Слова на букву cont-déma (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву cont-déma (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
COUVREUR
. s. m. Artisan dont le métier est de couvrir les maisons. Couvreur en ardoise, en tuile, en chaume, etc. Il faut faire monter le couvreur sur ce toit. Maître couvreur. ...
COUVRIR
. v. a. ( Je couvre, tu couvres, il couvre ; nous couvrons, vous couvrez, ils couvrent. Je couvrais. Je couvris. J'ai couvert. Je couvrirai. Couvre. Que je couvre. Que je ...
COVENANT
. s. m. Nom donné à la ligue ou convention que les Écossais firent ensemble pour maintenir leur religion telle qu'elle était en 1580. Signer le covenant. Refuser le ...
COVENANTAIRE
. s. m. Celui qui avait adhéré au covenant.
COVENDEUR
. s. m. Celui qui vend avec un autre un objet possédé en commun.
CRABE
. s. m. Animal de mer, genre de crustacé à dix pattes, qui a le corps moins long et plus large que celui de l'écrevisse, et dont on mange la chair.
CRABIER
. s. m. Oiseau d'Amérique qui se nourrit de crabes, et qui ressemble au héron.
CRAC
*  Mot familier qui exprime le bruit que font certains corps durs, secs et solides, soit en se frottant violemment, soit en éclatant. Cric crac. Voyez cette onomatopée à ...
CRACHAT
. s. m. La salive ou la pituite que l'on crache. Gros crachat. Crachats muqueux, sanguinolents, etc. Prov. et fig., Cette maison n'est faite que de boue et de crachat, Elle ...
CRACHEMENT
. s. m. Action par laquelle on crache. Crachement continuel. Crachement de sang.
CRACHER
. v. a. Pousser, jeter dehors la salive, la pituite, ou toute autre chose qu'on a dans la bouche, dans la gorge, dans le poumon. Il crache du sang. Il crache le sang. Il ...
CRACHEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui crache souvent. C'est un vieux cracheur, un grand cracheur.
CRACHOIR
. s. m. Petit vase d'argent, de faïence, ou d'autre matière, dans lequel on crache. Crachoir d'argent.   Il se dit aussi d'Une espèce de boîte sans couvercle, remplie de ...
CRACHOTEMENT
. s. m. Action de crachoter. Il a un crachotement perpétuel.
CRACHOTER
. v. n. fréquentatif Cracher souvent et peu à la fois. Il ne fait que crachoter.
CRAIE
. s. f. Sorte de pierre calcaire et tendre, qui est blanche et propre à marquer. Les chimistes lui donnent le nom de Carbonate de chaux. Cela est blanc comme craie. Un morceau ...
CRAINDRE
. v. a. ( Je crains, tu crains, il craint ; nous craignons, vous craignez, ils craignent. Je craignais, vous craigniez. Je craignis. J'ai craint. Je craindrai. Crains. Que je ...
CRAINTE
. s. f. Appréhension, peur, sentiment pénible excité dans l'âme par l'image ou la pensée d'un mal à venir. Grande crainte. Juste crainte. La crainte du châtiment. La ...
CRAINTIF
, IVE. adj. Timide, peureux, sujet à la crainte. Naturel craintif. Âme craintive. Il est craintif de son naturel. On a rendu cet enfant trop craintif. Animal craintif.
CRAINTIVEMENT
. adv. Avec crainte. Il agit si craintivement en toutes choses. Parler craintivement. Il est peu usité.
CRAMOISI
. s. m. Sorte de teinture qui rend les couleurs où on l'emploie plus vives et plus durables. Étoffe teinte en cramoisi. Prov. et fig., Être sot, être laid en cramoisi, ...
CRAMOISI
, IE. adj. Qui est teint en cramoisi. Velours cramoisi. Soie cramoisie. Rouge cramoisi. Violet cramoisi. Fig. et fam., Devenir tout cramoisi, Rougir extrêmement de ...
CRAMPE
. s. f. Contraction spasmodique, involontaire et douloureuse qui se fait sentir principalement à la jambe et au pied. Il lui prit une crampe, il fut saisi par une crampe en ...
CRAMPON
. s. m. Pièce de fer recourbée, à une ou plusieurs pointes, qui sert, dans les ouvrages de maçonnerie, de charpenterie ou de menuiserie, à attacher fortement quelque ...
CRAMPONNER
. v. a. Attacher avec un crampon. Il faut cramponner cette pièce de bois. Cramponnez bien cette serrure.   Cramponner des fers de cheval, Y faire des crampons.  Cramponner ...
CRAMPONNET
. s. m. Petit crampon. Il se dit plus ordinairement de La partie d'une serrure dans laquelle se meut le pêne.
CRAN
. s. m. Entaille qu'on fait à un corps dur, pour accrocher ou arrêter quelque chose. Faire un cran. Le cran d'une arbalète. Hausser ou baisser une crémaillère d'un ...
CRAN
. s. m. Voyez RAIFORT.
CRÂNE
. s. m. Le têt de l'homme et des animaux ; l'assemblage des os de la tête, qui contient le cerveau. La capacité du crâne. Les sutures du crâne. Les trous, la cavité du ...
CRÂNE
. s. m. Tapageur, homme qui fait le rodomont. C'est un crâne. Faire le crâne. On l'emploie quelquefois adjectivement. Il est crâne. Il a l'air crâne. Ce mot est ...
CRÂNERIE
. s. f. Action de crâne, bravade ; caractère du crâne. Ses crâneries n'épouvantent personne. Sa crânerie me déplait. Il est familier.
CRANOLOGIE
. s. f. T. de Médec. Connaissance des protubérances ou bosses que présente le crâne, et des indices que certains anatomistes en tirent pour déterminer les dispositions ...
CRAPAUD
. s. m. Reptile amphibie et ovipare qui ressemble à la grenouille. Crapaud de terre. Crapaud de marais. Gros crapaud. Vilain crapaud. La bave d'un crapaud. Le venin d'un ...
CRAPAUDAILLE
. s. f. Il se dit par corruption de Crépodaille, et signifie, Une sorte de crêpe fort délié et fort clair. Une coiffe de crapaudaille.
