse. Plantes bulbeuses.   Il signifie aussi, en termes ...
BULLAIRE
. s. m. Recueil de plusieurs bulles des papes. Le grand bullaire. Le bullaire d'un ordre religieux.
BULLE
. s. f. Globule rempli d'air qui s'élève quelquefois à la surface des eaux, qui se forme sur les liquides en ébullition ou en fermentation, etc. Bulle d'eau. Bulle d'air. ...
BULLE
. s. f. Lettre du pape expédiée en parchemin, et scellée en plomb. Il se dit ordinairement d'Une constitution générale. Fulminer, publier une bulle. La bulle du ...
BULLÉ
, ÉE. adj. (On fait sentir les deux L.) T. d'ancienne Chancellerie. Qui est en forme authentique. Une expédition, une commission bien bullée. Des lettres d'expédition bien ...
BULLETIN
. s. m. Petit papier sur lequel on donne par écrit son vote, pour concourir à une élection ou à une délibération. Écrire son bulletin. Faire son bulletin. Mettre son ...
BUPRESTE
. s. m. T. d'Hist. nat. Genre d'insectes coléoptères qui sont la plupart remarquables par la richesse et l'éclat des couleurs.
BURALISTE
. s. des deux genres Personne préposée à un bureau de payement, de distribution, de recette, etc. Un buraliste. Une buraliste. Les buralistes de la loterie.
BURAT
. s. m. Étoffe commune de laine.
BURATINE
. s. f. Popeline dont la chaîne est de soie, et la trame de grosse laine.
BURE
. s. f. Étoffe grossière faite de laine. Habit de bure. Être vêtu de bure. BURE, se dit aussi d'Un puits de mines, qui descend de la surface de la terre dans son ...
BUREAU
. s. m. Il signifie la même chose que Bure, et il a vieilli. Vêtu de bureau.
BUREAU
. s. m. Table destinée au travail des affaires, et sur laquelle on met des papiers, on compte de l'argent, on écrit, etc. On a compté l'argent sur le bureau. J'ai mis mes ...
BUREAUCRATIE
. s. f. Autorité, pouvoir des bureaux. Ce mot nouveau ne s'emploie guère que dans la conversation, pour exprimer L'influence abusive des commis dans l'administration.
BURETTE
. s. f. Petit vase à goulot, propre à contenir du vinaigre, de l'huile, etc. Burette de cristal. Burette de porcelaine, de faïence.   Il se dit, particulièrement, Des ...
BURGANDINE
. adj. et s. f. Il se dit De la plus belle espèce de nacre, qui est l'écaille du coquillage appelé Burgau. La nacre burgandine. La burgandine.
BURGAU
. s. m. Mollusque des Antilles, dont la coquille en limaçon fournit la nacre burgandine.
BURGRAVE
. s. m. Seigneur d'une ville : ancien titre de dignité en Allemagne. Burgrave de Magdebourg. Il n'y avait que quatre burgraves.
BURGRAVIAT
. s. m. Dignité de burgrave.
BURIN
. s. m. Instrument d'acier dont on se sert pour graver sur les métaux. Ouvrage fait avec le burin, fait au burin.   Il signifie, par extension, La manière de graver. Ce ...
BURINER
. v. a. Travailler avec le burin, travailler au burin, graver. Faire buriner des armes. Buriner une planche.   Il signifie, par analogie, Écrire avec une grande perfection. ...
BURLESQUE
. adj. des deux genres Qui est d'une bouffonnerie outrée et hors de nature. Vers burlesques. Style burlesque. Termes burlesques. Genre burlesque. Poëme burlesque.   Il se ...
BURLESQUEMENT
. adv. D'une manière burlesque. Il s'exprime toujours burlesquement. Il se met, il s'accoutre burlesquement.
BURSAL
, ALE. adj. Qui a pour objet un impôt extraordinaire, dans quelque nécessité publique. Édit bursal. Édits bursaux. Lois bursales.
BUSARD
. s. m. Oiseau de proie qui fait surtout la chasse aux poulets.
BUSC
. s. m. Espèce de lame d'ivoire, de bois, de baleine ou d'acier, plate, étroite, et arrondie par les deux bouts, qui sert à maintenir le devant d'un corps de jupe, d'un ...
BUSE
. s. f. Espèce d'oiseau de proie qui ne vaut rien pour la fauconnerie, et qui passe pour être fort stupide. Prov. et fig., On ne saurait faire d'une buse un épervier, On ...

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.026 c;