Слова на букву exce-gang (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву exce-gang (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
FENTE
. s. f. Petite ouverture en long. Regarder par la fente de la porte. La fente d'une muraille. Faire une fente. Il se fait là beaucoup de fentes. Certains os ont des fentes ...
FENTON
. s. m. (Quelques-uns écrivent, Fanton. ) T. d'Art. Sorte de ferrure qui sert à divers usages, et principalement à lier le chambranle d'une cheminée avec le reste de la ...
FENUGREC
. s. m. T. de Botan. Plante légumineuse dont la graine a l'odeur forte, quoique assez agréable, et qui passe pour émolliente et adoucissante.
FÉODAL
, ALE. adj. Il se dit De ce qui appartient, de ce qui a rapport à un fief, et De ce qui concerne les fiefs en général. Seigneur féodal. Bien féodal. Droit féodal. Droits ...
FÉODALEMENT
. adv. En vertu du droit de fief. Saisir une terre féodalement.
FÉODALITÉ
. s. f. Qualité de fief ; ou La foi et hommage qu'un vassal doit à son seigneur. La féodalité ne se prescrit point.   Il signifie aussi, Le régime féodal. ...
FER
. s. m. Métal dur et malléable, d'un gris clair et brillant, dont l'emploi dans les arts est très-considerable, et qui, uni à un peu de charbon, donne l'acier et la ...
FER
. s. T. de Jurisprudence, qui s'emploie dans cette locution, Cheptel de fer, Celui par lequel le propriétaire d'une métairie la donne à ferme, à la charge qu'à ...
FER-BLANC
. s. m. Tôle recouverte d'étain. Fabrique de fer-blanc. Plaque de fer-blanc. Feuille de fer-blanc. Cafetière de fer-blanc.
FER-CHAUD
. s. m. T. de Médec. Sentiment d'ardeur à l'épigastre, avec éructation d'un liquide très-âcre.
FERBLANTIER
. s. m. Celui qui travaille en fer-blanc, qui fait, qui vend des ouvrages de fer-blanc. La boutique d'un ferblantier. Marchand ferblantier.
FÉRET
. s. m. T. de Minéralogie. Sorte d'hématite qui est une vraie mine de fer. Le féret se trouve principalement en Espagne. Féret d'Espagne.
FÉRIAL
, ALE. adj. Qui regarde la férie, qui est de férie. Office férial.
FÉRIE
. s. f. Terme dont l'Église se sert pour désigner Les différents jours de la semaine. Le lundi est appelé La seconde férie, le mardi La troisième férie, et ainsi de ...
FÉRIÉ
. adj. m. Il se dit Des jours où il y a cessation de travail prescrite par la religion. Le jour de Noël est un jour férié.
FÉRIR
. v. a. Frapper. Vieux mot qui n'est plus usité que dans cette phrase : Sans coup férir, Sans se battre, sans en venir aux mains ; ou, figurément et familièrement, Sans ...
FERLER
. v. a. T. de Marine. Plier entièrement une voile, la serrer et l'attacher en paquet tout le long de sa vergue. FERLÉ, ÉE. participe, Le navire avait ses voiles ferlées. ...
FERMAGE
. s. m. Le prix convenu pour une ferme. Payer les fermages. Il me doit beaucoup de fermages.
FERMANT
, ANTE. adj. Qui se ferme. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Meuble fermant, Meuble qui se ferme à clef ; À jour fermant, Quand le jour finit ; et À portes ...
FERME
. adj. des deux genres Qui tient fixement. Ce plancher est ferme. La cloison n'est guère ferme. La durée du froid a rendu la glace très-ferme.   Il signifie aussi, Qui ...
FERME
. s. f. Convention par laquelle le propriétaire d'un héritage, d'une terre, d'une rente, d'un droit, abandonne la jouissance de son héritage, de sa terre, de ses droits à ...
FERMEMENT
. adv. D'une manière ferme, avec force, avec vigueur. Attacher fermement. S'appuyer fermement.   Il signifie aussi, Avec assurance, constamment, invariablement. Persister ...
FERMENT
. s. m. Levain, substance qui a la propriété d'exciter une fermentation dans le corps auquel on la mêle. Cette matière sert de ferment. La levûre de bière est un bon ...
FERMENTATIF
, IVE. adj. T. didactique. Qui a la vertu de produire la fermentation. La levûre est une substance fermentative. Il vieillit.
FERMENTATION
. s. f. T. didactique. Mouvement interne qui se manifeste dans un liquide, dans un corps quelconque, et qui en agite et décompose les parties. La fermentation augmente le ...
FERMENTER
. v. n. T. didactique. Être en fermentation. La pâte fermente. Dans le langage des médecins humoristes, Les humeurs fermentent.   Il signifie figurément, surtout au moral, ...
FERMER
. v. a. Clore ce qui est ouvert, en boucher l'entrée ou l'ouverture avec une porte, un couvercle, une trappe, etc. Fermer une chambre. Fermer une armoire, un secrétaire, une ...
FERMETÉ
. s. f. L'état de ce qui est ferme, difficile à ébranler, de ce qui ne chancelle point. Ne marchez pas sur la glace, elle n'a pas encore assez de fermeté. Ces pilotis ont ...
FERMETURE
. s. f. Ce qui sert à fermer. Il se dit, particulièrement, en termes de Serrurerie et de Menuiserie. La fermeture d'une chapelle. La fermeture d'une boutique.   Il se dit ...
FERMIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui prend des héritages ou des droits à ferme. C'est le fermier de telle terre, le fermier de monsieur un tel. Le fermier et la fermière. Un gros, un ...
FERMOIR
. s. m. Petite attache, agrafe d'argent ou d'autre métal, qui sert à tenir un livre fermé. Mettre des fermoirs à un in-folio. Des fermoirs d'or. Des fermoirs d'argent.   ...
FÉROCE
. adj. des deux genres Qui est farouche et cruel. Il se dit proprement De certains animaux. Les bêtes féroces. On exposait les martyrs aux bêtes féroces. Les lions, les ...