CRAPAUDIÈRE
. s. f. Lieu où se trouvent beaucoup de crapauds.  Il se dit, figurément et familièrement, d'Un lieu bas, humide, sale, malpropre, etc. Ce jardin est une crapaudière, une ...
CRAPAUDINE
. s. f. Espèce de pierre qu'on croyait autrefois se trouver dans la tête d'un crapaud, et qui est une dent ou un palais de poisson pétrifié. Enchâsser une crapaudine. ...
CRAPAUDINE
. s. f. T. de Botan. Plante labiée, à laquelle on donne aussi le nom de Sidéritis, et qui passe pour vulnéraire.
CRAPOUSSIN
. s. m. Sorte d'animal crustacé.
CRAPOUSSIN
, INE. s. T. populaire qui se dit, par dérision, Des gens petits et contrefaits. Ce n'est qu'un crapoussin, une crapoussine.
CRAPULE
. s. f. Débauche habituelle et grossière. Il se dit surtout Des excès dans le boire et le manger. Honteuse, vilaine crapule. Il aime la crapule. Il se plaît, il est plongé ...
CRAPULER
. v. n. Être, vivre dans la crapule. C'est un homme qui ne fait que crapuler, qui aime à crapuler. Il crapule jour et nuit. Il est très-familier et peu usité.
CRAPULEUX
, EUSE. adj. Qui se plaît dans la crapule. Homme crapuleux. Femme crapuleuse.   Il signifie aussi, Qui a rapport à la crapule. Avoir des goûts crapuleux, des inclinations ...
CRAQUELIN
. s. m. Espèce de gâteau qui craque sous les dents lorsqu'on le mange. Craquelin aux oeufs. Craquelin au beurre. Faire des craquelins. Manger des craquelins.
CRAQUEMENT
. s. m. Le bruit que font certains corps en craquant. Avez-vous entendu le craquement de cette poutre ? Un craquement de dents.
CRAQUER
. v. n. Il se dit Pour exprimer le bruit que font certains corps en se frottant violemment, ou en éclatant. Les vis du pressoir craquaient. Le plancher est si chargé, que ...
CRAQUERIE
. s. f. Menterie, hâblerie. Il est populaire.
CRAQUÈTEMENT
. s. m. Convulsion dans les muscles des mâchoires, qui fait craquer les dents. Voyez CRAQUEMENT.
CRAQUETER
. v. n., fréquentatif de Craquer. Craquer souvent et avec petit bruit. Quand on jette du sel, du laurier dans le feu, on l'entend craqueter. CRAQUETER, se dit aussi Pour ...
CRAQUEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui ne fait que mentir et se vanter faussement. C'est un grand craqueur, une grande craqueuse. Il est populaire.
CRASE
. s. f. T. de Gram. grecque. Contraction, union de deux ou plusieurs voyelles qui se confondent tellement, qu'il en résulte un autre son, et un changement dans l'écriture. ...
CRASSANE
. s. f. Voyez CRESANE.
CRASSE
. s. f. Ordure qui s'amasse sur la peau, dans le poil de l'homme ou de l'animal, etc. La crasse de la tête. La crasse des mains. Il est plein de crasse. On le dit aussi en ...
CRASSE
. adjectif qui n'est d'usage qu'au féminin. Grossier, épais. Humeur crasse et visqueuse. Matière crasse et épaisse. Fig. et fam., Ignorance crasse, Ignorance grossière ...
CRASSES
. s. f. pl. Il se dit Des écailles qui se séparent de quelques minéraux, lorsqu'on les frappe à coups de marteau.
CRASSEUX
, EUSE. adj. Plein de crasse, couvert de crasse. Visage crasseux. Mains crasseuses. Cheveux crasseux. Barbe crasseuse. Il est tout crasseux. Bonnet crasseux. Calotte ...
CRATÈRE
. s. m. Espèce de tasse à boire, en usage chez les anciens Romains.  Il signifie, par analogie, La partie supérieure d'un volcan, ou l'ouverture par laquelle il vomit sa ...
CRATICULER
. v. a. T. de Peinture et de Gravure, dérivé de l'italien. Voyez GRATICULER. CRATICULÉ, ÉE. participe
CRAVACHE
. s. f. Fouet d'une seule pièce, qui a la forme d'une badine, et dont on se sert ordinairement quand on monte à cheval. Une bonne cravache. Donner des coups de cravache.
CRAVAN
. s. m. T. d'Hist. nat. Oiseau aquatique de la grosseur du canard, et dont le plumage est noir.  Il se dit aussi d'Un coquillage qui s'attache aux navires lorsqu'ils sont ...
CRAVATE
. s. m. Cheval de Croatie. Les cravates sont des chevaux de grand travail. On dit aussi adjectivement, Cheval cravate. CRAVATE, est aussi Le nom qu'on donnait anciennement ...
CRAVATE
. s. f. Mousseline, batiste, ou autre étoffe légère que les hommes se mettent ordinairement autour du cou, et qui se noue par devant. Cravate de mousseline, de soie. ...
CRAYON
. s. m. Petit morceau de pierre de mine, ou de quelque autre matière colorée propre à dessiner. Crayon noir. Crayon blanc. Crayon de sanguine. Crayon de charbon. Crayon de ...
CRAYONNER
. v. a. Dessiner avec du crayon. Crayonner une tête, un bras, une main, un arbre.   Il signifie aussi, Dessiner grossièrement, mettre seulement les premiers traits. Cela ...
CRAYONNEUR
. s. m. Celui qui crayonne. Il ne se dit que par dénigrement. Ce n'est pas un peintre, c'est un crayonneur.
CRAYONNEUX
, EUSE. adj. Qui est de la nature du crayon. Pierre crayonneuse. Terre crayonneuse.
CRÉANCE
. s. f. Croyance, foi. Cela ne mérite aucune créance, n'est pas digne de créance. Cette nouvelle absurde a cependant trouvé créance chez les esprits faibles. Ne donnez ...
CRÉANCE
. s. f. Dette active ; titre, droit qui rend une personne créancière d'une autre. Sa créance est de tel jour. Sa créance est bonne, est ancienne, est assurée par une ...
