Слова на букву gang-hydr (1564) Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)
На главную О проекте Обратная связь Поддержать проектДобавить в избранное

  
EN-DE-FR →  Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835) →  acre-ascl asia-bouf bouf-cham cham-cont cont-déma déma-effé effe-exce exce-gang gang-hydr hydr-kilo king-memb memb-offi offi-phil phil-puce puce-resp resp-silh sili-têta téta-vier


Слова на букву gang-hydr (1564)

< 1 2 3 4 5 6 > >>
GOUVERNANTE
s. f. La femme du gouverneur d'une province, d'une place. Madame la gouvernante.   Il se dit aussi d'Une femme qui a le gouvernement d'une province, d'une ville. Plusieurs ...
GOUVERNE
s. f. T. de Commerce. Ce qui doit servir de règle de conduite dans une affaire. Cette lettre vous servira de gouverne.   Il s'emploie quelquefois familièrement, dans le ...
GOUVERNEMENT
s. m. Action, charge, ou manière de gouverner, de régir, d'administrer. Le gouvernement d'un État. Se reposer des fatigues du gouvernement. Pendant la durée de son ...
GOUVERNER
. v. a. Diriger, conduire. Gouverner un vaisseau, un navire, une barque. On n'est point encore parvenu à gouverner les aérostats. Ce cocher ne sait pas gouverner ses chevaux. ...
GOUVERNEUR
s. m. Celui qui commande en chef dans une province, dans une place forte, dans une maison royale. Le gouverneur de la province. Le gouverneur de Namur. Gouverneur de la ...
GOYAVE
s. f. Fruit du goyavier. Cueillir des goyaves.
GOYAVIER
s. m. T. de Botan. Grand arbre d'Amérique et des Indes orientales, appelé aussi Poirier des Indes, qui porte un fruit long ou ovale, à peu près gros comme une pomme de ...
GRABAT
s. m. Méchant lit, tel que ceux des pauvres gens. On trouva quatre ou cinq petits enfants couchés sur un méchant grabat. Ils sont dans une extrême misère, ils n'ont ...
GRABATAIRE
. s. des deux genres Il se dit, dans l'Histoire ecclésiastique, de Ceux qui différaient jusqu'à la mort à recevoir le baptême. La secte des grabataires. GRABATAIRE, se ...
GRABUGE
s. m. Querelle, différend, noise. Ils ont eu quelque grabuge ensemble. Ces grabuges durent longtemps. Il y a du grabuge entre eux. Il y a du grabuge au ménage. Il est ...
GRÂCE
s. f. Faveur qu'on fait à quelqu'un sans y être obligé. S'il vous accorde telle chose, ce sera une pure grâce. Je vous demande cette grâce. Accordez-moi cette grâce. C'est ...
GRACIABLE
. adj. des deux genres T. de Jurispr. Qui est rémissible, digne de pardon. Il n'est guère usité que dans les locutions, Fait graciable, cas graciable.
GRACIER
. v. a. T. de Jurispr. Faire grâce à un criminel, lui remettre sa peine. On l'emploie surtout au passif. Il a été gracié. GRACIÉ, ÉE. participe
GRACIEUSEMENT
. adv. D'une manière gracieuse. Il reçoit gracieusement ceux qui ont affaire à lui. Vous devriez lui parler plus gracieusement.
GRACIEUSER
. v. a. Faire des démonstrations d'amitié ou de bienveillance à quelqu'un. Cette femme l'a fort gracieusé. Il est familier. GRACIEUSÉ, ÉE. participe
GRACIEUSETÉ
s. f. Honnêteté, civilité. Il m'a fait une gracieuseté à laquelle je ne m'attendais pas. Il m'a fait mille gracieusetés.   Il signifie aussi, Gratification, ce que l'on ...
GRACIEUX
, EUSE. adj. Agréable, qui a beaucoup de grâce et d'agrément. Il se dit au propre et au figuré. Visage gracieux. Geste, sourire gracieux. Air, maintien gracieux. Manières ...
GRACILITÉ
s. f. Qualité de ce qui est grêle. Il ne se dit guère que De la voix, et il est peu usité.
GRADATION
s. f. Augmentation successive et par degrés. La gradation de la lumière est sensible depuis la pointe du jour jusqu'au lever du soleil. Gradation lente. Gradation insensible. ...
GRADE
s. m. Dignité, degré d'honneur, d'avancement. Il fut élevé au plus haut grade. Il est monté à un nouveau grade. Passer par tous les grades militaires. Le grade de caporal, ...
GRADÉ
. adj. Qui a un grade dans l'armée. Un militaire gradé. On ne le dit guère qu'en parlant Des grades inférieurs.
GRADIN
s. m. Petit degré qu'on met sur des autels, sur des cabinets, sur des buffets, etc., pour y poser des chandeliers, des vases de fleurs, des porcelaines, etc. Un salon rempli de ...
GRADUATION
s. f. Division en degrés. Il n'est usité que dans le didactique. La graduation d'un thermomètre, d'un baromètre, d'une échelle. GRADUATION, ou Chambre graduée, se dit, ...
GRADUEL
, ELLE. adj. Qui va par degrés. Développement graduel. Augmentation, diminution graduelle. Marche graduelle. En Jurisprudence, Substitution graduelle.   Psaumes graduels, ...
GRADUELLEMENT
. adv. D'une manière graduelle, par gradation. Augmenter, diminuer graduellement.
GRADUER
. v. a. Marquer des degrés de division. Graduer un thermomètre, un baromètre, les cercles d'une sphère, les cartes de géographie, une échelle.   Il signifie aussi, ...
GRAILLEMENT
s. m. Son cassé ou enroué de la voix.
GRAILLER
. v. n. T. de Chasse. Sonner du cor sur un ton qui sert à rappeler les chiens.
GRAILLON
s. m. Les restes ramassés d'un repas. Une marchande de graillons. Beaucoup de pauvres gens vivent de graillons.   Goût de graillon, odeur de graillon, Goût, odeur de ...
GRAIN
s. m. Le fruit et la semence du froment, du seigle, de l'orge, de l'avoine, etc. Le grain de ces froments est fort gros, est plein, est pesant, est menu. Voilà de beau ...