FÉROCITÉ
. s. f. Qualité d'un animal féroce. La férocité est naturelle au lion, au tigre. La férocité du tigre.   Il se dit Des personnes, par extension. La férocité de ce ...
FERRAILLE
. s. f. coll. Vieux morceaux de fer usés ou rouillés. Ce n'est que de la ferraille. Vendeur de vieille ferraille.
FERRAILLER
. v. n. Faire du bruit avec des lames d'épée ou de sabre, en les frappant les unes contre les autres. Des filous tirèrent l'épée, et se mirent à ferrailler.   Il se dit, ...
FERRAILLEUR
. s. m. Marchand de ferraille.  Il se dit, familièrement, d'Un homme qui se bat souvent à l'épée, qui en cherche les occasions. C'est un grand ferrailleur. C'est un ...
FERRANDINIER
. s. m. Ouvrier qui fabrique les étoffes de soie, et surtout une espèce d'étoffe qu'on appelait autrefois Ferrandine.
FERRANT
. adj. m. Qui ferre. Il n'est usité que dans cette locution, Maréchal ferrant, Artisan qui ferre les chevaux, les mulets, etc.
FERREMENT
. s. m. Outil de fer. On le surprit avec des limes sourdes, des crochets de fer, et quantité d'autres ferrements. Les ferrements d'un chirurgien. Cette dernière locution ne ...
FERRER
. v. a. Garnir de fer. Ferrer une porte. Ferrer un coffre, une fenêtre. Ferrer un lit. Ferrer une armoire. Ferrer une pique. Ferrer un bâton. Ferrer une aune. Ferrer des ...
FERRET
. s. m. Diminutif Fer d'aiguillette ou de lacet. Un ferret d'aiguillette. Prov., Je ne voudrais pas en donner un ferret d'aiguillette, se dit en parlant D'une chose de peu de ...
FERREUR
. s. m. Celui qui ferre. Il n'est guère usité que dans cette locution, Ferreur d'aiguillettes.
FERRIÈRE
. s. f. Sac de cuir dans lequel on porte tout ce qui est nécessaire pour ferrer un cheval, et autres choses propres à remédier aux accidents qui surviennent en voyage. Le ...
FERRONNERIE
. s. f. Lieu où l'on vend, où l'on fabrique les gros ouvrages de fer.
FERRONNIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui vend des ouvrages de fer. Acheter des chenets chez un ferronnier.
FERRUGINEUX
, EUSE. adj. Qui tient de la nature du fer, ou qui a des parties de fer. Une terre ferrugineuse. Des eaux ferrugineuses.
FERRURE
. s. f. Garniture de fer. La ferrure d'une porte. Belle ferrure. Ferrure bien faite. Ferrure délicate. La ferrure de ces roues n'est pas assez forte. La ferrure d'un vaisseau. ...
FERTILE
. adj. des deux genres Fécond, qui produit, qui rapporte beaucoup. Il se dit principalement D'un sol cultivé. Champ fertile. Terre fertile. Pays fertile. Fertile en blé, en ...
FERTILEMENT
. adv. Abondamment, avec fertilité. Il est peu usité.
FERTILISER
. v. a. Rendre fertile. Les engrais fertilisent les terres. Le Nil, en se débordant, fertilise les terres qu'il inonde. Le ruisseau qui fertilisait la prairie. FERTILISÉ, ...
FERTILITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est fertile. La bonne culture est ce qui contribue le plus à la fertilité de la terre. Ces dernières années ont été d'une grande fertilité.   ...
FÉRU
, UE Voyez le participe du verbeFÉRIR.
FÉRULE
. s. f. T. de Botan. Genre de plantes ombellifères qui croissent principalement dans les régions méridionales, et dont une espèce, originaire de Perse, fournit l' Assa ...
FERVEMMENT
. adv. Avec ferveur. Il prie fervemment. Il s'acquitte fervemment des devoirs de la religion. Ce novice s'acquitte fervemment de son devoir. On dit mieux, Avec ferveur.
FERVENT
, ENTE. adj. Qui a de la ferveur, qui est rempli de ferveur. C'est un homme extrêmement fervent dans la piété. Un religieux très-fervent.   Il se dit aussi Des choses où ...
FERVEUR
. s. f. Ardeur, zèle, sentiment vif et affectueux avec lequel on se porte aux choses de piété, de charité, etc. Prier Dieu avec ferveur. Servir Dieu avec ferveur. La ...
FESCENNIN
, INE. adj. T. d'Antiq. Il se dit D'une sorte de poésie grossière et ordinairement licencieuse, inventée à Fescennie, ville de Toscane, d'où elle s'introduisit chez les ...
FESSE
. s. f. Chacune des deux parties charnues qui forment le derrière de l'homme et de quelques animaux quadrupèdes. La fesse, les fesses d'un homme. Donner sur la esse, sur les ...
FESSE-CAHIER
. s. m. On appelle ainsi, par mépris, Celui qui gagne sa vie à faire des rôles d'écriture. Il est familier.
FESSE-MATHIEU
. s. m. On appelle ainsi, par mépris, Un usurier, un homme qui prête sur gage. Ce n'est qu'un fesse-mathieu. C'est un vrai fesse-mathieu. Des ladres et des fesse-mathieux. Il ...
FESSÉE
. s. f. Coups de main ou de verges donnés sur les fesses. Il a eu la fessée. Ce mot est familier.
FESSER
. v. a. Fouetter, frapper sur les fesses avec des verges ou avec la main. Fesser un enfant. Fig. et pop., Fesser bien son vin, Boire beaucoup, sans en être incommodé. Voilà ...
FESSEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui fouette, qui aime à fouetter. Il est familier.
FESSIER
. s. m. Les fesses de l'homme. Il lui donna sur son fessier. Un gros fessier. Il est très-familier.
FESSIER
, IÈRE. adj. T. d'Anat. Qui appartient ou qui a rapport aux fesses. Les muscles fessiers. Artère, veine fessière. Nerf fessier. On l'emploie aussi comme substantif, en ...
FESSU
, UE. adj. Qui a de grosses fesses. Il est familier.