CRÉANCIER
, IÈRE. s. Celui, celle à qui il est dû de l'argent ou quelque autre chose qui se peut estimer à prix d'argent. Créancier importun, fâcheux. Premier créancier. Dernier ...
CRÉAT
. s. m. Celui qui sert de sous-écuyer dans une école d'équitation. Il était créat dans telle académie, dans tel manége.
CRÉATEUR
. s. m. Celui qui crée, qui tire du néant. Dieu est le créateur du ciel et de la terre. Le souverain créateur de toutes choses, et absolument, Le Créateur.   Recevoir son ...
CRÉATION
. s. f. Action par laquelle Dieu crée. La création du monde. La création de l'homme.   Il signifie absolument, La création du monde. Moïse est l'historien de la création. ...
CRÉATURE
. s. f. Un être créé. Les créatures animées. Les créatures inanimées. L'homme est une créature raisonnable. Les créatures visibles. La puissance de Dieu éclate dans ...
CRÉCELLE
. s. f. Moulinet de bois qui fait un bruit aigre, et dont on se servait autrefois, au lieu de cloches, le jeudi et le vendredi de la semaine sainte. Sonner la crécelle.
CRÉCERELLE
. s. f. Espèce d'oiseau de proie. La crécerelle fait ordinairement son nid dans les vieilles murailles, dans les vieilles tours.
CRÈCHE
. s. f. La mangeoire des boeufs, des brebis et autres animaux semblables. Mettre du foin, du fourrage dans une crèche.   Absol., La crèche, la sainte crèche, La crèche ...
CRÉDENCE
. s. f. Sorte de petite table qui est au côté de l'autel, et où l'on met les burettes, le bassin et les autres choses qui servent à la messe, ou à quelque cérémonie ...
CRÉDENCIER
. s. m. Celui qui tient la crédence, qui, dans une grande maison, dans un collége, etc., est chargé de la garde et de la distribution des provisions de bouche.
CRÉDIBILITÉ
. s. f. T. dogmatique. Il n'est guère usité que dans cette locution, Motifs de crédibilité, Les motifs que l'on a pour croire que la religion chrétienne est vraie.
CRÉDIT
. s. m. Réputation d'être solvable et de bien payer, qui fait que l'on trouve aisément à emprunter. Bon crédit. Grand crédit. Il a crédit, bon crédit chez les ...
CRÉDITER
. v. a. T. de Commerce. Écrire sur le journal et sur le grand livre ce que l'on doit à quelqu'un ou ce que l'on a reçu de quelqu'un. Je vous ai crédité des cinq cents ...
CREDO
. s. m. (On prononce Crédo. ) Le symbole des apôtres, qui contient les articles principaux de la foi, et dont le premier mot, en latin, est Credo (Je crois). Dire le Credo. À ...
CRÉDULE
. adj. des deux genres Qui croit trop facilement. Esprit crédule. Homme crédule, trop crédule. Quoi ! vous êtes si crédule. .. Le peuple est crédule. Simplicité ...
CRÉDULITÉ
. s. f. Facilité à croire sur un fondement très-léger. Grande crédulité. Sotte crédulité. Vous avez trop de crédulité. Il abusait de la crédulité des peuples.
CRÉER
. v. a. Tirer du néant, donner l'être, faire de rien quelque chose. Dieu a créé le ciel et la terre. Quand Dieu créa le monde. Dieu a créé toutes choses de rien. Dieu ...
CRÉMAILLÈRE
. s. f. Ustensile, ordinairement de fer, muni de crans, et recourbé en crochet par le bas, qu'on scelle au fond des cheminées de cuisine, et qui sert à pendre au-dessus du ...
CRÉMAILLON
. s. m. Petite crémaillère qui s'accroche à une plus grande.
CRÈME
. s. f. La partie la plus grasse du lait, avec laquelle on fait le beurre. Bonne crème. Crème nouvelle. La première, la petite crème ou crème douce. Fromage de crème. ...
CRÉMENT
. s. m. T. de Gram. Augmentation d'une ou de plusieurs syllabes qui survient à un mot, lorsqu'on forme les temps d'un verbe, ou les cas d'un nom, dans les langues qui ont des ...
CRÉMER
. v. n. Se couvrir de crème. Il ne se dit que Du lait. En été le lait crème plus qu'en hiver. Le lait de cette vache crème bien, ne crème guère.
CRÉMIÈRE
. s. f. Femme qui vend de la crème.
CRÉNAGE
. s. m. T. de Fondeur en caractères. Action de créner.
CRÉNEAU
. s. m. Une de ces pièces de maçonnerie qui sont coupées en forme de dents, et séparées l'une de l'autre par intervalles égaux, au haut des anciens murs de ville ou de ...
CRÉNELAGE
. s. m. T. de Monnayeur. Cordon fait sur l'épaisseur d'une pièce de monnaie.
CRÉNELER
. v. a. Faire des créneaux, façonner en forme de créneaux. Créneler une muraille. Créneler une roue de machine.   Créneler une pièce de monnaie, Faire un cordon sur son ...
CRÉNELURE
. s. f. Dentelure faite en créneaux, découpure en dents arrondies. Il y a des feuilles de plantes, des dentelles qui sont en crénelure, à crénelure.   Il se dit plus ...
CRÉNER
. v. a. T. de Fondeur en caractères. Évider en dessous la partie de l'oeil d'une lettre qui déborde le corps. On crène les lettres longues, afin que la partie excédante ...
CRÉOLE
. s. des deux genres Nom qu'on donne à un Européen d'origine qui est né dans les colonies. Un créole. Une créole.
CRÊPE
. s. m. Sorte d'étoffe très-claire et ordinairement un peu frisée, qui est faite de laine fine ou de soie crue et gommée. Crêpe blanc. Crêpe rose. Crêpe noir. Le crêpe ...
CRÊPE
. s. f. Pâte semblable à celle des beignets, et qu'ou fait cuire en l'étendant sur la poêle. Manger des crêpes.