GRAINE
s. f. La semence de quelques plantes. Graine de laitue, de pourpier, d'épinards, de pavots, etc. Graine de genêt, de genièvre, de cyprès, de laurier. Graine de chou, ...
GRAINETIER
s. m. Voyez GRÈNETIER.
GRAINIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui vend en détail toutes sortes de grains.
GRAISSAGE
s. m. Action de graisser. Le graissage des roues d'une voiture.
GRAISSE
s. f. Substance onctueuse et aisée à fondre, répandue en diverses parties du corps de l'homme ou de l'animal. La graisse l'incommode. Être chargé de graisse. Graisse molle. ...
GRAISSER
. v. a. Frotter, oindre de graisse, de quelque chose d'onctueux. Graisser des bottes, des souliers. Graisser les roues d'une charrette, d'un carrosse. Graisser les pieds d'un ...
GRAISSEUX
, EUSE. adj. Qui est de la nature de la graisse. Corps graisseux. Membrane graisseuse.
GRAMEN
s. m. (MEN se prononce comme dans Amen. ) Mot emprunté du latin, qui se dit quelquefois pour Graminée. Des touffes de gramen et de lierre couvrent ces vieilles murailles.
GRAMINÉE
. adj. des deux genres T. de Botan. Il se dit D'une famille de plantes fort nombreuse, à laquelle appartiennent le blé, le seigle, l'avoine, l'orge, le chiendent, et toutes ...
GRAMMAIRE
s. f. L'art qui enseigne à parler et à écrire correctement. Les règles de la grammaire. Faire une faute de grammaire, contre la grammaire. La grammaire hébraïque, ...
GRAMMAIRIEN
s. m. Celui qui sait, qui enseigne la grammaire, qui a écrit sur la grammaire. C'est un excellent grammairien. C'est un mauvais grammairien.   Il se disait, chez les ...
GRAMMATICAL
, ALE. adj. Qui appartient à la grammaire, qui est selon les règles de la grammaire. Discussion grammaticale. Journal grammatical. Notes grammaticales. Exactitude, ...
GRAMMATICALEMENT
. adv. Selon les règles de la grammaire. Cette phrase est bonne grammaticalement, mais elle manque d'élégance.
GRAMMATISTE
s. m. Celui qui enseigne, qui fait profession d'enseigner la grammaire. Il ne s'emploie guère que par dénigrement.
GRAMME
s. m. Il se dit de L'unité de poids des mesures métriques, équivalente à un peu moins de dix-neuf grains. Le gramme est contenu cent fois dans l'hectogramme, mille fois dans ...
GRAND
, ANDE. adj. Qui a beaucoup de hauteur, de profondeur, de longueur, de largeur, de volume, ou de capacité. Homme grand. Grande femme. Être de grande taille. Grand cheval. ...
GRAND'MÈRE
s. f. Aïeule. Grand'mère du côté paternel, du côté maternel. Grand'mère paternelle, maternelle. Ses deux grand'mères. Populairement, on dit quelquefois, Mère-grand. ...
GRAND'TANTE
s. f. La soeur du grand-père ou de la grand'mère. Grand'tante du côté paternel, du côté maternel.
GRAND-ONCLE
s. m. Le frère du grand-père ou de la grand'mère. Son grand-oncle du côté paternel, du côté maternel.
GRAND-PÈRE
s. m. Aïeul. Grand-père du côté paternel, du côté maternel. Grand-père paternel, maternel. Ses deux grands-pères.
GRANDELET
, ETTE. adj. Diminutif de Grand. Cette femme a déjà des enfants assez grandelets. Sa fille est toute grandelette. Il est familier.
GRANDEMENT
. adv. Avec grandeur. Il pense, il agit grandement.   Il se prend aussi pour Beaucoup, extrêmement. Il se trompe grandement. Vous avez grandement raison. Ce sens est familier.
GRANDESSE
s. f. Dignité du grand d'Espagne. Tel favori mit la grandesse dans cette maison. Il y a trois grandesses dans cette maison. Il y a diverses classes de grandesses La grandesse ...
GRANDEUR
s. f. Étendue en hauteur, en longueur, en largeur, etc. Ces deux hommes sont de même grandeur. Cela est de la grandeur d'un pied, d'un mètre. Ce vase est de la grandeur ...
GRANDIOSE
. adj. des deux genres T. emprunté de l'italien. Il se dit, surtout dans les Beaux-Arts, De ce qui impose, de ce qui frappe l'imagination par un caractère de grandeur, de ...
GRANDIR
. v. n. Devenir grand, croître en hauteur. Cet enfant a bien grandi en peu de temps. Ces pluies ont fait grandir les blés.   Il se dit aussi figurément. Grandir en ...
GRANDISSIME
. adj. des deux genres Superlatif de Grand. Vous me ferez un grandissime plaisir. Il est familier.
GRANGE
s. f. Bâtiment où l'on serre les blés en gerbes. Une grange de tant de travées. Tous ses blés sont dans la grange, sont en grange. Entasser des gerbes dans la grange. ...
GRANIT
s. m. (On prononce ordinairement le T.) Pierre fort dure, qui est composée naturellement d'un assemblage d'autres pierres de différentes couleurs. Des roches de granit. Des ...
GRANITELLE
. adj. Il se dit Du marbre ressemblant au granit. Marbre granitelle.
GRANITIQUE
. adj. des deux genres Qui est formé de granit. Roche granitique. Masses granitiques.
GRANULATION
s. f. Opération par laquelle on réduit les métaux en petits grains, que l'on nomme Grenaille. GRANULATIONS, au pluriel, se dit, en Médecine, d'Une lésion organique ...
GRANULER
. v. a. Mettre un métal en petits grains. Granuler du plomb, de l'étain. GRANULÉ, ÉE. participe, Marbre granulé, Qui est comme formé de petits grains.
GRANULEUX
, EUSE. adj. T. didactique. Qui est divisé en petits grains. Terre granuleuse.   Il signifie, en termes de Médecine, Qui a, qui présente des granulations. Poumon granuleux.