FESTIN
. s. m. Banquet. Festin somptueux, splendide, solennel, superbe, magnifique. Grand festin. L'appareil d'un festin. Dresser, préparer, faire un festin. Inviter à un ...
FESTINER
. v. a. Faire festin. Festiner quelqu'un. Festiner ses amis. Il ne s'emploie qu'en plaisantant.  Il est aussi neutre. À cette noce, on dansa, on se réjouit, on festina ...
FESTON
. s. m. Guirlande ou faisceau de petites branches d'arbres, garnies de leurs feuilles, et entremêlées de fleurs, de fruits, etc., qui sert ordinairement de décoration, et ...
FESTONNER
. v. a. Dessiner, broder ou découper en festons. Festonner une collerette. Festonner les bords d'une draperie. FESTONNÉ, ÉE. participe
FESTOYER
. v. a. Voyez FÉTOYER.
FÊTE
. s. f. Jour consacré particulièrement à des actes de religion ; Cérémonies religieuses par lesquelles on célèbre ce jour. Fête solennelle. Célébrer, solenniser une ...
FÊTER
. v. a. Chômer, célébrer une fête. On fête aujourd'hui tel saint. Fam., Fêter quelqu'un, Célébrer la fête de quelqu'un, ou Lui donner une fête, des fêtes. Demain ...
FETFA
. s. m. Terme de Relation, qui signifie, Un mandement du muphti, fort respecté, même du Grand Seigneur.
FÉTICHE
. s. m. Nom qu'on donne aux objets du culte superstitieux des nègres. Dans la Nigritie, chaque tribu, chaque famille, chaque personne se choisit un fétiche, c'est-à-dire, une ...
FÉTICHISME
. s. m. Culte des fétiches. Ce peuple en est encore aux superstitions du fétichisme.
FÉTIDE
. adj. des deux genres Qui a une odeur forte et très-désagréable. Des émanations fétides. Huile fétide. On dit aussi, Odeur fétide.
FÉTIDITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est fétide, puant. Une fétidité insupportable. La fétidité d'une odeur.
FÉTOYER
. v. a. (Il se conjugue comme Employer. ) Bien recevoir quelqu'un, le bien traiter, lui faire bonne chère. Fétoyer ses amis. Il est familier. FÉTOYÉ, ÉE. participe
FÉTU
. s. m. Brin de paille. Ramasser un fétu. Prov. et par exagérat., Je n'en donnerais pas un fétu, cela ne vaut pas un fétu, se dit D'une chose dont on ne fait nul ...
FEU
. s. m. Fluide impondérable, formé de lumière et de chaleur, qui chauffe, brûle, calcine, amollit, rougit, etc., les corps exposés à son action. Les anciens regardaient le ...
FEU
, EUE. adj. Défunt. Feu mon père. Feu mon oncle. Quand on dit, Le feu pape, le feu roi, la feue reine, etc., on entend toujours Le pape dernier mort, le roi dernier mort, la ...
FEUDATAIRE
. s. des deux genres Vassal ; celui ou celle qui possède un fief, et qui doit la foi et hommage au seigneur suzerain. Le comte de Flandre était feudataire de la couronne. ...
FEUDISTE
. s. m. Homme versé dans la matière des fiefs. Un savant feudiste.   Il est aussi adjectif. Un docteur feudiste.
FEUILLAGE
. s. m. coll. Toutes les feuilles d'un ou de plusieurs arbres. Le feuillage de cet arbre est très-beau. Feuillage vert. Feuillage touffu. Feuillage épais. Feuillage sombre. Se ...
FEUILLAISON
. s. f. T. de Botan. Renouvellement annuel des feuilles, produit par le développement des bourgeons. L'époque de la feuillaison.
FEUILLANT
, ANTINE. s. Religieux, religieuse de l'étroite observance de Saint-Bernard. L'abbaye chef d'ordre des feuillants était au village de Feuillans, en Languedoc. Couvent de ...
FEUILLANTINE
. s. f. Sorte de pâtisserie feuilletée.
FEUILLARD
. s. m. Il se dit Des branches de châtaignier ou de saule, fendues en deux, dont les tonneliers font des cercles. Une botte, un paquet de feuillard. On appelle Feuillard de ...
FEUILLE
. s. f. On appelle ainsi Les parties du végétal qui naissent des tiges et des rameaux, quelquefois de la racine, qui sont communément vertes, minces et planes, mais qui, dans ...
FEUILLÉ
, ÉE. adj. T. de Botan. Garni de feuilles. Tige feuillée.   Il se dit aussi, en termes de Blason, Des feuilles des plantes, lorsqu'elles sont d'un émail différent de celui ...
FEUILLE-MORTE
. adj. des deux genres Il se dit D'une couleur qui tire sur celle des feuilles sèches, et Des choses qui ont cette couleur. Couleur feuille-morte. Ruban feuille-morte. Satin ...
FEUILLÉE
. s. f. Couvert formé de branches d'arbres garnies de feuilles. Danser sous la feuillée.
FEUILLER
. v. n. T. de Peinture. Représenter les feuilles d'arbres, le feuillage. C'est un talent rare que celui de bien feuiller.
FEUILLET
. s. m. Chaque partie d'une feuille de papier qui a été pliée ou coupée en deux, en quatre, en huit, etc. Un feuillet contient deux pages. Dans le format in-quarto, la ...
FEUILLETAGE
. s. m. Manière de feuilleter la pâtisserie.  Il se dit aussi de La pâtisserie feuilletée.
FEUILLETER
. v. a. Tourner les feuillets d'un livre, d'un manuscrit qu'on parcourt. Je n'ai pas lu ce livre, je n'ai fait que le feuilleter.   Il signifie aussi, Étudier, consulter des ...
FEUILLETON
. s. m. Partie de certains journaux, ordinairement imprimée en plus petits caractères au bas des pages, et contenant des articles de littérature, de critique, ou des ...
FEUILLETTE
. s. f. Vaisseau contenant un demi-muid de vin ou environ. Cette vigne a rendu tant de feuillettes de vin.