CRÊPER
. v. a. Friser en manière de crêpe. Crêper une étoffe. Crêper des cheveux.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Ses cheveux commencent à se crêper. CRÊPÉ, ...
CRÉPI
. s. m. Enduit qui se fait sur une muraille avec du mortier ou du plâtre. Il faut mettre un crépi sur cette muraille. Il faut donner un crépi à cette muraille. Faire un ...
CRÉPIN
. s. m. Il n'est usité que dans ces phrases proverbiales et populaires, Perdre son saint-crépin, porter tout son saint-crépin, Perdre, porter tout ce qu'on a. Cette façon ...
CRÉPINE
. s. f. Sorte de frange qui est tissue et ouvragée par le haut. Crépine d'argent. Crépine d'or et d'argent. Crépine de soie. Crépine de soie torse. Riche crépine. Grande, ...
CRÉPIR
. v. a. Enduire une muraille de mortier ou de plâtre. Il faut crépir cette muraille.   Crépir du cuir, Y faire venir le grain ; et, Crépir le crin, Le faire bouillir ...
CRÉPISSURE
. s. f. Le crépi d'une muraille. Cette crépissure était nécessaire pour conserver cette muraille. Il est peu usité ; on dit ordinairement, Crépi.
CRÉPITATION
. s. f. Bruit redoublé d'une flamme qui petille, d'un corps qui brûle en petillant.  Il se dit, en Chirurgie, Du bruit que produisent par leur frottement mutuel les ...
CRÉPON
. s. m. Sorte d'étoffe de laine ou de soie, qui est un peu frisée, et qui ressemble au crêpe, mais qui est beaucoup plus épaisse. Crépon de laine. Crépon de soie.
CRÉPU
, UE. adj. Crêpé, très-frisé. Il ne se dit guère que Des cheveux. Les nègres ont les cheveux crépus.   En Botan., Feuille crépue, Feuille dont le bord est ondulé et ...
CRÉPUSCULAIRE
. adj. des deux genres T. d'Astron. Qui appartient au crépuscule. Lumière crépusculaire.   Cercle crépusculaire, Le cercle de la sphère que l'on suppose passer par le ...
CRÉPUSCULE
. s. m. Il se dit de La lumière qui précède le lever du soleil, et de Celle qui reste après le soleil couché jusqu'à ce que la nuit soit entièrement close. Le ...
CRÉQUIER
. s. m. Prunier sauvage. Il est resté terme de Blason. Le créquier, en blason, ressemble à un chandelier à sept branches.
CRESANE
. s. f. Sorte de poire fondante et d'un goût délicat. On dit aussi plus exactement, mais plus rarement, Crassane.
CRESCENDO
. adv. T. de Musique emprunté de l'italien, qui signifie, En renforçant, en enflant par degrés les sons de la voix ou des instruments. Ce passage doit être exécuté ...
CRESSON
. s. m. Genre de plantes crucifères dont l'espèce la plus connue croît dans les eaux vives, et se mange ordinairement en salade, ou avec du rôti. Cresson de ruisseau, de ...
CRESSONNIÈRE
. s. f. Lieu baigné d'eau, où croît le cresson. Si vous voulez trouver du cresson, il y a une cressonnière en tel endroit.
CRÉSUS
. s. m. (On fait sentir l'S finale.) Nom d'un roi de Lydie, qui possédait de grandes richesses. On ne le rappelle ici que parce qu'il se dit souvent, dans le langage familier, ...
CRÉTACÉ
, ÉE. adj. T. d'Hist. nat. Qui est ou qui tient de la nature de la craie.
CRÊTE
. s. f. Morceau de chair rouge, ordinairement dentelé, qui vient sur la tête des coqs et des poules, et de quelques autres oiseaux. Belle crête. Grosse crête. Double crête. ...
CRÊTÉ
, ÉE. adj. Qui a une crête. Un coq bien crêté.
CRÉTIN
. s. m. T. de Médec. Celui qui est affecté de crétinisme. La plupart des crétins sont sourds et muets. Les crétins des Alpes. Fam. et fig., C'est un crétin, se dit D'un ...
CRÉTINISME
. s. m. T. de Médec. Maladie qui règne dans les gorges de quelques montagnes, surtout parmi les goîtreux, et qui est caractérisée par une sorte d'abrutissement, joint à ...
CRETONNE
. s. f. Sorte de toile blanche très-forte. Des chemises de cretonne.
CRETONS
. s. m. pl. Résidu de la fonte du suif et de la graisse des animaux, dont on fait ordinairement des pains qui servent à nourrir les chiens de basse-cour et les chiens de ...
CREUSEMENT
. s. m. Action de creuser. Il est peu usité.
CREUSER
. v. a. Faire un creux, caver, rendre creux. Creuser la terre. Creuser une pierre. L'eau creuse la pierre. Creuser un tronc d'arbre. Creuser les fondements d'une maison. Creuser ...
CREUSET
. s. m. Vaisseau de terre ou de métal, qui sert à faire fondre certaines substances, et principalement les métaux. Creuset de terre, d'argent, de platine. Éprouver, ...
CREUX
, EUSE. adj. Qui a une cavité intérieure. Ce bâton est creux. Cette statue, cette colonne est creuse. Ce pilier n'est pas massif, il est creux en dedans. Dent creuse. ...
CREUX
. s. m. Cavité. Faire un creux. Cacher quelque chose dans un creux. Tomber dans un creux. Le creux d'un arbre. Le creux d'un rocher.   Le creux de la main, La cavité qui se ...
CREVASSE
. s. f. Fente qui se fait à une chose qui s'entr'ouvre ou qui se crève. Il y avait une crevasse à la muraille. La grande sécheresse fait des crevasses à la terre. Avoir des ...
CREVASSER
. v. a. Faire des crevasses. Le froid lui a crevassé les mains. La trop grande sécheresse fait crevasser la terre.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Cette ...
CRÈVE-COEUR
. s. m. Grand déplaisir, grande douleur mêlée de dépit. Quel crève-coeur ! C'est un grand crève-coeur de voir ... Il est familier.