GRAPHIQUE
. adj. des deux genres T. didactique. Il se dit particulièrement Des descriptions, des opérations qui, au lieu d'être simplement énoncées par le discours, sont données par ...
GRAPHIQUEMENT
. adv. D'une manière graphique. Il se dit, en Astronomie, Des choses dont on donne une description graphique.
GRAPHOMÈTRE
s. m. Instrument de mathématique, dont on se sert pour mesurer les angles, dans les opérations de l'arpentage.
GRAPIN
s. m. Voyez GRAPPIN.
GRAPPE
s. f. Il se dit proprement de L'assemblage des grains qui composent le fruit de la vigne, le raisin ; et, par extension, de Tout assemblage de grains, de fleurs ou de fruits ...
GRAPPILLER
. v. n. Cueillir ce qui reste de raisins dans une vigne, après qu'elle a été vendangée. Dès que les vendangeurs ont achevé, il est permis d'aller grappiller. La loi de ...
GRAPPILLEUR
, EUSE. s. Celui, celle qui grappille. Voilà bien des grappilleurs dans cette vigne.   Il se dit, figurément et familièrement, d'Un homme qui grappille, qui fait de petits ...
GRAPPILLON
s. m. diminutif Petite grappe de raisin prise d'une plus grande.
GRAPPIN
s. m. T. de Marine. (Plusieurs écrivent, Grapin. ) Petite ancre qui a quatre ou cinq branches recourbées, et dont on se sert pour les embarcations telles que chaloupes, ...
GRAS
, ASSE. adj. Qui est formé de graisse, ou Qui est onctueux. Les parties grasses du corps. Matières grasses. Corps gras. L'huile, le beurre, sont des substances grasses.   ...
GRAS-DOUBLE
s. m. T. de Cuisine. La membrane de l'estomac du boeuf. Un plat de gras-double. Gras-double à la poulette, à la bourgeoise.
GRAS-FONDU
. s. m., ou GRAS-FONDURE. s. f. T. d'Art vétérinaire. Maladie des chevaux, qui consiste en une inflammation du bas-ventre, principalement du mésentère et des intestins, et ...
GRASSEMENT
. adv. Il n'est usité que dans ces phrases familières, dont la première vieillit : Vivre grassement, Vivre commodément et à son aise. Payer grassement, récompenser ...
GRASSET
, ETTE. adj. diminutif Qui est un peu gras. Il est grasset, un peu grasset. Elle est grassette. Il est familier.
GRASSETTE
s. f. T. de Botan. Plante de la famille des Personnées. On la nomme ainsi parce que ses feuilles sont grasses, luisantes, et qu'elles paraissent comme frottées de suif.
GRASSEYEMENT
s. m. Manière dont prononce une personne qui grasseye. Le grasseyement affecté est le plus désagréable. Cette femme a un grasseyement qui ne déplaît pas.
GRASSEYER
. v. n. Parler gras, prononcer mal certaines consonnes, et principalement les r. Cette femme grasseye agréablement. Il affecte de grasseyer.
GRASSOUILLET
, ETTE. adj. Diminutif de Grasset. Un enfant grassouillet et potelé. Il est familier.
GRATERON
s. m. T. de Botan. Plante dont les tiges et les fruits sont hérissés de petits crochets, et s'attachent aux vêtements. On la nomme autrement Rièble.
GRATICULER
. v. n. T. de Peinture et de Dessin. Il se dit Du moyen employé par les peintres et les dessinateurs pour conserver exactement dans une copie les proportions de l'original. Ce ...
GRATIFICATION
s. f. Don, libéralité qu'on fait à quelqu'un ; récompense suré rogato ire. Il a reçu bien des gratifications. Ce qu'on lui donne n'est pas une pension réglée, ce ...
GRATIFIER
. v. a. Favoriser quelqu'un en lui faisant quelque don, quelque libéralité. Le roi l'a gratifié d'une charge, d'une pension, d'un don de cent mille francs. Il est le ...
GRATIN
s. m. La partie de certains mets liquides, farineux, etc., qui reste attachée au fond des vases où on les a fait cuire, et qui est souvent rousse et brûlée. Le gratin ...
GRATIOLE
s. f. T. de Botan. Genre de plantes de la famille des Personnées. L'espèce officinale, qui croit dans nos marais, a reçu le nom vulgaire d' Herbe à pauvre homme, à cause de ...
GRATIS
. adv. (On prononce l'S.) Mot emprunté du latin. Gratuitement, par pure grâce, sans qu'il en coûte rien. On lui a donné ses bulles gratis. On lui a expédié ses provisions, ...
GRATITUDE
s. f. Reconnaissance d'un bienfait reçu. Témoigner, faire voir sa gratitude. Donner des marques de sa gratitude, de gratitude. Soyez assuré de ma gratitude.
GRATTE-CUL
s. m. Le fruit en forme de bouton rouge et allongé, qui succède à la rose. Il se dit particulièrement Du fruit de l'églantier ou rosier sauvage. Cueillir des gratte-culs. ...
GRATTE-PAPIER
s. m. Il se dit, par dénigrement, Des copistes de bureau, des clercs d'avoué, de notaire, etc. Un ignorant gratte-papier. Il est familier.
GRATTELEUX
, EUSE. adj. Qui a de la grattelle. Il est devenu gratteleux.
GRATTELLE
s. f. Menue gale. Il a le sang échauffé, il lui vient de la grattelle.
GRATTER
. v. a. Râcler, ratisser. Gratter une muraille. Gratter des souliers avec un couteau, pour en enlever la crotte. Gratter du parchemin. Gratter une écriture pour l'enlever ...
GRATTOIR
s. m. Instrument propre à gratter le parchemin, le papier, etc., pour en enlever l'écriture ou les taches. Effacer des mots avec un grattoir.   Il se dit aussi, dans ...
GRATUIT
, UITE. adj. Qu'on donne gratis, sans y être tenu. Consultations gratuites. Leçons gratuites. Ce que je lui donne au-dessus de ses gages, est purement gratuit.   École ...
GRATUITÉ
s. f. T. de Théologie. Caractère de ce qui est gratuit. La gratuité de la prédestination.