FEUILLU
, UE. adj. Qui a beaucoup de feuilles. Arbre feuillu. Tige bien feuillue.
FEUILLURE
. s. f. Entaillure dans laquelle les fenêtres et les portes s'enfoncent un peu pour fermer juste. La feuillure de ce volet n'est pas assez large, assez profonde.
FEURRE
. s. m. (On disait autrefois, Foarre. ) Paille de toute sorte de blé. Une gerbe de feurre.   Il se dit, particulièrement, de La paille longue qui sert à empailler les ...
FEUTRAGE
. s. m. Action par laquelle on feutre le poil ou la laine.
FEUTRE
. s. m. Espèce d'étoffe non tissue, qui se fait en foulant le poil ou la laine dont elle est composée. Semelle de feutre. Une balle de feutre dont on joue à la longue ...
FEUTRER
. v. a. Mettre en feutre du poil ou de la laine. Feutrer le poil destiné à faire des chapeaux. Feutrer de la laine. Feutrer à chaud. Feutrer à froid.   Il signifie aussi, ...
FEUTRIER
. s. m. Ouvrier qui fait, qui prépare le feutre.
FÈVE
. s. f. Plante de la famille des Légumineuses, qui produit des semences alimentaires. Semer des fèves. Un champ de fèves. Quand les fèves sont en fleur.   Il se dit ...
FÉVEROLE
. s. f. diminutif Variété de la fève de marais, dont les graines sont plus petites et plus rondes, et qui sert principalement pour nourrir les animaux et pour amender les ...
FÉVRIER
. s. m. Le second mois de l'année, lequel a vingt-huit jours seulement dans les années ordinaires, et vingt-neuf dans les années bissextiles. En février. Le cinq de février, ...
FI
. Interjection familière, dont on se sert pour exprimer Le mépris, la répugnance, le dégoût qu'inspire quelqu'un ou quelque chose. Ah fi ! que cela est mal ! Fi, fi ...
FIACRE
. s. m. Carrosse, voiture de louage et de place. Le mot de Fiacre vient de ce que les premiers carrosses de cette espèce logeaient à l'image Saint-Fiacre. Il y a une place ...
FIANÇAILLES
. s. f. pl. Promesse de mariage en présence d'un prêtre. Faire les fiançailles. Célébrer les fiançailles. Le jour des fiançailles. Prier les parents et les amis ...
FIANCER
. v. a. Promettre mariage en présence du prêtre. Il avait fiancé cette fille. Prov., Tel fiance qui n'épouse pas.   Il se dit aussi en parlant De la cérémonie qui ...
FIBRE
. s. f. Il se dit de Certains filaments déliés qui se trouvent dans toutes les parties charnues ou membraneuses du corps de l'homme ou de l'animal. L'allongement des fibres. Le ...
FIBREUX
, EUSE. adj. Qui a des fibres. Les chairs sont fibreuses. Le bois est fibreux. L'écorce de cette plante est très-fibreuse.   En Botan., Racine fibreuse, Racine composée de ...
FIBRILLE
. s. f. diminutif (On prononce Fibrile. ) T. d'Anat. Petite fibre. Les fibres les plus déliées peuvent se partager en fibrilles.
FIBRINE
. s. f. T. de Chimie. Substance animale blanche, insipide et inodore, qui constitue particulièrement la fibre musculaire. Séparer la fibrine du sang. La fibrine devient ...
FIC
. s. m. T. de Médec. et de Chirur. Excroissance ou tumeur charnue, pédiculée, irrégulièrement arrondie, molle, indolente, qui se forme aux paupières, au menton, et plus ...
FICELER
. v. a. ( Je ficelle. Je ficelais. J'ai ficelé. Je ficellerai. Ficelant. ) Lier avec de la ficelle. Cela n'a pas été ficelé assez fort, assez serré. Il faut bien ficeler ...
FICELLE
. s. f. Sorte de petite corde qui est faite de plusieurs fils de chanvre, et dont on se sert ordinairement pour lier de petits paquets. Lier avec de la ficelle. Un bout de ...
FICELLIER
. s. m. Dévidoir sur lequel on met de la ficelle.
FICHANT
, ANTE. adj. T. de Fortification. Il se dit De la ligne de feu dont le projectile, partant du flanc d'un bastion, frappe la face du bastion voisin. La ligne de défense ...
FICHE
. s. f. Petit morceau de fer ou d'autre métal servant à la penture des portes, des fenêtres, des armoires, etc. Fiche à gond. FICHE, signifie aussi, Un morceau d'ivoire ...
FICHER
. v. a. Faire entrer par la pointe. Ficher un clou. Ficher un pieu. Ficher en terre. Ficher bien avant. FICHER, en termes de Maçonnerie, Mettre des cales entre les pierres, ...
FICHET
. s. m. Petit morceau d'ivoire ou d'autre matière, qu'on met dans les trous d'un trictrac, et qui sert à marquer les parties à mesure qu'on les a gagnées.
FICHU
, UE. adj. Terme de mépris, qui se dit De ce que l'on trouve mal fait ou impertinent. Voilà un fichu compliment. Voilà un fichu drôle. Il est bas.
FICHU
. s. m. Petite pièce d'étoffe de forme triangulaire, dont les femmes se couvrent la gorge et les épaules. Acheter un fichu. Porter un fichu. Fichu brodé. Fichu de ...
FICOÛDE
. s. m. T. de Botan. Genre de plantes à feuilles charnues, et à fleurs rayonnées, qui comprend un très-grand nombre d'espèces, la plupart originaires du cap de ...
FICTIF
, IVE. adj. Qui est imaginaire ou feint, qui n'existe ou qui n'a telle ou telle qualité que par supposition. Des êtres fictifs. Valeur fictive. La pistole est une monnaie ...
FICTION
. s. f. Invention fabuleuse. Fiction poétique. Ce poëme est rempli de belles fictions. Il y a des fictions qui touchent plus que la vérité. La fiction est quelquefois plus ...
FICTIVEMENT
. adv. Par fiction, par l'effet d'une fiction. Cela n'existe que fictivement, n'a telle qualité que fictivement.