CREVER
. v. a. Faire éclater, rompre, faire rompre avec un effort violent. Le débordement des eaux a crevé la digue. La pesanteur de la terre creva la muraille. La charge de ...
CREVETTE
. s. f. Petite écrevisse de mer, qu'on nomme dans quelques endroits Salicoque, et dans d'autres Chevrette.
CRI
. s. m. Voix haute et poussée avec effort. Grand cri. Horrible, épouvantable cri. Cri aigre. Un cri aigu et perçant. Un cri douloureux. Un cri de douleur. Jeter un cri. ...
CRIAILLER
. v. n. Crier, gronder, se plaindre souvent et pour des objets de peu d'importance. Il ne fait que criailler. Cette femme criaille toujours, elle criaille sans cesse après ses ...
CRIAILLERIE
. s. f. Action de criailler. Que cette criaillerie est fatigante ! Je suis las de toutes vos criailleries. Il est familier.
CRIAILLEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui criaille, qui a l'habitude de criailler. Grand criailleur. C'est un criailleur, une criailleuse. Il est familier.
CRIANT
, ANTE. adj. Qui excite à se plaindre hautement, à crier. Une injustice criante. Cela est criant.
CRIARD
, ARDE. adj. Qui crie souvent. Un enfant criard. Cette petite fille est bien criarde. Il est familier.  Oiseaux criards, Ceux qui crient souvent et d'une manière désagréable. ...
CRIBLE
. s. m. Instrument fait pour l'ordinaire d'une peau attachée au dedans d'un cercle, et percée de plusieurs petits trous : il sert principalement à séparer le bon grain ...
CRIBLER
. v. a. Nettoyer avec le crible, passer par le crible. Cribler du blé.   Il signifie aussi, par analogie, Percer en beaucoup d'endroits. Cribler quelqu'un de coups de ...
CRIBLEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui crible.
CRIBLURE
. s. f. Le mauvais grain et les ordures qui sont séparées du bon grain par le crible. On donne les criblures aux volailles.
CRIBRATION
. s. f. T. de Chimie. Séparation qui se fait des parties les plus déliées des médicaments, tant secs qu'humides ou oléagineux, d'avec celles qui sont les plus ...
CRIC
. s. m. (On ne prononce point le C final.) Sorte de machine à crémaillère et à roue de fer avec manivelle, propre à lever de terre quelque fardeau, et qui sert ...
CRIC
CRAC (On fait sentir le C à la fin de chaque syllabe.) Onomatopée dont on se sert, dans le langage familier, pour exprimer Le bruit que fait une chose en se cassant ou en se ...
CRID
. s. m. Poignard des Malais, dont la lame est en zigzag. On dit aussi, mais abusivement, Cric.
CRIÉE
. s. f. T. de Pratique. Proclamation pour annoncer la vente des biens en justice. Il ne se dit plus aujourd'hui qu'en parlant D'un navire saisi. Mettre une terre, une maison en ...
CRIER
. v. n. Jeter un ou plusieurs cris. Ne faites pas crier cet enfant. Laissez-le crier. Il crie de toute sa force. Il criait si fort, que... Un chien qui crie parce qu'on le bat. ...
CRIERIE
. s. f. Le bruit qu'on fait en criant, soit que l'on conteste, ou que l'on réprimande, soit que l'on se plaigne à haute voix. Crierie importune. Faites cesser cette crierie. ...
CRIEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui crie, qui fait du bruit. Quel crieur est-ce là ? Faites taire ce crieur, cette crieuse. C'est un crieur perpétuel. Une crieuse insupportable. ...
CRIME
. s. m. Mauvaise action que les lois punissent ou doivent punir. Crime capital. Grand crime. Crime atroce, affreux, détestable, monstrueux, énorme. Crime inouï, noir, ...
CRIMINALISER
. v. a. T. de Jurispr. ancienne. Porter, renvoyer une affaire d'un tribunal civil à un tribunal criminel, faire d'un procès civil un procès criminel. Criminaliser une ...
CRIMINALISTE
. s. m. Auteur qui écrit sur les matières criminelles. Un savant criminaliste.   Il se dit également d'Un homme qui est très-instruit en jurisprudence criminelle. C'est un ...
CRIMINALITÉ
. s. f. T. de Jurispr. criminelle. Qualité de ce qui est criminel.
CRIMINEL
, ELLE. adj. Coupable de quelque crime, qui a commis un crime, des crimes. Homme criminel. Femme criminelle. Il est criminel. Il est fort criminel. Il serait criminel devant Dieu ...
CRIMINELLEMENT
. adv. D'une manière criminelle. Agir criminellement.   Poursuivre une affaire' criminellement, poursuivre quelqu'un criminellement, Les poursuivre au criminel. On dit aussi, ...
CRIN
. s. m. Poil long et rude qui vient au cou et à la queue des chevaux et de quelques autres animaux. Crin long, noir, blanc. Le crin du cou du cheval. Le crin de la queue. ...
CRINCRIN
. s. m. Onomatopée qui se dit quelquefois d'Un mauvais violon. Nous n'avions pour danser qu'un crincrin. Il est très-familier.
CRINIER
. s. m. Artisan qui accommode le crin, qui le prépare pour être employé.
CRINIÈRE
. s. f. Tout le crin qui est sur le cou d'un cheval ou d'un lion. La crinière d'un cheval, d'un lion. Le lion rugissait et secouait sa crinière. Il avait la crinière toute ...
CRIQUE
. s. f. Petite baie, partie du rivage qui forme dans les terres un enfoncement où de petits bâtiments peuvent se mettre à l'abri.
CRIQUET
. s. m. Il se dit, en Entomologie, d'Un genre de sauterelles qui, outre la faculté de sauter, ont celle de voler longtemps, et qui vont par troupes nombreuses. Les criquets ...
CRISE
. s. f. Effort de la nature, dans les maladies, qui produit un changement subit et marqué en bien ou en mal. Bonne crise. Mauvaise crise. Crise favorable, salutaire. Crise ...
CRISPATION
. s. f. Resserrement par lequel certaines choses se contractent et se rident, ou se replient sur elles-mêmes, par l'approche du feu, ou par quelque autre cause.  Il se dit, en ...