GRATUITEMENT
. adv. Gratis, d'une manière gratuite, de pure grâce. Il lui a donné cela gratuitement. Traiter un malade gratuitement.   Il signifie aussi, Sans fondement, sans motif. ...
GRAVATIER
s. m. Charretier payé pour enlever les gravois dans un tombereau.
GRAVATIF
, IVE. adj. T. de Médec. Il se dit Des douleurs qui consistent dans un sentiment de pesanteur, ou qui en sont accompagnées. Douleur gravative.
GRAVATS
s. m. pl. Voyez GRAVOIS.
GRAVE
. adj. des deux genres Pesant. Il n'est usité, au sens propre, que dans le langage didactique. Les corps graves. On dit quelquefois, substantivement, Les graves.   Il signifie ...
GRAVELÉE
. adj. f. Il n'est usité que dans cette locution, Cendre gravelée, Cendre faite de lie de vin calcinée. La cendre gravelée s'emploie dans plusieurs arts.
GRAVELEUX
, EUSE. adj. Qui est mêlé de gravier. Terre graveleuse. Crayon graveleux.   Fruit graveleux, Fruit dont le coeur est formé d'une espèce de gravier. GRAVELEUX, signifie ...
GRAVELLE
s. f. Maladie causée par de petites concrétions semblables à du sable ou à du gravier, qui se développent dans les voies urinaires, et se déposent au fond ou sur les ...
GRAVELURE
s. f. Discours, propos trop libre et approchant de l'obscénité. Il y a un peu de gravelure dans ce discours. Il y a bien des gravelures, bien de la gravelure dans ce ...
GRAVEMENT
. adv. Il ne se dit point dans le sens de Pesamment, et ne s'emploie que pour signifier, D'une manière grave et composée. Parler gravement. Marcher gravement. GRAVEMENT, en ...
GRAVER
. v. a. Tracer quelque trait, quelque figure avec le burin, avec le ciseau, sur du cuivre, sur du marbre, etc. Graver une inscription. Graver une planche de cuivre. Graver ...
GRAVEUR
s. m. Celui dont la profession est de graver. Bon, excellent graveur. Graveur en pierres fines et en médailles. Graveur en caractères d'imprimerie. Graveur sur métaux. ...
GRAVIER
s. m. Gros sable mêlé de fort petits cailloux. Le lit de ce ruisseau est formé de gravier. Il n'y a point de terre franche en cet endroit-là, ce n'est que du gravier. Des ...
GRAVIR
. v. n. Grimper, monter avec effort à quelque endroit roide et escarpé, en s'aidant des pieds et des mains. Gravir contre un rocher, sur des rochers. Gravir au haut d'une ...
GRAVITATION
s. f. T. de Physique. Action de graviter, ou Tendance que les corps ont naturellement les uns vers les autres. La gravitation d'une planète vers une autre. Les lois de la ...
GRAVITÉ
s. f. Pesanteur. La gravité fait descendre les corps vers la terre.   Centre de gravité, est, dans chaque corps solide, Un point tel que, s'il est soutenu contre l'effort de ...
GRAVITER
. v. n. T. de Physique. Tendre et peser vers un point. Les planètes gravitent vers le soleil.
GRAVOIS
s. m. pl. La partie la plus grossière qui reste du plâtre, après qu'on l'a sassé. Battre les gravois. On dit quelquefois, Gravats.   Il signifie aussi, Les menus débris ...
GRAVURE
s. f. L'art ou la manière de graver. S'adonner à la gravure. Gravure en bois, en pierres fines. Gravure en taille-douce, à la manière noire, etc.   Il se dit aussi de ...
GRÉ
s. m. Volonté, caprice, fantaisie. Se marier contre le gré de ses parents. Donner les emplois et les retirer à son gré. Vous pouvez, à votre gré, partir ou rester.   ...
GRÈBE
s. m. T. d'Hist. nat. Oiseau aquatique dont le plumage est d'un blanc argenté. Un manchon de grèbe.
GREC
, ECQUE. adj. Il ne se met pas ici comme un nom de nation, mais seulement à cause des usages particuliers qu'il a dans notre langue.  Y grec, La pénultième des lettres de ...
GRÉCISER
. v. a. Donner une forme grecque à un mot d'une autre langue. Plusieurs savants ont grécisé leurs noms. GRÉCISÉ, ÉE. participe, Métastase est le nom de Trapasso ...
GRECQUE
s. f. Ornement composé d'une suite de lignes droites qui reviennent sur elles-mêmes, en formant toujours des angles droits. Cette frise est ornée d'une grecque.
GREDIN
, INE. s. Mendiant, gueux de profession. Ce n'est qu'un gredin. Dans ce sens, il est vieux.  Il se dit figurément d'Une personne qui n'a ni bien, ni bonnes qualités, ni ...
GREDIN
s. m. Espèce de petit chien à longs poils.
GREDINERIE
s. f. Misère, gueuserie. Vivre dans une honteuse gredinerie. Il est familier et il vieillit.
GRÉEMENT
s. m. (Plusieurs écrivent Grément. ) T. de Marine. L'ensemble de toutes les choses nécessaires pour gréer un bâtiment ; et quelquefois La manière dont elles sont ...
GRÉER
. v. a. T. de Marine. Garnir un bâtiment de toutes les voiles, manoeuvres, poulies, etc., dont il a besoin pour être en état de naviguer. On a reçu ordre de gréer tel ...
GRÉEUR
s. m. Celui qui fait métier de gréer les bâtiments.
GREFFE
s. m. Le lieu d'un tribunal où sont déposées les minutes des jugements, des arrêts, celles de divers actes de procédure, comme enquêtes, rapports d'experts, etc., et où ...
GREFFE
s. f. T. d'Agricult. et de Jardinage. Petite branche que l'on coupe, ou oeil qu'on lève à la branche d'un arbre qui est en séve, et que l'on ente dans un autre arbre, afin ...
GREFFER
. v. a. T. d'Agricult. et de Jardinage. Faire une greffe, enter. Greffer en fente, en flûte, en écusson, en approche, etc. Greffer sur franc, sur sauvageon, sur paradis, ...