FIDÉICOMMIS
. s. m. T. de Jurispr. Disposition par laquelle un testateur charge son héritier institué de conserver et de rendre à une personne désignée, la totalité ou une partie des ...
FIDÉICOMMISSAIRE
. s. m. T. de Jurispr. Celui qui est chargé d'un fidéicommis. Il n'est que fidéicommissaire. On l'emploie aussi comme adjectif des deux genres. Héritier fidéicommissaire. ...
FIDÉJUSSEUR
. s. m. T. de Jurispr. Caution, celui qui s'oblige de payer pour un autre qui ne payerait pas.
FIDÉJUSSION
. s. f. Voyez CAUTIONNEMENT.
FIDÈLE
. adj. des deux genres Qui garde sa foi, qui remplit ses devoirs, ses engagements ; qui est constant dans ses affections. Serviteur fidèle. Fidèle à son prince, à son ...
FIDÈLEMENT
. adv. D'une manière fidèle. Servir fidèlement. Rapporter fidèlement. Administrer fidèlement. Traduire fidèlement. Retenir fidèlement.
FIDÉLITÉ
. s. f. Attachement à ses devoirs, régularité à remplir ses engagements ; ou Constance dans ses affections. Fidélité inviolable. Fidélité éprouvée. Fidélité à ...
FIDUCIAIRE
. adj. et s. m. T. de Jurispr. Celui qui est grevé d'un fidéicommis, c'est-à-dire, qui est chargé par le testateur de remettre à quelqu'un une succession en tout ou en ...
FIEF
. s. m. Domaine noble dont le possesseur, appelé vassal, doit l'hommage et ordinairement aussi quelque redevance, quelque service, etc., au seigneur, au possesseur d'un autre ...
FIEFFER
. v. a. Donner en fief. Fieffer un domaine. Fieffer des marais. Fieffer des terres vaines et vagues. FIEFFÉ, ÉE. participe, Il se disait anciennement, comme adjectif, De ...
FIEL
. s. m. Nom que l'on donne quelquefois à la bile de l'homme ou des animaux, et plus ordinairement à celle du boeuf. La vésicule du fiel. Amer comme fiel. Fiel de boeuf ...
FIENTE
. s. f. Il se dit Des excréments de certains animaux. Fiente de pigeon. Fiente de vache. Fiente de loup. Etc.
FIENTER
. v. n. Il ne se dit que Des animaux, et signifie, Pousser dehors, rendre la fiente par les voies naturelles. Un animal qui ne fiente pas, qui fiente bien.
FIER
. v. a. Commettre à la fidélité de quelqu'un. Fier son bien. Fier sa vie. Fier son honneur à son ami. Je lui fierais tout ce que j'ai au monde. Dans ce sens, il vieillit.  ...
FIER
, ÈRE. adj. (L'R se prononce fortement, et rend l'E ouvert.) Hautain, altier, superbe, arrogant. C'est un homme fier. Une femme très-fière. La noblesse de ce pays est ...
FIER-À-BRAS
. s. m. Il se dit, familièrement, d'Un fanfaron qui fait le brave et le furieux, et qui veut se faire craindre par ses menaces.
FIÈREMENT
. adv. D'une manière fière. Il marche fièrement. Regarder quelqu'un fièrement. Traiter quelqu'un fièrement. Parler fièrement. Il s'avance fièrement.   En termes de ...
FIERTE
. s. f. Vieux mot qui signifiait, La châsse d'un saint. Il s'est dit particulièrement de la châsse de saint Romain, archevêque de Rouen, en mémoire duquel le chapitre ...
FIERTÉ
. s. f. Caractère de celui qui est fier, de ce qui est fier. On l'emploie dans la plupart des sens de l'adjectif Fier. Il n'a point la fierté ordinaire aux personnes de son ...
FIÈVRE
. s. f. Mouvement déréglé de la masse du sang, avec fréquence permanente du pouls, ordinairement accompagné de chaleur. Les différentes sortes de fièvres. Fièvre ...
FIÉVREUX
, EUSE. adj. Qui cause la fièvre. L'automne est la saison de l'année la plus fiévreuse. Des aliments fiévreux. Pays, climat fiévreux, Pays, climat où les fièvres sont ...
FIÉVROTTE
. s. f. Petite fièvre. Il est familier et peu usité.
FIFRE
. s. m. Sorte de petite flûte d'un son aigu : elle était autrefois en usage dans l'infanterie, et principalement dans l'infanterie suisse. Jouer du fifre. Joueur de fifre. ...
FIGEMENT
. s. m. Action par laquelle un liquide gras se fige, ou État de ce qui est figé.
FIGER
. v. a. Congeler, épaissir, condenser par le froid, par le refroidissement. Il ne se dit guère qu'en parlant Des liquides gras. L'air froid fige la graisse des viandes. On ...
FIGUE
. s. f. Sorte de fruit mou et sucré, plein de petits grains. Figues blanches. Figues violettes. Figues d'été. Figues d'automne. Les premières figues. Les secondes figues. ...
FIGUERIE
. s. f. Lieu destiné à la culture des figuiers. Une figuerie bien exposée.
FIGUIER
. s. m. Arbre de la famille des Urticées, qui porte des figues, et dont le suc est laiteux. On connaît plus de cent espèces de figuiers. Les fleurs du figuier ne sont point ...
FIGURANT
, ANTE. s. Danseur, danseuse qui figure dans les corps de ballets. Il y avait quatre figurants et quatre figurantes.   Il se dit aussi de Celui qui fait un personnage ...
FIGURATIF
, IVE. adj. Qui est la représentation, la figure, le symbole de quelque chose. Tout était figuratif dans l'ancienne loi.   Plan figuratif, Carte topographique. Plan ...
FIGURATIVEMENT
. adv. D'une manière figurative. Tous les mystères de la nouvelle loi sont compris figurativement dans l'ancienne. Il n'est usité que dans le dogmatique.
FIGURE
. s. f. La forme extérieure d'un corps, d'un être. Un corps ne saurait exister sans avoir une certaine figure. La figure de la terre. La figure d'une pyramide. Les diverses ...