CRISPER
. v. a. Causer de la crispation, des crispations. Il fait un froid qui crispe la peau, les nerfs, etc. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. Le parchemin, les cheveux se ...
CRISSER
. v. n. Il se dit proprement Des dents quand elles font un bruit aigre parce qu'on les serre et qu'on les grince fortement.
CRISTAL
. s. m. T. de Minéralogie et de Chimie. Il se dit Des formes symétriques que prennent d'elles-mêmes les parties de certains corps, lorsqu'ils passent de l'état liquide ou ...
CRISTALLERIE
. s. f. L'art de fabriquer des ouvrages de cristal, des cristaux.  Il se dit aussi d'Un lieu, d'un établissement où l'on fabrique des cristaux. La cristallerie de ...
CRISTALLIN
, INE. adj. T. de Chimie. Qui appartient aux cristaux. Formes cristallines. CRISTALLIN, signifie quelquefois, dans le langage poétique, Qui est clair et transparent comme du ...
CRISTALLISATION
. s. f. T. de Chimie. Opération par laquelle les parties d'une substance qui était dissoute dans un liquide, se rapprochent les unes des autres, en vertu de leurs propres ...
CRISTALLISER
. v. a. Congeler en manière de cristal. Cristallisez ce suc, cette eau.   Il se dit plus ordinairement, avec le pronom personnel, Des corps qui se forment en cristaux, soit ...
CRISTALLOGRAPHIE
. s. f. Science qui décrit les formes géométriques sous lesquelles se présentent les cristaux naturels, et qui calcule la dépendance mutuelle de ces formes dans toutes les ...
CRITERIUM
. s. m. (On prononce Critériome. ) Mot emprunté du latin, et qui n'est guère usité que dans le dogmatique, pour signifier, La marque à laquelle on reconnaît la vérité, ...
CRITIQUABLE
. adj. des deux genres Qui peut être justement critiqué. Les meilleurs ouvrages sont critiquables.
CRITIQUE
. adj. des deux genres T. de Médec. Qui annonce une crise, qui appartient à la crise. Phénomènes critiques. Signes critiques. Pouls critique.   Jour critique, Jour où il ...
CRITIQUE
. s. m. Celui qui examine des ouvrages d'esprit pour en porter son jugement, les expliquer, les éclaircir, etc. Bon critique. Critique plein de goût. C'est un critique fort ...
CRITIQUE
. s. f. L'art, le talent de juger les ouvrages d'esprit, les productions littéraires. Les règles de la critique. Critique littéraire. Critique grammaticale. Il est habile ...
CRITIQUER
. v. a. Censurer quelque chose, y trouver à redire. Critiquer un ouvrage, un écrivain. Vous critiquez ce vers mal à propos. Il critique les actions, la conduite de tout le ...
CROASSEMENT
. s. m. Le cri des corbeaux.
CROASSER
. v. n. Il se dit Du cri des corbeaux. Les corbeaux croassent.
CROATE
. s. m. Voyez CRAVATE, subst. masc.
CROC
. s. m. (Communément le C final ne se prononce point.) Instrument de fer, de bois, etc., à une ou plusieurs pointes recourbées, dont on se sert pour y pendre ou pour y ...
CROC
*  (Le C final se prononce fortement. ) Mot du langage familier, servant à exprimer le bruit que les choses sèches et dures font sous la dent quand on les mange. Cela fait ...
CROC-EN-JAMBE
. s. m. (Le C final de CROC se prononce fortement.) Tour de lutte, pour faire manquer le pied à celui avec qui on est aux prises, et pour le faire tomber. Il lui a donné le ...
CROCHE
. adj. des deux genres Qui est courbé et tortu. Il a la jambe croche, le genou croche.
CROCHE
. s. f. T. de Musique. Note qui vaut pour la durée le quart d'une blanche, ou la moitié d'une noire : on la figure par une noire avec un petit crochet à l'extrémité de ...
CROCHET
. s. m. Petit croc ; agrafe. Crochet de fer. Grand crochet. Un crochet à pendre de la viande. Crochet bien garni. Un crochet à pendre une montre. Un crochet d'acier. Un ...
CROCHETER
. v. a. Ouvrir une porte, un secrétaire, etc., avec un crochet. Nous avions oublié la clef, il fallut crocheter la porte. Crocheter une serrure. Je surpris un voleur qui ...
CROCHETEUR
. s. m. Portefaix qui porte des crochets. Charger, décharger un crocheteur. La charge d'un crocheteur. Fort comme un crocheteur. Des injures de crocheteur. Mener une vie de ...
CROCHU
, UE. adj. Courbé en crochet. Un morceau de fer crochu, très-crochu. Cela est crochu, tout crochu. Doigts crochus. Mains crochues. Nez crochu. Prov. et fig., Avoir les mains ...
CROCODILE
. s. m. Espèce de grand lézard amphibie, couvert d'écailles, et très-redoutable par sa force et sa voracité. Il y a des crocodiles dans le Nil et dans quelques autres ...
CROIRE
. v. a. ( Je crois, tu crois, il croit ; nous croyons, vous croyez, ils croient. Je croyais ; nous croyions, vous croyiez, ils croyaient. Je crus. J'ai cru. Je croirai. Je ...
CROISADE
. s. f. Ligue, expédition contre les infidèles ou les hérétiques, ainsi nommée parce que ceux qui s'y engageaient portaient une croix sur leur habit. Prêcher la ...
CROISÉE
. s. f. Fenêtre, ouverture qu'on laisse dans le mur d'un bâtiment, pour donner du jour à l'intérieur, et qui est quelquefois divisée par un montant et par une ou plusieurs ...
CROISEMENT
. s. m. Action par laquelle deux choses se croisent ; ou Le résultat de cette action.  En termes d'Escrime, Le croisement du fer, L'action de croiser les fleurets, les ...
CROISER
. v. a. Mettre, disposer quelque chose en forme de croix. Croiser les bras. Croiser les jambes. Croiser les épées, ou Croiser le fer.   Croiser la baïonnette, Placer, ...