GREFFEUR
s. m. Celui qui greffe, qui sait greffer. Ce jardinier est un bon greffeur.
GREFFIER
s. m. Fonctionnaire qui tient le greffe : il est en outre chargé d'écrire, à l'audience, les minutes des jugements, des arrêts, et d'assister le juge dans certaines ...
GREFFOIR
s. m. Petit couteau dont on se sert pour greffer.
GRÉGE
. adj. Il se dit De la soie quand elle est tirée de dessus le cocon. Soie grége.
GRÉGEOIS
. adj. m. Il n'est usité que dans cette locution, Feu grégeois, Espèce d'artifice dont on se servait anciennement à la guerre, et qui brûlait dans l'eau. On attribue aux ...
GRÉGORIEN
, ENNE. adj. Il se dit Du chant d'église ordonné par Grégoire Ier, et Du calendrier réformé par Grégoire XIII en 1582. Chant, office grégorien. Calendrier grégorien. ...
GRÈGUE
s. f. Espèce de haut-de-chausses, de culotte. Il est vieux. On ne le dit plus qu'au pluriel, et dans quelques phrases figurées et populaires.  Il a bien mis de l'argent dans ...
GRÊLE
. adj. des deux genres Long et menu. Des jambes grêles. Une taille grêle. La tige de cette plante est fort grêle.   En termes d'Anat., Intestins grêles, Ceux des intestins ...
GRÊLE
s. f. Eau qui, étant congelée en l'air par le froid, tombe par grains. Grosse grêle. Menue grêle. Grêle épouvantable. Il est tombé de la grêle. La grêle a ...
GRÊLER
, verbe impersonnel se dit Quand il tombe de la grêle. Il a grêlé aujourd'hui. Il grêle souvent dans ce pays-là.   Il est aussi verbe actif, et signifie, Gâter par la ...
GRELIN
s. m. T. de Marine. Nom des cordages commis deux fois, dont la grosseur n'excède pas onze pouces. Au-dessus de cette grosseur, le grelin prend le nom de Câble. Le grelin a ...
GRÊLON
s. m. Grain de grêle fort gros. Il tombe quelquefois des grêlons qui pèsent une demi-livre.
GRELOT
s. m. Espèce de sonnette, petite boule de métal creuse et percée de trous, dans laquelle il y a un morceau de métal qui la fait résonner dès qu'on la remue. Grelot de ...
GRELOTTER
. v. n. Trembler de froid. Entrez donc, que faites-vous là dans la rue à grelotter ? Ce pauvre enfant grelottant de froid. Ce malade a le frisson, il grelotte.
GRELUCHON
s. m. Nom qu'on donne à l'amant aimé et favorisé secrètement par une femme qui se fait payer par d'autres amants. Il est familier et libre.
GRÉMENT
s. m. Voyez GRÉEMENT.
GRÉMIAL
s. m. T. de Liturgie. Morceau d'étoffe qui fait partie des ornements pontificaux, et qu'on met sur les genoux du prélat officiant, pendant qu'il est assis.
GRÉMIL
s. m. T. de Botan. Genre de plantes, dont l'espèce officinale a reçu le nom vulgaire d' Herbe aux perles, parce que ses semences sont blanches et approchent de la figure d'une ...
GRENADE
s. f. Fruit bon à manger et qui contient quantité de grains rouges, chacun renfermé dans une petite cellule. Grenade douce. Grenade aigre. Fleur de grenade. Grain de grenade. ...
GRENADIER
s. m. Petit arbre, originaire d'Afrique, qui produit de belles fleurs, et dont quelques espèces portent le fruit que l'on nomme Grenade. Grenadier sauvage. Grenadier à ...
GRENADIÈRE
s. f. Gibecière qui faisait autrefois partie de l'équipement d'un grenadier, et dans laquelle il portait les grenades. GRENADIÈRE, en termes d'Arquebuserie, Celle des ...
GRENADILLE
s. f. T. de Botan. Plante d'Amérique dont les semences ont un goût approchant de celles de la grenade. Elle est aussi nommée Fleur de la Passion, parce qu'on a cru voir dans ...
GRENADIN
s. m. T. de Cuisine. Petit fricandeau.
GRENADINE
s. f. Soie qu'on emploie dans la fabrication de la dentelle noire.
GRENAILLE
s. f. Métal réduit en menus grains. Charger un fusil avec de la grenaille. L'argent en grenaille est le plus épuré.   Il se dit aussi Des rebuts de graine qui servent ...
GRENAILLER
. v. a. Mettre un métal en petits grains. GRENAILLÉ, ÉE. participe
GRENAT
s. m. Sorte de pierre précieuse dont la couleur est très-variable, mais qui est le plus ordinairement d'un rouge analogue à celui des semences de la grenade.
GRENAUT
s. m. T. d'Hist. nat. Espèce de poisson qui a la tête fort grosse.
GRENELER
. v. a. Préparer une peau ou quelque autre chose semblable, de manière qu'elle paraisse couverte de grains. Greneler du cuir. GRENELÉ, ÉE. participe
GRENER
. v. n. Produire de la graine, rendre beaucoup de grains. Cette herbe grène bien. Les blés ont bien grené cette année.   Il s'emploie aussi comme verbe actif, et signifie, ...
GRÈNETERIE
s. f. Commerce que fait un marchand grènetier.
GRÈNETIER
, IÈRE. s. Celui, celle qui vend des graines. Marchand grènetier. Marchande grènetière. Ce grènetier m'a vendu de la graine de telle plante. GRÈNETIER, s'est dit aussi ...
GRÈNETIS
s. m. On appelle ainsi Ce tour fait de petits grains relevés en bosse au bord des médailles, des monnaies. Lorsqu'il y a un grènetis à une pièce, on ne saurait la rogner ...
GRENETTES
s. f. pl. Petites graines qu'on fabrique à Avignon, et dont les peintres en miniature se servent pour la couleur jaune. On les nomme aussi Graines d'Avignon.
GRENIER
s. m. Partie la plus haute d'un bâtiment, destinée à serrer les grains ou les fourrages. Avoir du blé en grenier. Tous mes greniers sont pleins. Grenier à blé. Grenier à ...