FIGURÉMENT
. adv. D'une manière figurée. Parler figurément. Cela ne se dit que figurément. Ce mot signifie proprement telle chose, et figurément il signifie telle autre. Employer, ...
FIGURER
. v. a. Représenter par la peinture, par la sculpture, etc. Dans le fond du tableau, le peintre avait représenté un paysage ; et sur le devant, il avait figuré une danse de ...
FIGURINE
. s. f. diminutif Il se dit de Très-petites figures antiques de terre cuite, de bronze, d'argent, etc., dont la plupart représentent des divinités. Cet antiquaire a ...
FIGURISME
. s. m. Opinion de ceux qui regardent les événements de l'Ancien Testament comme des figures de ceux du Nouveau.
FIGURISTE
. s. m. Ouvrier qui coule des figures en plâtre. FIGURISTE, en Théologie, signifie, Celui qui embrasse le figurisme.
FIL
. s. m. (On prononce l'L, sans la mouiller.) Petite partie longue et déliée qu'on détache de l'écorce du chanvre, du lin, etc. Les fils de ce chanvre, de ce lin sont ...
FILAGE
. s. m. Action ou manière de filer le chanvre, le lin, la laine, la soie, etc. On a payé tant pour le filage. Le filage de la laine destinée pour faire la chaîne d'une ...
FILAGRAMME
. s. m. Voyez FILIGRANE.
FILAMENT
. s. m. Petit fil, petit brin long et délié, semblable à celui qui se tire de l'écorce du chanvre ou du lin. Les filaments des plantes. Les filaments d'une écorce. Cela ...
FILAMENTEUX
, EUSE. adj. T. de Botan. Qui a des filaments. Écorce filamenteuse.
FILANDIÈRE
. s. f. Femme ou fille dont le métier est de filer. Une habile filandière. Il ne s'emploie guère que dans la poésie badine ou burlesque.  Adjectiv., Les soeurs ...
FILANDRES
. s. f. pl. Certains fils blancs et longs qui volent en l'air dans les beaux jours d'automne, et qui s'attachent au chaume, aux haies, aux herbes, etc. Toute la campagne était ...
FILANDREUX
, EUSE. adj. Rempli de filandres. Viande filandreuse.
FILANT
, ANTE. adj. Qui file, qui coule doucement. Une matière filante. Un liquide onctueux et filant.
FILASSE
. s. f. Assemblage, amas de filaments tirés de l'écorce du chanvre, de celle du lin, etc. De la filasse de lin, de chanvre. Filasse à faire du fil. Charger une quenouille ...
FILASSIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui façonne les filasses, ou qui en fait commerce.
FILATEUR
. s. m. Celui qui tient, qui dirige une filature.
FILATURE
. s. f. Lieu, établissement où l'on file en grand la soie, la laine, le coton, etc. Filature de soie. Filature de laine. Filature de coton. Il a une riche filature. Le chef, ...
FILE
. s. f. Suite ou rangée de choses ou de personnes disposées en long et l'une après l'autre. Une longue file de gens qui vont un à un. Aller à la file, file à file. Prendre ...
FILÉ
. s. m. Il se dit de L'or ou de l'argent tiré à la filière et laminé, qu'on applique sur un fil de soie, de chanvre, etc. Du filé d'or. Du filé d'argent.
FILER
. v. a. Tordre ensemble plusieurs brins de chanvre, de lin, de soie, de laine, etc., pour qu'ils forment un fil. Souvent, on l'emploie absolument. Filer du lin, du chanvre, de ...
FILERIE
. s. f. Lieu où l'on file le chanvre pour l'employer soit en fil, soit en corde.
FILET
. s. m. diminutif Fil délié, petit fil. Fig. et fam., Sa vie ne tient plus qu'à un filet, se dit D'un infirme ou d'un malade qui est sur le point de mourir. On dit ...
FILEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui file. Il se dit non-seulement Du fil, mais de la soie, de la laine, du coton, des boyaux, et des autres choses qui se préparent en longs fils ou ...
FILIAL
, ALE. adj. Qui appartient au fils, à l'enfant ; qui est du devoir du fils, de l'enfant. Obéissance filiale. Crainte filiale. Respect filial. Amour filial. Tendresse filiale. ...
FILIALEMENT
. adv. D'une manière filiale.
FILIATION
. s. f. Suite continue de générations, dans une même famille ; ligne directe qui descend des aïeux aux enfants, ou qui remonte des enfants aux aïeux. La filiation de ...
FILICULE
. s. f. T. de Botan. Espèce de capillaire dont les feuilles sont semblables à celles de la fougère. La filicule est pectorale.
FILIÈRE
. s. f. Morceau d'acier percé d'un trou, ou de plusieurs trous inégaux, par lesquels on fait passer l'or, l'argent, le cuivre, etc., qu'on file. Il faut faire passer cet or, ...
FILIFORME
. adj. des deux genres T. d'Hist. nat. Délié comme un fil. Les antennes de certains insectes sont filiformes. Les pédoncules de ces fleurs sont filiformes. Feuilles ...
FILIGRANE
. s. m. Ouvrage d'orfévrerie travaillé à jour, et fait en forme de petits filets. Un chapelet de filigrane. FILIGRANE, se dit aussi de Lettres ou figures de cuivre que l'on ...
FILIN
. s. m. T. de Marine. Il se dit de Tout cordage qui n'est pas câble ou grelin. Les haubans, les écoutes, les amarres, etc., sont de filin.
FILIPENDULE
. s. f. T. de Botan. Espèce de spirée qui croît dans les bois, et dont les racines ont des tubercules attachés comme par des fils.
FILLE
. s. f. Terme qui exprime la relation d'une personne du sexe féminin avec son père et sa mère, ou avec l'un des deux seulement. Fille légitime. Fille naturelle. Fille ...
FILLETTE
. s. f. diminutif Petite fille, jeune fille. Ce n'est encore qu'une fillette. Gentille, jolie fillette. Prov., Bonjour lunettes, adieu fillettes, Lorsqu'on commence à ...