CROISEUR
. s. m. T. de Marine. Bâtiment de guerre qui croise dans certains parages. Nos croiseurs nous donnèrent tel avis. Nos croiseurs ont rencontré ce corsaire à la hauteur du ...
CROISIÈRE
. s. f. T. de Marine. Action de croiser. Une longue croisière. La croisière a duré trois mois. Vaisseau en croisière. Aller en croisière. Tenir la croisière. Arriver de ...
CROISILLON
. s. m. La traverse d'une croix, d'une croisée. La croix de Lorraine avait deux croisillons. Cette croisée a deux croisillons, trois croisillons.
CROISSANCE
. s. f. Augmentation en grandeur. Âge de croissance. Ce jeune garçon n'a pas encore pris sa croissance. Ce cheval, ce chien prend beaucoup de croissance. Cet arbre n'a pas ...
CROISSANT
. s. m. La figure de la nouvelle lune jusqu'à son premier quartier. Le croissant de la lune. La lune est dans son croissant. Les cornes du croissant.   Il se dit aussi de ...
CROISSANT
, ANTE. adj. Qui s'accroît, qui augmente. Le peuple était épuisé par des impôts toujours croissants. Une population croissante. Un bruit sans cesse croissant. Sédition ...
CROISURE
. s. f. Tissure d'une étoffe croisée.
CROÎT
. s. m. Augmentation. Il se dit de L'augmentation d'un troupeau par la naissance des petits. Le cheptel se donne à perte et à croît.
CROÎTRE
. v. n. ( Je croîs, tu croîs, il croît ; nous croissons, vous croissez, ils croissent. Je croissais, etc. Je crûs, etc. ; nous crûmes, etc. J'ai crû, etc. Je croîtrai, ...
CROIX
. s. f. Espèce de gibet où l'on attachait anciennement les criminels pour les faire mourir. Le supplice de la croix. La croix était le supplice des voleurs, des esclaves, ...
CROMORNE
. s. m. Tuyau des jeux de l'orgue à l'unisson de la trompette.
CROQUANT
. s. m. Un homme de néant, un misérable. C'est un croquant. Ce n'est qu'un croquant, un pauvre croquant. Méfiez-vous de ce croquant. Il est familier et il ...
CROQUANT
, ANTE. adj. Qui croque sous la dent. Biscuit croquant. Tourte croquante. On dit absolument, Une croquante, Une tourte croquante.
CROQUE-MORT
. s. m. Il se dit, par dénigrement, de Ceux qui sont chargés de transporter les morts au cimetière. Il est populaire.
CROQUE-NOTE
. s. m. Il se dit, par dénigrement, d'Un musicien qui lit couramment la musique, mais qui l'exécute sans expression, sans goût. On dit aussi, Croque-sol. L'un et l'autre ...
CROQUE-SOL
. s. m. Voyez CROQUE-NOTE.
CROQUER
. v. n. Il se dit Des choses dures ou sèches qui font du bruit sous la dent quand on les mange. Du pain d'épice, une gimblette qui croque sous la dent. Ces morilles, ces ...
CROQUET
. s. m. Sorte de pain d'épice mince et sec.
CROQUETTE
. s. f. T. de Cuisine. Boulette de pâte de pommes de terre, etc., qu'on fait frire après l'avoir trempée dans du jaune d'oeuf, et saupoudrée de mie de pain. Croquettes de ...
CROQUIGNOLE
. s. f. Espèce de chiquenaude, coup donné sur la tête ou sur le nez. Donner des croquignoles. CROQUIGNOLE, se dit aussi d'Une espèce de petite pâtisserie sèche et ...
CROQUIS
. s. m. T. de Peinture. Esquisse rapide ; première pensée d'un peintre, indiquée seulement par quelques traits principaux et caractéristiques. On reconnaît dans un simple ...
CROSSE
. s. f. Bâton pastoral d'évêque ou d'abbé. Crosse d'or. Crosse d'argent. Crosse de bois. Il officia avec la crosse et la mitre. CROSSE, signifie aussi, La partie ...
CROSSÉ
, ÉE. adj. Qui a droit de porter la crosse. Un abbé crossé et mitré.
CROSSER
. v. n. Pousser une balle, une pierre, etc., avec une crosse. Cet enfant est allé crosser. Ce petit garçon aime beaucoup à crosser.   Il est aussi verbe actif. Crosser une ...
CROSSETTE
. s. f. T. d'Agricult. Branche de vigne, de figuier, etc., où on laisse un peu de bois de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures. Crossette de vigne, de ...
CROSSEUR
. s. m. Celui qui crosse, qui s'amuse à crosser. Cette allée est pleine de crosseurs.
CROTTE
. s. f. Boue ; mélange de la poussière et de l'eau de la pluie, dans les rues, sur les chemins, etc. Les rues sont pleines de crotte. Il fait bien de la crotte dans les ...
CROTTER
. v. a. Salir avec la crotte. Vous crotterez votre robe, si vous la laissez traîner. N'entrez pas avec vos bottes, vous crotteriez le parquet.   Il s'emploie aussi avec le ...
CROTTIN
. s. m. Fiente, excréments des chevaux, des moutons, et de quelques autres animaux. Du crottin de cheval.
CROULANT
, ANTE. adj. Qui croule. Édifice croulant.
CROULEMENT
. s. m. Chute de ce qui croule, éboulement. Le croulement d'un bastion, d'une terrasse.
CROULER
. v. n. Tomber en s'affaissant. Ce bâtiment croule, va crouler. La terre croula. Terre marécageuse qui croule sous les pieds.   Il se dit quelquefois figurément. Cet empire ...
CROULIER
, IÈRE. adj. Il se dit Des terres dont le fonds est mouvant. Des terres croulières. Des prés crouliers.
CROUP
. s. m. (On fait sentir le P.) T. de Médec. Espèce d'angine souvent mortelle, qui attaque principalement les enfants en bas âge, et qui est caractérisée par le ...
CROUPADE
. s. f. T. de Manége. Saut du cheval, qui est plus relevé que la courbette.