GRENOUILLE
s. f. Petit animal quadrupède et ovipare qui vit ordinairement dans les marais. Grenouille verte. Grenouille de marais. Les grenouilles coassent. Il fera beau temps, les ...
GRENOUILLER
. v. n. Ivrogner. C'est un homme qui ne fait que grenouiller tout le long du jour. Il est populaire et vieux.
GRENOUILLÈRE
s. f. Lieu marécageux où les grenouilles se retirent.  Il se dit, par dénigrement, d'Un lien dont la situation est humide et malsaine. Cette maison est bâtie dans une ...
GRENOUILLET
s. m. T. de Botan. Espèce de muguet qui croît sur les montagnes et les collines, et dont les feuilles ont quelque ressemblance avec celles du laurier. On lui donne aussi le ...
GRENOUILLETTE
s. f. T. de Botan. Espèce de renoncule qui croît dans les marais. GRENOUILLETTE, en termes de Médecine, Tumeur qui se forme sous la langue par l'accumulation de la salive ...
GRENU
, UE.. adj. Qui a beaucoup de grains. Il se dit Des froments, seigles, orges, etc. Un épi bien grenu.   Il se dit aussi De certains cuirs dont le grain est beau et pressé. Du ...
GRÈS
s. m. Pierre formée de grains de sable plus ou moins fins. Pavé de grès. Des marches de grès. Casser du grès. Aiguiser des couteaux sur un grès.   Il se dit aussi d'Une ...
GRÉSIL
s. m. Petite grêle fort menue et fort dure. Ce n'est pas de la neige qui tombe, c'est du grésil.
GRÉSILLEMENT
s. m. Action de grésiller, ou État de ce qui est grésillé.
GRÉSILLER
. v. impersonnel Il n'est d'usage qu'en parlant Du grésil qui tombe. Il grésille. GRÉSILLER, est aussi verbe actif et signifie, Faire que quelque chose se fronce, se ...
GRESSERIE
s. f. coll. Pierres de grès mises en oeuvre. Les fossés de ce château sont revêtus de gresserie. Cette tour est faite de gresserie.   Il signifie aussi, Des pots, des ...
GRÈVE
s. f. Lieu uni et plat, couvert de gravier, de sable, le long de la mer ou d'une grande rivière. Les vagues se déploient sur a grève. La grève était couverte de débris. ...
GREVER
. v. a. Léser, faire tort, apporter du dommage. En quoi vous a-t-on grevé ?   Il signifie particulièrement, Charger, surtout en matière de contributions et d'hypothèques. ...
GRIANNEAU
s. m. Jeune coq de bruyère.
GRIBLETTE
s. f. Petit morceau de porc frais ou salé, de veau, de volaille, etc., mince, haché, battu et enveloppé de petites tranches de lard, qu'on met rôtir sur le gril. Manger ...
GRIBOUILLAGE
s. m. Mauvaise peinture ; écriture mal formée. Il est familier.
GRIBOUILLER
. v. n. Faire du gribouillage. Il est familier.
GRIBOUILLETTE
s. f. Jeu d'enfants. On dit, Jeter une chose à la gribouillette, La jeter au milieu d'une troupe d'enfants, qui cherchent à s'en saisir. Il est familier.
GRIÈCHE
. adj. des deux genres Il ne se joint guère qu'avec ces deux substantifs, Ortie et Pie.   Ortie-grièche, Ortie dont la piqûre est douloureuse.  Pie-grièche, Oiseau de ...
GRIEF
, IÈVE. adj. Grand, considérable, énorme. Griève maladie. Il est défendu, sous de grièves peines, de... Le crime, le cas n'est pas si grief que vous le faites. Une faute ...
GRIEF
s. m. Dommage que l'on reçoit, lésion que l'on souffre en quelque chose. Il se plaint de plusieurs griefs qu'il a reçus. Cette sentence ne lui fait aucun grief. Redresser ...
GRIÈVEMENT
. adv. D'une manière griève, excessivement. Il est grièvement malade, grièvement blessé. Offenser Dieu grièvement. Offenser, injurier, insulter grièvement quelqu'un. ...
GRIÈVETÉ
s. f. Énormité. La grièveté du fait. La grièveté de son crime. Selon la grièveté du péché.
GRIFFADE
s. f. Coup de griffe. Il se dit, en Fauconnerie, de La blessure qu'un oiseau onglé fait avec ses serres.
GRIFFE
s. f. Ongle crochu, pointu et mobile de certains animaux, tels que le tigre, le lion, le chat, etc., ou d'un oiseau de proie, comme l'épervier, le faucon, etc. Les pattes ...
GRIFFER
. v. a. T. de Fauconnerie. Prendre avec la griffe. Les oiseaux qui griffent. GRIFFÉ, ÉE. participe
GRIFFON
. s. m. Espèce d'oiseau de proie semblable à l'aigle.  Il se dit aussi d'Un animal fabuleux, moitié aigle et moitié lion. On l'emploie souvent, en ce sens, dans le ...
GRIFFONNAGE
s. m. Écriture si mal formée, qu'il est presque impossible de la lire. Je ne saurais lire ce griffonnage. Il est familier.
GRIFFONNER
. v. a. Écrire mal, et d'un caractère très-difficile à lire, tel qu'est ordinairement celui des gens de pratique. Il n'écrit pas, il griffonne. Il a griffonné sur ce papier ...
GRIFFONNEUR
s. m. Celui qui griffonne. Il se dit surtout, par dénigrement, d'Un auteur qui écrit beaucoup et vite, ou d'Un auteur sans talent. Quel infatigable griffonneur ! C'est un ...
GRIGNON
s. m. Morceau de l'entamure du pain du côté qu'il est le plus cuit. Il a de bonnes dents, il prend toujours le grignon. Un grignon de pain.
GRIGNOTER
. v. n. Manger doucement en rongeant. Il s'amuse à grignoter. Il ne mange pas, il ne fait que grignoter.   Il signifie, figurément et populairement, Faire quelque petit ...
GRIGNOTIS
s. m. T. de Gravure. Travail du graveur, qui consiste en points, en tailles courtes, en traits tremblés. Le grignotis est particulièrement propre à rendre les vieilles ...