FILLEUL
, EULE. s. Terme relatif, qui se dit de Celui ou de celle qui ont été tenus sur les fonts de baptême, par rapport au parrain et à la marraine qui les ont tenus. C'est ...
FILOCHE
. s. f. Espèce de tissu, de filet. Filoche de soie, de fil.
FILON
. s. m. Veine métallique ou fossile, souterraine ou à fleur de terre. Rencontrer un filon en creusant. Un filon d'argent, d'étain, de houille. Exploiter un filon. La ...
FILOSELLE
. s. f. Espèce de grosse soie ou de fleuret. Des bas de filoselle.
FILOU
. s. m. Celui qui vole avec adresse. Un filou lui a pris sa montre. Les gendarmes ont arrêté plusieurs filous. Un tour de filou.   Il se dit aussi de Celui qui trompe au jeu. ...
FILOUTER
. v. a. Voler avec adresse. Il m'a filouté ma bourse. Absol., Il passe sa vie à filouter.   Il signifie également, Tromper au jeu. On m'a filouté. Ne jouez pas avec lui, il ...
FILOUTERIE
. s. f. Action de filou. C'est une pure filouterie. Il ne vit que de filouteries.
FILS
. s. m. (On ne prononce point l'L.) Terme qui exprime la relation d'une personne du sexe masculin avec son père et sa mère, ou avec l'un des deux seulement. Fils légitime. ...
FILTRANT
, ANTE. adj. Qui sert à filtrer. On ne l'emploie guère que dans cette locution, Fontaine filtrante.
FILTRATION
. s. f. Passage d'un liquide à travers un corps destiné à l'éclaircir, à le purifier. Filtration de l'eau par le sable, par des pierres poreuses.   Il se dit, en Chimie et ...
FILTRE
. s. m. Papier, étoffe, linge, pierre, sable, charbon, éponge, etc., au travers de quoi on passe une liqueur qu'on veut clarifier. On a fait passer cette liqueur par le ...
FILTRE
. s. m. Breuvage. Voyez PHILTRE.
FILTRER
. v. a. Passer un liquide par le filtre. Filtrer de l'hypocras dans une chausse. Filtrer du petit-lait. Pierre à filtrer.   Il s'est dit autrefois, en Physiologie, Des ...
FILURE
. s. f. Qualité de ce qui est filé. La filure de cette laine est trop grosse. On connaît le drap à la filure.
FIN
. s. f. Terme, ce qui termine, ce qui achève ; ou L'extrémité d'une chose, la partie où elle se termine. Il est opposé à Commencement. À la fin, sur la fin, vers la fin ...
FIN
, INE. adj. Qui est délié et menu en son genre. Il se dit par opposition à Gros, ou à Grossier. La pointe de cet instrument est trop fine. Un trait fin. Une écriture ...
FINAGE
. s. m. T. d'ancienne Pratique. Étendue d'une juridiction ou d'une paroisse jusqu'aux confins d'une autre. Cette maison est dans le finage de telle paroisse. Il a tant ...
FINAL
, ALE. adj. Qui finit, qui termine. État final. Compte final. Quittance finale. Jugement final. Point final. La cadence finale d'un air. La note finale. Substantivement, La ...
FINALE
. s. m. T. de Musique, emprunté de l'italien. Morceau d'ensemble qui termine un acte d'opéra, et dans lequel le compositeur doit chercher surtout à produire de l'effet. Le ...
FINALEMENT
. adv. À la fin, en dernier lieu. Finalement il en vint à bout. Il est familier.
FINANCE
. s. f. Argent comptant. Il est un peu court de finance. Il n'a pas grande finance. Moyennant finance. Les finances commençaient à lui manquer.   Il se dit quelquefois, au ...
FINANCER
. v. n. Fournir, débourser de l'argent. On l'a fait financer. Vous ne vous tirerez pas de cette affaire sans financer. Dans ce sens, il est familier.  Il se disait ...
FINANCIER
. s. m. Celui qui manie les deniers de l'État, ou qui fait des opérations de banque, de grandes affaires d'argent. Il se disait particulièrement, autrefois, de Ceux qui ...
FINASSER
. v. n. Agir avec petite ou mauvaise finesse. Il ne fait que finasser. Il est familier.
FINASSERIE
. s. f. Petite ou mauvaise finesse. Il ne fait que des finasseries. Il est familier.
FINASSEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui use de petite ou de mauvaise finesse. C'est un finasseur, une finasseuse. Il est familier.
FINAUD
, AUDE. adj. Qui est fin, rusé dans de petites choses. C'est un homme bien finaud. Une femme bien finaude. Il est familier, et ne se dit qu'en mauvaise part.  Il se prend ...
FINEMENT
. adv. Avec finesse, avec adresse d'esprit. Il faut faire cela finement. Il l'a attrapé bien finement. Cette entreprise a été conduite finement.   Il signifie aussi, ...
FINESSE
. s. f. Qualité de ce qui est fin, délié, menu. Le degré de finesse d'une chose. Le fil de l'araignée est d'une extrême finesse. La finesse des cheveux. La finesse d'une ...
FINET
, ETTE. adj. Diminutif de Fin. Il est familier et peu usité.
FINETTE
. s. f. Étoffe légère de laine ou de coton. Bonnet de finette. Doublure de finette.
FINI
. s. m. Voyez le participe du verbe FINIR.
FINIMENT
. s. m. T. de Peinture. Qualité d'un ouvrage soigné et fort travaillé. Le finiment de ces fleurs. Il est vieux ; on dit maintenant, Le fini.
FINIR
. v. a. Achever, terminer, cesser. Finir un discours. Finir un discours par une belle péroraison. Finir une affaire. Finir ses jours dans la pénitence. Finir un ouvrage. ...
FIOLE
. s. f. Petite bouteille de verre. Le goulot d'une fiole. Petite fiole. Fiole à médecine. Une fiole de sirop. On écrivait autrefois, Phiole.
FIORITURES
. s. f. pl. T. de Musique, emprunté de l'italien. Il se dit, en général, de Toute espèce d'ornement, et en particulier de Certains traits composés de gammes diatoniques ou ...