CROUPE
. s. f. La partie de derrière qui comprend les hanches et le haut des fesses de certains animaux, principalement des bêtes de monture, de charge. Belle croupe. Ce cheval n'a ...
CROUPÉ
, ÉE. adj. Il ne s'emploie guère que dans ces locutions, Cheval bien croupé, jument bien croupée, Qui a une belle croupe.
CROUPIER
. s. m. Celui qui est de part au jeu avec quelqu'un qui tient la carte ou le dé. Il a gagné beaucoup au jeu, mais il n'en profite pas seul, il a bien des croupiers. C'est un ...
CROUPIÈRE
. s. f. Morceau de cuir rembourré, que l'on passe sous la queue d'un cheval, d'un mulet, etc., et qui, tenant à la selle ou au bât, l'empêche d'avancer sur le garrot. ...
CROUPION
. s. m. L'extrémité inférieure de l'échine de l'homme. Se démettre le croupion. Il est très-familier, et on ne l'emploie guère que par plaisanterie.  Il se dit plus ...
CROUPIR
. v. n. Il se dit Des liquides qui sont dans un état de repos et de corruption. Les eaux qui croupissent deviennent puantes.   Il se dit également De certaines matières qui ...
CROUPISSANT
, ANTE. adj. Qui croupit. Eaux croupissantes.
CROUSTILLE
. s. f. (Les deux L sont mouillées dans ce mot et les trois suivants.) Petite croûte de pain. Donnez-lui encore une croustille. Il est familier.
CROUSTILLER
. v. n. Manger de petites croûtes pour boire après le repas, et pour être plus longtemps à table. Il se mit à croustiller. Il est familier.
CROUSTILLEUSEMENT
. adv. D'une manière plaisante, libre, graveleuse. Il est familier et peu usité.
CROUSTILLEUX
, EUSE. adj. On ne l'emploie qu'au figuré, pour dire, Plaisant, libre, graveleux. Ce passage est un peu croustilleux. Des contes croustilleux. Une anecdote croustilleuse. Il ...
CROÛTE
. s. f. La partie extérieure du pain durcie par la cuisson. Croûte de pain. Croûte épaisse. Croûte dure. Croûte brûlée. Du pain où il y a bien de la croûte. La croûte ...
CROÛTELETTE
. s. f. Il a la même signification que Croustille.
CROÛTIER
. s. m. Mauvais peintre qui ne fait que des croûtes. Il est familier. On dit aussi, Croûton.
CROÛTON
. s. m. Morceau de croûte de pain. Donnez-moi un croûton.   Il se dit aussi, en termes de Cuisine, de Petits morceaux de pain frits qu'on met dans une omelette, dans une ...
CROYABLE
. adj. des deux genres Qui peut ou qui doit être cru. Il se dit Des personnes et des choses. C'est un homme croyable. Vous êtes partie intéressée dans cette affaire, vous ...
CROYANCE
. s. f. Pleine conviction, persuasion intime. Telle est ma croyance. Il a la ferme croyance que... La croyance de l'immortalité de l'âme.   Il se prend aussi pour Opinion. ...
CROYANT
, ANTE. s. Celui, celle qui croit ce que sa religion enseigne. Il s'emploie surtout dans les phrases suivantes : Abraham est appelé le Père des croyants. Les califes ...
CRU
. s. m. Terroir où quelque chose croît. Il n'est guère usité qu'en parlant Des produits agricoles, et surtout du vin. Ce foin, ces denrées sont de mon cru. Du vin de mon ...
CRU
, UE. adj. Qui n'est point cuit. Viande crue. Chair crue. Pomme crue. Des fruits crus. Voilà qui est encore tout cru. Cela se mange à demi cru.   Cuir cru, Cuir qui n'est pas ...
CRUAUTÉ
. s. f. Inhumanité, inclination à répandre ou à voir répandre le sang, à faire souffrir, ou à voir souffrir les autres. Grande cruauté. Avoir de la cruauté. ...
CRUCHE
. s. f. Vase de terre ou de grès, à anse, qui a ordinairement le ventre large et le cou étroit. Grande cruche. Petite cruche. Cruche pleine d'huile, pleine d'eau, ou Cruche ...
CRUCHÉE
. s. f. Ce que peut contenir une cruche. Une cruchée de vin. Il est peu usité.
CRUCHON
. s. m. Petite cruche.
CRUCIAL
, ALE. adj. Fait en croix. Il n'est guère usité que dans cette locution, Incision cruciale.
CRUCIFÈRE
. adj. des deux genres T. de Botan. Il se dit Des plantes dont les fleurs ont leurs pétales disposés en forme de croix, telles que le cresson, le chou, le thlaspi, etc. ...
CRUCIFIEMENT
ou CRUCIFÎMENT. s. m. L'action de crucifier ; le supplice de la croix. Le crucifiement de Notre-Seigneur.   Il se dit aussi Des tableaux où le crucifiement de ...
CRUCIFIER
. v. a. Attacher à une croix, mettre en croix. Les Juifs crucifièrent Notre-Seigneur. Fig., Être crucifié avec JÉSUS-CHRIST, Être entièrement mort au monde. Fam. ...
CRUCIFIX
. s. m. (L'X ne se prononce point.) Figure ou représentation de JÉSUS-CHRIST attaché à la croix. Beau crucifix. Crucifix d'or, d'argent, d'ivoire, etc. Se mettre aux pieds ...
CRUDITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est cru. La crudité des fruits. La crudité de l'eau.   Il se dit aussi Des aliments crus, difficiles à digérer. Manger des crudités. Les ...
CRUE
. s. f. Augmentation. Il se dit principalement en parlant Des rivières, des ruisseaux, etc. La crue des eaux. Les grandes crues arrivent ordinairement en telle saison. La crue ...
CRUEL
, ELLE. adj. Inhumain, impitoyable, qui aime le sang, qui prend plaisir à faire souffrir ou à voir souffrir. Homme cruel. Cruel tyran. Ces peuples-là sont sauvages et ...
CRUELLEMENT
. adv. Avec cruauté, d'une manière cruelle. Il l'a fait mourir cruellement. Il l'a traité cruellement. Il l'a cruellement battu.

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.022 c;