GRIGOU
s. m. Un misérable qui n'a pas de quoi vivre ; ou Celui qui, ayant de quoi vivre, fait le gueux et vit d'une manière sordide. C'est un grigou, un franc grigou, un vrai ...
GRIL
s. m. (L ne se prononce point dans le langage familier, et se mouille quand on la prononce.) Ustensile de cuisine qui est fait de plusieurs verges de fer parallèles, attachées ...
GRILLADE
s. f. Manière d'apprêter certaines viandes en les grillant. Mettre des côtelettes de mouton, des cuisses de perdrix à la grillade.   Il se dit aussi Des viandes grillées. ...
GRILLAGE
s. m. Opération de métallurgie, qui consiste à faire passer le minéral par plusieurs feux, avant que de le faire fondre. GRILLAGE, se dit aussi d'Une garniture de fil de ...
GRILLE
s. f. Assemblage à claire-voie de barreaux de fer ou de bois, se traversant les uns les autres, et servant à fermer une fenêtre ou quelque autre ouverture. Mettre une grille ...
GRILLER
. v. a. Rôtir sur le gril. Griller des saucisses, des cuisses de dindon.   Il se dit aussi en parlant De ce qui est brûlé pour avoir été trop près du feu. Ces pincettes ...
GRILLER
. v. a. Fermer avec une grille. Il faut griller la fenêtre de ce cabinet. Fam., Griller une fille, La faire religieuse. Il avait trois filles ; il en a grillé deux. ...
GRILLET
. s. m., ou GRILLETTE. s. f. T. de Blason. Sonnette ronde qu'on met au cou des chiens et aux jambes des oiseaux de proie.
GRILLETÉ
, ÉE.. adj. T. de Blason. Il se dit Des oiseaux de proie qui ont des sonnettes aux pieds.
GRILLON
s. m. Petit insecte qui aime les lieux chauds, et qui fait un bruit aigu et perçant. Les grillons sont de la même famille que les sauterelles. Il y a des grillons dans cette ...
GRIMAÇANT
, ANTE. adj. Qui grimace. Un visage grimaçant. Figure grimaçante.
GRIMACE
s. f. Contorsion du visage faite souvent à dessein. Laide grimace. Vilaine, horrible grimace. Faire une grimace, des grimaces. Faire la grimace à quelqu'un. Fig. et fam., ...
GRIMACER
. v. n. Faire une grimace, des grimaces. Il ne saurait s'empêcher de grimacer.   Il se dit quelquefois De l'expression outrée de la physionomie. Les figures de ce tableau ...
GRIMACIER
, IÈRE. adj. Qui fait ordinairement des grimaces. Cet enfant est grimacier.   Il signifie, par extension, Qui minaude souvent. Cette femme est fort grimacière.   Il s'emploie ...
GRIMAUD
s. m. On appelait ainsi, par mépris, dans les colléges, Les écoliers des basses classes. C'est un petit grimaud. Il s'amuse toujours avec des grimauds.   Il se dit ...
GRIME
s. m. Terme de mépris qui se dit Des petits écoliers. Dans ce sens, il est familier et vieux.  Il se dit, au Théâtre, Des personnages de vieillards ridicules, par opposition ...
GRIMELIN
s. m. Terme qui se dit, par mépris, d'Un petit garçon.  Il se dit aussi d'Un joueur qui joue toujours fort petit jeu et fort mesquinement. Ce n'est pas un beau joueur, ce ...
GRIMELINAGE
s. m. Petit jeu où l'on ne fait que griméliner. On joue fort petit jeu dans cette maison-là, ce n'est qu'un grimelinage.   Il signifie aussi, Petit gain qu'on fait, qu'on ...
GRIMELINER
. v. n. Jouer mesquinement et petit jeu. Il a quitté le gros jeu, il ne fait plus que grimeliner.   Il signifie aussi, Faire quelque petit gain, ménager quelque petit ...
GRIMER
(SE). v. pron. T. de Théâtre. Se peindre des rides sur le visage, et prendre les airs et les manières convenables pour représenter un vieillard, une duègne, etc. Cet ...
GRIMOIRE
s. m. Livre dont on dit que les magiciens se servent pour évoquer les démons, etc. Consulter le grimoire. Fig. et pop., Savoir le grimoire, entendre le grimoire, Être ...
GRIMPANT
, ANTE. adj. Qui grimpe, qui a l'habitude de grimper. Il se dit principalement, en Botanique, Des plantes dont la tige, trop faible pour se soutenir par elle-même, monte le ...
GRIMPER
. v. n. Gravir, monter à quelque endroit en s'aidant des pieds et des mains. Grimper au haut d'un arbre. Grimper à une muraille.   Il se dit souvent Des animaux, dans un sens ...
GRIMPEREAU
s. m. T. d'Hist. nat. Petit oiseau qui grimpe le long des arbres.
GRIMPEURS
s. m. pl. T. d'Hist. nat. Ordre d'oiseaux qui ont les doigts disposés et conformés de manière à pouvoir monter facilement le long des arbres, des murailles, etc., tels que ...
GRINCEMENT
. s. m. Action de grincer les dents. Notre-Seigneur a dit qu'en enfer il y aura des pleurs et des grincements de dents.
GRINCER
. v. a. Il n'est usité que dans cette phrase, Grincer les dents, Les serrer les unes contre les autres, ou de douleur, ou de colère, en retirant les lèvres, et avec quelque ...
GRINGOLÉ
, ÉE.. adj. T. de Blason. Il se dit Des pièces terminées en têtes de serpent.
GRINGOTTER
. v. n. Il se dit proprement Des petits oiseaux, et signifie, Fredonner. Il y a du plaisir à entendre gringotter ce petit oiseau. Il ne fait que gringotter.   Il se dit ...
GRINGUENAUDE
s. f. Petite ordure qui s'attache aux émonctoires et ailleurs par malpropreté. Il est bas.
GRIOTTE
s. f. Espèce de cerise à courte queue, grosse et noirâtre, plus douce que les autres. Griottes à confire.
GRIOTTE
s. f. Marbre tacheté de rouge et de brun. La griotte d'Italie.