FIRMAMENT
. s. m. Cette apparence de voûte circulaire qui environne la terre, et à laquelle les astres semblent attachés. Les étoiles du firmament. Les astres du firmament. Sous le ...
FIRMAN
. s. m. Terme de relation, qui signifie, Un édit, un ordre, un permis du Grand Seigneur, ou de quelque autre souverain de l'Orient. Publier un firman. Le Grand Seigneur lui ...
FISC
. s. m. (On prononce l'S et le C.) Le trésor du prince, le trésor de l'État. L'intérêt du fisc. Les droits du fisc. L'amende appliquée au fisc. Applicable au fisc. ...
FISCAL
, ALE. adj. Qui appartient au fisc, qui regarde, qui concerne le fisc. Matières fiscales. En matière fiscale. Droits fiscaux. Édit fiscal. Lois fiscales.   Procureur ...
FISCALITÉ
. s. f. Système des lois relatives au fisc, ou Connaissance de ces lois. Il entend bien la fiscalité. Ce sens a vieilli.  Il se dit, en mauvaise part, d'Une disposition à ...
FISSIPÈDE
. adj. des deux genres Il se dit Des quadrupèdes qui ont le pied divisé en plusieurs doigts ou parties, tels que les chiens, les chats, les loups, etc. ; par opposition à ...
FISSURE
. s. f. Gerçure, petite fente, petite crevasse. Fissure de la peau. Les fissures que l'on remarque sur l'écorce de certains arbres. Voyez SCISSURE. FISSURE, en termes de ...
FISTULE
. s. f. T. de Chirur. Ulcère dont l'entrée est étroite et le fond ordinairement large, et qui communique avec une cavité naturelle, ou avec un conduit excréteur. Avoir une ...
FISTULEUX
, EUSE. adj. T. de Chirur. Qui est de la nature de la fistule. Ulcère fistuleux.   Il s'emploie aussi en termes de Botanique, et se dit Des tiges et des feuilles qui sont ...
FIXATION
. s. f. Opération de chimie par laquelle un corps volatil ou facile à dissiper, est rendu fixe. La fixation de l'oxygène. La fixation du mercure.   Il signifie aussi, ...
FIXE
. adj. des deux genres Qui ne se meut point, qui demeure toujours arrêté au même lieu, qui ne change point de place. Étoiles fixes. Point fixe. Le siége de la douleur était ...
FIXEMENT
. adv. D'une manière fixe. Il n'est guère usité que dans la phrase, Regarder fixement. On ne peut regarder fixement le soleil.
FIXER
. v. a. Attacher, affermir, arrêter. Fixez cela contre la muraille avec un clou. Fixer au moyen d'une vis, d'un clou, d'une épingle, etc. Fixez-le bien dans cette position. ...
FIXITÉ
. s. f. Qualité de ce qui est fixe. Il se dit particulièrement, en Chimie, de La propriété qu'ont certains corps de n'être point volatilisés par l'action du feu. La fixité ...
FLACCIDITÉ
. s. f. T. de Physique et de Médecine. État d'une chose qui est molle, flasque, qui n'offre aucune résistance à la pression. La flaccidité des chairs.
FLACON
. s. m. Espèce de bouteille qui se ferme avec un bouchon de même matière, ou avec un bouchon de métal. Flacon d'argent. Flacon d'étain. Un petit flacon d'or. Un petit ...
FLAGELLANT
. s. m. Nom de certains fanatiques qui se flagellaient en public. La secte des flagellants prit naissance vers l'an 1260.
FLAGELLATION
. s. f. Action de fouetter, de faire subir à quelqu'un le supplice du fouet. Il ne se dit guère qu'en parlant De Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST et des martyrs. La ...
FLAGELLER
. v. a. Fouetter, faire subir le supplice du fouet. Il se dit principalement en parlant De Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST et des martyrs. Pilate fit flageller Notre-Seigneur. ...
FLAGEOLER
. v. n. Il se dit Des jambes du cheval, lorsque la faiblesse ou la fatigue les rend tremblantes. Les jambes lui flageolent.
FLAGEOLET
. s. m. Petit instrument à vent, qui a un bec par lequel on l'embouche, et dont on peut varier les sons au moyen des trous dont il est percé. Jouer du flageolet. Danser au son ...
FLAGORNER
. v. a. Flatter souvent et bassement. Il est entouré de parasites qui le flagornent. Flagorner ses supérieurs.   Il s'emploie aussi comme neutre. Il va flagorner aux oreilles ...
FLAGORNERIE
. s. f. Flatterie basse et fréquente. Il s'est insinué dans cette maison par ses flagorneries. Il est familier.
FLAGORNEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui flagorne. C'est un vrai flagorneur, une grande flagorneuse. Il est familier.
FLAGRANT
, ANTE. adj. Qui a lieu, qui se fait, qui se commet actuellement. Il est principalement usité dans cette locution, Flagrant délit, Délit où l'on est pris sur le fait. Le ...
FLAIR
. s. m. T. de Chasse. Il se dit de L'odorat du chien. Ce chien a le flair excellent.
FLAIRER
. v. a. Sentir par l'odorat. Quand les chiens flairent la bête. Flairez un peu cette rose.   Il se dit, figurément et familièrement, dans le sens de Pressentir, de ...
FLAIREUR
. s. m. Celui qui flaire. Il ne se dit que dans ces locutions familières, Un flaireur de table, un flaireur de cuisine, Un parasite.
FLAMANT
. s. m. T. d'Hist. nat. Oiseau de l'ordre des Échassiers, à taille élevée, qui habite les rivages des mers méridionales, et qui est ainsi nommé à cause de la belle couleur ...
FLAMBANT
, ANTE. adj. Qui flambe. Un tison flambant. Une bûche flambante. FLAMBANT, en termes de Blason, se dit Des pals ou paux ondés et aiguisés en forme de flamme. D'argent à ...
FLAMBE
. s. f. Nom vulgaire de la plante qu'on appelle autrement Iris des marais.

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.029 c;