GRIOTTIER
s. m. Arbre qui porte des griottes. Les griottiers fleurissent beaucoup, et ne rapportent guère.
GRIPPE
s. f. Fantaisie, goût capricieux. Il se ruine à nourrir beaucoup de chevaux qui ne lui servent pas, c'est sa grippe. C'est la grippe de bien des gens d'acheter beaucoup de ...
GRIPPE-SOU
s. m. Il se disait autrefois de Celui qui était chargé par les rentiers de recevoir leurs rentes, moyennant une légère remise. C'est un grippe-sou très-fidèle.   Il se ...
GRIPPER
. v. a. Attraper, saisir subtilement. Il se dit proprement Du chat et de quelques autres animaux. Ce chat a grippé un morceau de viande. Il a grippé la souris à la sortie ...
GRIS
, ISE. adj. Qui est de couleur mêlée plus ou moins de blanc et de noir. Drap gris. Étoffe grise. Yeux gris. Cheveux gris. Barbe grise. Un homme à barbe grise, à cheveux ...
GRISAILLE
s. f. Peinture qui se fait avec deux couleurs, l'une claire, l'autre brune, et qui représente des objets supposés blancs. Faire de la grisaille. Travailler en grisaille. ...
GRISAILLER
. v. a. Barbouiller de gris. Faire grisailler un plancher, un lambris. GRISAILLÉ, ÉE. participe
GRISÂTRE
. adj. des deux genres Qui tire sur le gris. Couleur grisâtre. Étoffe grisâtre. Marbre grisâtre.
GRISER
. v. a. Faire boire quelqu'un jusqu'à le rendre à demi ivre. Si vous le faites boire davantage, vous le griserez.   Il se dit quelquefois Des liqueurs enivrantes, de la ...
GRISET
s. m. Jeune chardonneret qui est encore gris, qui n'a pas encore pris son rouge et son jaune vif.
GRISETTE
s. f. Vêtement d'étoffe grise de peu de valeur, que portent les femmes du commun. Elle a une jolie grisette. GRISETTE, se dit aussi d'Une jeune fille ou d'une jeune femme de ...
GRISOLLER
. v. n. Il se dit Du chant de l'alouette. L'alouette grisolle.
GRISON
, ONNE. adj. Qui est gris. On ne le dit que Du poil, ou Des personnes par rapport au poil. Il devient grison. Poil grison. Barbe grisonne.   Il est aussi substantif. C'est un ...
GRISONNER
. v. n. Devenir grison. On ne le dit guère que Des personnes. Il commence à grisonner. La tête commence à lui grisonner. La barbe lui grisonne.
GRISOU
s. m. Il se dit, dans les Mines, Du gaz inflammable qui se dégage de certaines espèces de houilles, et qui s'allume quelquefois avec explosion par le contact des chandelles ...
GRIVE
s. f. Oiseau bon a manger, dont le plumage est mêlé de blanc et de brun, et qui est à peu près de la grosseur d'un merle. Chasser, tirer aux grives. Les grives ...
GRIVELÉ
, ÉE.. adj. Qui est tacheté, mêlé de gris et de blanc. Un oiseau qui a le plumage grivelé.
GRIVELÉE
s. f. Petit profit illicite et secret qu'on fait dans un emploi. Il est familier et vieux.
GRIVELER
. v. a. ou n. Faire quelques petits profits illicites dans un emploi, dans une charge. Il n'a recherché cet emploi que dans l'espérance d'y trouver quelque chose à griveler. ...
GRIVÈLERIE
s. f. Action de griveler. Il est familier et vieux.
GRIVELEUR
s. m. Celui qui fait des grivelées. C'est un griveleur, un franc griveleur. Il est familier et vieux.
GRIVOIS
, OISE. s. Qui est alerte, éveillé, d'une humeur libre et hardie. Il se dit particulièrement Des soldats, et des vivandières ou autres femmes d'armée. C'est un grivois, un ...
GROG
s. m. T. emprunté de l'anglais. Boisson à l'usage des marins, qui est composée ordinairement d'une partie d'eau-de-vie et de trois parties d'eau. Faire du grog. Boire un coup ...
GROGNARD
, ARDE. adj. Qui est dans l'habitude de grogner. Cet homme est bien grognard. Cette femme est grognarde.   Il s'emploie aussi substantivement. C'est un grognard, une grognarde. ...
GROGNEMENT
s. m. Cri des pourceaux. Il se dit aussi, figurément, Des personnes, dans le langage familier.
GROGNER
. v. n. Il se dit proprement Du cri du cochon. Les cochons grognent quand on leur donne à manger.   Il signifie, figurément et familièrement, Murmurer, témoigner par un ...
GROGNEUR
, EUSE. adj. Qui grogne souvent par chagrin, par mécontentement. Ce domestique est grogneur. Il est d'humeur ou d'une humeur grogneuse.   Il s'emploie aussi comme substantif. ...
GROGNON
. adj. des deux genres Grogneur, grondeur. C'est l'homme le plus grognon, la vieille la plus grognon que je connaisse.   Il est aussi substantif. Laissez là ce vieux grognon, ...
GROIN
s. m. Museau de cochon. Les cochons fouillent avec leur groin. Un groin de cochon.
GROLLE
s. f. Voyez FREUX.
GROMMELER
. v. n. Murmurer, se plaindre entre ses dents quand on est fâché. Qu'avez-vous à grommeler ? Il grommelle toujours. Il est familier.
GRONDEMENT
s. m. Bruit sourd. Le grondement du tonnerre se fit entendre.
GRONDER
. v. n. Murmurer, se plaindre entre ses dents. Il n'est pas content, il gronde. Il gronde contre vous. Il faut le laisser gronder. Il s'en va grondant.   Il se dit quelquefois ...
GRONDERIE
s. f. Réprimande faite avec humeur, avec colère. Ses valets sont accoutumés à ses gronderies. Ce sont des gronderies perpétuelles.

< 1 2 3 4 5 6 > >>

© en-de-fr.com.ua - EN-DE-FR 2009-2017 Информация публикуется на сайте для ознакомительного процесса.
 
Выполнено за: 0.019 c;